AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» [Mission] Sauvez mes Meuhmeuh !


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 649

Ven 2 Juin 2017 - 15:20
Sauvez mes Meuhmeuh !

Une semaine et demie après être restée avec Ruven, tu es remplacée temporairement. Des congés en somme. Si tu as bien compris ce qui t'avais été expliqué, tu avais deux ou trois jours de permission tous les dix jours, ou toutes les deux semaines. Tu n'as plus le détail exact en tête. De toute façon, ce n'est pas toi qui fixe ton planning. On te prévient une semaine à l'avance et tu contactes immédiatement le SIS pour les informer de tes dispositions. Ce qui veut dire que tes jours de congé n'en sont pas. Tu restes à Johto et te contente de rallier Doublonville. La formation continue, mais au lieu de vous envoyer directement en mission, ce qui serait trop risqué, ils vous envoient sur des cas du quotidien du Glaive de Thémis comme n'importe quelle nouvelle recrue. Vous aviez eu une semaine pour faire connaissance et vous jauger. Et là, c'est direction le terrain, non pas à cinq, mais par groupe de deux ou trois. Et on t'a convoquée, avec Rick, il semblerait que vous soyez les deux premiers à vous jeter dans le grand bain.

Tu avais retenu, lui, c'était les cambriolages, les coffres et tout ça. Il est très sarcastique, tu risques d'en faire les frais. Mais bon, tu aurais pu tomber sur Eliott, ce gamin à peine prépubère et bien trop arrogant pour son jeune âge. Il a eu le don de taper sur les nerfs de tout le monde dès le premier jour. Et tu penses vraiment qu'il représente un danger pour l'équilibre de l'équipe. Ce n'est pas parce que c'est un excellent hacker, qui a fini par se faire choper d'ailleurs, au même titre que nous, et qu'il a fait des actions retentissantes dès son plus jeune âge qu'il peut se permettre d'être irrespectueux. Enfin, là, vous allez rejoindre Costard et Veste en Cuir. L'appellation leur est restée vu que tu l'as dit une fois à voix haute et que les autres ont approuvé et adopté la formulation.

Rick : Nous avons été appelés. Que faisons-nous ?

Costard : Nous avons reçu un appel du directeur du centre commercial de Doublonville. Il y a des bruits étranges provenant du sous-sol du bâtiment, et le problème, c'est que le directeur n'en a plus la clé. D'où le choix de vous envoyer vous, monsieur Ota. Vous devez aller voir de quoi il en retourne.

Moi : Des bruits étranges ?

Veste en cuir : On n'en sait pas plus que vous, c'est pour ça qu'on vous demande d'y aller, parce que c'est pas net. Et si ça se trouve, ce n’est peut-être rien, mais peut-être pas. Les flics servent à ça, à assurer la sécurité et donc à ne pas prendre le risque de laisser quelque chose d'illégal se dérouler. Allez filez !

Vous n'avez pas le temps d'ajouter le moindre mot que Veste en Cuir vient vous pousser jusqu'à l'ascenseur. Vous devez donc vous y rendre au plus vite. Tu pensais d'ailleurs qu'il allait vous laisser et retourner à son bureau, mais ce n'est pas le cas, il entre avec vous et tu ne le vois pas appuyer sur un bouton en particulier. Il se retourne alors vers vous.

Veste en cuir : Je vais vous confier votre badge, pour que vous puissiez vous identifier, le protocole et tout et tout. Et aussi une arme, mais pitié, ne vous en servez pas, ou vraiment en ultime recours. J'ai pas envie de me taper de la paperasse, ça va nous retomber dessus, et ptet à vous aussi, mais je joue ma place avec un tel programme, contrairement à vous. Donc arme à feu, vraiment si la vie de l'un de vous deux en dépend, je sais que vous savez vous débrouiller sans.

Ok, son discours est compréhensible, et puis ça doit être pour tout agent la même chose non ? Ce n'est pas juste parce qu'il s'agit de vous ? Après, tu te doutes qu'il vaut mieux rester discret avec ce genre de programme. C'est classé confidentiel. Même si vos noms sont du domaine public, on vous a expliqué que vous seriez répertoriés comme de simples agents de bureau du Glaive de Thémis. Même pas rattachés au SIS. Vous suivez religieusement Veste en Cuir jusqu'à une salle qui semble être l'armurerie. Un agent à l'accueil du lieu lui remet alors les fameuses armes et badges, que vous accrochez directement à votre ceinture. Tu es flic maintenant, c'est dingue. Il n'y a plus qu'à s'occuper de ce qu'il se passe au centre commercial.

Modération ♥:
 



Compte Principal : Nessa Finnegan
Triple Compte : Roy Harrison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9603

Ven 2 Juin 2017 - 20:22

Ecrémeuh niveau 12 est envoyé !
PV : 95+5 = 100
Att : 80
Déf : 105
AttS : 40+31 = 71
DéfS : 70+20 = 90
Vit : 100
_______________________________


Écrémeuh lance Boul'Armure !
( Sa défense augmente ! )
Nouvelle défense d'Écrémeuh = 158


Ténéfix lance Griffe !
( -10 PV )
PV d'Écrémeuh = 90/100

Que voulez-vous faire ?

