AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» ✦ Blind Party (2)


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 31/08/2013
Messages : 5005

Dim 23 Avr - 3:49
Fait suite à ✦ Blind Party (1)
Arthur était de nouveau dans une situation délicate. Il ne pouvait pas considérer de but en blanc que la jeune femme était une personne de confiance. Il était d'ailleurs prêt à parier que Leon la soupçonnait déjà. Les deux hommes ne fonctionnaient pas de la même manière. Quand Arthur pensait toujours que l'être humain avait bon fond, Leon envisageait à l'inverse que toute personne étrangère pouvait être une menace, ni plus ni moins. Le Maître de la Ligue avait une dernière fois proposé à la jeune femme de partir, elle pourrait se mettre à l'abri ou tout du moins rejoindre la sortie en attendant les secours. Il ne lui en voudrait pas le moins du monde. Après tout, elle n'avait pas vraiment à se joindre à l'action, même si elle l'avait fait dès le départ, sans demander son reste.
Sa réponse avait été concise. Signe qu'il était temps d'avancer.
Les bruits qu'ils entendirent en s'approchant de la pièce indiquée par Myrkur étaient loin d'être rassurants. Les agresseurs n'avaient pas seulement empoisonné le public, ils avaient aussi pris des otages. Probablement les pauvres nantis qui surveillaient leur ligne ou avaient trouvé un moyen de s'offusquer de la trop faible qualité – pour eux, en tout cas – des mets. Arthur serra les dents, il n'avait pas envie que des personnes furent mêlées à cela, peu importe quel était le motif des agresseurs, il était persuadé qu'il y avaient là-dedans des innocents.
Vis-à-vis de la jeune femme, cela changeait la donne. Foncer dans le tas, il savait gérer, mais c'était toujours plus délicat lorsqu'il devait en plus faire attention à quelqu'un d'autre, mais alors, surveiller une personne et retenir ses coups de peur de blesser des otages, ça l'était encore plus. Seulement, encore une fois, la pianiste se montra très claire : elle n'abandonnerait pas. Arthur soupira, avant de hocher la tête. Au moins était-elle franche avec lui, c'était déjà ça, il n'allait pas avoir d'attaque surprise de sa part et c'était déjà une bonne chose.
Elle avait d'ailleurs de bons réflexes. Alors que Myrkur était déjà parti en inspection, la jeune femme s'était arrêtée pour parler à un de ses Pokémon d'aller analyser la pièce. Arthur ne pouvait pas vraiment voir de qui il s'agissait ni quelles étaient ses capacités, mais devant l'absence de réaction de Leon, il s'était dit qu'il devait bien s'agir là d'une action pertinente. Alors, à l'instar des deux autres, il patienta. Après les quelques paroles de la jeune femme, il essaya de se concentrer sur les sons venant de la pièce non loin de là. Il n'y avait évidemment pas qu'un seul agresseur ni un seul otage, mais il n'était en capacité de les dénombrer. Par contre, il entendit le cliquetis d'une arme à feu, peut-être étaient-ils tous armés, ce qui poserait un problème plus grand. L'un d'entre eux avaient en tout cas armé la sienne, son ouïe ne lui faisait pas défaut.
Quelques secondes plus tard, la jeune femme avait récupéré ses informations. Elle lui en fit part rapidement, alors que Leon s'était approché d'elle, visiblement inquiet de son état soudain. Arthur devina la situation et elle lui fut confirmée quand la pianiste s'en expliqua. Bien, il allait donc devoir être plus prudent encore que prévu, mais surtout, s'assurer que l'homme armé allait sortir de la pièce pour éviter des blessures mortelles aux otages... Si toutefois cela était possible, mais c'était malheureusement risqué comme attente.
    « Nous allons devoir faire une diversion. Je m'occupe de celui qui est armé, Leon et vous devrez vous occuper des deux autres. Mes Pokémon vont vous aider. »
Leon pesta un instant, il n'avait pas ses propres Pokémon avec lui et regrettait maintenant de ne pas avoir pris son Alakazam avec lui qui aurait pu les défendre face à plusieurs salves de tirs, le temps d'agir. Il fallait encore que cela se passât comme prévu. Il était plus pertinent que Arthur s'occupât de la diversion pendant que les deux autres s'occuperaient des otages. Ils se mettraient à l'abri et pourraient ainsi s'occuper des victimes une fois que Arthur aurait mis à terre les menaces. Leon lui indiqua qu'il était d'accord, mais restait à convaincre la jeune femme. Pourtant, pour Arthur, c'était le mieux à faire. Il pensait à sa couverture et une fois dans l'ombre, il pourrait sortir son sabre sans craindre de se faire remarquer.
    « Vous êtes prêts ? »
Ils n'avaient pas le loisir de trouver une autre solution, l'opération était de toute façon périlleuse et Leon pourrait aider la pianiste en cas de problème. Arthur avait quant à lui ses Pokémon pour l'aider, c'était probablement la meilleure séparation à imaginer pour que tout le monde pusse s'en sortir.



