AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
» [Solo Modéré - CEIR] Above the Sky


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 795

Région : Alola
Ven 23 Juin - 0:17


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


Lorsque tu t’étais adressé à elle, la jeune femme s’était immédiatement arrêtée dans ce qu’elle était en train de faire afin de te prêter toute son attention. Tu n’en revenais pas. Tu ne t’étais pas attendu à ce que les gens puissent être aussi agréables envers toi. En général, tu n’obtiens que des regards mauvais ou une ignorance totale des gens avec lesquels tu tentes désespérément de communiquer. À force de recevoir ce genre de comportement, tu avais fini par ressentir une certaine crainte à l’idée de contacter des individus autres que les membres de ta famille. Déjà qu’avec eux, ce n’était pas toujours facile de le faire, mais avec des inconnus, cela s’avérait encore plus difficile a réalisé pour toi. Les habitudes ont la vie dure, il est difficile de les estomper. Cela prend du temps. Encore plus lorsque l’on n’est pas forcément très motivé à le faire. Tu n’avais plus la moindre confiance envers l’espèce humaine. Tu avais bien trop souffert lorsque tu étais plus jeune et que les gens, qu’ils aient ton âge ou qu’ils soient plus âgés, se moquaient de ta différence. On t’avait longuement fait payer le fait que tu ne fonctionnais pas de la même manière que la plupart des personnes que tu pouvais côtoyer. On t’avait longuement reproché quelque chose que tu n’avais jamais choisi, que tu ne maîtrisais pas, que tu avais déjà du mal à comprendre et accepter toi-même. Ce sont toutes ces actions que tu avais subies au cours de ton enfance qui t’avaient poussé à éviter les gens et à devenir toujours plus méfiant envers eux. Aujourd’hui, tu étais devenu le genre de personne que l’on peut qualifier d’asocial. Tu aimes la solitude et tu t’y complais. Tu avais des souvenirs relativement précis des moments les plus malaisants que les gens avaient pu te faire subir, toutefois pour les actions les moins significatives, tu n’avais plus à l’esprit que de vague réminiscence de ce qu’il avait pu t’arriver. En même temps, ce n’était peut-être pas plus mal. Ce n’était pas forcément le genre de souvenirs qui sont agréables à se remémorer, bien au contraire même.

Alors, voir que cette jeune femme te regardait avec un petit sourire jovial tout en écoutant ta question, cela te faisait quelque peu réfléchir aux positions que tu avais. Peut-être que tu avais un peu trop généralisé en classant tous les individus dans le même panier. Elle ne faisait peut-être que son travail en affichant cet air devant toi, mais il n’en restait pas moins que c’était plutôt agréable. Cela te laissait te demander s’il était possible que tu puisses avoir des interactions sociales avec d’autres êtres humains sans avoir sans cesse besoin d’être sur tes gardes. Peut être qu’à l’avenir, tu laisserais un peu plus de chances aux personnes que tu croises avant de les ranger directement dans une case sans même qu’ils n’aient l’occasion de t’approcher. Oui. C’était sans doute une bonne idée, il allait falloir que tu tentes de garder cela à l’esprit. Cela risquait de ne pas être très facile, esquiver les gens, les empêcher de t’approcher, c’était des habitudes que tu avais depuis de nombreuses années désormais. Il te faudrait sans doute beaucoup de temps et des rencontres intéressantes et agréables avant d’être capable de passer au-dessus de tout ça.

« - Oui, bien sûr ! Vous voyez le panneau vert là bas ? Il vous suffit de prendre le couloir qui se trouve à droite juste avant d’arriver à son niveau. Ensuite, vous n’avez qu’à suivre le couloir jusqu’au bout et vous atteindrez le hall n°8. Pour trouver votre porte d’embarquement, cela ne devrait pas être trop compliqué, tous les numéros sont indiqués et ils sont dans l’ordre, vous n’aurez donc qu’à suivre une direction ou l’autre pour rejoindre la bonne porte. »

« -Merci beaucoup ! »

Marcher en direction du panneau vert, cela ne devait pas être trop compliqué, même pour toi. Ensuite, tu n’avais qu’à emprunter le tunnel qui serait sur ta droite et de continuer, toujours dans le sens du couloir. Même avec ton sens de l’orientation aussi minable tu devrais être capable de le faire. T’aventurer tout seul dans les égouts de la ville, ce ne serait pas une bonne idée, tu risquerais de te perdre même en ayant un plan des lieux dans les mains. Mais là, cela semblait relativement facile. Tu ne voyais pas comment tu pourrais te perdre. Même si tu n’étais pas très doué dans ce domaine, tu n’avais que quelques indications à suivre. Et tu ne pouvais pas dire qu’elles étaient compliquées ou pas suffisamment claires pour que tu puisses les comprendre. Non. Normalement, tu devrais être capable de rejoindre le hall n°8 avec ce que l’employé t’avait dit de faire. Ensuite, il ne te resterait plus qu’à trouver la bonne porte d’embarquement, mais là encore tu devrais être en mesure d’y parvenir par tes propres moyens. Tu savais compter, les chiffres, c’était quelque chose que tu appréciais particulièrement. Alors tu ne devrais pas mettre plus de quelques secondes à choisir la bonne direction pour atteindre la porte d’embarquement où tu étais attendu.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Dim 25 Juin - 17:48

