AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
» [Solo Modéré - CEIR] Above the Sky


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 751

Région : Alola
Dim 14 Mai - 21:09


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


Voilà. Tu étais seul dans l’aéroport. C’était une bonne chose qu’Afanasy t’ait déposé directement ici. Cela t’avait évité de subir la période des au revoir. Tu détestes ce genre de choses. Les personnes qui souhaitent absolument te serrer dans leurs bras comme s’il était possible que tu leur manques. Alors qu’au fond de toi, tu sais pertinemment que cela ne sera jamais le cas. Tu ne peux pas susciter un tel sentiment chez des personnes qui n’en ont rien à faire de toi. Il t’avait permis de prendre la fuite après cette catastrophique tentative de combat contre Benedikt. Il avait fait le trajet avec toi jusqu’à l’aéroport et en plus de cela, il t’avait offert de nombreuses possibilités de réflexions et de projets pour l’avenir. Il était temps pour toi de laisser un grand nombre de choses derrière toi. Tu allais pouvoir oublier ta famille et passer à autre chose sans le moindre remords. Tu ne savais pas vraiment ce que tu allais pouvoir faire une fois que tu serais arrivé dans la région d’Alola. Il faudrait sans doute que tu t’enregistres en tant que dresseur. Ce serait déjà une bonne chose dans ton programme. Mais pour le reste, tu n’avais pas encore la moindre idée. En même temps, pour le moment, ce n’était pas vraiment une urgence. Tu aimais bien tout planifier parce que cela te permettait d’avoir un certain contrôle sur le déroulement de tes journées. L’imprévu, tu ne supportais pas cela. Il te fallait de la certitude pour être capable de bien fonctionner.

Aujourd’hui, tu allais devoir faire les choses dans l’ordre. Tu t’étais installé dans un coin un peu à l’écart du hall d’attente de l’aéroport. D’après les annonces que tu entendais régulièrement sortir des haut-parleurs disposés un peu partout, l’enregistrement des bagages pour les passagers de ton vol ne commencera pas avant une bonne heure. Tu avais donc largement le temps de transférer quelques affaires entre les deux sacs que tu aurais à ta portée dans la cabine de l’avion. C’est donc ce que tu commenças à faire. Dans un premier temps, tu commenças par récupérer la pokéball de ton Funécire que tu avais placé à l’intérieur afin que personne dans ta famille ne puisse découvrir qu’il était toujours en ta compagnie. Tu n’avais sans doute pas été obligé de la ranger aussi profondément, parce que maintenant, tu passais un temps fou à tenter de la retrouver en farfouillant à l’aveuglette dans ton sac. Une autre solution aurait été de retirer toutes les affaires qui te gênaient pour retrouver l’objet que tu cherchais, mais tu ne tenais pas vraiment à tout déballer dans un lieu public. C’était tes affaires. Il y avait de nombreux objets de valeur, tu ne tenais pas particulièrement à attirer les regards ou à susciter l’intérêt d’éventuels voleurs. Alors tu préférais encore tenter de trouver sans vraiment voir à quel endroit la petite sphère s’était faufilée. Finalement, tu parvins enfin à refermer tes doigts sur l’objet. Avec un sourire, tu regardas la pokéball qui se trouvait désormais dans ta main. Sans attendre davantage, tu appuyas sur le petit bouton pour activer le mécanisme et libérer ton partenaire.

« - Salut Phantom ! Comment tu vas ?»

En un simple bond, le Funécire sauta sur la chaise voisine de la tienne avec un petit cri de ravissement. Visiblement, il était content de te retrouver. Toi aussi cela te faisait bien plaisir de le retrouver. Cela faisait déjà de nombreuses heures que tu n’avais pas été en sa compagnie et tu dois bien reconnaître que cela te manquait. Tu t’étais visiblement déjà bien plus attaché à cette petite créature que tu ne le pensais. La flamme sur le dessus de ta tête oscillait doucement dans l’air ambiant. Tu te demandais s’il était capable de créer un incendie juste avec cette dernière. Tu espérais que non. Cela risquerait d’être relativement problématique. Mais en même temps, peut-être qu’il était capable de contrôler la température de sa flamme. En tout cas, il ne t’avait jamais brûlé avec cette dernière.

Désormais, il ne te restait plus qu’à te préoccuper du contenu de ton sac à bandoulière. Il allait falloir que tu fasses des choix entre ce que tu souhaitais conserver au plus proche de tes mains. Tu ne savais pas trop ce qui était le plus important pour toi. La boîte, il fallait que tu la conserves. Les documents aussi. Ces choses-là, tu comptais bien les étudier durant le trajet en avion. La pokéball de Soahni, tu la fixas après la bandoulière. Tu en profitas pour ajouter celles de Muchacho et de Funécire. Voilà. Ça s’était fait. Ton ordinateur aussi. Tu ne pouvais pas envisager de l’éloigner de toi. C’était ton tout premier ami. La base de tout ce que tu possèdes. Sans lui, tu as l’impression de n’être plus rien. Déjà que de l’avoir dans un sac plutôt que dans tes mains te gênait au plus haut point, tu n’envisageais même pas la possibilité de le mettre dans ton sac à dos où tu ne pourrais pas le surveiller en permanence. Pour le reste par contre, il n’y avait pas grand-chose qui te soit réellement indispensable. Tu transféras alors ton guide des combats de pokémon dans ton sac à dos ainsi que quelques autres babioles. Si tu te décidais à l’étudier au cours du vol, tu pourrais toujours te lever pour le récupérer dans ton sac. Mais tu n’avais pas besoin de l’avoir absolument sous la main.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9614

Lun 15 Mai - 15:20

Strassie (N.13) & Chovsourir (N.10) apparaissent !