Such accounts, so RP, wow.:
 

Avatar par Elune Crowley, MiniArthur par Etsuko Michiyo.
Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 3760

Région : Kantô
Sam 6 Mai - 19:09

« Prêts. » répondit-elle pour son groupe.

Le plan lui allait. Ils n’avaient pas non plus le temps d’établir une stratégie militaire digne de ce nom. L’idée était simple et paraissait efficace en théorie. Faire diversion, c’était bien joli mais comment faire exactement ? Après réflexion, il faudrait faire sortir quelques hommes dans le couloir et les prendre en embuscade pour s’occuper correctement du type au flingue à l’intérieur de la salle. Elisa n’eut pas le temps d’ordonner à son Absol chromatique de se diriger de l’autre côté du corridor qu’un homme passa la porte pour s’y diriger de lui-même. Le type ne prit même pas la peine d’utiliser la poignée et donna juste un coup de pied dans le bois sans faire attention à bien refermer la porte qui se rouvrit de manière identique.

Lorsqu’elle comprit qu’un des criminels était à quelques mètres d’elle, la coordinatrice sentit son corps se recroqueviller pour prendre le moins de place possible. Face à la peur, elle réagissait avec l’instant et faisait même attention à ce que sa respiration ne soit pas trop bruyante. Avec chance, l’ennemi dirigea sa lumière dans l’autre direction avant d’avancer. Il ne semblait pas armé d’une arme à feu mais bien d’une sorte de batte de base-ball, visible grâce à la lumière de son téléphone. Bien, il serait une cible parfaite pour Knight. Sans un bruit, la jeune Kanes passa sa main sur le crâne de son acolyte à quatre pattes, lui expliquant très doucement ce qu’il devait faire. Éliminer sans tuer. Le Pokémon ténèbres comprit parfaitement et passa rapidement devant le faisceau de lumière de la porte. Il était discret et rapide. Son pas ne s’entendait pas le moins du monde. Elisa était bien contente d’avoir entraîné son compagnon à se déplacer silencieusement pour les concours de coordination.

« En ce qui concerne celui-là, c’est réglé. » fit-elle en tournant de quelques degrés sa tête dans la direction du Maître de la Ligue. Elle se permit de reprendre une inspiration. Nonobstant une implication efficace jusqu'à présent, elle n'était vraiment pas habituée à ce genre de situations et elle avait des difficultés à respirer.

C’était sans doute une bonne chose. Mais cela rappelait évidement qu’il restait deux hommes dont un potentiellement très dangereux. Niveau distraction, ça devrait le faire aussi. Un cri se fit entendre un peu plus loin. La noble savait parfaitement que le type était hors d’état de nuire. Elle ne savait pas exactement ce qu’il avait subi mais étrangement, cela lui plaisait de se dire que son compagnon avait mis à terre un tel individu et un sourire se glissa sur ses lèvres. C’était déjà une victoire en soi mais elle se reprit rapidement et une froideur de sérieux saisit son visage.

