AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» ✦ Pearly Beautiful Land (2)


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 4353

Région : Kantô
Dim 7 Mai - 15:46


C’était un dimanche matin. Le soleil peinait pour sortir de derrière les nuages et un vent frais soufflait. C’était une journée parfaite pour rendre visite à Akichi et Miné. Elisa attrapa son téléphone portable et composa le numéro. Elle comprit rapidement qu’ils n’étaient pas à la boutique. Peut-être qu’ils étaient dans le jardin avec les Pokémon. Elle réessaya plusieurs fois avant de tomber sur l’éleveur. Elle lui demanda si elle pouvait passer voir son Pokémon dans l’après-midi. Elle se demandait si son volatile métallique avait progressé. Et si Akichi et Miné n’avaient pas eu de problème avec. À vrai dire, il était un esprit libre et savourait chaque seconde qu’il passait dans les cieux, volant à travers les vents. Alors contrôler son désir de voler, cela n’avait pas du être simple.

Dès qu’elle eut confirmation, elle grimpa dans un taxi qui l’emmena à Bourg-Palette. Le voyage fut plus rapide que d’habitude. Il n’y avait pas beaucoup de monde sur la route ce jour-là. Elle arriva vers 14 heures. La coordinatrice grignota sur le chemin de la Pension. Elle s’était fait une petit sandwich avec du pain frais et de la confiture de baie Oran et de baie Kaki. Elle voyait au loin les champs et la verdure qui entouraient l’établissement. Quelques mètres en avant, Elisa parvint à distinguer la structure. Knight suivait en détaillant le paysage. Il ne connaissait pas ce chemin. Quant à Evanescence, elle se laissait rêver doucement sur l’épaule de sa maîtresse.

[…]

La porte s’ouvrit accompagnée du son d’une clochette. Les tenues étaient exposées un peu partout dans la boutique. Elisa vit Miné au fond de la boutique. Elle se dirigea vers la jeune femme afin de la saluer poliment. « Bonjour Miné. Comment allez-vous ? Vous êtes toute seule ? » fit-elle, souriante, cherchant du regard Akichi qu’elle ne voyait pas. La Kanes s’entretint avec la jeune femme pendant un moment, regardant les nouvelles créations de la boutique.

Puis, elles sortirent dans le jardin pour voir l’Airmure. Elisa sortit un petit appeau pour appeler son Pokémon. Celui-ci, attiré par l’objet, comprit qu’il s’agissait de sa maîtresse et vint se poser devant elle, surgissant des arbres et des fleurs. La coordinatrice fut ravie de retrouver son acolyte et passa une main sur ses ailes. « Bonjour Zéphyr’. » Elle ne dit rien de plus et observa son compagnon. Ses ailes semblaient plus robustes mais rien d’autre n’apparaissait comme ayant changé. La noble se tourna vers Miné pour lui demander les entraînements qu’ils avaient pratiqués. s’était-il découvert de nouvelles capacités ? Qu’avait-il appris ?


♥ ♥ ♥:
 


music
Elisa est habillée par SayagoMiloDomi
Blind PartyPearly beautiful landIcy NightCoo. FestivalBeauty of Water
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1044

Région : Kantô
Dim 14 Mai - 15:01
En tant qu'éleveurs, Miné, Kisa et moi étions amenés à faire la connaissance de nombreux Pokémon tous très différents les uns des autres et nos méthodes pour prendre soin d'eux et les entraîner suivant le souhait de leurs dresseurs variaient naturellement en fonction des spécificités de chacun. L'un de ceux qui nous avaient posé le plus de problèmes au début était peut-être Zéphyr', l'oiseau de métal que nous avait confié Mlle Kanes, ravissante coordinatrice aux longs cheveux noirs avec qui nous avions une fois pris le thé et qui s'était retrouvée l'heureuse détentrice d'une longue robe rouge dont Miné et moi étions particulièrement fiers.