Gingrolem lance Coud'boue sur Strassie
(-5 Pvs) C'est super efficace !
Pvs de Strassie = 31/36


Funécire lance Flamèche sur Chovsourir
(-20 Pvs)
Pvs de Chovsourir= 13/33


Chovsourir lance Choc Mental sur Gingrolem
(-10 Pvs)
Gringolem : 55/65


Strassie fait Charge sur Funécire
(-6 Pvs)
Funécire : 69/75


Que voulez-vous faire ?





Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 751

Région : Alola
Mar 16 Mai - 0:49


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


« - Votre attention s’il vous plaît. Les passagers du vol 46352 à destination d’Ekaeka, dans la région d’Alola, sont priés de se présenter dans le hall n°8 pour procéder à l’enregistrement de leurs bagages. Merci. »

Après un léger grésillement dans les haut-parleurs, le message d’information avait résonné avec force dans le hall où tu patientais. À moins d’être sourd ou de le faire exprès, il était difficile de ne pas recevoir le message. Par la suite, il avait également été déclamé dans d’autres langues, sans doute dans le cas où des passagers ne communiquant qu’en utilisant un dialecte différent seraient concernés par ce message. Ce n’était pas ton cas alors tu n’avais pas prêté la moindre attention à ce qu’il s’était dit. Tu avais eu l’information qui te concernait. Désormais, tu devais rejoindre le hall que la voix féminine avait indiqué. Enfin pour cela il fallait déjà que tu parviennes à trouver à quel endroit il se situait. Et on peut clairement dire que ce n’était pas gagner. Déjà que tu ne possédais pas la moindre once de sens de l’orientation, il fallait que tu te débrouilles pour trouver le bon hall alors que tu n’étais même pas capable de savoir dans lequel tu te trouvais actuellement. Tu avais finalement refermé tes sacs. Celui que tu passais en bandoulière était bien moins chargé et avait retrouvé sa forme initiale. Un sac sur ton dos, la bandoulière du second passé sur ton épaule gauche, la poignée de ta valise dans ta main gauche et enfin ton petit Funécire sur ton bras droit. Voilà. Tu étais prêt à partir à la recherche du point d’enregistrement de tes affaires.

C’était la première fois que tu mettais les pieds dans un aéroport. Tu en avais déjà vu dans des films ou dans des reportages, mais jamais tu n’avais approché ce genre de lieu d’une manière aussi réelle. Quand tu les regardais à travers un écran, l’ambiance était bien différente. Tu aurais préféré que cela se passe de la même manière dans la réalité, mais non. Ce n’était visiblement pas le cas. Encore un sujet pour lequel les films manquent de réalisme. Même lorsqu’il s’agit de reportages, ils doivent sans doute apporter des modifications afin de pouvoir filmer les images qu’ils désirent. Parce que clairement, ce que tu avais devant les yeux était loin de représenter l’image que tu t’étais faite en regardant toutes ces images sur ton écran. Les gens courraient dans tous les sens. Ils se bousculaient comme si leurs vies dépendaient des quelques secondes gagnées en se pressant ainsi. Tu ne comprenais pas pourquoi ils se comportaient de la sorte. La voix dans les haut-parleurs venait seulement de lancer un appel pour inviter les gens à se rendre dans le hall n°8 afin de faire enregistrer leurs bagages. Peu avant, il y avait eu un appel invitant les passagers d’un autre vol à se diriger vers une porte d’embarquement dont tu n’avais pas retenu le nom. Mais tu ne voyais pas ce qu’il y avait de suffisamment urgent pour que les personnes présentes en ce lieu perdent à ce point leur dignité.

Tu ne savais pas dans quelle direction tu devais te rendre. Ce lieu était bien trop grand pour toi. Tu n’étais jamais vraiment sorti de chez toi, tu n’étais pas habitué à devoir te diriger dans un lieu aussi vaste. Tu ne comprenais même rien aux différents panneaux indicatifs que tu pouvais voir. Tu pouvais lire les écriteaux, mais cela ne t’avançait pas davantage sur la direction que tu devais prendre. Tu allais devoir faire un choix. Prendre une direction et vérifier s’il s’agissait de la bonne. Si ce n’était pas le cas, tu ferais alors demi-tour. Tu aurais perdu un petit peu de temps, mais ce ne serait pas bien grave. De toute façon tu en avais devant toi. Ce n’était pas quelques minutes de perdues qui allaient te tuer ou te faire rater ton avion. Au pire tu serais dans les derniers à faire enregistrer tes bagages. Cela ne changerait rien et au moins tu n’aurais pas à faire la queue au milieu de toutes les autres personnes. En réalité, tu espérais même te tromper sur la direction afin d’éviter la foule. C’est sans doute pour cette raison que tu avais décidé d’aller à droite alors que tout ton être te soufflait d’aller à gauche. En même temps, tu as toujours été davantage été attiré par ce côté-là, peu importe ce que tu fais. Alors en allant à l’encontre de ce dernier, tu étais presque certain que tu faisais le mauvais choix. Tu le savais, mais pourtant tu le faisais.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9614

Mer 17 Mai - 23:32

Gingrolem lance force sur Strassie
(-14 Pvs)
Pvs de Strassie = 16/36


Funécire lance Flammèche sur Chovsourir
(-20 Pvs)
Pvs de Chovsourir= 0/33

Chovsourir est KO !
Funécire monte lvl 17 !



