AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» Assise sur les pissenlits


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1153

Région : Johto
Ven 2 Juin - 11:57
Akikane regardait les marches qui menaient au temple, la dernière fois qu'elle avait eut cette vision d'en bas, elle avait seize ans. Chihiro lui avait apporté un sac de voyage, qui venait de Komodo et avec l'aide de celle-ci, elle avait préparé le moindre détail et objet qu'il lui faudrait lors de sa quête. Dès que la jeune femme à la chevelure acajou avait été prévenue, certainement que Haru y était pour quelque chose, alors que son départ était censé être discret, elle était rentrée dans la chambre de son amie d'enfance, sans autorisation, pour lui annoncer qu'elle l'accompagnerait. La brune avait refusé son offre, elle appréciait l'inquiétude de la jeune femme, contrairement aux autres fois. Etant donné qu'elle appréhendait le monde extérieur, au fond d'elle, la brune se sentirait rassurée, dans un premier temps, si la prêtresse de la terre l'accompagnait, mais c'était impossible. La Grande-Prêtresse lui avait donnée de nombreuses informations, qui lui avait été délivrée en tant qu'héritière du temple et qu'il était strictement interdit de divulguer à autrui. D'ailleurs, en faisant son sac, avec Chihiro, elle avait dû cacher le talisman, qui lui avait été remis par la responsable de ce lieu culte, juste avant de quitter la pièce. Celle-ci lui avait remis un objet sphérique à la couleur bleutée, en insistant bien sûr sa fragilité. D'après, Miko-Hime, celui-ci possédait un grand pouvoir spirituel et il lui serait utile pour trouver les éléments nécessaires à la cérémonie ayant pour but de réveiller son potentiel. Ainsi, elle avait placé celui-ci entre deux couches de vêtements, afin qu'il soit à l'abri de tout coup. Il paraissait pourtant solide, il était lourd aussi, mais elle avait appris au fil du temps, que les yeux étaient plus souvent trompeurs et moins fiable que les autres sens.

Elle espérait que celui-ci la protégerait des esprits, c'était la plus grande appréhension de la jeune femme. En dehors des murs sacré du temple, la protection qu'elle avait contre les fantômes et autres créatures de la nuit, serait inexistante. La demoiselle avait une peur bleue, de perdre le contrôle d'elle-même et de laisser un accès à son âme, à des êtres venus de l'au-delà, car elle était vulnérable. Elle connaissait les prières pour repousser des assauts, mais sans donc'était inutile. Cependant, elle connaissait l'existence de ses entités, sans en avoir vu, jusqu'ici et elle craignait justement ce genre de rencontre en dehors de la terre consacrée.

Chihiro lui avait proposé de l'accompagner au moins jusqu'au village, la première halte de son voyage, mais la brune avait une nouvelle fois refuser. Elle acceptait par contre, que la jeune femme prépare son arrivée à Komodo, celui-ci se situait à cinq kilomètres du temple et elle devrait y être rapidement. Akikane avait fait promettre à son amie d'enfance, qu'elle resterait dans la bourgade et qu'elle attendrait sa venue. La brune refusait qu'elle vient la chercher, même si elle prenait plus de temps que nécessaire. Elle devait se débrouiller seule et elle tenait à le faire le plus vite possible, la route jusqu'au village était une affaire de quelques heures et elle devrait être là avant la nuit !



Action 1) Demande d'apparition 1 pokémon de l'intérieur des ruines alpha
Action 2) Le pokémon attaque le pokémon sauvage

Aide à la modération:
 






L'uniforme d'Akikane provient d'un cadeau fait lors de son voyage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12246

Ven 2 Juin - 20:15

Un Zarbi niveau 5 apparaît !
Il lance Puissance Cachée !
( -5 PV )
PV de Fouinette = 41/44


Fouinette lance Griffe !
( -7 PV )
PV de Zarbi = 11/18

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1153

Région : Johto
Dim 4 Juin - 13:56
Akikane était partie depuis une heure, elle avançait sur le chemin de montagne, emprunter de nombreuse fois par les prêtresses au fil des ans. Sans panneau indicateur, car le village restait un refuge pour les femmes, les vieillards et les enfants, ce qui faisait d'eux des proies facile. De plus, Komodo, était connu des gens des montagnes, comme les habitants d'Ebenelle et autres petits villages dans les environs, mais absent de toutes les cartes. Ainsi, la faune et la flore régnait en maître, la prêtresse avait même surpris l'un ou l'autre groupe de pokémon. Elle avait cessé de compter le nombre de roucool qu'elle avait dérangé ou encore les mimigal qui étaient parti se réfugier dans les écorces des arbres. Dans sa marche, elle entendait parfois un bruit aigu suivi de pas de course, elle avait pu voir une forme brune, une seule fois, mais sinon elle était incapable de dire à quel espèce de pokémon, ce hurlement appartenait. La jeune femme avait étudié les arts religieux, en dehors de son expertise, ses connaissances étaient assez limité.