Ce n'était pas que Zéphyr' fût d'un mauvais caractère, qu'il s'entendît mal avec nos autres amis, ou quoi que ce soit de ce genre ; mais il semblait ne rien aimer plus que voler, et il était donc souvent difficile d'attirer son attention lorsque nous voulions voir comment il se débrouillait en combat, partir nous promener dans le bois avec nos pensionnaires ou même le faire rentrer dans sa sphère lorsque nous devions nous absenter quelques heures, car nous évitions de laisser les Pokémon de nos clients sans aucune surveillance. Étrangement, il semblait plus réceptif aux appels de Miné qu'aux miens ; Kisa avait suggéré que c'était parce que mon assistante avait volé sur son dos et qu'il l'avait donc acceptée quand je n'étais encore qu'un étranger pour lui, ce que je trouvais quelque peu injuste puisque je les avais tout de même suivi, très inconfortablement perché sur le dos de Color, mais il était en tout cas certain qu'il n'acceptait au début de rentrer dans sa sphère que quand c'était Miné qui la lui présentait tandis qu'il ignorait toute demande de ma part. Cependant, au fur et à mesure que les jours passaient, nous étions parvenus à l'apprivoiser. Sa peau était recouverte d'un métal si dur que Miné ne pouvait lui prodiguer ses bienfaisants massages, mais quelques soins à cet acier que nous cherchions à rendre plus brillant et aux « plumes » inférieures de ses ailes, seul endroit de son corps qui semblait plus fragile que le reste, nous avaient, semblait-il, permis d'obtenir sa confiance : il restait désormais le plus souvent dans les limites du jardin, ne passant plus ses journées à voler à l'autre bout du bois sans que nous n'ayons moyen de savoir où il était ni de le rappeler à nous. Quant à l'entraînement à proprement parler que nous avait demandé Mlle Kanes, si nos premiers efforts pour le faire se mesurer à des Pokémon sauvages ou à d'autres pensionnaires avaient été vains, nous avions finalement trouvé ce qui éveillait son envie de se battre : les assauts du Pique-à-choux. Lorsque Tamago commençait à titiller Zéphyr' avec ses étincelles, l'oiseau d'acier ripostait immédiatement, rivalisant de vitesse et de puissance pour éviter les éclairs et toucher sa nouvelle cible, si bien que nous en étions venus à les entraîner souvent l'un avec l'autre. La présence de Tamago nous permettait enfin de tenter de faire progresser Zéphyr' ; bientôt, il se montra plus à notre écoute et nous pûmes vraiment travailler avec lui. Cela faisait désormais un certain temps que l'oiseau de métal se trouvait chez nous et que nous l'entraînions de façon fructueuse quand sa maîtresse se proposa de venir lui rendre une petite visite.

Ce matin-là, j'étais à Argenta pour profiter des magasins ouverts le dimanche afin d'acheter du matériel de couture. Je n'entendis pas immédiatement mon téléphone sonner et lorsque je répondis, j'arrangeai la visite d'Elisa pour l'après-midi, espérant avoir le temps de rentrer au Bourg Palette d'ici-là. J'étais assez content à l'idée de revoir la jeune femme, que nous avions récemment pu admirer lors d'un concours de coordination diffusé à la télévision : lors de notre rencontre, je l'avais trouvée sympathique et je songeais, par ailleurs, qu'elle serait peut-être intéressée pour acheter un nouvel article de notre boutique.

