AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» L'examen ranger


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 1265

Région : Kalos
Mer 14 Juin - 21:31
Quel bol d'être tombé sur un bon dresseur pour ce premier duel de la journée.

Sans blague, les pokemons de Jean m'impressionnent. Alors que Bart a rapidement envoyé valdinguer le Medditika fragile avec psyko, je remarque que l'Iguolta interfère dans la concentration de mon Goinfrex. Avant de tout faire foirer la Shaofouine aux yeux laiteux déclenche une protection et engage aussitôt un combat au corps à corps avec le Brasegali qui fonce sur elle. Sa dresseuse a compris d'où vient l'un des gros dangers de la partie. Le magnifique guerrier de feu fonce sur la fouine mais celle-ci prend rapidement l'avantage.
Je regrette tellement de ne pas avoir ma caméra pour filmer ça ! Les pokemons sont très impressionnants et puissants. Mais pas assez pour le Braségali. Une dernière forte-paume en plein dans l'estomac et le puissant poulet de combat finit KO, terrassée par cette démonstration d'art martial.


- C'était un magnifique combat. Ta Shaofouine est vraiment balèze.

La spectre n'est pas en reste non plus. Je n'ai jamais croisé la route d'un de ces pokemons, en dehors de la Magirêve d'Alex qui s'amusait à me traverser. Je n'en avais pas peur mais par leur présence ils m'imposaient un silence concentré. La Nocturnoir avait quant à elle réalisé une prouesse d'ordre physique : la gravité du terrain avait changé. L'apesanteur désormais empêchait le Togekiss de prendre son envol et de nous emmerder. Cela dit il tenait le coup et enchaînait aux côtés de l'Iguolta des attaques fée pénibles pour tous nos compagnons. Malgré la protection de mon Métalosse mieux valait ne pas laisser traîner cela ; j'ordonnais à Bart de foncer sur l'Iguolta. La pesanteur n'interférait pas spécialement avec l'acier de son corps, cela le rendant même d'avantage menaçant. Il valait mieux ne pas déclencher de séisme sur une si petite surface.

- Assieds-toi sur l'Iguolta.

Le but étant de le sonner et de le freiner un peu. Malgré le changement de gravité la bête était si rapide et agile qu'elle arrivait encore à se mouver rapidement. Pas de quoi inquiéter le spectre et la fouine de Jean mais après tout, il fallait travailler en équipe et Shaofouine terminait à peine son combat.
Histoire de répartir les dégâts et ne pas incomber toute la fatigue du match, je demandais à mon Goinfrex de passer à l'action aussi.


- Vas-y déclenche Méry !

Il ne lui en fallait pas plus : il avait déjà commencé à se servir de son attaque roulade pour foncer vers le Togekiss qui les assénait avec l'éclat magique. Le mur de Bart fonctionnait mais ils ne s'en sortaient pas indemnes. Un peu irrité de la situation, je voyais ma boule foncer vers le Togekiss cloué au sol : même un éclat déclenché en plein dans sa tronche ne le stoppait pas. Résistant au naturel, il finit par déclencher le mitra-poing concentré et asséna un superbe punch à l'adversaire. Ce dernier rentra dans le sol : sous le poids d'un nain pesant plus de cent kilos, il n'eut d'autre choix. Complètement sonné, le moine rappela le pokemon dans sa pokeball pour arrêter là la boucherie.

De son côté le Métalosse avait plané droit sur l'Iguolta qui lui déclencha un joli coup de jus qui le chatouilla. La blonde n'avait plus de suite dans les idées du fait que mon pokemon avait été rapide ; de plus il s'était d'un coup lâché sur le pokemon électrique, comme coupant sa lévitation soudainement. L'Iguolta avait connu des jours meilleurs. Métalosse était encore plus lourd que Goinfrex ; le pokedex national estimait son poids moyen à cinq cent cinquante kilos. Je ne m'étais pas amusée à le vérifier sur une balance, je compatissais seulement avec l'Iguolta à mesure que la pesanteur rendait Bart encore un peu plus lourd. Celui-ci se releva vite, son but n'étant pas de tuer son adversaire mais le sonner. Sur ce point c'était très réussi, quoique manquant d'un soupçon de finesse. Il ne restait désormais plus qu'à l'achever, ce dont semblait vouloir s'occuper le spectre de Jean.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 24/02/2016
Messages : 685

Région : Sinnoh
Mer 21 Juin - 0:16
La prestation de Tengu ne passe pas inaperçu auprès de Jill. Cette dernière a presque des étoiles dans les yeux en observant l’échange de coups entre la Shaofouine et le Braségali. Elle ne peut contenir son admiration et complimente Jean à ce sujet.