Strassie fait Charge sur Funécire
(-6 Pvs)
Funécire : 63/75

Vous lancez une pokeball sur Strassie...
...
...
...
Il est capturé. Gringolem monte d'un lvl



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 751

Région : Alola
Jeu 18 Mai - 1:21


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


C’était évident. Tu le savais avant même de prendre cette direction. Pourtant, tu l’avais quand même fait. Détestes-tu vraiment à ce point les gens pour tout faire, même prendre des décisions complètement inutiles, afin d’éviter de te retrouver au milieu d’une foule de personnes ? Visiblement oui. Tu dois sans doute avoir un grand nombre de problèmes psychologiques. Mais ce n’était pas la question du moment. Après quelques minutes de marche, tu avais fini par te rendre compte que les chiffres indiquant les différents halls n’allaient pas vraiment dans le bon ordre. Tu venais de passer devant une pancarte avec un énorme 18 indiqué dessus lorsque tu avais finalement réagi au fait que tu allais devoir faire demi-tour si tu souhaitais faire enregistrer tes bagages dans les délais qui étaient impartis par la compagnie aérienne auprès de laquelle tes billets avaient été achetés. Maintenant, il te fallait vraiment faire demi-tour pour rejoindre le bon endroit. Il serait vraiment dommage que tu rates le moment pour faire l’enregistrement de tes affaires. Tout en marchant, tu réfléchissais à une manière de parler à Phantom des deux pokémons contenus dans les pokéball accrochées à ton sac. Tu ne savais pas trop comment t’y prendre. Vous n’aviez jamais vraiment abordé ce genre de sujet. Tu n’avais aucune idée de ce qui serait le mieux à faire pour que les choses se passent bien. Tu savais pertinemment que tu devais le faire, mais pour autant cela ne t’aidait pas vraiment à trouver la solution. Cela te semblait particulièrement compliqué. Tu n’avais jamais eu à faire ce genre de chose. Tu n’étais pas habitué à aborder des sujets importants sans passer par l’écrit. Il faudrait sans doute que tu fasses des progrès de ce côté-là. Que tu te rentres bien dans le crâne que tes partenaires ne sont pas des humains et qu’il n’est alors pas nécessaire de craindre les moments que tu passes avec eux. Ils n’ont pas les mêmes fonctionnements. Ils n’ont pas les mêmes aspirations. Mais surtout, tu peux leur faire confiance. En tout cas, c’est ce que tu as retenu des différents films et reportages que tu as pu voir à leur sujet.

« - Phantom ? Je t’avais dit qu’on ne serait plus tout seul. Là c’est vraiment le cas. J’ai deux compagnons à te présenter. Tu veux bien les rencontrer ? »

Tu avais tenté de lui demander son avis. Tu ne savais pas si c’était la meilleure façon d’aborder les choses ni même s’il te comprenait lorsque tu t’adressais à lui. Tu espérais que oui, au moins un minimum. Sinon tu ne savais pas comment tu pourrais faire pour que les choses se passent bien. Ton Funécire ne te semblait pas avoir de réaction particulière. Tu étais en train de te persuader qu’il n’avait absolument rien compris lorsqu’il remua doucement sur le bras avec lequel tu le tenais. Tu t’étais alors décalé sur le côté pour ne pas gêner le passage des autres voyageurs. Tu avais posé ton partenaire sur le dessus de ta valise afin de pouvoir l’observer. Tu espérais pouvoir trouver une réponse à ton interrogation. Tu espérais vraiment que cela ne lui poserait pas le moindre problème. Tu avais vraiment envie que tout se passe bien entre tes différents pokémons. Tu n’avais pas une connaissance parfaite de leur vie avant que tu ne les rencontres, mais tu te doutais qu’ils n’avaient pas forcément besoin de tensions avec d’autres créatures.

« - Alors, tu en penses quoi ? Tu veux bien ? »

Le petit spectre enflammé se contenta de te regarder pendant quelques instants, puis il hocha verticalement la tête pour confirmer son accord. Tu relâchas ta respiration. Tu n’avais même pas remarqué que tu avais totalement cessé de respirer en attendant qu’il réagisse. Il acceptait de les rencontrer. Cela te soulageait au plus haut point. Avec un sourire, tu le repris dans tes bras avant de poursuivre ton chemin vers le hall n°8 de l’aéroport. Avec le temps que tu venais de perdre, tu étais presque certain d’être tranquille pour procéder à l’enregistrement de tes bagages. En tout cas tu l’espérais. Tu n’avais pas envie d’attendre sans bouger pendant un temps fou ou de te retrouver au milieu d’un grand nombre de personnes se bousculant pour être les suivantes à procéder à faire leur enregistrement auprès des employés de la compagnie.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9614

Sam 20 Mai - 18:05

Lvl 10 !