Lorsqu'elle arriva chez nous, je n'étais malheureusement pas encore rentré, mais Miné sut bien évidemment l'accueillir comme il se devait. « Bienvenue, Mlle Kanes ! Je suis ravie de vous revoir. Oh, je vais bien, merci ! Et vous ? Si je puis me permettre, vous me semblez encore plus belle que la dernière fois ! » Ce n'étaient pas des flatteries, Miné était sincère : elle regardait toujours notre invitée avec des étoiles dans les yeux et elle la trouvait véritablement plus rayonnante que la fois précédente, comme si des événements lui avaient permis de s'épanouir ou qu'elle avait de bonnes nouvelles en tête. « Oui, M. Akichi s'était absenté pour la matinée, mais il ne devrait pas tarder à rentrer. » Les deux jeunes femmes discutèrent un moment dans la boutique, prenant des nouvelles l'une de l'autre et Miné montrant à Elisa nos nouvelles créations susceptibles de l'intéresser, animée par l'espoir de pouvoir, comme la dernière fois, l'habiller. « Regardez ce que nous avons réalisé, en nous inspirant de l'apparence de Zéphyr' ! Ce n'est pas le vêtement de la boutique que je vous verrais le mieux porter, mais il vous conférerait un style très moderne ! » Et de lui présenter l'une de nos créations les plus récentes, un long manteau argenté et brillant dont les coupes diagonales avaient quelque chose d'aérien.

Toutes les deux sortirent ensuite dans le jardin où Elisa appela son oiseau à l'aide d'un appeau qui nous aurait été bien utile les premiers temps que nous nous occupâmes de Zéphyr'. Miné entreprit alors de lui raconter la façon dont nous nous en étions occupés, lui dépeignant les soins et le déroulement des entraînements de façon globale. « Grâce à ces duel contre notre Pikachu avec lequel il s'est lié d'amitié, Zéphyr' a beaucoup développé sa vitesse et sa capacité à esquiver les attaques pour mieux riposter ensuite ! Nous avons aussi travaillé hors combat pour lui apprendre à mieux effectuer certains mouvements, comme par exemple à mieux utiliser le tranchant de ses ailes en plein vol alors qu'il avait tendance à uniquement foncer sur son adversaire pour le blesser avec son bec. M. Akichi a beaucoup travaillé avec lui sur ce point. Zéphyr' adore voler, alors ce sont ses qualités en vol que nous devons améliorer ! »

Quand je revins enfin de ma matinée magasins, je parlai à mon tour un moment avec Mlle Kanes de son oiseau. Parmi nos clients, la plupart choisissaient notre pension avant tout parce qu'elle offrait un havre de confort et de bien-être à ceux que nous y accueillions et nous élevions par conséquent assez peu de Pokémon dont l'entraînement était la priorité pour leur maître. Nous avions donc redoublé d'efforts pour satisfaire la jeune femme et j'espérais qu'elle serait contente de notre travail – mais il n'y avait pas de raison qu'elle ne le soit pas.



hrp:
 


~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ duo ~ trio ~
(ava Worick & signa Elisa - DC Ada Freimann, Edel Aubier & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 4353

Région : Kantô
Sam 4 Nov - 17:16
Elisa était ravie de pouvoir revoir Miné et Monsieur Sôma. Ils avaient l’air bien occupés. Autant en ce qui concernait le magasin que la pension. Miné lui présenta de nouvelles créations. Et comme à l’accoutumée, la jeune femme fut impressionnée par tant de détails, de finesse, d’élégance et de charme que pouvait mettre en avant la nouvelle collection. La Kanes sourit en voyant les habits qu’on lui montra. Elle adorait le manteau d’argent. Elle se disait d’ailleurs qu’elle en aurait peut-être bien besoin pour le prochain concours de coordination. « Il est réellement somptueux. J’adore ces finitions-ci » fit-elle en désignant les petites décorations sur les pans du manteau. Encore une fois, c'était de la très bonne qualité et de la haute couture. « Je me laisserais peut-être tenter. » Elle songeait à lui en reparler plus tard. Pour l’instant, ce qui l’intéressait était de retrouver son protégé ailé.