Taupiqueur-A 1 lance rugissement !
l'attaque alliée diminue


Taupiqueur-A lance étonnement sur Viskuse !
(-10 PV) c'est super efficace !
PV de Viskuse = 55/65


Gringolem lance coud'boue sur Taupiqueur-A 1 !
(-15 PV) c'est super efficace !
PV de Taupiqueur-A 1 = 20/35


Viskuse lance surf !
(-30 PV) c'est super efficace !
PV de Taupiqueur-A 1 = 0/35, il est ko.
PV de Taupiqueur-A 2 = 5/35

Gringolem monte au niveau 13 !
Viskuse monte au niveau 8 !

Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 795

Région : Alola
Lun 26 Juin - 17:10


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


En suivant les indications de l’employée de l’aéroport, et après avoir passé les différents contrôles de sécurité, tu étais parvenu, sans la moindre difficulté à retrouver le hall n°8. Par toi même, tu n’y serais peut-être pas arrivé aussi simplement, cela t’aurait sans doute pris bien plus de temps. Toi, tu aurais sans aucun doute fait de nombreux détours avant de parvenir à trouver le bon endroit. Même si tu étais déjà venu ici une fois, un peu plus tôt dans la journée, ton sens de l’orientation était tellement médiocre que tu aurais été incapable de refaire le chemin en sens inverse. Au moins, là, en posant la question, tu étais parvenu rapidement à rejoindre ta destination. De plus, cela ne t’avait absolument rien coûté de poser ta question à une employée. Elle ne t’avait pas mordue et elle t’avait même répondu avec amabilité. Maintenant, il ne te restait plus qu’à trouver la bonne porte d’embarquement. Cela ne devrait pas être compliqué, il te suffisait de regarder le sens de défilement des nombres sur les pancartes situées au-dessus de ta tête pour trouver la bonne direction. Rien d’insurmontable.

En effet. Tu n’avais pas mis bien longtemps à rejoindre la porte d’embarquement n°32. De nombreuses personnes étaient déjà installées dans les fauteuils de l’espace d’attente attenant à la porte d’embarquement. Deux jeunes femmes de la compagnie aérienne que tu allais emprunter pour ce vol étaient installées derrière une sorte de petit bureau surélevé duquel elles pouvaient réaliser les dernières vérifications administratives avant l’embarquement des passagers. Elles n’avaient pas encore commencé à faire venir les passagers, mais cela n’allait sans doute pas tarder. Tu espérais que tu n’aurais pas a attendre trop longtemps. Cela t’angoissait un peu d’attendre là devant. Tu craignais de rater ton vol ou qu’un de tes documents ne soit pas valide et t’empêche de monter à bord de l’avion. Si cela arrivait, tu ne saurais sans doute pas quoi faire. Tu ne t’imaginais véritablement pas rentrer chez toi maintenant. Tu t’étais en quelque sorte fait virer du domicile. Si tu venais à repasser la porte d’entrée aujourd’hui, cela signifierait clairement que tu n’es même pas capable de te débrouiller suffisamment pour prendre un avion. La honte. Et puis avec ce match raté face à Benedikt, tu n’avais pas spécialement envie de te retrouver coincé dans le même espace que lui. Tu n’avais aucune envie de subir ses moqueries et autres railleries. Non. Tu devais absolument réussir à faire quelque chose par toi même sans devoir faire appel à un membre ou un autre de ta famille. Afanasy t’aurait sans doute aidé, surtout après tout ce qu’il avait fait pour toi aujourd’hui, mais tu n’avais aucune envie de lui devoir ta survie lors de ton retour à la maison.

La prochaine fois que tu reviendras au domicile familial, ce serait en héros. Tu ne passerais pas la porte d’entrée de la maison avant d’être en mesure de prouver que tu étais capable de te débrouiller. On t’expulsait à l’autre bout du monde avec un pokémon afin que tu montres à tout le monde ta valeur, tu ne pouvais donc pas envisager de revenir sans être en mesure de prouver à tout le monde que tu es capable d’élever des pokémons et de faire de grandes choses avec eux. Tu ne savais pas exactement comment tu allais faire pour réussir à progresser de la sorte alors que toi même tu n’y croyais pas vraiment, mais tu trouverais sans doute un moyen pour le faire. Et puis, tu pouvais toujours faire appel à Internet. Tu pourrais sans doute trouver quelqu’un, quelque part, qui serait capable de t‘aider et de répondre à tes questions. Oui. Tu n’étais pas seul dans toute cette histoire. Il ne fallait pas que tu oublies tes amis rencontrés par ce biais. Tu n’avais pas pu leur parler depuis de nombreuses heures déjà, et cela te manquait atrocement. Tu espérais que tu pourrais le faire pendant la durée de ton vol. Tu ne savais absolument pas si les appareils de cette compagnie disposaient d’une connexion wifi. Tu aurais pu te renseigner un peu plus tôt, mais tu n’y avais même pas songé. Et puis de toute façon, cela ne t’aurait pas avancé à grand-chose, mais maintenant que tu te posais la question, tu ressentais le besoin de savoir. Parce que si tu pouvais avoir une connexion, tu aurais sans doute la sensation que ton voyage se passe beaucoup plus rapidement.