__________________________
Nouvelle défense d'Écrémeuh = 156 (augmenté 1x)

PV : 95+5 = 100
Att : 80
Déf : 105
AttS : 40+31 = 71
DéfS : 70+20 = 90
Vit : 100



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 649

Dim 4 Juin 2017 - 18:47
Avec ton collègue, vous vous dirigez vers le centre commercial. Et au final, dans cette immense métropole qu'est Doublonville, il est bien plus rapide pour vous de vous y rendre à pied plutôt qu'en voiture. De toute façon, tu n'as pas le permis, donc ça ne te change pas vraiment de tes habitudes. Vous avez un pas rapide, mais qui ne vous fait pas arriver jusqu'à la course, plutôt comme deux personnes pressées par le temps comme tant d'autres autour de vous. Vous ne prenez pas vraiment la peine d'échanger, de toute façon, vous vous en être très vite rendus compte, Rick comme toi n'êtes pas bavards. Vous vous contentez d'être efficace. Ce qui t'arrange bien. Tu sais qu'il est le plus neutre des quatre autres, le plus calme aussi. Car Eliott se laisse trop facilement dépasser par son ego, Nicholas a également du mal avec les contrariétés, mais de manière plus générale, et Caitlyn a plutôt tendance à s'investir un peu trop. Ils ont tous du travail de contrôle, et surtout de rétro-contrôle à faire sur eux-mêmes et en premier lieu sur leurs émotions.

Et vous finissez enfin par arriver sur les lieux. Le centre commercial de Doublonville, il grouille de monde de partout. Tu te souviens à quel point il est facile de profiter de cela et des gains plus que conséquents que tu avais pu te faire avec Danny dans celui de Céladopole. Des gens rentrent, des gens sortent, la cohue est incontrôlable, et tu es surprise de l'affluence relativement impressionnante. Il va falloir faire avec, s'il se passe vraiment quelque chose de louche, il va également falloir prendre en compte la population, donc déjà, l'utilisation d'arme à feu, c'est mort. Trop de variables, vous ne pouvez pas vous permettre de créer un vent de panique.

Rick : On commence par quoi ?

Moi : on essaye d'en savoir un peu plus en parlant au directeur. Histoire d'avoir un peu plus de détails et qu'il nous mène vers le sous-sol.

Rick : Dans ce cas, on va directement à l'accueil. Là-bas.

Rick commence à slalomer entre les personnes et tu le suis tant bien que mal. Marcher à contre courant, ce n'est pas des plus simples, surtout que les gens ne font attention à rien. Tu as envie d'utiliser ton badge pour séparer la foule, mais t'annoncer, ce serait sans doute casser le potentiel effet de surprise que vous pouvez avoir. Choper un mec en flagrant délit, pour une première, ça rendrait bien. Enfin, ce n'est pas le plus important pour l'instant, ce n'est même pas le plus important du tout. Vous finissez par atteindre ce comptoir, l'hôtesse d'accueil vous regarde de travers, comme si vous la dérangiez. Sauf que vous faites votre travail, même si elle n'en sait rien. Et elle aussi ferait mieux de faire son travail, c'est-à-dire d'être accueillante, mais bon, il semblerait que ça la dépasse. Avant même que tu ne puisses la remettre en place calmement, Rick prend les devants.

Rick : Bonjour mademoiselle, Police de Doublonville, nous venons voir votre directeur. Si vous pouvez l'appeler s'il-vous-plaît.

Il est resté poli et courtois. Ce qui te surprend assez. Quoique. Si tu réfléchis bien, cela peut correspondre à ses activités de cambrioleur, comme une sorte de gentleman cambrioleur. Pourquoi pas, il pourrait jouer sur le tableau de la manipulation, car ce serait quelque chose qui manque cruellement dans ce groupe. L'entourloupe avec des contraintes techniques, tu sais que c'est le domaine d'Eliott, en imposant des contraintes techniques, en s'infiltrant dans les réseaux informatiques à son gré. Mais de la manipulation de personnes, tu pourrais tenter de t'y prêter tout comme Caitlyn sur la carte de la séduction, sauf que le reste, tu n'es clairement pas assez habile pour ça. Tu te dis que c'est un atout. La femme s'excuse et nous indique qu'elle l'appelle immédiatement. Vous n'avez qu'à attendre ici.

Modération ♥:
 



Compte Principal : Nessa Finnegan
Triple Compte : Roy Harrison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8391

Dim 4 Juin 2017 - 21:46

Ténéfix se concentre !