Elles s’installèrent dans une petite pièce qu’elle n’avait jamais vue, à l’arrière de la pension où elles s’assirent pour discuter. D’ailleurs, il n’y avait pas beaucoup de Pokémon, en tout cas elle n’en avait pas croisé depuis qu’elle était arrivée. Elle se demandait bien où ils pouvaient être. Pas trop non plus, elle n’avait pas envie de revoir ce Pokémon de feu qu’elle avait vu la dernière fois. Miné lui expliqua ensuite comment elle et Akichi s’étaient occupé du volatile. Ainsi, ils avaient développé sa vitesse et ses capacités de vol. Zéphyr’ aimait voler, cela était indéniable. Il n’était pas difficile à cerner. Tant que le ciel était à lui, il était heureux. On aurait facilement pu comparer l’envie de voler de Zéphyr’ à la passion d’Elisa pour ce qui était de la chanson ou de la coordination.

Elisa salua Monsieur Akichi lorsqu’il rentra. Elle ne lui demanda pas de détails, ayant été satisfaite par les explications de son assistante. Elle avait juste terriblement hâte de revoir son compagnon. Certes, elle passait parfois le voir mais ces derniers temps avaient été compliqués, bien plus que ce qu’elle avait pu imaginer. Il fallait dire que les grèves des transports n’avaient pas joué en sa faveur.

« Bonjour, Monsieur Sôma, comment vous portez-vous ? » Lui demanda-t-elle poliment. Elle espérait que ses courses se soient bien passées et qu'il ait trouvé ce qu'il cherchait. « J’ai hâte de revoir Zéphyr’. Est-ce possible de le voir maintenant ? » Comment allait-il ? Avait-il changé ? Etait-il bien chouchouté ici ? Elle avait hâte de le retrouver.



music
Elisa est habillée par SayagoMiloDomi
Blind PartyPearly beautiful landIcy NightCoo. FestivalBeauty of Water
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1044

Région : Kantô
Jeu 11 Jan - 22:48
Je regrettais beaucoup de ne pas être parvenu à rentrer à temps de Jadielle pour accueillir moi-même Elisa Kanes à son arrivée, mais Miné, qui gardait la maison, s'en était chargée, et d'une façon évidemment admirable. Au cours de l'entraînement de Zéphyr, la jeune femme nous avait plusieurs fois rendu visite afin de passer du temps avec son compagnon, comme nous le conseillions à tous les clients qui déposaient des pensionnaires chez nous, et ces diverses entrevues avaient confirmé la bonne impression que nous avions d'elle. Mon assistante, surtout, avait l'air de beaucoup l'apprécier, et je savais l'admiration qu'elle vouait à la beauté de la coordinatrice aux longs cheveux noirs, au teint de porcelaine et aux gestes gracieux. Tous les clients de la boutique étaient bien sûr loin d'offrir le même plaisir pour les yeux, et même si, de mon côté, j'aimais créer la tenue parfaite pour tout un chacun, il était indéniable que la demoiselle Kanes portait à merveille la plupart de nos tenues féminines. Les prototypes que nous exposions, confectionnés sur un mannequin de couture taille standard par Miné et retouchés sur elle-même, lui allaient souvent parfaitement et semblaient même embellis une fois qu'elle les portait ; elle avait d'ailleurs plusieurs fois déjà mis notre marque en valeur en arborant l'une de nos créations lors d'un concours de coordination. Elle ne possédait même pas le défaut qu'ont certaines jeunes femmes très fines d'un manque de générosité dans les courbes, et sa silhouette était sculptée de telle manière que ses membres semblaient naturellement délicats sans pour autant que leur propriétaire ne souffre de maigreur ni d'absence de formes. Elisa Kanes était bien un modèle parfait pour un grand nombre des robes et ensembles élégants que nous confectionnons, qu'ils soient inspirés de la tradition johtienne dans la lignée des kimonos dont je faisais ma spécialité, ou d'un style plus moderne ; et pour cette raison, sur une idée de Miné et après que nous y avions longuement réfléchi ensemble, mon assistante et moi avions décidé de soumettre aujourd'hui à la jeune femme une proposition.