« - Les passagers des groupes A1 et B1 du vol 46352 à destination d’Ekaeka sont priés de se présenter au bureau d’accueil de la porte d’embarquement n°32 pour accéder à l’avion, merci. »

Tu vérifias sur ton billet. Il était clairement indiqué que tu faisais partie du groupe A1 pour l’embarquement. Tu faisais donc partie des premières personnes qui auraient accès à l’avion. Tu ne voyais pas vraiment la différence entre le fait d’y entrer dans les premiers ou dans les derniers, mais au moins tu pourrais rapidement t’installer à bord de l’appareil. Tu avais hâte de vérifier si tes affaires avaient bien été emmenées à bord de l’avion comme cela t’avait été proposé lors de l’enregistrement de tes bagages. Dans les films, c’était toujours les passagers inscrits en première classe qui montaient les premiers à bord des avions. Tu te demandais si les choses étaient différentes ici ou si ta famille avait effectivement fait le choix de te prendre un billet en classe supérieure. Si c’était le cas, tu comprendrais beaucoup mieux pourquoi tout le monde était aux petits soins avec toi.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Mar 27 Juin - 16:43

Taupiqueur-A 2 lance étonnement sur Viskuse !
(-10 PV) c'est super efficace !
PV de Viskuse = 45/65


Gringolem lance coud'boue sur Taupiqueur-A 2 !
(-15 PV) c'est super efficace !
PV de Taupiqueur-A 2 = 0/35

Il est KO !
Gringolem monte au niveau 14 !
Viskuse monte au niveau 9 !


Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 795

Région : Alola
Dim 2 Juil - 11:08


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


Quelques instants plus tard, après les vérifications de tes papiers d’identité et concernant le vol, tu étais conduit à bord de l’appareil. On t’indiqua ensuite la place qui t’était destinée. Un fauteuil isolé avec tout le confort qu’il était possible d’avoir à bord d’un avion. Un écran qu’il est possible d’incliner. Des prises pour recharger tes appareils. Une petite tablette amovible sur lequel tu pouvais poser ton ordinateur. Un petit coffre où tu pouvais ranger tes affaires tout en les conservant à portée de main. Lorsque tu avais ouvert le rangement au-dessus de ton siège, tu avais pu remarquer que ton gros sac à dos avait bel et bien été apporté à bord de l’avion comme la gentille personne te l’avait indiqué lors de l’enregistrement de tes bagages. Cette fois, c’était confirmé. Ce n’était plus un simple soupçon qui te trottait dans l’esprit. Tu étais bel et bien installé en première classe. Tu ne t’y attendais absolument pas, mais cela te convenait parfaitement. Au moins tu n’aurais pas à supporter un voisin particulièrement bavard, les cris des enfants turbulents, ou les ronflements de la personne du siège devant toi. Tu allais pouvoir t’installer tranquillement et passer un agréable voyage. Tu allais pouvoir découvrir le contenu de la fameuse boîte sans personne pour t’ennuyer. Le voyage s’annonçait intéressant. Mais tout d’abord, tu allais devoir attendre que tous les passagers soient à bord afin que l’avion puisse décoller.

***

Tu n’étais plus dans l’avion. Tu ne reconnaissais pas cet endroit. Tu n’avais pas le souvenir d’avoir déjà mis les pieds dans un tel lieu. Ici, rien ne te semblait familier. Tu n’y connaissais absolument rien, mais tu avais l’impression de te retrouver dans l’enceinte d’une caserne militaire. Tu ne savais pas vraiment ce qui t’incitait à penser que tu te trouvais dans un tel endroit. Peut-être l’ambiance relativement spartiate que tu ressentais en arpentant les différents couloirs. Les murs étaient vierges, aucune décoration n’était visible, les murs étaient ternes. Tu avais l’impression que le bâtiment était aussi austère qu’une prison. Tu n’en avais jamais vu de tes propres yeux, mais par rapport aux films que tu avais pu regarder, la ressemblance était frappante. Tu te demandais ce que tu faisais là, tu n’avais jamais eu l’ambition de rejoindre l’armée. Passer la nuit au milieu d’un bataillon de soldats, cela ne t’attirait absolument pas. Tu aimais avoir ton petit confort. Tu avais du mal à te sentir à l’aise dans des espaces censés accueillir de nombreuses personnes au quotidien, alors te retrouver dans un bâtiment réservé à la vie de nombreux militaire tu n’appréciais vraiment pas.

« - Lieutenant Mesnil ! La stratégie pour l’offensive a été mise en place, comme vous nous l’avez commandé. D’après nos rapports, la résistance ne devrait pas être importante.»