De plus, la présence de pokémon était interdite au sein du temple, de peur d'offenser les Divinités, mais ils pouvaient tout de même vivre en dehors de celui-ci. Il y avait bien un cornèbre qui passait de temps en temps, dans les arbres du lieu culte, mais c'était très rare. La présence humaine était bien trop grande, par rapport au pokémon sauvage, pour que ceux-ci osent s'installer dans les lieux. Sans parler de l'absence de nourriture, le lieu de stockage était refait régulièrement pour éviter à des Rattata et autres rongeur de venir chiper dans les réserves de riz. Et l'endroit était également si propre qu'il était impossible que l'un ou l'autre pokémon arachnide de venir tisser sa toile. Les mauvaises herbes étaient systématiquement arrachée ainsi les pokémon insecte passaient leur route et les pokémon vol faisaient de même. Il y avait un arrêt, parfois lors de la migration, près du sanctuaire afin qu'ils boivent dans l'autel, mais ceux-ci étaient inviter à reprendre la route rapidement.

La jeune femme entendit une fois de plus, le son aigu et le bruit de pas précipité, mais il y avait quelque chose de différent, une fois le vrombissement de course terminé, elle continua d'entendre un hurlement. Sans savoir pourquoi ni même la signification de beuglement, elle senti son cœur se serrer et se mit à chercher l'origine de celui-ci. Elle s'écarta du chemin de montagne, pour s'enfoncer dans les hautes herbes et fit bien attention où elle mettait les pieds, car les roche étaient dissimuler, elle avait déjà manquer de glisser contre l'une dans elle, un peu plus tôt sur le chemin.

Parmi les fourrés, la demoiselle trouva une petite forme recroquevillée brune et tremblante. Akikane du faire appel à toute sa maîtrise pour garder ses mains loin de ses oreilles alors que le cri fut encore plus déchirant à son approche. L'humaine s'empressa de reculer et de regagner la route de montagne, elle s'éloigna au plus vite afin que le reste du groupe vienne rechercher le jeune pokémon. D'après ce qu'avait vu la jeune femme, sans être connaisseuse, le fouinette devait avoir quelques semaines. La pauvre créature époumonait du mieux qu'elle pouvait, mais sans résultat. La prêtresse regretta de s'être approcher, peut-être que le groupe aurait pu rebrousser chemin pour récupéré leurs petits mais à cause de sa présence, ceux-ci l'avait laissé là. Cependant, sachant qu'elle était peut-être la cause, de l'abandon du petit être à fourrure, elle revient sur ses pas. Le hurlement du fouinette s'était étendu certainement à travers la montagne, même à plus de cent mètres, la demoiselle l'entendait toujours et vu la longueur de leur oreille, cet espèce de pokémon avait une meilleure ouïe que la sienne.



Action 1) Le pokémon attaque le pokémon sauvage
Action 2) Lancement d'une pokéball sur Zarbi

Aide à la modération:
 






L'uniforme d'Akikane provient d'un cadeau fait lors de son voyage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11154

Dim 4 Juin - 21:39

Zarbi utilise Puissance Caché !
(- 5 Pvs)
Pvs de Fouinette : 34/44
P.S : Il était à 39 au tour précédent, pas 41.


Fouinette utilise Charge !
(- 7 Pvs)
Pvs de Zarbi : 4/18




Vous lancez une Pokéball !
(...)
(..)
(.)
Tadam, il est capturé ! Fouinette monte au niveau 9 ! Que voulez-vous faire, coordinatrice Akikane ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1153

Région : Johto
Sam 8 Juil - 22:34
Akikane arriva à la hauteur du jeune pokémon qui continuait ce bruit strident, elle ignorait s'il s'agissait de pleure ou une méthode pour signaler sa position. Elle attendit encore plusieurs minutes mais rien ne se passa, le petit être brun, restait son réponse. Le bruit lui vrillait les tympans, mais la jeune femme fut incapable de monter ses mains au niveau de ses oreilles afin de couvrir ce son. Celui-ci lui était désagréable, mais d'une autre manière à présent, elle avait la sensation que son coeur se broyait à l'écoute de ce bourdonnement.