Lorsque j'arrivai enfin à la pension, cependant, le moment n'était pas encore venu d'en parler : Miné avait bien accueilli Elisa, mais toutes deux étaient en train de discuter de Zéphyr' avec une ferveur évidente de la part de notre invitée. Si je fus d'abord étonné que la jeune femme ne nous ait visiblement encore rien acheté – elle avait l'habitude de faire un tour dans notre boutique à chacune de ses visites, et, l'empressement de Miné à lui proposer tous les essayages possibles y contribuant sans doute, elle repartait rarement les mains vides – je compris rapidement, à l'entendre, qu'elle était avant tout pressée de retrouver son Pokémon. « Je me porte à merveille, chère demoiselle, merci ! Et mieux encore à présent que je vous vois ici ! Et vous, ces dernières semaines ont-elles été riches en moments agréables ? » Tout en posant ma question, qui n'attendait pas obligatoirement une très longue réponse, je retirai ma veste et approchai un fauteuil de la table basse autour de laquelle se trouvaient déjà Miné et Elisa, et ma petite Cécilia, qui était bien sûr rentrée avec moi de Jadielle, salua joyeusement à son tour cette dernière. Mais le Rondoudou de Miné ne tarda pas à entrer dans la pièce en poussant quelques « Rooooon-doudou ! » mécontents (il n'était pas difficile de comprendre qu'ils étaient mécontents, cette grosse boule rose ne savait à peu près rien faire d'autre que ronchonner). Cécilia et lui devaient avoir eu un malentendu, probablement une histoire de partage de friandises ou quelque chose comme ça, car mon amie se dirigea vers lui et tous deux nous quittèrent. « Quel grognon celui-là ! » commentai-je.

Miné profita de cette interruption pour proposer à Elisa quelque chose à boire : à présent que je les avais rejointes, elle pouvait s'absenter un instant sans que cela ne signifie laisser seule notre invitée. Après qu'elle se fut éloignée dans la cuisine, la demoiselle Kanes me demanda si elle pouvait voir Zéphyr' immédiatement. « Mais bien sûr ! Il se trouve avec d'autres pensionnaires dans le bâtiment de la pension, Miné et moi l'y avons fait rentrer ce matin en prévision de votre venue. Voulez-vous m'accompagner pour aller le chercher ? » J'avertis Miné de l'endroit où nous allions et sortis, avec Elisa, dans le jardin pour me diriger vers la petite maisonnette où nous abritions les nouveaux pensionnaires ainsi que ceux dont un entraînement ou une visite étaient prévus pour la journée et que nous souhaitions donc pouvoir trouver facilement lorsque nous aurions besoin d'eux.

Celui qui nous accueillit lorsque j'ouvris la porte de la pension fut un spectre violacé à la longue langue pendante qui flottait juste à hauteur de mon visage et, les mains grandes ouvertes, s'exclama « TROOOOOM ! » à notre apparition. Je dois bien reconnaître que je sursautai ; mais je m'écriai aussitôt après, sévèrement :

« Tominus ! Je t'ai déjà dit de ne pas entrer dans cette pièce, nous y accueillons des clients ! File ou je te fais rentrer dans ta pokéball ! Et tu n'auras pas de curry aujourd'hui ! » Les goûts de ce fantôme étant aussi regrettables que ne l'était son raffinement et son sens de l'humour, toute menace impliquant thé, gâteaux ou sucreries restaient sans effet et il me fallait évoquer l'unique aliment qu'il jugeait apparemment comestible, le curry, pour être écouté. L'étrange ectoplasme fila sans plus de manières et je me retournai vers la jeune femme qui m'avait suivi jusqu'ici, poussant un profond soupir : « Il n'en fait qu'à sa tête et il ne prend même pas la peine de s'excuser, c'est déplorable, je le sais. J'espère au moins qu'il ne vous a pas effrayée ? Rassurez-vous, il s'entend bien avec tous les pensionnaires, c'est pour moi un mystère mais, au moins, il ne gêne pas l'élevage. » Je traversai le bureau dans lequel nous étions entrés et ouvris une nouvelle porte... qui menait à la pièce principale de ce petit bâtiment, celle, aussi vaste que notre salon, où se trouvaient à l'heure actuelle Zéphyr, Eugénie la "Girafarig" aux deux cerveaux sur laquelle nous veillions pour notre collègue de Parmanie, et l'étrange trousseau de clefs volant et vivant que nous avait confié il y a seulement quelques jours un client scientifique.