Chovsourir lance tornade
(-8 PV)
pas très efficace...
PV Gringolem = 47/65


Gringolem lance force
(-15 PV)
PV Chovsourir = 18/33



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 751

Région : Alola
Lun 22 Mai - 21:31


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


L’enregistrement des bagages. Tu n’avais aucune idée du fonctionnement. Tu savais que tu devais te rendre à un certain endroit parce que cela avait été annoncé dans les haut-parleurs de l’aéroport. Mais c’était bien la seule chose que tu connaissais par rapport à cette étape de ton voyage. Tu n’avais jamais pris l’avion, ni même un autre type de transport demandant un enregistrement des différentes valises emportées. Et dans les films, tu n’étais pas parvenu à obtenir davantage d’informations, en général, ils se contentaient de passer rapidement cette partie un peu longue afin de ne pas ennuyer davantage les spectateurs. Mais toi, tu aurais bien aimé qu’au moins une fois, un film puisse te renseigner sur le sujet. Cela t’aurait sans doute beaucoup rassuré d’avoir une petite idée de ce qui t’attendait une fois que tu serais arrivé dans le fameux hall n°8. À mesure que tu avançais, un pas après l’autre, tu commençais réellement à te sentir de moins en moins à l’aise. Tu te sentais véritablement angoissé à l’idée d’aller vers l’inconnu. Cela faisait déjà beaucoup trop en une seule journée pour toi. Tu as toujours eu ce besoin de tout connaître, de tout comprendre, de tout décortiquer, de tout analyser. Ce matin, tu avais tenté de survivre à toutes ces choses que tu ne pouvais pas découvrir comme tu l’aurais voulu. C’était compliqué. Mais jusque là, tu avais réussi à tenir. Toutefois, tu commençais à ne plus tenir. À force, la situation devenait toujours plus difficile à gérer pour toi. Avec le temps, tu avais commencé à apprendre à prendre sur toi, à ne pas exploser à la moindre contrariété, à tenter de donner l’illusion que tu étais comme tout le monde. Ce n’était pas le cas bien entendu. Tu ne fonctionnais pas de la même manière en tout cas. Ton cerveau ne cheminait pas comme celui de la plupart des êtres humains. Tu faisais partie d’une minorité. Pour tenter de berner le monde, tu observais les gens depuis ton plus jeune âge. Tu regardais et tu tentais de reproduire leurs gestes et leurs diverses actions. Mais cela te coûtait. Ce n’est pas facile de devoir se changer, d’aller à l’encontre de sa véritable nature. À chacun des moments où tu tentais de faire autre chose que ce que ton instinct te disait, tu en souffrais. Tu n’étais pas certain de parvenir au bout de cette journée. Pourtant, il le fallait, mais tu commençais à douter de ta capacité à tenir. Tu te sentais épuisé. Beaucoup plus que tu n’aurais dû l’être. Tu n’avais même pas encore commencé les formalités d’embarquement que tu étais déjà à bout de force. Tu espérais qu’il n’y aurait plus personne dans le hall n°8. Tu n’aurais pas la patience de supporter des gens.

Après quelques minutes de marche, tu avais fini par arriver devant le hall portant le n°8. Tu ne savais pas quoi faire. Tu devais y aller, forcément. Mais tu n’osais pas. Tu avais peur de la façon dont cela pourrait se dérouler. Tu craignais de ne pas parvenir à procéder aux formalités d’embarquement. Tu appréhendais de ne pas parvenir à tenir le coup. Tu n’osais même pas t’aventurer dans le hall. Tu n’avais aucune envie de t’approcher des employées de la compagnie aérienne. Tu ne savais pas comment les aborder. Tu ne savais pas ce que tu devais dire. Tu n’avais aucune idée de ce qu’il fallait faire. En temps normal, tu aurais cherché à te renseigner parmi tous les films de ta connaissance ou qu’une sublime recherche sur internet pourrait t’indiquer. Mais là, c’était bien trop tard. Tu n’avais plus suffisamment de temps devant toi pour faire usage de ce genre de procédé. Tu aurais voulu pouvoir comprendre la situation avant de devoir y être confronté. Mais là, ce n’était pas possible. Tu allais devoir mettre un pied devant l’autre afin de t’approcher. Cela te filait une peur bleue. Tu ne te sentais pas à l’aise avec l’idée de faire cela. Tu ne savais pas quoi leur dire. Tu ne savais pas ce que tu devais faire. Non. Tu ne voulais pas. C’était beaucoup trop pour toi. Ta gorge était nouée. Ton estomac était serré. Tu angoissais vraiment.

« - Excusez-moi, je peux vous aider ? »

Tu avais sursauté. Tu ne t’attendais pas à ce que quelqu’un vienne te parler. Tu ne savais pas quoi dire. Tu ne savais pas ce que tu devais faire. C’était une employée de la compagnie aérienne qui venait de te parler. Tu te sentais mal. Tu hésitais à faire demi-tour afin de prendre la fuite. Mais tu ne pouvais pas vraiment le faire. Tu ferais quoi si tu partais ? Tu ne pouvais pas rentrer au domicile de ta famille. Tu n’avais aucun autre endroit où tu pourrais te rendre. Il fallait absolument que tu embarques à bord de cet avion bien que tu ne supportais pas cette idée. Il fallait donc que tu passes à l’enregistrement de tes bagages, mais tu te sentais perdu. Tu ne savais pas franchement par quoi tu devais commencer. Tout semblait si simple dans les films. Seulement, au montage, ils coupent généralement ces scènes-là afin de gagner du temps. Ce qui fait que tu n’avais jamais eu l’occasion de voir comment cela se déroulait. C’était donc une première pour toi. Maintenant, il fallait donc que tu parviennes à articuler plus de quelques mots.

« - Euh… Je… Je ne… Je… Je ne sais pas trop… Je dois… euh… faire… euh… enregistrer mes bagages… »


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9614

Mar 23 Mai - 10:18

Chovsourir lance tornade
(-8 PV)
pas très efficace...
PV Gringolem = 39/65


Gringolem lance force
(-15 PV)
PV Chovsourir = 3/33

Vous lancez une pokeball...
...
...
...
Il est capturé !
Le Gringolem monte d'1 niveau