Ecremeuh utilise Lait à Boire !
(+ 50 Pvs)
Pvs d'Ecremeuh : 100/100


Ténéfix relâche toute sa puissance !
Random donne 18, pas de critique.
(- 61 Pvs) C'est super efficace !
Pvs d'Ecremeuh : 39/100




Que voulez-vous faire, agent Maëve ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 649

Mar 6 Juin 2017 - 13:51
La jeune femme s'exécute face à la demande de Rick. Il n'y a pas de doute, il est efficace, tu te dis qu'il sait s'adapter à la situation, et c'est une bonne chose. C'est ce qu'il faut, de la réactivité et une capacité d'adaptation adéquate. Et c'est ce dont il fait preuve là, même si nous ne sommes pas au coeur de l'action. Après, est-ce que tu peux lui faire confiance, est-ce que tu peux compter sur lui en moment de crise, tu n'en sais rien. Tu n'en sait pas assez. Il t'en faut davantage, au même titre que les autres. Tu ne peux t'empêcher de rester sur tes gardes, car ils ne sont pas recommandables, les uns autant que les autres. Et même toi. Vous ne vous faites pas confiance entre vous. Mais c'est normal, il vous faut un temps pour développer un lien, une unité.

L'hôtesse d'accueille revient vers vous, vous annonçant que le directeur arrive. Parfait, vous allez pouvoir lui poser quelques questions. Histoire d'en savoir un peu plus sur ce qu'il se passe ici. Cela vaut mieux que de partir à l'aveuglette car l'idée c'est que l'effet de surprise soit de votre côté et pas du leur. Et puis il faut dire ce qui est, tu n'as pas la moindre envie que cette mission s'éternise. Ce serait une bonne chose si vous pouviez éclaircir cela au plus vite, sans que vous vous retrouviez dans une situation qui devient inextricable. Tu n'as pas été recrutée pour jouer les vigiles de quartier. Ce n'est pas pour cela qu'on a fait peser autant de menaces sur ta tête. Tu te refuses à n'être qu'un cobaye dans une expérimentation sociologique. C'est hors de question, vous avez chacun des talents qui méritent d'être exploités, ils ne vous ont pas choisi vous pour rien quand même !

Un homme d'une quarantaine d'année, chemise, cravate, chaussures cirées tout autant que ces cheveux sombrant dans des débuts de poivre-et-sel, arrive vers vous. Tu le détailles donc rapidement, il pourrait être le directeur, il en a la tête et l'allure en tout cas. Il vous salue puis vous remercie de votre venue. Vous n'avez pas eu le choix, mais cela reste courtois de sa part. Au moins, lui vous considère, et tu peux apprécier cela. Sauf que tu n'es pas là pour te satisfaire de l'intérêt qu'on t'accorde. Alors il faut aller au plus important.

Moi : Du coup, ce sont quels genre de bruits que vous entendez ?

Il vous répond que c'est assez étrange, parfois ce sont des bruits de meubles que l'on déplace, des grincements, des tambourinements qui se font entendre, et d'autres fois cela ressemble plus à des gémissements de Pokémon. Puis grand silence. Il vous explique que cela fait de plus en plus de bruit et que des clients ont fait des retours là-dessus, malgré les directives prises comme augmenter le volume des sonos pour couvrir ce désagrément. Il continue de vous relater ce qu'il a vécu, lorsqu'il est descendu, il s'est rendu compte qu'il n'avait plus les clés du sous-sol et un son étrange l'a fait fuir, il vous dit que c'est un cliquetis métallique. Et la seule conclusion qui te vient à l'esprit c'est arme à feu. Cela signifie qu'il y a peut-être un individu armé et prêt à faire feu dans un lieu public. C'est risqué, et très délicat, il va falloir la jouer en finesse.

Rick : Merci beaucoup. Vous pouvez nous mener jusqu'au sous-sol maintenant ? Et ensuite faites discrètement évacuer la zone. Je dis bien discrètement. Pas d'annonce au micro, rien. Comme s'il y avait un truc banal qui empêche de passer.

Moi : J'appelle Eliott, on a besoin d'un oeil pour tout surveiller et couvrir nos arrières. Prêt à utiliser ces fameuses oreillettes en situation réelle ?

Rick : Prêt.

Dans un même mouvement, vous insérez le petit objet dans votre oreille et testez le dispositif. Eliott rejoindra votre conversation ultérieurement. Ça ne te réjouit pas de devoir faire appel à lui, il va forcément te rabâcher à quel point vous avez besoin de lui et sa montée d'ego va te rendre exécrable. Mais il le faut, il est le seul assez rapide pour prendre les commandes et interagir avec les fonctionnalités du bâtiment. Tu sais qu'il entrera dans le réseau informatique super facilement. Alors oui, il va falloir le reconnaître, sur ce coup, il t'est indispensable. Le gamin ne va plus se sentir pisser après ça, mais il y a un risque en dessous, et vous vous devez de tirer les choses au clair, alors tu sors ton téléphone de ta poche et cherches dans le répertoire le numéro d'Eliott. Il n'y a plus qu'à lui expliquer la situation.

Modération ♥:
 



Compte Principal : Nessa Finnegan
Triple Compte : Roy Harrison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9603

Mar 6 Juin 2017 - 18:35

Tenefix se concentre et prépare son attaque...


Ecremeuh lance écrasement
(mais cela ne l'affecte pas...)


Ténéfix relâche toute sa puissance !
Random donne 17, pas de critique.
(- 61 Pvs) C'est super efficace !
Pvs d'Ecremeuh : 0/100

Ecremeuh est KO !
Tenefix monte lvl 18

Le deuxième sbire envoie une seconde vache niveau 12 !

