AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Un écrin de verdure pour Josh


avatar
Modo & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 16/08/2016
Messages : 858

Région : Sinnoh
Dim 28 Mai 2017 - 12:24
Mes recherches de pokemon combat avançaient à grands pas, ces derniers temps. Bien plus vite que ce que j'avais prévu, en tout cas. Les pokemon de Braddock étaient plutôt faciles à localiser, et les nouveaux propriétaires acceptaient en général de s'en débarrasser au prix d'achat, qui était assez faible, heureusement pour mon compte en banque. De mon côté, les finances commençaient une légère embellie. La vie de dresseur en voie de professionnalisation était tout à fait rentable en fait, si on ne fait pas n'importe quoi. Les arènes officielles rapportaient beaucoup, et les combats plus ponctuels n'étaient pas en reste. Moi qui avait vécu une période très creuse après mon accident, je pouvais enfin remettre un peu d'argent de côté. J'allais pouvoir rembourser Dune plus vite que prévu, avec un peu de chance. Mais pour cela, il allait falloir mettre de côté les recherches et le projet de dojo quelques temps pour se consacrer uniquement à l'évolution de mon équipe. Celle-ci prenait doucement forme : Rocky y tenait une place importante, bien sûr. Le petit tortipouss belliqueux était désormais un gros torterra plus calme. Rizzen avait eu raison. Bon, on sentait encore parfois le côté bagarreur ressortir, surtout quand Princesse l'embêtait, mais la snubbull avait appris à ne plus trop chercher des noises à l'énorme pokemon plante. En parlant de Princesse, elle était toujours sous la forme d'un Snubbull, elle n'avait pas évolué. Je la soupçonnais d'empêcher volontairement le processus pour continuer à rester petite, afin que je puisse la porter facilement. Vu le caractère de la bête, cela ne m'étonnerait pas du tout... Deux pokemon combat, ou en devenir, avaient trouvé une place régulière dans l'équipe également : Blue et Djin, le grand gallame, avaient tous les deux montré de bonnes dispositions. Il me restait encore deux pokemon à trouver pour compléter au mieux cette équipe. J'avais pas mal de choix, en fait. Lou', Sunny, et Mustebouée avaient toutes les qualités, mais leur type unique me genait un peu. Quant aux dragon bleu, tout juste revenu de chez Charlie, il était certes plus sage, mais il y avait encore beaucoup de travail à fournir pour le mettre au niveau des autres.

Et puis le destin nous force un peu la main, parfois. Aelys, la jeune fille que j'ai rencontré à mes débuts de dresseur, est revenu comme une tornade dans ma vie. Enfin, plutôt une tornade éphémère. Un matin, j'ai trouvé devant la porte du dojo de Braddock une pokeball, et un message rédigé par la main de ma camarade des débuts. Elle me remerciait pour l'hébergement de l'époque, ce qui lui avait permis de reprendre pied à un moment où elle en avait besoin. Et elle me confiait Josh, qu'elle ne pouvait plus garder avec elle. Josh, son ouisticram? J'active la pokeball pour vérifier. Effectivement, il s'agissait bien du petit singe de feu. Il n'avait pas bougé d'un iota. Aelys, pourquoi? Que t'est il arrivé? Elle avait l'air d'aimer Josh, pourquoi me le confier? Il allait falloir que je me mette à sa recherche pour comprendre. Mais chaque chose en son temps. J'avais prévu de partir en voyage pour entraîner mes meilleurs pokemon, je n'allais pas pouvoir m'occuper de Josh. Il me fallait le confier à quelqu'un. Immédiatement, je tente de contacter Charlie, qui venait de me rendre le solochi, mais on m'apprit qu'elle ne prenait plus de clients. La jeune femme de l'accueil m'orienta cependant vers une nouvelle pension qui venait d'ouvrir, dans les environs de Floraville. Les éoliennes, tenu par Nessa Finnegan. Bon, Josh n'était pas vraiment la spécialité de l'éleveur, mais j'avais vraiment besoin de le confier à quelqu'un de confiance, je ne voulais pas qu'il stagne dans un coin du dojo.