« -Bien. Préparez vos troupes et prenez la tête de cet affrontement. Venez me faire votre rapport dès que c’est terminé afin que je prévoie les prochaines campagnes. »

Tu avais expédié le soldat sans y mettre davantage de formes. De toute façon, avec ta position dans la hiérarchie, tu n’avais pas besoin d’en mettre avec une personne de rang inférieur. Cela te convenait parfaitement. Tu n’avais pas de temps à perdre. Traversant la caserne, tu avais rejoint ce qui était ton bureau. Tu ne savais pas comment tu avais su qu’il était là, mais le principal était que tu l’avais trouvé. Tu avais alors commencé à travailler sur une carte des environs pour prévoir les prochaines attaques lorsque tu avais été appelé et légèrement secoué…

***

« - Monsieur ? Monsieur ? L’avion va prochainement procéder au décollage, il faudrait que vous attachiez votre ceinture…»

Une main était posée sur ton épaule et tentait de te réveiller. Tes yeux s’ouvrirent en sursaut. Pour une fois que tu faisais un rêve intéressant et qui changeait de ta routine, tu te faisais réveiller. Tu serais pourtant bien resté un peu plus longtemps pour voir ce qui allait se passer. Un peu à contrecoeur, tu avais attaché ta ceinture de sécurité pendant que les hôtesses commençaient à évoquer les différentes mesures de sécurité à suivre en cas de problèmes pendant le vol. Bien que tu n’aimais pas vraiment l’ambiance qui y régnait, tu aurais largement préféré savoir ce qu’avait donné l’incursion de tes troupes armées en territoire ennemi. Tu aurais voulu savoir si le bataillon qui avait été déployé était revenu sans subir de victimes. Beaucoup de questions restaient en suspens. Mais non. Tu te retrouvais obligé de subir toutes les consignes sans que ton esprit ne les enregistres réellement.



Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Lun 3 Juil - 18:05

Trois strassies niveau 13 apparaissent.



Malosse lance groz'yeux !
(la défense adverse diminue)


Gringolem lance poing ombre sur Strassie 1 !
(-10 PV)
PV de Strassie 1 = 30/40


Viskuse lance surf !
(-25 PV) , c'est super efficace !
PV de Strassie 1 = 5/40
PV de Strassie 2&3 = 15/40


Strassie 1&2 lancent armure !
(leur défense augmente)


Strassie 3 lance jet-pierres sur Malosse !
(-12 PV), c'est super efficace !
PV de Malosse = 68/80

Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 795

Région : Alola
Mer 5 Juil - 22:20


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


Ton supplice semblait toucher à sa fin. Les hôtesses de l’air qui allaient accompagner ton voyage avaient visiblement terminé de déclamer leur petit discours concernant les mesures de sécurité et les actions à entreprendre en cas de problèmes durant le vol. Tu n’avais pas vraiment écouté. Tu étais encore bien trop pris dans tes réflexions par rapport à ton rêve. Tu te demandais vraiment si tu devais y voir un sens caché. Tu ne savais pas si tu devais y chercher une explication. Surtout que le domaine militaire, cela n’avait jamais vraiment été ton truc. Même dans les films ou les séries que tu consommais pourtant à la chaîne, tu évitais ce genre de sujets. Alors tu ne comprenais pas comment tu avais pu faire un rêve te semblant aussi réel. Il devait forcément y avoir un sens caché. En général, tu ne croyais pas à ce genre de choses, mais pour le coup, en ce moment, tu préférais y voir un signe. Tu ne te voyais pas avoir de telles connaissances dans ce domaine dans ton esprit. Ta ceinture était attachée. Muchacho, ton Flamiaou, avait dû retourner dans sa pokéball pendant le décollage de l’appareil pour des raisons de sécurité. Tu pourrais de nouveau le libérer une fois que l’avion se trouverait en vol. Tu espérais que cela ne serait pas très long. Finalement, tu commençais vraiment à apprécier la compagnie de ton nouveau partenaire.

L’avion venait de démarrer et avançait doucement pour rejoindre la piste de décollage. C’était étrange. C’était la toute première fois que tu montais à bord d’un tel appareil. Tu te demandais à quel point il était sûr. Finalement, tu avais de moins en moins envie qu’il s’éloigne du sol. S’il devait s’écraser, tu préférais qu’il le fasse maintenant, parce qu’après plus on monte haut, plus dure sera la chute. Statistiquement, tu avais plus de chance de survivre si l’accident se produisait maintenant que s’il arrivait une fois que l’appareil aurait atteint sa hauteur de croisière. À sept ou dix mille pieds du sol, les chances que l’on retrouve des morceaux de toi devenaient faibles. Alors oui. Maintenant que l’avion prenait de la vitesse en avançant sur la piste de décollage, tu commençais réellement à paniquer. Tu n’étais vraiment pas à l’aise. Le voyage risquait d’être affreusement long pour toi si tu ne parvenais pas à trouver une occupation capable de te divertir suffisamment l’esprit afin que tu ne cesses de paniquer sans cesse au moindre petit soubresaut de l’avion.