Points à répartir : 7/8 = 56
PV = 113 (+18)
ATTAQUE = 90 (10)
DEFENSE = 115 (+10)
ATT.SPE = 48 (+8)
DEF.SPE = 80 (+10)
VITESSE = 100


Maeve :
PV Tenefix = full
Mission en cours : http://master-poke.forumactif.fr/t4408-grade-1-sauvetage-sauvez-mes-meuhmeuh
2e Ecremeuh envoyé



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 649

Mer 7 Juin 2017 - 13:56
C'est parti pour appeler Eliott. Il n'y a pas eu d'éclair révélateur pendant les bip successifs en attendant qu'il décroche pour ta part, cela ne te réjouit pas davantage. C'est une nécessité, et ça ne va pas plus loin, tu ne tiens pas à lui offrir cette possibilité sur un plateau, mais tu n'as pas le choix. Tant pis.

Eliott : Alors, il se passe quoi ? Vous avez besoin de moi, c'est ça ? Chuis sûr que c'est pour ça ! Il vous faut quoi ? Parce que je vois que vous allez direct vers le sous-sol. J'ai essayé d'accéder aux enregistrements, mais il semblerait que ce ne soit stocké ailleurs que dans leur système central, et j'avoue, j'ai un peu la flemme de partir à la pêche maintenant. Ils ont pu sauvegarder ça sur des supports externes et dans ce cas, c'est pas sur leur réseau, donc je peux pas l'avoir. J'préfère être sûr d'être utile, t'as besoin de quoi Mev ?

Tu ne t'attendais pas à ce flux de parole aussi soudain, bien que ça ne t'étonne pas tant du gamin. Cela faisait une quantité non négligeable d'informations pour toi, totalement néophyte sur vocabulaire de l'informatique. Après, il faut avouer qu'Eliott fait l'effort de vous être accessible quand il parle, même s'il dévie et se laisse embarquer par son engouement parfois. Il est vrai qu'il est assez souvent hautain, et insupportable, mais tu sens bien que ce n'est pas un mauvais bougre dans le fond. Quoi qu'il en soit, il faut que tu lui répondes.

Moi : Tu peux nous rejoindre sur le canal via ton oreillette ? Ce sera plus simple.

Eliott : Ok, à dans deux secondes.

Deux secondes de répit, tandis que vous suivez le directeur. Il y a des escaliers à descendre, la lumière est plus diffuse, et encore moins naturelle. Ça fait un peu bouche des enfers, ce qui n'est pas des plus rassurants. Et vous arrivez sur une porte métallique, fermé. Le directeur vous explique que c'est cette porte qu'il ne peut plus ouvrir. Pourtant vous allez devoir passer. Il n'y a pas d'autre possibilité.

Rick : Merci, vous pouvez y aller. Et faites bien en sorte que personne ne vienne ici. Pas même vous.

Eliott : Vous m'entendez ?

Rick : Cinq sur cinq.

Eliott : Et donc pourquoi avez-vous besoin de l'expertise du grand Eliott ?

Tu ne peux t'empêcher de lâcher un soupir d'agacement, et tu vois un sourire désabusé sur le visage de Rick avant qu'il ne fasse volte-face. Il s'accroupit et sort un étrange objet de sa poche de veste qu'il introduit dans le trou de la serrure. Tu comprends alors, il va la crocheter pour que vous puissiez entrer. Enfin ça, c'est seulement envisageable si la clé n'est pas sur la porte de l'autre côté. Auquel cas il faudrait la pousser. Sauf qu'elle ferait du bruit en tombant au sol et que cela alertera les possibles individus qui se terrent ici. Même si ce n'est pas un concept que tu soutiens, un peu de chance serait la bienvenue.

Moi : T'as dit que tu n'étais pas capable d'avoir les enregistrements de vidéo-surveillance, donc on ne peut pas savoir ce qui nous attend. Ok, et bien tu vas seulement regarder ce qu'il se passe en temps réel et nous dire ce que tu vois.

Eliott : Y'a pas de caméras au sous-sol, j'ai aucun visuel pour vous.

Rick : Alors choppe le plan du bâtiment comme tu peux et surveille chacune des sorties possibles de ce sous-sol, on va se débrouiller autrement ici. Limite, si tu peux, envoie Caitlyn et Nicholas surveiller les sorties qui seraient hypothétiquement les plus compliquées à contrôler.

Eliott : Mais comment tu veux que je sache ça moi ?

Rick : Je pensais que ta suprême intelligence en était capable, désolé. Contente-toi de me les expliquer et je te dirais alors sur lesquelles envoyer Caitlyn et Nicholas.

Tu ne t'attendais clairement pas à ce que Rick tacle Eliott de la sorte, il était si concentré sur sa serrure. Et il arrivait à calmer les ardeurs d'un adolescent. D'ailleurs, silence radio de l'autre côté de la ligne. Tu te doutes que le jeune blondinet ne s'attendait pas à un tel retour non plus. Mais il faut le recarder, tu es la première à le dire et à t'exaspérer de son comportement. Cliquetis distinctif. Tu lèves la tête, la porte est ouverte. Maintenant, plus question de se faire repérer. Déjà que vous chuchotiez. Il ne faut même plus parler. A pas de Lougaroc, vous vous avancez et refermez la porte derrière vous.