D'instinct, elle se rapprocha de la boule de poil, afin d'éviter de l'effrayer, la jeune femme s'agenouilla sur le sol. Elle avança sur l'herbe, comme elle l'aurait fait sur les tatamis du temple, le plus lentement et discrètement possible. La prêtresse resta à un bon mètre de la créature avant de tendre les bras, pour le saisir, voyant que celui-ci était rester sur place à son approche. Cependant, dès l'instant où, la brune posa un doigt sur le pelage, elle reçut un coup de griffe. Refusant de reculer pour autant, elle savait que le pokémon risquait de se débattre, elle continua afin de mettre sa main entière sur l'être poilu. La réaction de celui-ci se fit sans attendre, elle se retrouva le bras entre les dents du pokémon. Akikane se mordit la lèvre inférieur, alors qu'elle repoussait de la main gauche le fouinette, le plus délicatement possible, elle tomba sur les fesses en reculant. Les dents du pokémon était particulièrement pointue, car celle-ci avait réussi à traverser le tissus de son kimono.

La jeune femme recula encore de quelques pas, les yeux toujours fixer sur le pokémon, jusqu'à se cogner les pieds, contre un tronc d'arbre. Elle grimaça légèrement à l'élancement qui prit ses orteils, ses ballerines était certes jolie mais sans protection. La demoiselle fit en sorte de s'installer un peu plus confortablement, elle ôta son sac à dos, pour le poser à côté de l'arbre, afin de pouvoir reposer sa colonne vertébrale contre le chêne. La brune était tout de même intrigué que le jeune pokémon restait sur place. Pourquoi ne s'était-il pas enfui ? Etait-il blessé ? Trop faible ? Si c'était le cas, elle comprenait, en un sens, pourquoi son groupe l'avait abandonner. Pourtant le fouinette lui sembla en pleine forme, ses deux mains pouvaient prouver cette pensée. La prêtresse choisi de relever sa manche, pour observer l'étendue des dégâts, elle avait une sensation désagréable dans le bras mais aucune douleur. Elle fut rassuré de constater qu'il n'y avait aucune de trace de sang, si la plaie était superficiel et elle devrait évité de suinter.

La gardienne se reprocha d'avoir été imprudente, elle aurait du savoir qu'il fallait éviter d'approcher ainsi un pokémon sauvage. Il semblait si petit et si vulnérable, qu'elle l'avait prit en pitié, mais elle ignorait son état de santé. S'il avait une quelque conque maladie, il aurait pu lui transmettre avec sa morsure, d'autant plus si celle-ci avait été causée jusqu’à sang. Elle garda un soupir dans sa gorge, elle ignorait ce qu'elle allait faire mais il était hors de question, qu'elle laissa seul le jeune pokémon. Elle se sentait en grande partie responsable de la solitude de la boule de poil brune et elle ignorait combien de temps, il pourrait survivre sans le groupe. Etait-il seulement sevré ?



Action 1) Demande d'apparition 1 pokémon de l'intérieur des ruines alpha
Action 2) Le pokémon attaque le pokémon sauvage

Aide à la modération:
 






L'uniforme d'Akikane provient d'un cadeau fait lors de son voyage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11154

Dim 9 Juil - 9:13

Un Zarbi lvl 5 apparait.



Zarbi lance Puissance Cachée !
(- 5 PV)
PV de Fouinette : 32/47


Fouinette lance Griffe !
(- 8 PV)
PV de Zarbi : 10/18


Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1153

Région : Johto
Mer 16 Aoû - 16:05
Akikane s'inquiétait de l'état du jeune pokémon et elle avait réfléchit à comment aborder ce problème. Elle avait plus de force que la boule de poil, les morsures et les griffures étaient peu profonde, mais elle avait la sensation que pour le fouinette cela pouvait être néfaste. Celui-ci avait été abandonné par sa famille, la seule chose qui lui restait était ce bout de terrain. Peut-être étais-ce sa maison ou une simple air de repos mais au fond de lui, il devait espérer qu'on vienne le chercher, La prêtresse se demanda si c'était la raison qui poussait le rongeur à rester sur place ? La religieuse était bien décidée à prendre en charge la boule de poil. Cependant, même si le petit être était sous sa responsabilité et qu'elle souhaitait lui apporter la sérénité, elle était dans l'incapacité de rester éternellement sur les lieux. Elle voulait qu'il désire et accepte sa présence, elle était la seule fautive dans l'histoire, ainsi elle voulait évité de brusquer la créature. La demoiselle doutait de réussir à établir un lien avec celui-ci, elle avait toujours eut des difficultés à communiquer avec les autres prêtresses ainsi elle imaginait que cela devait être d'autant plus compliqué avec un être d'une autre espèce.