Direction les éoliennes, donc. Cela tombait bien, je comptais passer voir Dune qui habite dans la région. Je ferais d'une pierre deux coups. Quelques échanges de mails m'apprirent que l'éleveur avait une place pour le petit Josh. Bien! Je quitte donc le dojo, laissant la plupart de mes pokemon là-bas, au bon soin de Baptiste. Quelques jours plus tard, me voilà devant la batisse en terre sèche de la nouvelle pension, nichée au creux d'un écrin de verdure. Non loin, on entendait le bruit caractéristique des grandes éoliennes, produisant une énergie propre pour les villes de la région. La centrale se voyait en fond, repaire officiel des pokemon électriques et aciers. Je comprends mieux la spécialité de la pension, en tout cas. Personne n'est visible aux alentours pour le moment, je vais donc sonner à la porte du bâtiment. Je suis accompagné de Josh, bien sûr, mais également de Rocky, qui nous a servi de moyen de transport depuis Floraville, et de Princesse, nichée une fois de plus au creux de mon bras. Alors oui, voir un type costaud avec un petit pokemon rose et moche dans les bras, ça fait toujours bizarre, cela prête à rire. Mais gare à celui qui se moque ouvertement, elle se vexe vite. Elle a les crocs faciles et l'a déjà montré à quelques reprises. Les fonds de culotte des garnements de Félicité s'en souviennent encore.

Mais bon, je ne pense pas que cet éleveur soit de ce style. Enfin, je l'espère...

HRP:
 



Mes abonnements:
 
T-card:
 
Autre Compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 07/01/2016
Messages : 2132

Région : Sinnoh
Dim 25 Juin 2017 - 23:59
Aujourd'hui, une journée comme les autres, il faut dire ce qui est. Mon planning reste le même, je dois m'occuper des quelques pensionnaires ici, commencer par la base, les chouchouter et les nourrir, au cas par cas, ensuite on fait sortir tout le monde et c'est plus ou moins activité libre pour tous. Bon, tout n'est pas que courses dans les prés verts des alentours, ces Pokémon me sont confiés pour une certaine raison, alors il y a entraînement. Et pour tous, tant pour mes Pokémon que pour ceux laissés ici. Car il ne reste qu'un concours à réussir pour aller à l'Elite, je ne dois pas l'oublier. Et si je peux mêler objectifs personnels et professionnels, je n'hésite pas une seconde. Sans compter que les entraînements sont bien plus intéressants lorsqu'ils se font entre plusieurs Pokémon. Donc le travail de chacun est mis à profit. Et après, on voit niveau paperasse. Parce qu'il faut dire ce qui est, on croule sous les papiers en tout genre et rien chez les éleveurs ne nous y prépare.

Quoi qu'il en soit, mon portable me rappelle que non, cette journée n'est pas une répétition de la veille. Non. Je reçois un client. Un client avec lequel j'ai échangé par mail, je m'en souviens maintenant. Comment j'ai pu passer à côté de ça ? Franchement, je ne reçois pas vraiment souvent, enfin pas assez souvent pour que ce soit coutumier, alors je devrais retenir une telle information. Mais non, et j'me connais, niveau tête en l'air, y'a pas pire que moi. C'est pour ça que je rentre le moindre rendez-vous, la moindre obligation professionnelle, dans mon téléphone portable. Parce que ce n'est pas une gamine de dix ans, aussi utile soit-elle ici, qui pourra servir de secrétaire. Et j'évite de déranger Régis pour l'instant. La rééducation, ça l'occupe énormément, je peux lui parler de la pension pour lui changer les idées, mais pas lui faire tenir mon agenda.