Une nouvelle secousse. Tu avais fermé les yeux pour ne pas voir ça. Encore une autre. L’avion tremblait. Les vibrations étaient importantes. L’appareil était en train de décoller alors que tu ne parvenais pas à faire taire les angoisses qui t’assaillaient de tous les côtés. Tu étais tendu. Tes mains étaient fermement agrippées aux accoudoirs de ton fauteuil. Tu craignais que l’avion s’écrase. C’était ton angoisse du moment. Tu ne te sentais véritablement pas à l’aise dans cet appareil. Tu avais hâte que cela se termine, si cela finissait par arriver bien entendu. Tu aurais bien eu envie de dire que toute bonne chose a une fin et que tout allait parfaitement bien se finir. Malheureusement, pour toi, la situation présente était loin de ressembler à une bonne chose. Alors, tu commençais à craindre qu’il soit impossible de mettre fin au cauchemar que tu étais en train de vivre. Tes doigts étaient tellement crispés sur les accoudoirs que tes jointures étaient en train de blanchir. Soudainement, les vibrations et secousses s’étaient arrêtées. Tu ressentais une furieuse envie d’ouvrir un oeil pour vérifier de toi-même la situation, mais tu craignais que cela ne soit que le calme avant la tempête.

« - Mesdames et messieurs, votre attention s’il vous plaît, nous avons désormais atteint notre altitude de croisière. Nous volons actuellement à environ 8500 pieds. Vous pouvez désormais détacher vos ceintures. »

C’était terminé. Tu allais enfin pouvoir souffler et tenter de te changer les idées afin d’oublier que tu étais à bord d’un ignoble engin volant. Tu commençais vraiment à regretter d’être monté à bord, mais maintenant tu n’avais plus vraiment le choix. Tu allais devoir t’occuper d’une manière ou d’une autre. Tes doigts te faisaient légèrement mal d’être restés crispés aussi longtemps sur les accoudoirs. Mais désormais, tu allais pouvoir bouger et tenter de t’occuper. Cela ne devrait pas être bien compliqué. Tu avais accès au wifi à bord de cet appareil, et en plus de cela, tu avais le contenu d’une boîte à découvrir. Tu avais failli l’oublier, mais maintenant que tu te cherchais une occupation, cela te revenait en mémoire. Tu te demandais bien de qui pouvait venir ce cadeau. En général, tu recevais toujours quelque chose en provenance de tes amis d’internet, mais ils te prévenaient toujours afin que tu ne sois pas trop surpris à la réception. Alors là, tu ne voyais vraiment pas qui avait bien pu te faire parvenir cela en passant par ton frère.



Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Sam 8 Juil - 19:28

Gringolem lance Poing Ombre sur Strassie 3 !
(-11 PV)
PV de Strassie 3 = 4/40


Viskuse lance Surf sur tous !
(-24 PV) c'est super efficace !
PV de Strassie 1 = 0/40
PV de Strassie 2 = 0/40
PV de Strassie 3 = 0/40
Les Strassie sauvage sont KO !

Vos trois pokemons gagnent de l'xp !
Gringolem 14>16
Viskuse 9>12
Malosse 17>20

Que voulez vous faire, dresseur Demyan ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 795

Région : Alola
Mer 12 Juil - 21:49


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


L’espace de quelques instants, tu t’étais demandé si tu n’avais pas laissé la boîte remise par ton frère dans ta valise. Mais non. Au moment où il te l’avait donné, elle avait déjà été bouclée depuis de nombreuses heures. De plus, elle était déjà tellement pleine à craquer que rien de plus n’aurait tenu à l’intérieur. Déjà que tu avais eu du mal à la fermer, là cela n’aurait même plus été envisageable. Cela tenait déjà du miracle que tu aies pu parvenir à la refermer avec tous les babioles et autres objets plus ou moins utiles que tu avais entassé à l’intérieur. Tu avais eu beaucoup de mal à choisir ce que tu allais emporter avec toi. Surtout que lorsque tu avais dû préparer tes affaires, tu n’avais même pas encore connaissance de ta destination. Tu savais que tu allais partir, mais tu n’avais aucune idée de l’endroit où l’on t’envoyait. Tu ne savais donc pas si tu allais pouvoir revenir rapidement prendre des affaires que tu n’aurais pas pu réussir à faire tenir ou si tu serais bien trop éloigné pour ne serait-ce que l’envisager. Tu avais donc dû remplir ta valise en prenant en compte la situation la plus extrême. Finalement, heureusement que tu avais envisagé cette possibilité extrême puisque tu allais réellement te retrouver à l’autre bout du monde. Tu avais laissé un peu de bordel dans ta chambre, mais c’était relativement normal. Tout le monde était habitué à ce que cette pièce dans laquelle tu passais la plus grande partie de ton temps soit relativement désordonnée. Toi, tu n’avais pas l’impression qu’elle était aussi peu rangée. Bien au contraire, tu parvenais toujours à y retrouver tout ce dont tu avais besoin sans devoir les rechercher pendant des heures. Tes parents t’avaient très souvent demandé de ranger tes affaires en disant qu’ils n’en pouvaient plus de voir ton désordre et aimeraient bien que tu sois un peu plus ordonné. À chaque fois, cela te faisait râler. Ils critiquaient sans cesse le fait que tes affaires ne soient pas impeccablement rangées, mais il faudrait peut-être qu’ils se remettent un peu en question pour savoir ce qu’ils voulaient. Parce que bon. Comme l’ordre naît du désordre, si tu ne mets pas un peu de bordel dans tes affaires, ta chambre ne pourrait pas être rangée. Mais non. De toute façon, pour toi, ils ne parvenaient jamais à être cohérents. Tu avais toujours la sensation qu’ils se contredisaient pour un oui ou pour un nom. C’était tellement rare lorsqu’ils parvenaient enfin à tomber d’accord sur quelque chose que cela aurait sans doute mérité quelques applaudissements.

