AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Promise


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 746

Région : Alola
Mar 16 Mai - 8:59


Promise

Dresseur -- ft. Rudy de L’Orme


Ce matin, il était encore tôt lorsque tu avais inséré la clé de ton logement dans la serrure afin de verrouiller la porte. Tu devais sortir et cela ne t’enchantait pas des masses. Tu as horreur de quitter ton petit cocon. Tu n’étais dans la région que depuis quelques jours seulement. Lors de ton arrivée à Alola, tu avais emménagé dans cette maison, qui t’appartenait grâce à l’héritage de ton grand-oncle Hubert, parce qu’elle était la plus proche de l’aéroport où l’avion, à bord duquel tu étais monté, s’était posé. Elle était plutôt agréable à vivre. Plusieurs pièces. Tout le confort nécessaire. Une grande bibliothèque avec une collection impressionnante de livres en tout genre. Un petit jardin fermé dans lequel tu pouvais laisser tes pokémons s’amuser entre eux. Il ne manquait qu’une seule chose pour que tu puisses te sentir parfaitement à ta place. Une connexion internet digne de ce nom. Depuis que tu étais arrivé, tu te servais d’un partage via ton téléphone, mais ce n’était pas vraiment optimal. Cette solution te dépannait, mais elle n’était que temporaire. Tu ne pouvais pas compter dessus sur la durée. Ce n’était pas assez rapide. Pas assez stable. Avec un accès internet aussi faible, tu ne pouvais rien faire de tes occupations habituelles. Rien que pour ouvrir une simple page internet dans ton navigateur, cela te demandait de patienter au minimum quatre à six fois plus longtemps. C’était une horreur. Il fallait que tu agisses. Tu allais devoir affronter le monde extérieur pour te rendre dans un magasin. Tu aurais sans doute pu passer par internet, mais cela te rendait fou de devoir attendre le chargement de chacune des pages que tu visitais. Et puis avec le temps de livraison, tu risquais de devoir patienter beaucoup plus longtemps. Et ça, c’était absolument hors de question. Il te fallait une véritable installation dès aujourd’hui. Tu refusais l’idée de rester plus longtemps dans une situation aussi précaire.

Tu avançais dans la rue, les yeux fixés sur l’écran de ton téléphone portable sans te préoccuper de ce qu’il pouvait bien se passer autour de toi. Tu ne faisais même pas attention aux endroits où tu mettais tes pieds et pas davantage aux éventuels obstacles qui pouvaient se dresser sur ton chemin. Tu étais totalement absorbé par la conversation que tu avais avec « 5iK@y » sur ton application de discussion instantanée. Ce n’est pas son véritable prénom, il ne s’agit que d’un pseudo qu’il utilise sur internet depuis de nombreuses années. C’est un ami digital que tu connais depuis quelque temps déjà. Tu ne pensais pas avoir l’occasion de le rencontrer un jour, mais visiblement la chance font bien les choses, il se trouve qu’il est originaire d’Alola et qu’il y vit toujours. Il est censé devenir dresseur, tout comme toi. Mais il ne semble pas davantage attiré par cette voie. Tout comme toi, il préfère largement le confort d’une maison connectée à Internet. Tu discutais déjà avec lui avant même de sortir de chez toi. Tu lui racontais que tu devais absolument te trouver une véritable connexion pour retrouver ton confort. Lui, il te conseillait sur les endroits où tu pouvais te rendre pour obtenir ce que tu désirais. C’est tout de même pratique de connaître quelqu’un originaire de la région. Vous parliez également de la possibilité de vous rencontrer. Pour le moment, l’idée t’effrayait un peu. Ce n’était pas un inconnu à tes yeux, mais tout de même. Tu te sentais bien plus à l’aise par écran interposé. Il t’était également plus simple de communiquer par écrit. Tu ne te sentais véritablement pas à l’aise lorsque tu devais communiquer socialement avec les gens dans la vraie vie. C’était beaucoup trop intense à ton goût.

BOOOUUM.

Sans même comprendre ce qu’il se passait, tu venais de t’écrouler de tout ton long sur le sol, échappant au passage ton téléphone qui se trouvait désormais à quelques mètres de toi après avoir rebondi à plusieurs reprises sur le sol. En rampant, tu commenças par te rapprocher de ton précieux afin de le récupérer. Ta priorité était de voir dans quel état il était. Tu t’occuperais de tes éventuelles blessures et de la cause de ta chute par la suite. Ton sens des priorités était sans doute étrange pour la plupart des gens, mais tu étais ainsi. Tout objet permettant de te connecter est plus important que ta vie. Le reste de l’univers ne venant alors qu’en troisième position. Quelques écorchures et rayures, mais ce n’était pas bien grave. Il était toujours fonctionnel. Ton corps, il devrait s’en remettre. Sans doute quelques blessures superficielles, mais rien de bien préoccupant. Désormais, la raison de ta chute. Une boîte était en travers du trottoir. Un faible couinement semblait provenir de l’intérieur. Tu t’étais rapproché pour regarder la boîte. Rien n’était indiqué. Poussé par la curiosité, tu soulevas le couvercle pour découvrir le contenu.