« Et voilà Zéphyr' ! »



hrp:
 


~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ duo ~ trio ~
(ava Worick & signa Elisa - DC Ada Freimann, Edel Aubier & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 4353

Région : Kantô
Ven 12 Jan - 15:24
Elisa était ravie de revoir l’éleveur et styliste. Elle appréciait cet homme. Il avait du charisme et elle partageait son sens de l’esthétisme. De la même manière, Miné savait tout mettre en valeur. De nombreuses fois, elle avait aidée la jeune femme lorsqu’elle recherchait une tenue pour ses concours de coordination, au plus grand déplaisir d’Angeline qui confectionnait ses habits de scène avant cela. Mais le mannequin reconnaissait le talent des deux personnes. La noble s’était habituée à l’excentricité de l’homme aux longs cheveux, et trouvait même parfois cela relaxant. Aussi, elle s’entendait parfaitement avec la jeune assistante qui opérait une excellente gestion des choses. Ce fut donc avec un sourire qu’elle salua Monsieur Sôma. Aujourd’hui était le jour où Zéphyr’ rentrait à la maison, elle avait donc hâte de le voir et son esprit n’était occupé que par cela. Elle en oubliait presque de jeter un coup d’œil aux nouvelles créations des deux stylistes. Après avoir récupéré son compagnon ailé, elle irait certainement.

Après avoir accepté une bonne tasse de thé -celui de chez Akichi était vraiment excellent, et Miné préparait cela avec une telle délicatesse qu’il était difficile de ne pas apprécier les douces saveurs de la boisson-, Akichi invita Elisa à aller voir l’Airmure. La jeune femme se leva avec impatience, toujours souriante. L’éleveur prit le chemin de la petite bâtisse, traversant le grand jardin -par ailleurs parfaitement entretenu-. En chemin, la coordinatrice prépara quelques gourmandises, préparées par elle-même à l’avance pour Zéphyr’. Lorsqu’Akichi ouvrit la porte, elle fut surprise par le Fantominus qui avait apparemment décidé d’être farceur. Mais d’extrêmement bonne humeur, Elisa prit la blague de manière très positive en lâchant un petit rire discret. D’autant plus que le fait que la punition était plutôt bizarre et drôle. Le curry ? Le Fantominus ne mangeait donc que cela ? Elisa avait quelques difficultés à imaginer le régime alimentaire de ce spectre.

Ils traversèrent une pièce, un petit bureau. Il y avait des papiers rangés et classés un peu partout. Toute était bien à sa place et semblait parfaitement organisé. Sur une table, Elisa aperçu un dépliant qui lui rappelait quelque chose. Le mélange des couleurs lui semblait familier. Et effectivement, en y regardant de plus près, il s’agissait du WA Mag, un magazine rédigé par deux scientifiques assez connus : Arya Kanazawa et Worick Brown. Cela faisait maintenant quelques années qu’ils s’étaient établis en tant que tels et leurs analyses et résultats étaient tout à fait captivants.