Akikane observait le jeune pokémon, elle regardait celui-ci droit dans les yeux et fut un peu sur surprise de constater qu'il ne cherchait pas à éviter son regard. L'être en fourrure gardait la tête bien droite, les oreilles dressés au sommet de son crâne, à l’affût du moindre bruit. Comme la plupart de ses congénères, en situation d'alerte, il restait fièrement en équilibre sur sa queue. La demoiselle ignorait qu'un fouinette adulte pouvait rester dix jours dans cette position, mais elle savait qu'il ne tiendrait pas aussi longtemps. Ainsi, elle était prête à reculer la suite de son voyage et elle espéra que Chihiro tiendrait parole. Elle savait que si la prêtresse de la terre venait à sa rencontre, ses chances de sauvé la boule de poil tombait à zero.

La jeune femme commençait à avoir des crampes, cela faisait presque une heure, qu'elle était assise contre l'arbre sans bouger. L'être brun semblait vaillant, mais la prêtresse avait pu remarquer des marques de fatigue. Après tout, celui-ci avait quelques semaines, il ne possédait pas l'endurance d'un pokémon adulte. La prêtresse s'interrogea sur la justesse de a décision, elle pouvait peut-être encore se lever et s'éloigner afin de permettre au fouinette de se reposer. Cependant, la boule de poil commençait à s'habituer à l'odeur de la religieuse. Ce parfum ne lui était pas hostile, mais il ne pouvait affirmer que c'était sans danger. En bougeant, Akikane, risquait de perdre tous ses efforts. Heureusement, le corps de la demoiselle était tellement engourdi, qu'elle était dans l'incapacité de bouger. Elle avait l'impression que le moindre muscle était prit dans un étau, un faux mouvement et il resterait juste à pleurer de douleur. Ainsi, elle préféra sans pour autant quitter sa place, une position qui lui était moins inconfortable.



Action 1) Le pokémon attaque le pokémon sauvage
Action 2) Lancement d'une pokéball sur Zarbi

Aide à la modération:
 






L'uniforme d'Akikane provient d'un cadeau fait lors de son voyage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11154

Mer 16 Aoû - 17:21

Zarbi lance Puissance Cachée sur Fouinette
(- 5 PV)
PV de Fouinette : 27/47


Fouinette lance Griffe sur Zarbi
(- 8 PV)
PV de Zarbi : 2/18

Vous lancez une pokeball sur Zarbi !
...
...
...
Le pokemon est attrapé !


Votre compagnon gagne 1 pt d'xp
Fouinette 09>10

Que voulez vous faire ?

Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1153

Région : Johto
Ven 19 Oct - 16:00
Akikane surmonta la douleur de ses membres endoloris par les crampes, afin de mettre ses pieds derrière son dos et reposer le poids de son corps sur ses jambes fléchit, les pieds écartés et touchant le tronc d'arbre. D'un mouvement de la main droite, elle saisit le tissus de ses chausses et tira le bord contre son talon, afin de la retirer. La demoiselle maintenait son regard sur le boule de poil, attentive à la moindre de ses réactions et éventuelle malaise. Chacun de ses gestes étaient très lents, elle avait mit plusieurs minutes pour avoir ses deux chaussures dans sa main, qu'elle déposa contre le tronc de l'arbre. Sa position était moins confortable, la brune pouvait sentir la terre sur sa peau, malgré la protection de ses soquettes, mais plus pratique. La prêtresse avait l'habitude de tenir pendant plusieurs heures ce genre de pose, puisqu'elle servait généralement aux prières, mais elle ignorait si elle pouvait garder cette posture plusieurs jours.