« - Mais c’est quoi c’bordel ! »

À l’intérieur, un pokémon. Un Malosse, sans doute très jeune, était recroquevillé au fond de la boîte. Il semblait famélique, comme s’il n’avait rien avalé de consistant depuis bien longtemps. Tu avais l’impression qu’il n’avait plus la moindre force. Il ne parvenait même plus à ouvrir les yeux. Par moment, un léger couinement, de peur ou de douleur, tu ne savais pas vraiment l’identifier se faisait entendre. Tu avais la sensation qu’il était sur le point de rendre son dernier souffle.

« - Eh toi ! Il est où le centre pokémon ? C’est urgent !»

Sans même la regarder, tu avais interpellé une personne qui était un peu plus loin. Tu ne saurais même pas dire à quoi elle ressemblait. Tu n’avais même pas relevé la tête. Tu gardais les yeux rivés sur la pauvre créature. Tu avais trop peur qu’elle ne cesse de respirer si tu détournais tes yeux une seconde de trop. Tout ce que tu voulais, c’était une réponse. Le Malosse avait besoin de soin de toute urgence. En vitesse, tu retiras ta veste, encore pleine de poussière suite à ta chute et tu l’étendis sur le sol. Avec mille précautions, tu soulevas le pokémon pour le retirer de la boîte. Tu le porterais dans tes bras. Au moins, il pourrait profiter de la chaleur de ton corps pendant le trajet. Il ne pesait presque rien dans tes bras. Un véritable poids plume. Tu devais faire quelque chose. C’était urgent. La pauvre créature risquait d’y rester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

C-GEAR
Mar 16 Mai - 23:23
Rudy avait quitté la ville de Lili'i depuis peu, elle avait passé quelques jours à apprendre à connaître son nouveau Pokémon; Flamiaou. Un Pokémon pour les débutant de type feu, c'était selon elle, le plus mignon des trois. Malgré son penchant pour les Pokémons aquatique, elle avait choisi le petit chaton au pelage rouge et noir. Malgré l'heure matinal, le soleil était haut dans le ciel, Flamiaou dormait au pied de Rudy qui quant-a elle se prélassait sur une serviette de plage. Il n'y avait pas beaucoup de gens à cette heure. Elle se releva pour regarder l'horizon, elle eu la soudaine envie d'aller se jeter à l'eau. Elle retira son chandail de plage et couru dans l'eau chaude et salée. Elle se prélassa durant une bonne heure dans la mer sous le regard du petit Flamiaou qui se prélassait toujours, vigilant, sur sa serviette de Rudy.

Elle était maintenant sec, avais remis ses vêtements pour être un peu plus présentable. Son aventure ne faisait que débuter mais, par ou commencer...? Elle ne savait pas trop ou aller, elle décida donc d'aller voir le centre commercial. Elle y trouverait surement des babioles utiles pour son voyage, au sein des magnifique îles d'Alola. Elle remit son Pokémon dans sa Pokéball et se mit en route vers sa destination. Elle regardait le magnifique décors que ce paradis tropical lui proposait quand elle vit un jeune homme tomber sur le sol après être entré en contact avec une boite en travers du trottoir. N'importe qui l'aurait vue mais, il semblait plus se préoccuper par son appareil mobile que de regarder où il mettait ses pieds. Il reprit son téléphone et après son examen, décida d'observer la boite. Il souleva le couvercle et son expression changea, il était surpris. 

??? : « - Mais c’est quoi c’bordel ! »

Que pouvait-il bien y avoir dans cette, boite, Rudy décida d'aller examiner le contenu elle aussi. Rudy se mit donc en direction du jeune homme. Il la sentit surement approcher car, sans la regarder, il l'interpella.

??? : « - Eh toi ! Il est où le centre Pokémon ? C’est urgent !» 

Elle s'approcha et elle eu une vision d'horreur, un Pokémon, en piteux état. Le jeune homme l'avait maintenant dans les bras. Rudy pris une carte touristique que lui avais remis sa mère avant de quitter. Elle localisa donc le centre Pokémon le plus près. Il était à une courte distance mais, ils devaient faire vite, le petit Malosse devait être soigné de toute urgence. Elle regarda le jeune homme mais, il ne semblait pas attentif, malgré le fait qu'il lui avait demander de l'aide.