Eliott : Bon, il n'y a que deux issues possibles, par là où vous êtes entrés et un conduit d'aération qui mène au toit. J'ai prévenu Caitlyn et Nicholas, ils ont en route.

Caitlyn : Coucou ! Me voilà ! Je pars direct pour me poster sur le toit. Je décolle avec mon Bruyverne.

Nicholas : Je vais à l'entrée du sous-sol, le premier qui passe, j'le sèche.

Au moins tu sais que les possibles gars qui sont là n'auront pas de moyen de s'échapper. C'est déjà ça. Avec Rick, vous progressez précautionneusement. Sait-on jamais. Tu commences à entendre quelques éclats de voix, il y a bien des gens ici. Puis un beuglement te fait te retourner immédiatement. Un Ecrémeuh ! Mais que fais un tel Pokémon ici ? Tu t'interroges. Serait-ce ce Pokémon qui fait tant de bruit ? Vous continuez votre progression. Et vous voyez bien plus qu'un Ecrémeuh, il y en a cinq. Et deux hommes derrière avec des tenues bien particulières. Pas de doute, ce sont des sbires. Mais après de quelle team, tu n'en sais rien. Rick s'élance et leur fait face, arme au poing. Tu le suis et pointe ton arme vers eux, enfin vers celui que Rick ne tient pas en joue.

Rick : Police de Doublonville ! Ne bougez plus !

Sbire : A bas l'exploitation laitière ! La Team Plasma ne lâchera pas l'affaire !

Et puis tu en vois un se baisser et flatter l'encolure d'un Ecrémeuh peu délicatement, ce qui a pour but de l'énerver. Elle s'agite et se cale dans ta ligne de mire, tu ne peux pas faire feu. Son acolyte fait de même, ce qui crée la panique dans le troupeau d'Ecrémeuh. C'est le chaos, et ils se font la malle. Tu pestes vigoureusement. Il faut réagir. Et vite. La situation devient dangereuse, les Pokémon excités s'agitent dans tous les sens, bousculent des caisses en bois, et certaines piles manquent de s'effondrer sous le mouvement. Et ils beuglent dans tous les sens, une vraie cacophonie. Pas le choix, vous devez vous séparer.

Moi : Caitlyn, Nicholas, ne bougez pas, ils arrivent peut-être sur vous ! Rick, occupe-toi d'eux, je vais gérer les Ecrémeuh !

Tu sais très bien que c'est quelque chose que tu ne pourras pas faire seule, sauf que l'espace à disposition est bien trop exigu pour faire appel à un Pokémon volumineux. Tandis que tu vois ton collègue s'éloigner en courant, tu saisis deux pokéballs à ta ceinture. Tu fais appel à Morty et Shade. Puis tu remets la main à ta ceinture, tu as besoin de plus d'aide encore. Mais pas question de blesser ces Pokémon. Alors tu fais également sortir Asmo. Avec eux trois, tu penses pouvoir gérer le troupeau.

Modération ♥:
 



Compte Principal : Nessa Finnegan
Triple Compte : Roy Harrison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9603

Mer 7 Juin 2017 - 19:53

Tenefix se concentre et prépare son attaque...


Ecremeuh lance rugissement
(l'attaque de Tenefix diminue d'un cran)
Nouv. attaque Tenefix = 114


Ténéfix relâche toute sa puissance !
Random donne 86, pas de critique.
(- 58 Pvs) C'est super efficace !
Pvs d'Ecremeuh : 55/113

Stats 2e Ecremeuh lvl 12

Points à répartir : 7/8 = 56
PV = 113 (+18)
ATTAQUE = 90 (10)
DEFENSE = 115 (+10)
ATT.SPE = 48 (+8)
DEF.SPE = 80 (+10)
VITESSE = 100


Maeve :
PV Tenefix = full
Nouv. attaque Tenefix = 114

Mission en cours : tous les pokemons envoyés
Pvs d'Ecremeuh 2 : 55/113



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 649

Jeu 8 Juin 2017 - 15:17
C'est la panique, et tu dois gérer ça au plus vite. Mais les Ecrémeuh s'agitent dans tous les sens. Il faut que tu les calmes, et au plus vite, cela devient dangereux. Car elles heurtent les piles de caisses accumulées qui chancellent et menacent de s'écrouler. Ce qui pourrait potentiellement mortel pour les Pokémon comme pour toi. Ça ne fait pas un pli. Il faut que tu agisses, et que tu fasses agir les Pokémon que tu as appelés.

Moi : Shade, essaie de les contenir, elles ne doivent plus courir et charger dans tous les sens. Asmo, Morty, il faut que vous les endormiez. Et vite. Sinon on ne va jamais s'en sortir.