La religieuse savait qu'un être humain pouvait tenir trois jours sans boire, mais elle avait une gourde dans son sac, peut-être cinq jours dans ce cas. Cependant, elle doutait que la jeune créature pourrait survivre aussi longtemps, à moins d'être sevrée. Elle ignorait le degré de résistance de la boule de poil et est-ce qu'elle pourrait déjà passer la nuit ? L'hiver touchait à sa fin, mais en plein mois de février, les soirées étaient encore très froide. Le pokémon avait sa fourrure, peut-être que cela irait tout de même ? La jeune adulte essayait de réfléchir à la suite des événements et ce qui pouvait être le mieux pour la fouinette. La jeune femme voulait éviter de forcer le rongeur à la suivre, les enseignements qu'elle avait reçu l'empêchait de faire un tel affront à l'être brun. De plus , pour le moment, faire preuve de respect envers le messager des Divinités, restait en accord avec le premier précepte. Dans le cas contraire, la religieuse était bien décidé à agir rapidement et sans tenir compte de l'avis de celui-ci. C'était d'ailleurs, pour cette même raison, qu'elle refusait de rester plus de cinq jours, son devoir était de protéger la vie et cela incluait la sienne.

Akikane regrettait un peu que la lecture fut absente de sa liste de loisir, son savoir aurait été peut-être un peu plus étendu. Elle essayait de compartimenter les informations qu'elle avait sur les pokémons, afin de remédier au mieux à la situation, mais sans succès. Les bouquins qu'elle avait lu parlait surtout des être de type dragon, après tous c'était sur eux que reposait la totalité de son culte. Le fouinette étant un gardien des Divinités, elle avait bien lu des légendes sur ceux-ci, mais les ''histoires de grand-mère'' comme disait Botan étaient inutile dans sa situation.

Un mouvement sur sa gauche attira l'attention de la jeune femme, la tirant de ses réflexions, puis elle vit entrer dans son champ de vision périphérique, sa tête était restée immobile, un rat. La créature avait surement senti les friandises, pourtant soigneusement emballé, qu'avait préparé la prêtresse avant de partir. Puisqu'elle allait passait au village de Komodo, il lui semblait important de rendre visite à la mère de Chihiro. D'autant plus, qu'une des passions d'Akikane était la cuisine et que c'était dans son champ et ses vergers que poussaient les fruits et les légumes donnés au temple. Enfin de la remercier de ses efforts quotidien, elle avait utilisé exclusivement les produits de l'ancienne prêtresse. Celle-ci ayant pris sa ''retraite'', quand sa fille était rentré officiellement au temple, il y a dix ans maintenant. La brune était tout de même surprise que malgré ses efforts, l'odeur était perceptible, elle avait essayé de le fermer au mieux, afin d'éviter les pokémon sauvage justement. Il semblerait qu'elle avait sous-estimé l'odorat des différents habitants des montagnes. Pourtant, le jeune pokémon dont elle essayait d'attirer était rester insensible n'est ce pas ? Un museau moins développer peut-être ? A moins que sa peur était plus important que sa faim ?

Akikane voulait éviter de faire des gestes brusques, surtout avec ce nouvel élément en tête, ainsi elle laissa le rongeur s'approcher. A peine que la créature mauve avait posé la patte sur le sac, qu'un hurlement strident retentit. Visiblement la jeune fouinette avait décidé que ce nouvel intrus était dans son territoire et lui faisait savoir à plein poumon. Le son lui semblait plus aiguë que les fois précédentes, dans un réflexe, la prêtresse colla ses deux mains contre ses oreilles, elle pensa vaguement qu'elle était heureuse d'avoir refuser d'emporter son service à thé en porcelaine, il aurait été certainement fissuré avec de tel taux de décibel. Le pokémon s'enfuit, par où il était venu, dès les premières notes et sans chercher à emporter le moindre butin. La prêtresse attendit patiemment, c'était son seul choix, en espérant que ses tympans ressortiraient plus au moins intact de cette expérience. Au bout de trente secondes, estima la brune, la boule de poil cessa de hurler et retomba sur ses deux pattes arrières.






L'uniforme d'Akikane provient d'un cadeau fait lors de son voyage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Assise dans les herbes piquantes
» [UPTOBOX] Des pissenlits par la racine [DVDRiP]Comédie
» Le roi d'Halloween mange les pissenlits par la racine !
» SORBET ~ Mon Clov à moi ! >:D
» 05. If You're too Weak, I Will Take Advantage of You... [Sakura Kami]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Ruines d'Alpha-