C'est là que je me dis qu'en tant qu'actionnaire majoritaire, je pourrais clairement négocier avec Régis pour une deuxième paire de main. Parce que ça ne serait pas de trop. Je ne sais pas dans quelle mesure Maïa peut s'impliquer dans le travail ici. Ce n'est pas ma fille, j'ai toujours l'impression de lui en demander trop, ou trop important. Elle sait y faire avec les Pokémon, elle a grandi au milieu d'eux, avec son père, et des Pokémon. Alors forcément, c'est son domaine, elle maîtrise, et elle adore ça, je ne peux pas l'en priver. D'autant plus que c'est chez elle. Il me faut quelqu'un d'autre quoi. C'est tout, ça ne va pas chercher plus loin. Je ne sais pas si je lui refilerais tout ce qui est accueil. S'il se débrouille mieux que moi, je pense qu'il vaudrait mieux, mais comme c'est moi qui dirige ici, ça le ferait pas si je déléguais ce genre de chose. J'arrive pas à me décider.

Spyros : Je perçois quelqu'un aux alentours. Je crois que c'est pour toi.

Il vient de me couper dans ma réflexion, tant pis. Je n'ai pas que ça à faire en fin de compte. Autant accueillir le client dans ce cas. Puisqu'il est là. Je n'arrive toujours pas à répondre de la même manière qu'il communique avec moi, mais j'vais m'entraîner pour, c'est certain. Quoi qu'il en soit, faut que j'y aille. Donc direction, la porte d'entrée. Bon, c'est vrai que ça peut être flippant comme ça, un mec qui ouvre la porte au moment où tu vas entrer, j'avoue. Mais quand même, ça fait genre connexion neuronale, le timing parfait, comme si c'était fait pour se passer de la sorte. On va essayer en tout cas. Tout fier,je m'avance jusqu'à la porte, mais manque de pot, l'homme sonne déjà. J'ouvre la porte. Un rapide coup d’œil pour distinguer les informations principales. Blond, musclé, pas mal musclé d'ailleurs. Si j'pouvais, j'aimerais bien être comme ça tiens. Par contre, j'ai du mal à lui donner un âge. Je ne saurai pas dire.

Je remarque alors le Snubbull dans ses bras. Comment un Pokémon si caractériel et, il faut le dire, disgracieux, peut arborer cette couleur rose associée à un type fée ? Honnêtement ? On s'en fiche, si j'ai bien saisi, ce n'est pas le Pokémon qu'il souhaite me confier. On va faire simple, et tenter de ne pas se déconcentrer face à ce Pokémon aux caractéristiques contradictoires. Le nom du mec ! Putain, Nessa t'abuses, t'as pas vérifier son nom. Créer une relation de confiance, c'est la base. Quel boulet... Un visuel rapide sur mon portable devrait pouvoir sauver la mise. En mode homme d'affaire. Sans faire voir l'urgence du geste. Comme si un message venait d'arriver, par exemple. C'est ce que j'essaie de faire. M. Johansson. C'est ce que j'ai noté. Maintenant, j'peux faire les choses dans les formes.

Moi : Bonjour, M. Johansson, c'est bien ça ? Je suis enchanté de faire votre connaissance. Si vous voulez bien me suivre dans mon bureau. Nous pourrons discuter plus en détail de toutes les formalités.

Ouais, j'suis direct, je me connais. Et volubile aussi, c'est un fait. Alors ouais, ça peut clairement paraître soudain et envahissant. Surtout que je n'ai pas parlé immédiatement. J'ai peur de passer pour un énergumène plutôt étrange, un mec qui se shoote aux spores d'un de ses Pokémon plante. Non merci, ça le fait moyen. Fais homme d'affaire Nessa. Tu sais le faire, pas le genre de mec qui ne pense qu'aux sous, mais le mec qui a le feeling avec les clients, pas tout à fait commercial mais pas tout à fait familier. Je sais pas, moi quoi, ou tout du moins, une version plus naturelle de moi comparé à la version due à la panique dans ma tête. J'accompagne l'homme au Snubbull jusqu'à mon bureau. Une fois rentrés, je constate que Than est affalé sur mon bureau. Je sais que c'est là où il se place pour observer l'extérieur, donc pas le choix, on fait avec le Zorua. De toute façon, c'est une crème. D'un geste de la main, j'invite mon client à s'asseoir, il est temps de passer aux choses plus sérieuses.

Moi : Alors donc vous êtes venu pour nous déposer votre Ousticram, n'est-ce pas ?