Rudy : « - Ce Malosse est en très mauvais état, allez viens avec moi je vais te montrer le centre Pokémon j'ai une carte de la ville avec moi. »

Sans attendre une réponse de sa part, Rudy se mis donc en route vers le centre Pokémon. Elle regardait derrière elle pour s'assurer qu'il la suivait toujours. Après une dizaine de minutes, ils furent enfin arriver, Rudy lui ouvrit la porte elle le laissa se diriger vers l'accueil, c'était lui qui était au courant de la situation. Avec la chaleur, Rudy était maintenant assoiffé et le jeune homme aussi devait l'être. Elle fouilla donc dans son sac de voyage et trouva deux bouteilles d'eau. Elle pris place sur un banc pour attendre qu'il termine avec l'infirmière....
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 746

Région : Alola
Mer 17 Mai - 19:27


Promise

Dresseur -- ft. Rudy de L’Orme


Tu lui avais demandé où était le centre pokémon, en précisant bien que c’était urgent. Ce n’était tout de même pas compliqué à comprendre. Mais non. La personne que tu avais interpellée prenait tout son temps. Au lieu de se mettre à t’indiquer la direction à suivre, elle s’était approchée. Tu avais vaguement relevé la tête pour remarquer une blonde, sans doute un peu plus jeune que toi. Mais tu ne l’aurais pas assuré avec certitude. Tu n’avais jamais suffisamment fréquenté la gent féminine pour être en mesure de faire une estimation précise de l’âge d’une jeune femme. Pour toi, dans une certaine tranche, elles se ressemblent toutes. Elles ne t’ont jamais intéressée. Elles ne peuvent pas se connecter à internet. Elles ne font jamais ce que tu veux. Elles sont incapables de réagir à tes commandes. Tu as toujours eu la sensation qu’il n’y avait rien à conserver chez ce genre de personnes. Encore pire que dans le reste de la population. Non. Vraiment. Les femmes ce n’était pas pour toi. Ce n’était qu’une source d’ennuis au quotidien. Il suffisait de regarder ta mère pour s’en assurer. Une véritable galère qui n’en fait qu’à sa tête sans prendre en considération les envies des autres. Et après les gens viennent s’étonner que tu préfères passer tout ton temps les yeux rivés sur l’écran de ta machine. Mais elle, au moins, elle répond à la moindre de tes caresses et à la moindre de tes sollicitations. Tu sais que peut importe l’heure à laquelle tu l’approches, elle sera toujours prête à te répondre.

« - Ce Malosse est en très mauvais état… »

« - Merci de ta lumière, je n’avais pas remarqué. »

Tu l’avais coupé en plein milieu de sa phrase. Ce n’était pas forcément très poli, même toi, tu le savais. Mais pour le coup cela ne te dérangeait pas. Une personne qui met sa curiosité en priorité devant les soins nécessaires à un pokémon ne mérite pas que tu lui accordes le peu de bienveillance que tu possèdes. Non. Vraiment. À tes yeux, elle ne mérite même pas que tu te préoccupes d’elle. Tu avais bien remarqué que le pauvre Malosse était vraiment dans un mauvais état. Sinon tu n’aurais pas précisé que ta demande était urgente. Tu n’es qu’un débutant dans le domaine du dressage, mais tu es tout de même capable de reconnaître par toi même lorsqu’un pokémon est mal en point. Tu te demandais pour qui elle se prenait celle-là. Tu demandais juste la direction du centre pokémon le plus proche, rien de plus.

« - … j’ai une carte de la ville avec moi. »

Bon. Du coup tu avais sans doute raté une partie de ce quelle racontait. Mais c’était sans grande importance. Tu n’imaginais pas qu’elle puisse dire quoi que ce soit de suffisamment important pour que tu détournes ton attention du pauvre pokémon que tu tenais dans tes bras. Elle avait commencé à s’éloigner dans une direction. Elle te guidait peut-être. Par moment elle se retournait, sans doute pour voir si tu suivais. Tu ne pouvais pas marcher trop vite. Tu avais peur que des mouvements trop intenses aggravent davantage l’état du Malosse que tu avais enveloppé dans ta veste. Il vous avait fallu environ une dizaine de minutes pour arriver à destination. Une fois devant le bâtiment, tu t’étais empressé de rentrer à l’intérieur pour te précipiter au bureau d’accueil de l’infirmière.

« - Bonjour ! Ce Malosse a vraiment besoin de soin, c’est vraiment urgent. »

L’infirmière avait immédiatement fait appel à ses assistants pokémon pour prendre en charge le pokémon feu. Elle était ensuite partie à toute vitesse dans la partie du centre pokémon réservé aux soins, te laissant planté là. Tu ne savais pas quoi faire. Tu avais prévu toute autre chose pour ta matinée, mais tu ne pouvais pas partir maintenant. Tu t’inquiétais pour la pauvre créature. Tu restais juste là. Sans même te préoccuper des écorchures sanguinolentes récoltées pendant ta chute. Tu restais juste planté là. Sans bouger. Espérant que l’infirmière parviendrait à le remettre sur ses pattes. Il n’était pas à toi, mais tu t’inquiétais autant que pour tes partenaires. Son état déplorable t’avait touché.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» I made a promise for a change, a revolution in the night. | Joy
» La rhétorique de la peur ( Libre )
» Promise à mort certaine...
» [Kusa] CK001 - Promise
» LISA RENFIELD ★ god's promise.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Ekaeka-