Leur pokédex était très bien construit. Chaque espèce était répertoriée avec précision et détails. Ils avaient construit une fantastique base de donnée sur énormément de Pokémon. La coordinatrice avait toujours apprécié leur travail. Elle s’était même amusée avec les jeux à la fin du bouquin. Elle appréciait en particulier le travail d’Arya. Ses descriptions étaient tout à fait fascinantes et malgré tout accessibles sans aucun problème. Elisa avait apprécié la description de l’espèce des Airmure. D’ailleurs, c’était grâce aux conseils de cet exposé qu’elle avait décidé d’acheter une pierre à aiguiser, pour le plus grand bonheur de Zéphyr’. Mademoiselle Kanazawa avait aussi participer à plusieurs conférence, dont celle de la région de Kalos. Elisa aurait aimé y aller d’ailleurs. Malheureusement, Angeline l’avait embarquée chez elle à ce moment-là -mais elle avait regardé la rediffusion quand même, cela aurait été dommage de rater ça-. Ses démonstrations de langage des signes étaient impressionnantes. Elisa s’y était mise doucement mais elle avait encore de grosses difficultés pour certains mots qu’elle n’arrivait définitivement pas à retenir sous cette forme. Le thème de la communication était pour la jeune femme d’une importance considérable. En effet, en tant que coordinatrice, arriver à installer un dialogue avec ses Pokémon et compagnons était plus que primordial. Elisa songeait à venir à l’un des ateliers que la scientifique avait ouvert à Céladopole pour apprendre à mieux communiquer avec ses Pokémon. Elle était certaine que cela pourrait être une bonne idée. Peut-être avec son Airmure. Ou bien avec son Absol. Elle y réfléchirait. Evanescence aussi finalement, d'autant plus que la communication psychique, ce n'était pas son fort même si elle faisait des progrès.

Elle continua à marcher, suivant Monsieur Sôma de près. Ce dernier ouvrit une seconde porte. Derrière celle-ci apparut Zéphyr’. Le visage d’Elisa s’illumina. Elle venait de temps à autres rendre visite à son Pokémon. Cela faisait quelques jours qu'elle n'était pas venue le voir. Et elle se sentait quelque peu coupable. D’autres espèces étaient aussi présentes et très calmes cependant. Mais ce qui comptait pour Elisa à ce moment-là, c’était Zéphyr’. Elle se rapprocha de son compagnon pour venir placer ses bras autour de son cou. La bête métallique poussa un long cri de gaieté. Il semblait aussi heureux que sa maîtresse. Les retrouvailles prirent quelques minutes où la coordinatrice observa son Pokémon. Ce dernier déplia ses ailes pour montrer qu’elles s’étaient développées et qu’elles étaient maintenant plus puissantes. Le volatile d’acier était pour le moment ravi de son petit séjour à la pension Beautiful Land. Le travail et les efforts qu’il avait fournis semblaient l’avoir rendu un peu plus assuré.

Elisa, la main posée sur la tête de son acolyte, se tourna vers Akichi. « Et bien, il a l’air en pleine forme. Je vous remercie de vous en occuper si ien. » Et Zéphyr’ poussa un cri strident, indiquant qu’il était lui aussi satisfait de son séjour ici. La coordinatrice s’approcha de l’éleveur, accompagnée par son volatile d’acier. « Et si nous retournions voir Miné, elle doit nous attendre. » fit la jeune femme, ravie d’avoir son acolyte à ses côtés.

Ils repassèrent par le bureau avant de pouvoir une nouvelle fois atteindre le jardin. Zéphyr' s'arrêta pour sentir la brise souffler. Il aimait la nature. Elisa choisit donc de le laisser quelques minutes dehors, le temps de blablater un peu avec Akichi et son assistante, Miné. La coordinatrice vint s'asseoir à la place qui lui avait été donnée et chercha du regard Miné tout en questionnant l'éleveur. « J'espère qu'il a été sage. Il a tendance à être dans son monde. Cela n'a pas du être simple. » Pour l'instant, le sujet de conversation était les Pokémon. Mais il était certain qu'il allait changé à un moment pour une histoire vestimentaire.




Merci beaucoup ! ♥️


music
Elisa est habillée par SayagoMiloDomi
Blind PartyPearly beautiful landIcy NightCoo. FestivalBeauty of Water
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» land speeder dark eldar
» Plusieurs land raider
» Comment détruire les Land Raider ???
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Bourg Palette :: Akichi's Beautiful Land-