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 751

Région : Alola
Mar 23 Mai - 18:44


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


Ridicule. Tu te sentais clairement ridicule. Il n’y avait pas d’autres termes à tes yeux. Sur ce coup-là, ton comportement avait clairement été risible. La pauvre femme était seulement venue à ta rencontre pour voir si elle était en mesure de te venir en aide. Le fait qu’elle se soit approchée de toi de cette manière soulevait un questionnement dans ton esprit. Tu ne demandais soudainement depuis combien de temps tu te trouvais devant le hall portant le numéro 8. Pour toi, cela ne faisait que quelques instants seulement, mais pour que quelqu’un te remarque de la sorte, cela devait sans aucun doute faire beaucoup plus longtemps. Tu ne parvenais pas à déterminer depuis combien de temps exactement. Tu ne pourrais sans doute jamais le savoir. Ce serait possible de le demander à l’employée bien entendu, mais jamais tu n’oserais le faire. C’était beaucoup trop pour toi. Tu te sentais déjà suffisamment risible comme cela sans en rajouter. Mentalement, tu te détestais pour ton manque de confiance en toi. Tu aurais voulu paraître assuré, mais non. Il avait fallu que tu bégaies et que tu passes pour un gamin complètement perdu. Tu n’aimais vraiment pas cette sensation. Tu trouvais la situation horrible. Tu te sentais incroyablement mal à l’aise. Et cette femme qui te regardait avec un sourire aimable te donnant l’impression de te prendre en pitié n’arrangeait strictement rien à la situation. Tu aurais voulu qu’elle parte, mais en même temps tu avais besoin d’elle. Cela te faisait bien du mal de l’admettre, toi qui apprécies tant être seul avec toi même. Mais tout seul, tu risquais de ne pas t’en sortir, surtout si cela faisait longtemps que tu étais planté là devant. Il fallait que tu agisses, que tu te débarrasses de tes bagages afin qu’ils soient installés à bord de l’appareil.

« - Très bien, venez avec moi, je vais vous accompagner. »

Sa voix était douce. Agréable à entendre. Tu n’y entendais pas le moindre mépris à ton encontre. C’était rare. Suffisamment pour que tu le relèves en tout cas. Tu avais eu l’ai d’un parfait idiot devant elle, mais il te semblait qu’elle te traitait comme elle aurait pu le faire avec n’importe quel voyageur. Cela te rassura un peu. Son sourire encourageant pendant qu’elle t’invitait à la suivre y était sans doute aussi pour quelque chose. Avec un simple hochement de tête, tu l’avais suivie dans la direction qu’elle t’indiquait. Elle traversait la foule avec aisance alors que toi, tout ce monde te paralysait au plus haut point. Tu avais l’impression qu’il y avait des personnes de partout, qui avançaient dans tous les sens sans suivre la moindre logique. Tu avais la sensation que les gens arrivaient de tous les côtés avec la volonté de te bousculer. Tu te sentais mal. Ton angoisse était plus présente que jamais. Pour toi, c’était une véritable horreur. Tu n’osais pas faire un pas de plus. Tu craignais que l’on te bouscule plus violemment. Tu craignais pour Phantom qui était dans tes bras et ne semblait pas vouloir en bouger. En remarquant que tu ne suivais pas, la femme était revenue sur ses pas pour te retrouver. Intérieurement, tu lui en étais reconnaissant. Tu ne l’avouerais sans doute pas, mais tu étais reconnaissant qu’elle ait fait l’effort de venir te sortir de tout cet attroupement. Surtout qu’avec la panique, tu n’avais absolument pas regardé dans quelle direction elle poursuivait son chemin. Tu te serais retrouvé totalement perdu au milieu de cette pagaille si elle n’avait pas vérifié que tu n’étais pas parvenu à la suivre. Trop de gens. Trop de circulation. Tu avais espéré qu’il te serait plus aisé de procéder à l’enregistrement de tes bagages en attendant un peu que les autres passagers soient passés avant toi, mais visiblement ce n’était pas le cas. Tu t’étais lourdement trompé sur ton estimation.

Finalement, elle s’arrêta à proximité d’une autre personne. Une autre femme. Une autre employée de la compagnie aérienne à en croire son uniforme et le badge y étant épinglé. Tu n’avais rien de concret contre les femmes, mais tu n’étais pas spécialement à ta place en leur compagnie. Tu ne savais pas vraiment comment l’expliquer, mais tu ne parvenais pas à les comprendre. Elles étaient beaucoup trop complexes à ton goût. Tu ne comprenais pas leurs motivations, leurs réactions, leurs manières de se comporter. Toutes ces choses étaient impossibles à appréhender pour toi. Lorsque tu étais arrivé à leur niveau, la première venait de terminer une brève explication à sa collègue. Tu ne savais pas ce qu’elle avait bien pu lui raconter, mais ça, ce n’était pas vraiment très important encore. Tu pourrais survivre sans que ce manque d’informations ne t’angoisse davantage.

« - Vous êtes arrivé jeune homme. Je vous laisse procéder aux formalités avec ma collègue. Bon voyage ! »

Tu l’avais ensuite regardé partir avant de te tourner vers sa collègue. Elle semblait plutôt agréable, elle aussi. Mais tu ne savais pas quoi lui dire. Tu ne savais pas par quoi commencer. Tu te sentais un peu perdu. Un petit coup de main pour commencer ces formalités ne serait sans doute pas de refus. Tu te demandais par quoi tu devais commencer. Tu ne savais pas vraiment par quoi tu devais commencer. Est-ce que tu devais dire quelque chose de particulier ? Tu n’en avais pas la moindre idée. Tu la regardais sans vraiment savoir quoi faire. Ta valise était à côté de toi. Des deux sacs étaient, encore, sur tes épaules. Funécire était dans tes bras. Et tu fixais l’employée. Tu devais sans doute dire quelque chose, mais tu ne savais pas comment briser le mur qui s’était construit entre toi et la dame de la compagnie après que sa collègue se soit éclipsée. Tu te demandais si c’était parce qu’elle ne se sentait pas à sa place en ta compagnie ou si elle avait d’autres tâches à réaliser. Tu aurais préféré qu’elle reste. Mais si ce n’était pas son travail de faire les enregistrements, ce n’était pas possible. Mais tu ne savais pas quoi dire. Peut-être un bonjour ? Oui. Tu trouvais que l’idée n’était pas mauvaise. C’est toujours bien ce genre de mots. Tu avais retenu que les gens étaient généralement plus aimables lorsque tu commençais par ce genre de mots.