Tu les vois alors filer dans tout les sens. A trois, ils ne peuvent évidemment pas gérer cinq Ecrémeuh extrêmement agités. C'est impossible, ce qui signifie qu'il en reste deux. Et que ces deux-ci sont pour toi. Sauf que tu ne peux pas gérer deux Ecrémeuh non plus, c'est bien trop. Mais Tyson est trop volumineux pour cette pièce. Et puis des attaques à base de feu, ce n'est pas le meilleur endroit pour les utiliser, il faut dire ce qui est. Ce qui signifie que tu n'as plus qu'une carte à jouer. Samaël. Tu ne pensais pas qu'il te serait utile dans ce cadre, sauf que force est de constater que tu as besoin d'un Pokémon supplémentaire pour faire diversion, pour distraire ces vaches à lait en furie.

Eliott : Mev, tu t'en sors ?

Moi : Je gère. Comment ça va les autres ?

Eliott : Je vous ai séparé de canal, parce que y'a du bruit dans ton micro. J'entends des deux côtés, je fais juste basculer mon micro. Rick trace toujours un des deux dans le sous-sol, et y'en a un qui remonte par le conduit d'aération, il va tomber direct sur Caitlyn. Elle est au courant, elle est prête. Comme Rick en poursuit un, tu ne veux pas que j'envoie Nicholas t'aider ?

Moi : C'est bon, la situation est sous contrôle, mieux vaux les avoir tous les deux.

Eliott : Ok. Je bascule de l'autre côté, n'hésite pas à m'appeler au besoin.

Moi : Samaël ! Occupe-toi de lui, mais juste, ne l'empoisonne pas.

Il ne reste plus qu'un Ecrémeuh, et celui-là, c'est à toi de le gérer. Tu peux le faire, tu attends d'être hors de son champs de vision, et c'est parti. Tu lui sautes sur le dos et t'accroches fermement. C'est parti pour du rodéo. C'est assez violent, le Pokémon normal rue dans tous les sens, tu es secouée, tu n'as plus aucun point de repère, tout bouge beaucoup trop vite. Tu vas la laisser se fatiguer en restant sur son dos, tu as juste à tenir bon, à bien placer ton centre de gravité et à être souple et non rigide sur tes mouvements pour encaisser les changements de directions et les torsions. C'est bien pire qu'un brouhaha, ça beugle dans tous les sens. Mais il n'y a pas d'autre option possible.

Un violent coup de bassin imprévu t'éjecte de la bête, tu t'encastres contre une des caisses en bois. Tu es sonnée, et endolorie. L'Ecrémeuh te fais face. Tu regardes tout autour de toi. Shade accapare à lui seul deux Ecrémeuh, jouant de son type spectre pour éviter les attaques. Samaël est aux prises avec un autre de ces Pokémon, ça lutte. Et puis de l'autre côté, tu distingues Asmo qui tente de contenir du mieux qu'il peut un des Ecrémeuh avec ses lianes pendant que Morty tente de l'hypnotiser. Ton Bulbizarre et ton Sépiatop semblent bien fonctionner ensemble. C'est une bonne chose, car tu sens un bruit au sol, tu jettes à nouveau un coup d'oeil sur la droite et tu finis par voire la vache endormie. Et de une. Il en reste encore quatre.

Modération ♥:
 



Compte Principal : Nessa Finnegan
Triple Compte : Roy Harrison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9603

Sam 10 Juin 2017 - 14:29

Tenefix se concentre et prépare son attaque...


Ecremeuh lance écrasement
(mais cela n'a pas d'effet...)


Ténéfix relâche toute sa puissance !
Random donne 43, pas de critique.
(- 58 Pvs) C'est super efficace !
Pvs d'Ecremeuh : 0/113

Il est KO !
Tenefix monte lvl 19 !
Vous avez remporté la mission. Vous gagnez 2 bouteilles de lait Meuhmeuh !



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 649

Sam 17 Juin 2017 - 17:45
Tu t'es faite projetée comme une vulgaire poupée de chiffon. Et tu as subi le choc contre une de ces caisses. Tu ne peux pas te relever, tu sens que tu ne tiendrais pas debout. Sauf que l'Ecrémeuh est en face de toi, et elle va charger. Ça ne fait aucun doute. Il va falloir que tu t'écartes de sa trajectoire, que tu rassembles tes forces pour le faire. Et ce au dernier moment, car si tu te décales trop tôt, le Pokémon pourra changer sa direction. Tu dois garder ton sang-froid, ça, ça ne pose pas de problème. Ce qui peut poser problème, c'est d'avoir le bon timing. Alors tu mets le focus sur l'Ecrémeuh devant toi. Ton regard ne scille pas. Tu dois évaluer quel est le moment où tu dois te retirer. Tu restes parfaitement calme. L'assaut est lancé. Tu observes et tends tes muscles un à un pour les mettre en mouvement le moment venu. Elle s'approche.