-Merci. Mais c’est à elle que ça va faire le plus plaisir, elle a certainement entendu le compliment.

Mais ce n’est pas le moment de rougir. Si on peut dire une chose, c’est que les pokémons adverses tombent comme des mouches. Pendant que Yami s’occupe du cas de cet Iguolta, le Goinfrex de Jill finit de charger son Mitra-Poing et va l’écraser sur le Togekiss ennemi, qui n’a aucune chance d’esquiver suite à l’attaque Gravité de la Noctunoir. En face, le moine affiche un air résigné tandis que la blonde affiche son mécontentement de manière un peu plus évidente en tapant du pied. Dans leurs dos, les jurés notent tout ce qu’ils jugent utiles pour juger au mieux ce qu’ils viennent de voir. Les niveaux des pokémons, mais aussi leur capacité d’improvisation. Les dresseurs sont eux aussi étroitement surveillés et le moindre geste anodin analysé. Les examinateurs ne sont pas les seuls à regarder ce qu’il se passe sur ce terrain. Il faut dire que la demi-tonne du Métalosse qui s’écrase au sol a fait trembler le stade et a de fait attiré les regards. Suite au KO du pokémon élektrik, l’arbitre se racle la gorge avant de lever le bras.

-Victoire par KO de …euhm… Jill Calahan et Jean Flantier.

L’examinateur a été obligé de jeter un coup d’œil sur ses fiches pour prononcer les noms des gagnants. En même temps depuis ce matin il a vu passé des centaines de candidats alors qu’on ne vienne pas lui reprocher de ne pas se souvenir des patronymes de deux gus malgré le fait qu’ils ont mis une raclée à leurs adversaires. Après tout ils ne sont pas les seuls à l’avoir fait. Vivement qu’on arrive dans les tours supérieurs, se dit-il.

Du coté des victorieux, Jean n’explose pas de joie. Déjà parce que ce n’est pas très respectueux pour les gens qui ont perdu, mais aussi parce que cela n’est pas dans sa nature. Il se contente d’une tape amicale dans le dos de sa coéquipière.


-Bien joué Jill ! Je ne savais pas trop comment on allait gérer le format double mais ça va finalement.

Un membre du staff vient distribuer des potions aux quatre dresseurs pour soigner leurs pokémons avant leur prochain match. Les combats continuent pour les gagnants et les perdants, en tout cas pour l’instant. Ce serait dommage de passer à coté d’un bon élément sous prétexte qu’il est tombé sur le mauvais adversaire. Après, les pokémons de Jean et de Jill n’ont pas tant besoin de soins que ça. Jean félicite comme il se doit ses deux pokémons mais également ceux de sa coéquipière. Après une courte pause, le combat suivant peut commencer…

[***]

Les matchs se suivent et se ressemblent. Les deux jeunes gens n’ont aucun KO à signaler pour l’instant. Mais l’heure passe, et les plus observateurs pourront remarquer que les arbitres ne lancent plus de combats. Une fois tous les échanges de coups terminés, l’un des rangers sur la scène saisit un mégaphone et s’adresse à la foule.

-Votre attention s’il vous plait. Il est un peu plus de midi. Nous allons procéder à une pause d’une heure pour le repas. Je vous invite à vous diriger vers le réfectoire de l’arène, une signalétique a été mise en place pour vous repérer. Quand au programme de l’après-midi, je vous invite à consulter l’écran géant.

Les regards se tournent alors vers l’imposant téléviseur. Sur ce dernier, une liste de noms et de photos s’affiche. Jill et Jean pourront y voir leurs visages.

-Les combats de ce matin ont permis d’établir une sélection des meilleurs binômes de chaque groupe, qui vont s’affronter après la pause déjeuner. Quand aux autres candidats, vous pourrez assister aux matchs depuis les gradins. Nous vous recommandons de le faire d’ailleurs, car nous observons également le comportement des spectateurs.

Les aspirants rangers commencent donc à converger en direction du réfectoire. Pendant le trajet, Jean se permet un petit commentaire sur la suite des événements.

-Hé ben, on dirait que ça va être un peu plus sérieux maintenant.


 
Team ligue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Yann décide de se ranger(Florian et Nicolas)
» Examen de Potions
» mon ranger nain
» Zafura, ranger elfique
» [Mission D] Ramasser, nettoyer et ranger

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Rivamar-