Tu n’avais donc pas mis la boîte dans ta valise. Tu ne l’aurais pas non plus laissée dans ton énorme sac à dos alors que tu t’en étais débarrassé dès ton enregistrement. Non. Une boîte de ce genre, tu ne t’en serais pas éloigné sans avoir la certitude inébranlable que tu allais la retrouver par la suite. Tu l’avais donc glissée dans la plus grande poche du sac que tu portais en bandoulière. Après avoir regardé autour de toi que tu n’allais déranger personne en te mettant dans l’allée le temps de récupérer ton sac dans le coffre au-dessus de ta tête. Tu en avais également profité pour récupérer ton gros sac à dos. Quitte à faire, tu préférais l’avoir dans un coffre à proximité de tes mains plutôt qu’au-dessus de ta tête. Cela n’avait d’ailleurs pas été simple. Tu avais commencé par descendre le plus petit sac que tu avais posé sur ton siège, sous le regard curieux de ton Flamiaou, avant de tenter d’attraper le plus gros. Tu n’avais pas le souvenir qu’il était aussi lourd. Comme tu t’en étais débarrassé depuis de nombreuses déjà, tu avais totalement retiré de ta tête le fait que son poids était aussi imposant. Ce n’était pas vraiment un problème, cela t’avait surtout surpris. Surtout qu’il n’y avait pas le moindre problème avec le fait de le faire tenir dans les coffres qui se trouvent autour de ton siège puisqu’il est plus lourd qu’imposant. Tu n’aurais donc pas de mal à le faire tenir. Il fallait seulement que tu parviennes à le faire descendre sans te retrouver écrasé sous son poids. Toi, tu n’aurais jamais réussi à le placer là haut. Tu ne possédais pas la force nécessaire pour soulever un objet aussi lourd. Franchement. Elles n’avaient pas vu à quoi tu ressemblais les personnes de l’enregistrement. Ça se remarque pourtant bien que tu n’es pas vraiment musclé. Mais tu n’osais rien dire. Tu n’osais même pas demander de l’aide pour faire descendre ton sac.

Finalement, tu avais réussi à le descendre sous le regard visiblement amusé de ton Flamiaou. Avec Muchacho, votre relation ne faisait que commencer, mais un jour, vous pourriez bien être comme les deux doigts de la main. Bien entendu, ce ne serait pas pour demain, mais cela pourrait bien arriver si vous passiez beaucoup de temps ensemble. Faire le voyage ensemble, c’était plutôt une bonne idée pour que vous puissiez faire connaissance. Une fois que ton sac avait été rangé à son emplacement, tu avais pu reprendre place sur ton siège en posant au sol, entre tes jambes, le plus petit de tes sacs et en laissant ton Flamiaou revenir s’installer sur tes genoux.



Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Jeu 13 Juil - 17:10
Vous utilisez la CS Force !
Vous trouvez un Lait Meumeu !

Vous utilisez la CS Eclate-Roc !
Vous trouvez un Total-Soin !




Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 795

Région : Alola
Lun 17 Juil - 17:42


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


Tu étais dans l’avion. Il fallait que tu t’occupes. Il fallait que tu penses à autre chose. Tu avais besoin d’oublier que tu te trouvais à bord d’un gigantesque appareil volant au-dessus des nuages alors qu’il pèse sans doute bien plus lourd que le légendaire Groudon. Tu ne connaissais pas vraiment son poids. Tu ne parvenais pas à croire les informations que tu pouvais trouver sur internet. En général, tu y trouves toujours ce que tu veux, mais difficile de croire en quelque chose lorsque l’on n’est même pas certain de l’existence d’une créature. Tu te doutais qu’il était lourd parce qu’il était toujours représenté comme un pokémon très imposant, mais à part cela tu n’en savais pas plus. Les sources que tu trouvais n’étaient en général jamais d’accord sur les chiffres transmis. Ce n’était pas forcément de grosses différences, mais cela te renforçait dans l’idée que ce n’était que des conneries. Tu ne comprenais pas comment les gens pouvaient donner une estimation du poids d’une créature sans même l’avoir rencontré. Tu n’avais jamais entendu parler d’une personne ayant réellement rencontré une Groudon. Parfois, cela arrivait que certains individus s’en vantant sur les forums, mais jamais ces gens-là n’eussent pu fournir de preuves de cette fameuse rencontre. Alors, tant que tu n’aurais pas pu voir de tes propres yeux une photo ou quelque chose dans le même genre qui pourrait te prouver l’existence de cette créature de légende, jamais tu ne pourrais croire aux informations concernant son poids. Alors toi, tu t’en faisais une idée forcément. Une créature de cette importance et de cette carrure ne pouvait être que très lourde. Alors tu ne comprenais pas comment un appareil au moins aussi lourd pouvait s’envoler dans les airs et y rester. Bon. Avec cette histoire, tu étais parvenu à occuper ton esprit pendant quelques secondes. Quelques minutes au maximum. Ce n’était pas grand-chose. Surtout que c’était déjà la deuxième zone de turbulence que l’avion traversait. Tu n’aimais pas ça. Vraiment pas. Tu ne te sentais pas à l’aise. Tu avais l’impression que l’appareil allait finir par tomber en petit morceau à force de traverser ce genre d’endroit. Tu n’aimais pas ça. Tu avais hâte que l’avion se pose à destination. Sur la terre ferme. À ne voir que des nuages par les hublots, tu ne te sentais vraiment pas bien.