Ce n'est plus qu'une question d'instinct maintenant. Tu t'éjectes de l'endroit où tu es. Mais tu n'entends rien. Pas de bruit de choc. Rien. Enfin rien de plus que les beuglements successifs. Tu te retournes et vois l'Ecrémeuh, enveloppée d'une aura bleu, à quelques centimètres du sol. Elle continue de courir, mais dans le vide. Et Asmo vient sous le museau du bovin pour expulser de son bulbe une sorte de nuée de pollen. Il suffit d'une inhalation pour voir le Pokémon de type normal ralentir au point de cesser son mouvement et sombrer dans un sommeil profond. Il faut que tu endormes les autres au plus vite, tu ne sais combien de temps tu pourras profiter du repos des Ecrémeuh.

Moi : Eliott, tu me reçois ?

Eliott : Ouais, t'as besoin de quoi ?

Moi : Il va falloir une équipe poképhile ici. Pour récupérer les Ecrémeuh, et assez vite. Je ne sais pas combien de temps elles resteront endormies.

Eliott : J'te fais ça tout de suite. Autre chose ?

Moi : Comment ça se passe de l'autre côté ?

Eliott : Cait attend toujours que le sbire sorte de l'aération. Et Rick a attrapé l'autre. Il est maîtrisé, il a rejoint Nicholas. Je crois qu'il veut te rejoindre.

Moi : Je gère, dis-lui de partir dans les conduits d'aération, pour pousser l'autre vers Caitlyn.

Eliott : Ok !

Ce gamin, même s'il est un peu crâneur sur les bords, il se montre efficace. Et il a raison quand il dit qu'il est indispensable à cette équipe. Tu ne lui feras jamais le plaisir de le lui dire, de le confirmer, mais c'est un fait. Il est un atout majeur. Sauf qu'il te reste encore trois Ecrémeuh sur les bras, et il faut que tu les apaises. Et vite. Il reste un sbire en liberté. Tu vois Samaël se prendre un coup de patte, puis un deuxième. Il encaisse, il est résistant aux attaques physiques et tu le sais. Mais il ne pourra pas faire grand chose s'il n'a pas la possibilité de riposter. Tu ne peux pas prendre le risque de blesser ces Pokémon. Alors tu ordonnes à ton Rapion de rester dans cette passivité.

Shade plus loin est tranquille, aucune des attaques des Ecrémeuh ne peut l'atteindre, alors il les laisse s'épuiser. Sauf que Samaël n'encaissera pas plus, tu ne peux pas le laisser se faire rouer de coup, tu te dois de le rappeler. Alors le laser rouge le percute et il revient au sein de sa pokéball. Cela vous rend moins nombreux mais toujours assez pour que ce soit suffisant. Si Shade n'occupe plus qu'un Ecrémeuh toujours acharné pour l'atteindre. Un autre en est aux prises avec le duo Morty - Asmo. Le Sépiatop et le Bulbizarre s'en sortent vraiment bien tous les deux, alors tu n'as qu'à tenter de faire diversion pour la dernière pompe à lait face à toi. C'est épuisant, et tu tentes de réunir tes forces pour lutter encore un peu. Tu n'as pas le choix, c'est bien trop dangereux de laisser l'excitation monter.

Modération ♥:
 



Compte Principal : Nessa Finnegan
Triple Compte : Roy Harrison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8391

Dim 18 Juin 2017 - 18:50

Un Mimantis niveau 17 surgit !
statistiques:
 




Ténéfix lance détection.
il se protège


Mimantis lance tranch'herbe !
Ténéfis se protège !

Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 649

Sam 24 Juin 2017 - 18:28
Cette lutte est harassante, tu sens le poids de ce long effort dans tes muscles, ils commencent à tirer. Et les Ecrémeuh tombent, une à une. Car Asmo et Morty sont venus à bout d'une troisième. C'est de moins en moins évident de se déplacer, avec les corps dans les vapes de ces bovins. Et vous ne disposez pas de tant d'espace que ça. C'est un casse-tête sans nom, car si l'un d'entre vous, ou des Ecrémeuh, vient à bousculer un de celles déjà endormies, c'est un coup à les réveiller. Et tu n'as pas envie d'avoir à recommencer. Tu préférerais à avoir à chasser ces sbires, sauf qu'il fallait quelqu'un pour s'occuper des Pokémon ici. Tu n'as pas cherché plus loin. Il fallait réagir sur l'instant, et vous avez réparti les tâches de la sorte.

Sauf que tu n'es pas ranger, définitivement pas. Alors ce n'est pas dans tes attributions de t'occuper de ce genre de choses. Là, tu es dans l'improvisation la plus totale. Tu n'as aucune idée de si ce que tu fais es bien, est réglementaire, ni même s'il y a une sorte de protocole quelconque. Tu composes avec ce que tu as, tu tentes de faire au mieux. En attendant que ceux qui savent y faire arrivent. Et tu apprécierais plus que fortement qu'ils se manifestent sous peu. Parce qu'être aux prises avec un Pokémon qui doit être plus lourd que toi, c'est une prise de tête et de risques assez conséquente. Ok, les Ecrémeuh sont plus petites, mais niveau poids et force, tu ne peux pas vraiment lutter. Tu ne veux pas les blesser, ces pauvres bêtes totalement affolées. Alors sacrée bagarre, parce qu'elles ne font attention à rien dans leurs mouvements frénétiques et paniqués.