« - Euh… Bonjour. Il faut que j’enregistre mes bagages je crois. Pour le vol de Ekaeka. »


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8338

Mer 24 Mai - 4:27

Un Strassie niveau 11 apparaît !




Gringolem lance Force !
{-6 PV} Ce n'est pas très efficace...
PV de Strassie : 28/34


Strassie lance Charge !
{Mais ça n'affecte pas Gringolem !}

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 751

Région : Alola
Jeu 25 Mai - 0:16


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


« - Le vol pour Ekaeka ? Vous arrivez juste à temps pour procéder à l’enregistrement, nous allions prochainement les fermer pour passer à un tout autre vol. Vous avez vos documents de voyage ? »

Tu n’en revenais pas. Il te semblait que les périodes d’enregistrement des bagages étaient bien plus longues que cela. Il était vrai que tu avais perdu un peu de temps lorsque tu étais parti du mauvais côté de l’aéroport lorsque tu recherchais le hall qui avait été annoncé dans les haut-parleurs. Mais tu n’avais pas l’impression qu’autant de temps était passé. Et regardé l’horloge ne t’avançait pas à grand-chose, tu n’avais aucune idée de l’heure qu’il était lorsque ton frère t’avait déposé à l’aéroport ou lorsque l’indication concernant l’enregistrement des bagages avait été donnée. Tu n’en savais strictement rien. Il fallait que tu te sortes toutes ces questions de la tête avant qu’elle ne te cause un horrible mal de crâne. Tu ne pourrais pas y trouver de réponses. Et de toute façon, maintenant, cela ne t’avancerait sans doute pas à grand-chose. Tu étais au bureau d’enregistrement des bagages, maintenant il fallait que tu passes à l’action et que tu t’occupes de toutes les formalités administratives. Enfin tu supposais que tu en avais à effectuer. L’employée qui te faisait face venait de te demander tes documents de voyage. Tu ne comprenais même pas ce qu’elle désignait par là. Voulait-elle voir ton billet d’avion ? Ou peut-être ton passeport ? Tu n’en avais aucune idée. Tu ne voyais que cela. De toute façon, tu ne possédais rien d’autre. Elle avait formulé sa demande au pluriel, donc cela signifiait forcément qu’elle s’attendait à recevoir de ta part un minimum de deux documents. Tu espérais qu’elle n’avait besoin de rien d’autre. Sans la moindre assurance, tu sortis tes papiers d’identité ainsi que la petite pochette contenant ton billet d’avion pour la région d’Alola et tu les posas devant la femme.

« - Les voilà. Il manque quelque chose ? »

« - Non, c’est bon. Tout est correct j’ai l’impression. Laissez-moi juste un instant pour vérifier. »

Sans dire un mot, sans la quitter des yeux, tu la regardas se saisir de ton billet d’avion. Elle l’avait lu pendant quelques instants avant de le reposer devant elle. Par la suite, elle avait tapoté sur un clavier que tu ne voyais pas. Vu la position de ses mains, il était sans doute installé sous le meuble. Elle regarda ensuite l’écran pendant quelques instants. Tu te demandais ce quelle pouvait bien faire. Tu n’avais aucune idée des informations qu’elle pouvait obtenir à partir de ton billet d’avion. Par la suite, elle avait saisi ton passeport et l’avait visiblement comparé aux informations contenues sur son écran. Tu n’étais pas certain de ce que cela signifiait. Tu te demandais si ton billet était réellement relié à ton identité. Est-ce que cela indiquait que tu n’aurais jamais pu l’échanger contre de l’argent ou quelque chose dans le genre ? C’était fort probable. Tu te demandais s’il s’agissait d’une décision de ta famille pour être certain que tu ne puisses pas te défiler en te débarrassant de tes billets. Les connaissant, c’était fort possible.

« - Voilà. C’est parfait. Vous êtes bien enregistrés sur ce vol. Maintenant, on passe à vos bagages. Mettez là dessus ce qui va dans la soute. »

Finalement, l’enregistrement des bagages s’était beaucoup mieux passé que tu ne l’aurais imaginé. Cela ne valait pas le coup de t’angoisser autant. En quelques minutes, tout avait été terminé. L’employée avait accroché une étiquette après ta valise puis tu l’avais regardé partir sur le petit tapis roulant. Elle t’avait ensuite proposé de faire installer ton sac à dos à ta place dans l’avion afin que tu sois un peu moins chargé. Pour le coup, tu avais longuement hésité, puis tu avais accepté. Après tout, tu serais plus tranquille en n’ayant pas l’obligation de surveiller ton sac à dos partout où tu irais. Surtout qu’il te restait encore un peu plus de trois heures avant qu’ils ne commencent à procéder à l’embarquement.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9614

Ven 26 Mai - 16:36
><
Gringolem rentre dans sa pokéball et laisse la place à Malosse




Malosse fait Hurlement sur Strassie

Le pokémon prends peur et fuit...




Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 751

Région : Alola
Sam 27 Mai - 3:30


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


Les formalités d’enregistrement des bagages étaient terminées, tu étais débarrassé de ta valise et de ton sac à dos pour les prochaines heures. Maintenant, tu avais du temps avant que l’on t’appelle pour l’embarquement à bord de l’avion. L’employée t’avait indiqué que ce ne serait pas avant trois bonnes heures. Tout en t’éloignant du bureau d’enregistrement, tu te demandais où tu allais bien pouvoir t’installer en attendant que le temps passe. Tu aurais pu demander à la femme, mais tu n’y avais pas songé sur le moment. Et maintenant, c’était bien trop tard pour faire demi-tour. D’autres personnes t’avaient déjà remplacé devant le bureau d’enregistrement et tu ne t’imaginais vraiment pas t’approcher d’eux et les interrompre afin d’obtenir un renseignement de ce genre. Pas que ce soit complètement idiot, non. C’est surtout que c’était beaucoup trop en demander pour l’asocial que tu es. Tu avais déjà fait beaucoup d’efforts en très peu de temps. Maintenant, tu avais besoin de souffler loin de la foule. Il fallait que tu te retrouves avec toi même. Que tu puisses te perdre dans tes pensées sans devoir être obligé de faire face aux gens. Si tu ne t’accordais pas cette période de pause, tu risquais de ne pas supporter d’être enfermé dans un avion durant de trop nombreuses heures, entouré d’un nombre beaucoup trop imposant d’individus qui te seraient totalement inconnus.

Tu avais alors erré dans l’aéroport en te demandant ce que tu pourrais bien faire pendant ces trois heures d’attentes. À l’origine, tu avais pensé que ce serait une bonne chose de profiter de ce temps libre pour permettre à tes pokémons de se rencontrer, mais tu étais certain qu’en plein milieu du bâtiment avec le passage de tous les voyageurs ce ne serait pas une bonne idée. Tant que tu ne trouverais pas l’endroit parfait, tu resterais donc uniquement avec Phantom. Tu ne pouvais pas te permettre de libérer des pokémons que tu ne connais presque pas dans un lieu aussi vaste. Tu craignais de ne pas parvenir à les surveiller. Et s’ils commençaient à partir chacun de leurs côtés, cela ruinerait l’intérêt de les faire se rencontrer. Tu avançais, un pas devant l’autre, en cherchant à suivre les panneaux indiquant l’espace extérieur spécialement destiné aux dresseurs et à leurs pokémons. Ça, c’était exactement le genre de lieu qui serait parfait pour le projet que tu avais dans la tête, mais il fallait encore que tu le trouves. Ce qui n’était vraiment pas gagné si l’on prend en compte ton sens de l’orientation totalement minable. Tu avais beau suivre les panneaux indicatifs, tu avais la sensation de tourner en rond. Pour toi, tout se ressemblait. Tu avais l’impression que tous les halls étaient construits de la même manière. Et à force d’être passés devant à plusieurs reprises, tu ne savais même plus où tu te trouvais. Un coup, la flèche indiquait une direction, et quelques minutes après, une autre pointait vers une tout autre direction.

Plus tu recherchais cette cour extérieure, plus tu avais l’impression de te perdre dans un dédale de couloirs se ressemblant. Il existait sans doute des différences, mais tu étais bien incapable de les percevoir. En même temps, tu aurais eu un Domphan devant les yeux que tu ne l’aurais pas forcément remarqué. Tu étais tellement préoccupé par cette idée de vol à l’autre bout de ta région et par le contenu de cette étrange boîte que tu avais casée dans ton sac à bandoulière, que tout le reste te passait au-dessus de la tête. Tu te posais encore bien trop de questions. Et bien qu’il t’ait apporté quelques réponses, Afanasy t’avait également apporté de nouvelles interrogations. Tu ne savais pas trop ce que tu allais trouver lorsque tu arriverais à Alola. Tu ne comprenais pas trop pourquoi tu avais obtenu les clés de toutes ces maisons. Tu te demandais ce que tu allais bien pouvoir y trouver. Les idées tournaient dans ta tête sans que tu ne parviennes à les esquiver. Elles te harcelaient. Elles emplissaient ton esprit. C’était horrible.

Finalement, tu avais fini par trouver l’endroit tant recherché. C’était un grand espace au centre de l’aéroport. Il semblait plutôt calme. Et surtout, il n’y avait personne d’autre que toi et ton Funécire. C’était parfait. Tu allais pouvoir faire sortir tes partenaires. Pendant que tu marchais à travers le bâtiment, tu avais craint qu’il y ait déjà d’autres personnes. Tu te demandais ce que tu aurais pu faire si cela avait été le cas. Tu aurais sans doute fait demi-tour en espérant trouver autre chose ou attendu dans un coin que l’endroit se libère. Tu commenças par poser Funécire au sol pour lui laisser un petit temps d’adaptation et le laisser découvrir cet environnement totalement inconnu pour lui. Cela faisait bien longtemps qu’il n’était pas sorti pour explorer autre chose que ta chambre.

« - Ca va Phantom ? Tu es prêt ?  »



Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8395

Dim 28 Mai - 11:50

Deux Chovsourir niveau 10 apparaissent devant vous !





Chovsourir 1 utilise Flair !
Les types spectres ne sont plus intouchables !


Chovsourir utilise Choc Mental sur Malosse !
C'est inefficace ...


Malosse utilise Groz'Yeux !
La défense de vos adversaires diminue !