HRP:
 




Autres comptes : Maëve Kent - Roy Harrison - Lottie McOleksion
Remerciements:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 16/08/2016
Messages : 858

Région : Sinnoh
Lun 17 Juil 2017 - 16:08
J'attends à peine quelques instants avant que la porte s'ouvre devant moi. Un jeune homme plutôt frêle se tient dans l'embrasure. Serait-ce l'éleveur, Nessa Finnegan? Ou l'un de ses employés? Je n'ai pas vraiment envie de me tromper comme chez Charlie, je laisse donc mon interlocuteur prendre la parole en premier. Manque de bol pour moi, le jeune homme n'embraye pas, et reste quelques secondes à me fixer avant de s'emparer de son téléphone portable. Qu'est ce qu'il se passe? A t'il bugué sur Princesse, confortablement installée au creux de l'un de mes bras? Ou y a t'il quelque chose derrière moi? Je me retourne un instant pour m'apercevoir qu'il n'y a dans mon dos que l'énorme torterra qui nous a servi de moyen de locomotion. Je me retourne vers le jeune homme, qui devient tout à coup plus loquace. A ses paroles, je comprends qu'il s'agit bien de l'éleveur en question. Enfin, c'est le plus plausible, vu qu'il ne s'est pas clairement présenté. Mais je vais faire comme si. J'acquiesce quand il me propose de le suivre dans son bureau et je me retourne vers Rocky.

-"Pas de bêtises pendant mon absence. Et ne mange pas les fleurs!"

Le gros torterra lève les yeux au ciel avec l'air de dire "mais pour qui tu m'as pris". Je me rappelle très bien du parterre de fleurs chez Dune, en tout cas... Enfin, de l'ex-parterre de fleurs, décidé par un boskara très gourmand, à l'époque? je doute fort que son évolution ait changé quoi que ce soit aux gouts alimentaires de l'animal... Et je n'ai pas envie d'avoir des problèmes avec le responsable de cette nouvelle pension. Je laisse donc Rocky et j'emboite le pas de Nessa. La pièce qui se trouve être le bureau est déjà occupée par un autre pokemon, qui a d'ailleurs choisi le meuble principal comme poste d'observation. Le jeune éleveur a l'air de s'en accommoder et s'installe de son côté sans en être véritablement perturbé. Bon, heureusement qu'il ne s'agit que d'un petit zorua, mon champ de vision n'en est pas trop perturbé, j'ai quand même une bonne vue de mon interlocuteur sans une masse de poils parasite entre nous deux.

Alors que je m'assoie en face de lui, Princesse se met à grogner, sûrement à l'adresse du zorua inconnu. Moi aussi, je lève les yeux au ciel, imitant à la perfection mon torterra (au serait-ce l'inverse? Après tout, il a peut être pris ce tic d'expression chez moi). Je pose alors l'animal rose par terre, et je la coince entre mes deux pieds. Elle ne cherchera pas à bouger, elle est trop paresseuse pour cela. Les grognements cessent, pour le moment. Espérons que le zorua n'en prendra pas ombrage. Je peux donc répondre avec plus de tranquillité à mon interlocuteur. Je désigne Josh, qui nous a timidement suivi jusqu'ici.

-"Oui, je viens vous confier Josh, ici présent. (Je lui fais un petit signe pour qu'il s'avance vers le bureau). C'était le pokemon d'une connaissance, et elle me l'a abandonné récemment sans vraiment d'explications. Je ne suis pas parvenu à joindre cette personne, et je n'ai pas le temps de m'occuper d'un jeune pokemon en ce moment. Je souhaite donc vous le confier, histoire de vérifier que les bases de l'éducation et des combats pokemon sont correctement acquises chez lui. Il était très bagarreur quand je l'ai rencontré et là... il a l'air un peu plus éteint. Peut être le contre coup de l'abandon, après tout. Vous pensez que cela posera problème?"

HRP:
 



Mes abonnements:
 
T-card:
 
Autre Compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Un coin de verdure pour toi et moi. ~ Marissa
» Les jolis mensonges et leur écrin de verdure [PV Morgan]
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Floraville :: Les Éoliennes-