Il fallait que tu trouves autre chose à faire. Tu n’avais pas le choix. Sinon tu ne tiendrais jamais le coup pendant toute la durée du vol. Et tu ne pouvais pas craquer. Ce n’était pas toi. Ce n’était pas ton genre. Surtout pas en public. Et là, on peut clairement dire que l’avion comptait un bon nombre de passagers. Il n’était pas plein. Loin de là même en réalité. Mais du moment que tu n’étais pas tout seul, il y avait déjà beaucoup trop de monde à ton goût. Tu n’aimais pas les grandes foules. Tu n’appréciais pas de te retrouver dans un espace restreint avec autant de personnes. À tes yeux, rien que les différents membres de l’équipage, cela faisait déjà beaucoup à supporter. Tu n’avais pas l’habitude. Tu avais toujours grandi dans la solitude. Tu avais toujours préféré le calme de ta chambre à l’extérieur de la maison. Tu n’appréciais pas de sortir. Tu n’aimais pas les gens. Tu ne les comprenais pas. Tu ne parvenais pas à déterminer leur nature profonde et cela te dérangeait. Tu te refusais l’idée de fréquenter n’importe qui. C’est sans doute idiot, mais c’était ainsi. Tu avais grandi de cette manière, en restant soigneusement enfermé dans ta propre petite bulle de confort. Aujourd’hui, tu avais dû en sortir. Pour la première fois depuis de nombreuses années, tu avais dû aller à la rencontre d’autres êtres humains. La situation ne s’était pas encore transformée en catastrophe, mais tu te disais bien que cela ne tarderait pas à venir. Surtout avec toutes les zones de turbulence que l’avion rencontrait. À chaque fois que cela se reproduisait, tu te mettais à imaginer le pire. C’est pour cela que tu devais absolument trouver quelque chose qui serait capable de t’occuper suffisamment l’esprit pour arrêter de paniquer à la moindre secousse ressentie. Si tu étais totalement absorbé par quelque chose, tu pourrais sans doute faire abstraction de tout cela.

Sans détacher ta ceinture de sécurité, tu avais attrapé le sac que tu portais habituellement en bandoulière afin de récupérer la boîte que tu avais glissé à l’intérieur. Tu te demandais bien de quoi il pouvait s’agir. Tu ne voyais absolument pas qui avait pu entrer en contact avec l’un de tes frères. Sans perdre plus de temps, tu avais alors commencé à retirer le papier cadeau qui l’emballait avec l’aide précieuse des griffes de Muchacho qui donnait parfois un petit coup de main afin de gagner du temps. C’était agréable de sa part. Sans lui, tu aurais sans doute mis beaucoup plus de temps avant de pouvoir commencer à soulever le couvercle.

« - Monsieur ? Puis-je vous proposer une boisson ? Ou une collation ? Peut-être même les deux ? Dites-moi en quoi je pourrais vous être utile.»



Aide à la modération:
 

EDIT Ada : 4320 - 2000 = 2320p$ - Effectué via P.A.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Mar 18 Juil - 21:14

Un Nodulithe (lvl 13) et un Strassie (lvl 12) apparaissent. Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 795

Région : Alola
Mer 19 Juil - 20:40


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


Tu ne l’avais pas entendu arriver. Tu l’avais encore moins vu s’approcher de toi. Tu étais tellement concentré sur cette boîte que tu tentais de dégager de son emballage cadeau que tu étais parvenu à occulter tout le reste de ton esprit. Tu étais enfin parvenu à tout oublier afin de te retrouver dans ton univers. Mais du coup, là, c’était un peu trop. Quand elle s’était soudainement adressée à toi pour te proposer ses services, elle t’avait fait sursauter. Tu ne t’étais pas attendu à ce que quelqu’un vienne te voir. C’était la première fois que tu montais à bord d’un enfin volant de ce genre. Ou d’un autre d’ailleurs. Alors tu n’étais absolument pas coutumier du fait que les hôtesses de l’air puissent passer te voir régulièrement afin de s’assurer que tu ne manquais de rien. Cela t’étonnait fortement. Tu n’étais pas habitué à ce que les gens soient aux petits soins avec toi. Tu avais toujours été habitué à vivre dans ton coin, dans ton univers, dans lequel personne n’osait jamais s’aventurer. Tes parents, et le reste de ta famille d’une manière plus générale évitaient de venir vers toi. Ils ne faisaient jamais le premier pas. Ils attendaient que tu daignes t’approcher d’eux. Sans cela, il n’y avait jamais personne pour venir interrompre le fil de tes pensées. Ils craignaient toujours tes réactions qui pouvaient parfois être imprévisibles. Habituellement, tu étais plutôt calme, sauf lorsque l’on te contrariait. Tu avais toujours apprécié que l’on te laisse en paix dans ta petite bulle. Mais aujourd’hui, l’hôtesse de l’air venait de te surprendre dans tes réflexions. Alors que tu te demandais ce que la boîte pouvait bien contenir, elle était venue te voir afin de te proposer une boisson ou tout ce qui pourrait te faire plaisir. Lentement, tu avais tourné la tête dans sa direction. Elle t’adressait un grand sourire aimable tout en poussant un petit chariot dans l’allée. Tu ne savais pas trop quoi lui répondre. Tu te demandais si tu avais véritablement envie d’une boisson. Oui. Sans doute. De toute façon, cela ne te ferait pas de mal de boire quelque chose. Tu ne savais juste pas ce que tu pourrais demander. Tu n’avais pas la moindre idée de ce que la femme pouvait bien avoir dans son chariot.