Gringolem utilise Force sur Chovsourir 1 !
(- 20 Pvs)
Pvs de Chovsourir 1 : 13/33




Que voulez-vous faire, dresseur Demyan ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 751

Région : Alola
Dim 28 Mai - 12:58


Above the Sky

Dresseur -- Jour J -- Solo Modéré


Tu avais finalement passé la porte te menant vers la zone extérieure. Tu espérais que personne ne viendrait vous y rejoindre avant que tu n’aies pu terminer les présentations entre tes trois pokémons. Cela ne changerait sans doute strictement rien, mais tu ne voulais pas prendre le risque que l’un d’eux panique. Ce serait peut-être déjà assez compliqué comme cela. Après tout, tu ne les connaissais pas vraiment. Le seul que tu connaissais un minimum, c’était Phantom ton Funécire parce qu’il était avec toi depuis plusieurs semaines déjà. Mais pour le reste, c’était proche du zéro. Tu avais passé un moment avec Muchacho, ton Flamiaou avant qu’il ne préfère aller se cacher dans sa pokéball pour fuir le combat contre ton frère Bénédikt en t’infligeant une petite honte supplémentaire. Sa peur des Statitik te troublait beaucoup. Tu te demandais s’il craignait d’autres espèces. Tu espérais que ce n’était pas le cas, sinon cela risquait de nuire fortement à tes possibilités de création d’équipe. Il était inenvisageable que tu fasses l’acquisition d’une créature qui pourrait nuire à l’ambiance. Bon. Il était certain qu’ils ne pourraient sans doute pas tous s’entendre convenablement, mais ce serait tout de même mieux s’ils sont en capacité de s’ignorer plutôt que de prendre la fuite ou de vouloir se sauter dessus pour se blesser. Tu n’étais qu’un débutant dans le domaine du dressage de pokémons, et clairement tu n’avais pas besoin de difficultés supplémentaires. C’était déjà assez difficile comme cela de se retrouver avec des créatures dont tu ne connais pas le passé et qui ont déjà eu d’autres dresseurs avant d’être en ta possession. Ce n’était pas vraiment le fait qu’ils aient appartenu à quelqu’un d’autre au préalable qui te dérangeait, c’était plutôt que tu n’avais aucune idée de ce qu’il avait bien pu se passer avec eux. Il suffit de voir Soahni, ta femelle Hélionceau. Elle avait eu deux dresseurs avant d’être confiée entre tes bons soins. Tu ne savais pas vraiment ce qu’il leur était arrivé. Tu ne savais pas ce qu’elle avait pu voir. Tu ne savais pas si elle pouvait être traumatisée par quelque chose. Tout cela faisait beaucoup trop de points totalement dans l’ombre à tes yeux. Même toi, tu n’avais encore jamais rencontré ce pokémon. Tu connaissais son nom et son espèce parce qu’Afanasy t’avait dévoilé ces détails, mais tu n’avais pas pu la faire sortir de sa pokéball pendant que vous étiez en voiture.

Tu t’étais avancé dans l’espèce de petit jardin en te demandant où tu allais bien pouvoir t’installer. Plusieurs possibilités s’ouvraient à toi. Il y avait plusieurs bancs. Tu pouvais également trouver une zone au sol qui serait agréable. Ou tu pouvais t’asseoir sur les petits rebords en pierre qui proposaient une hauteur intermédiaire entre le sol et un banc. C’est finalement sur eux que ton choix s’est porté. Ce serait plus simple et tu serais plus proche de tes partenaires. Maintenant, il fallait que tu choisisses celui que tu laisserais sortir de sa pokéball en premier. Tu ne savais pas vraiment ce qui serait le mieux. Les différentes possibilités tournaient dans ta tête sans même te laisser le temps de les réfuter ou de les apprécier. Finalement, tu portas ton choix sur Soahni. Tu te disais que ce serait sans doute plus agréable pour elle de sortir maintenant et de juste être confronté à ta petite personne et à ton Funécire. Sinon il n’y aurait que ton Flamiaou en supplément, mais pour un être déjà effrayé, cela peut être un changement beaucoup trop important. En faisant ce choix, tu pensais à tes propres réactions. Ce n’était sans doute pas l’idéal, mais c’était la solution la plus prudente à tes yeux.

« - Hey ! Salut Soahni ! Ca va ? »

Tu ne savais pas trop quoi dire d’autres tout en libérant ton Hélionceau de sa pokéball. Tu cherchais à comprendre la moindre de ses réactions. La petite femelle avait commencé par regarder autour d’elle afin de découvrir son environnement immédiat. Par la suite, elle s’était assise sur son postérieur en te regardant. Son regard passait de toi à Phantom, comme si elle se demandait ce qu’elle devait faire en priorité. Tu aurais pu t’approcher d’elle afin de lui faciliter les choses, mais tu craignais de l’effrayer. Finalement tu tendis la main dans sa direction afin de lui proposer d’approcher de toi. Dans le même temps, sans la moindre concertation, ton Funécire s’éloigna légèrement de l’endroit où tu t’étais assis. Ainsi, la petite femelle pourrait commencer par te rencontrer avant d’aller faire connaissance avec lui. C’était vraiment une bonne idée de sa part. Tu n’y avais pas songé. Tu le remercierais plus tard de te faciliter la vie de cette manière. Surtout que de ce que tu avais pu lire sur cette espèce, ce n’était pas vraiment dans leurs habitudes d’aider les humains. D’après les histoires qui étaient passées sous tes yeux, ils auraient même tendance à se nourrir des gens pour gagner en puissance. Mais, tu n’avais pas l’impression que ton partenaire ait déjà tenté ce genre de choses envers toi. Peut-être qu’il ne voulait pas agir envers toi parce que tu l’avais sauvé de la rue. C’était une possibilité. Tu n’en savais strictement rien. Peut-être qu’un jour vous évoqueriez cette histoire. D’ailleurs, tu ne savais même pas si c’était la réalité. Cela pouvait très bien être des rumeurs et de fausses informations portées par les gens qui n’apprécient pas les spectres.


Aide à la modération:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 3) Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Solo - Modéré - Dorion Volk - Neutre Mangemort [Terminé]
» Les belles fleurs s'épanouissent à la nuit tombée [Solo|Modéré] 09/08/2020
» {Modéré - CEIR} Âmes croisées
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Lili'i :: Colline Dicarat-