Tu viens de te prendre un coup de patte dans l'épaule, et c'est douloureux. Mais qu'importe, tu ne peux pas t'arrêter pour si peu. Tu auras un bleu et puis c'est tout. Si on t'avait dit que tu rejoindrais les services secrets internationaux pour calmer des Ecrémeuh, tu n'y aurais jamais cru, et tu ne leur aurais accordé aucun crédit. C'est assez ridicule de vous donner de telles attributions, même si ce sont vos débuts. Vous êtes logés à la même enseigne que des novices de l'école de police. Sauf que vous en êtes très loin, vous avez tous un passé criminel dans lequel vous avez excellé. Vous êtes déjà formés dans vos domaines de prédilection, et vous l'avez déjà prouvé dès votre premier jour, vous êtes opérationnels en tant qu'équipe. Vous avez intégré vos rôles, et vous vous en sortez plus que bien.

Après, tu as pu te rendre compte que le jeune Eliott aimerait bien pouvoir se rendre sur le terrain et ne pas rester seul à tout observer et gérer de son bureau. Pareil pour Caitlyn, elle voudrait apprendre à se battre et ne pas se contenter que de couvrir les sorties. Vous avez trouvé un arrangement entre filles, tu lui donnes des cours de self-défense, voire un peu plus, et elle t'aide à t'améliorer en tir. Sans compter Rick qui veut utiliser votre atout charme à toutes les deux pour tout ce qui concerne l'infiltration. Cela te fait sourire à chaque fois, de te dire que toi, tu vas user de tes charmes. Qui pourrait le croire ? La jeune version de toi, qui voulait entrer en boîte alors qu'elle était mineure, ouais, elle essayait. Elle n'était pas si mauvaise à ce jeu là d'ailleurs. C'est là que tu te dis que d'une certaine manière, c'était mieux avant.

Mais il s'est passé tant de chose depuis que tu en as perdu ta capacité à devenir quelqu'un d'autre, à sourire, à flatter, à manipuler. Tu es devenue un bloc, un solide qui ne se modèle plus. Et c'est cette rudesse que tu mets à profit, toute cette rigueur imperturbable. C'est ce qui te permet de fonctionner au milieu de toute cette dureté, pas d'attachement possible, pas de dilemme interne. Des choix clairs, évidents, logiques. Tout est rationnel, tu limites les risques. Tu choisis l'option à la fois la plus sûre et la plus efficace. Tout n'est qu'un rapide calcul neutre des différentes possibilités qui s'offrent à toi.

Tu finis par te prendre un second coup, en essayant de calmer l'Ecrémeuh. Tu n'as plus la possibilité de surveiller tes trois Pokémon en action. Tu ne sais pas comment ça se passe, mais vous n'avez pas le choix de procéder de la sorte. Les calmer une par une, en les endormant, pas le choix que de progresser aussi lentement. Sinon, c'était un coup à les blesser, ou à créer l'effondrement de ces caisses. Vous avez jouer la carte de la précaution, quitte à vous compliquer la tâche. Mais qui va piano va sano, tu as privilégié la sûreté d'absolument tout le monde plutôt que de mettre directement hors d'état ces Pokémon déchaînés en y allant lentement.

Mademoiselle Kent ! Nous sommes l'équipe poképhile, vous êtes là ? La situation est sous contrôle ?

Cet éclat de voix te tire de tes pensées bien assez vite, tu dois leur dire que tu es aux prises avec ce qui doit être le dernier spécimen éveillé. Sauf qu'il n'y a qu'un grognement sourd qui s'échappe de ta gorge. Tu essayes d'apaiser ce Pokémon totalement affolé. Tu es accrochée autour de son cou et tente de la calmer en la blottissant contre toi. Mais ce n'est pas ton poids qui l'entraîne, c'est même l'inverse. Alors tu fermes les yeux, pour éviter le vertige et la sensation de malaise. Tu ne peux pas laisser tomber, tu ne peux pas décrocher.

Mademoiselle, vous allez devoir la lâcher, nous ne pouvons pas tirer si vous êtes aussi proche, c'est trop risqué. Vous devez la lâcher. Sinon, on ne pourra pas l'endormir. Ne vous inquiétez pas, elle ne souffrira pas, ce n'est qu'un tranquillisant.

Tu finis par capituler et te laisses tomber au sol, épuisée. Il reste un gars dehors, et tu dois aller rejoindre le reste de l'équipe. Hors de question de laisser un de ces sbires filer. Mev, il faut que tu reprennes tes esprits d'abord. Le rodéo, ça ne t'a pas réussi.

Modération ♥:
 



Compte Principal : Nessa Finnegan
Triple Compte : Roy Harrison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8337

Hier à 23:10

Ténéfix lance groz yeux !
(la défense de Mimantis baisse.)
Nouvelle défense = 33


Mimantis lance feuillage !
(-10 PV)
PV de Ténéfix = 56/56

Que voulez-vous faire ?




Recap :
Nouvelle défense de Mimantis = 33
PV de Mimantis = 76/76
PV de Ténefix = 56/66



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Mangez des koalas, sauvez une forêt d'eucalyptus. [RP Kuchiyose]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Doublonville-