« - Si vous avez un Soda Cool, je veux bien. »

« - Avec plaisir, voici pour vous.»

En quelques instants, elle avait attrapé une canette sur son chariot, ainsi qu’un gobelet qu’elle avait déposé sur la petite tablette à côté de toi avant de poursuivre son chemin dans l’allée pour prendre les commandes des autres voyageurs. Posant la boîte sur tes genoux sous le regard de ton Flamiaou, tu avais pris la canette pour la poser à l’emplacement spécialement destiné à cet effet en posant le gobelet reversé par-dessus. Elle ne te dérangeait pas particulièrement, mais tu préférais conserver la petite tablette libre au cas où tu souhaiterais y déposer certains éléments contenus dans cette boîte. Tu ne savais pas ce qu’elle pouvait contenir, mais tu préférais ne pas te retrouver pris au dépourvu. Tu pourrais au moins déposer le couvercle de la boîte avant qu’il ne te dérange. Pour commencer, tu avais rassemblé les différents morceaux du papier qui avaient constitué l’emballage cadeau afin de les placer dans la poubelle qui se situait sur le côté de ton siège. Tu préférais faire les choses dans l’ordre. Tu ne voulais pas te retrouver embarrassé par des déchets. Et puis tu préférais en profiter pour jeter les morceaux directement avant qu’ils ne tombent par terre. Tu n’avais aucune envie de salir l’appareil. Tu étais du genre à être relativement maniaque. Cela ne tétait d’aucune utilité de les conserver, il était donc préférable que tu t’en débarrasses au plus vite. Sinon, tu n’aurais pas l’esprit tranquille.

Voilà. Tu étais désormais prêt à retourner à ton occupation. Muchacho était installé à tes côtés et regardait fixement la boîte que tu avais posée sur tes jambes. Lui aussi il devait se demander ce qu’elle contenait. Sans plus attendre, tu avais soulevé le couvercle que tu avais déposé sur la tablette que tu venais de libérer de la canette et du gobelet. Tu n’avais pas besoin de le tenir indéfiniment et si tu le gardais en main, il risquait de te gêner. Et s’il tombait par terre, tu n’étais pas certain de le récupérer facilement. Il était hors de question que tu détaches ta ceinture de sécurité sans avoir une bonne raison. Alors il suffisait qu’il glisse légèrement et tu te retrouverais bien ennuyé avec un couvercle que tu ne pourrais pas ramasser et une boîte que tu ne serais plus en mesure de refermer. Cela serait plutôt gênant comme situation. À l’intérieur de la boîte, il n’y avait pas grand-chose, au final. Une pokéball. Ce qui ressemblait à un livre électronique. Quelques feuilles de papier pliées. Rien de plus. Tu te demandais bien ce que pouvait contenir l’objet sphérique, mais tu ne pouvais pas l’actionner maintenant. S’il s’agissait d’une créature énorme, tu prenais le risque de vider l’appareil de tout l’air dont il disposait. Si le pokémon était lourd, l’avion risquait de se retrouver en surcharge et de s’écraser. Non. Tu n’étais pas suffisamment curieux pour cela. Enfin, disons plutôt que ta vie te semblait bien plus importante que le fait d’obtenir une information de ce genre. Surtout que tu pourrais sans doute obtenir une réponse dans la lettre ou quelque part dans le livre électronique.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8434

Hier à 13:31

Gringolem lance force sur Nodulithe
(-23 PV) ce n'est pas très efficace...
PV Nodulithe = 27/50


Viskuse lance surf
(-77 PV) c'est super efficace !
(-20 PV) c'est super efficace !
PV Nodulithe = 0/50
PV Strassie = 30/50

Nodulithe est KO !
Gringolem monte lvl 17
Viskuse monte lvl 13



Strassie lance armure
(il renforce sa défense...)



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 3 sur 3) Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Solo - Modéré - Dorion Volk - Neutre Mangemort [Terminé]
» Les belles fleurs s'épanouissent à la nuit tombée [Solo|Modéré] 09/08/2020
» {Modéré - CEIR} Âmes croisées
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Lili'i :: Colline Dicarat-