Il ne restait plus qu’à espérer qu’un des deux types à l’intérieur de la pièce sorte pour aller voir ce qu’il se passait. Et que personne d’autre ne se pointe.


music

stamps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 31/08/2013
Messages : 5005

Dim 2 Juil - 14:28
Après s'être assuré que la jeune femme acceptait les conditions, Arthur se prépara au combat. Son handicap n'aurait plus lieu d'être si un de ses opposants était obligé à vivre dans le noir. Avaient-ils pensé à cela ? Tout indiquait finalement que les preneurs d'otages ne savaient pas ce qu'ils faisaient. Ils avaient mal choisi leur moment, ou quelque chose avait fait qu'ils avaient dû s'arrêter avec quelques otages sur les bras. Ces personnes étaient peut-être celles qui n'avaient pas été empoisonnées, tout bêtement. La jeune femme s'était activée de son côté et Leon s'était mis à l'écart également.
Arthur demanda à Arbok de faire la diversion, un individu sortit et la jeune femme réussit à s'en sortir. Arthur restait caché, il ne devrait agir qu'en dernière résolution, il ne laisserait personne se frotter à un homme armé, c'était bien trop dangereux et il ne souhaitait pas laisser les Pokémon ou la jeune femme se faire tirer dessus. D'autant que finalement, il était le seul armé, une arme blanche, certes, mais cela restait un certain avantage pour faire éventuellement face à sa cible.
Ils avançait bien, Leon et la jeune femme parvenaient à mettre les différents agresseurs K.O., cela fonctionnait bien. Trop bien peut-être. Arthur ne pouvait pas s'empêcher d'être soucieux, mais en attendant, le fait de pouvoir compter sur ses alliés lui permettait d'avancer petit à petit vers la pièce sans se faire repérer. La jeune femme lui indiqua qu'elle avait réussi à mettre à terre un nouvel agresseur. Le jeune homme avança alors, entendant Leon en mettre à terre un autre, normalement le dernier. C'était le moment, il devait entrer, s'assurer rapidement de la position du criminel puis le mettre hors d'état de nuire, sans blesser les victimes. Le Maître de la Ligue s'avança prudemment, avant de donner un violant coup de pied dans la porte, faisant ouvrir la porte, coinçant un gond. L'agresseur était juste en face de lui, armé, il distinguait la pointe du fusil, sans pouvoir en distinguer la marque. Peu importait, il se baissa, balayant les jambes de sa proie avec son pied, le projetant à terre avant de brandir sa canne pour frapper son bras, lui faisant lâcher son arme. Les victimes criaient, hurlaient aux travers de leurs bâillons. L'arme avait glissé et il fallait s'en emparer et la désarmer avant que l'agresseur ne se releva. Arthur l'attrapa et retira les munitions, désarma l'outil de mort avant de la faire glisser vers la sortie.
    « Je l'ai ! »
Confirma Leon, avant de l'envoyer plus loin. Arthur mit les munitions dans une de ses poches, il fallait la désassembler pour ne plus courir de risque. Il se concentra de nouveau sur son agresseur mais ne le voyait plus. Un coup dans le dos lui permit de l'identifier, il se trouvait derrière lui mais maintenant Arthur était au sol. Un nouveau coup se fit sentir dans ses côtes. L'aveugle tenta de se relever, Leon avait agi en attrapant l'homme et en l'immobilisant, quand Arthur se releva, la jeune femme et Leon maintenaient l'agresseur. C'était normalement fini. Arthur était sonné, restant assis.
    « Libérez les otages, les secours ne devraient pas tarder. »
Il fallait les rassurer, ils étaient maintenant hors de danger. Leon réussit à maintenir l'homme à terre jusqu'à l'arrivée de la police. Ils étaient les seuls agresseurs, leur mobile n'était pas encore connu. Les invités empoisonnés étaient en effet seulement endormis, sédatés. Les secours s'occupèrent des différentes victimes, tâchant de les réveiller avant de s'occuper d'Arthur qui avait été blessé dans l'affrontement. Il avait beau s'opposer à tout traitement, Leon avait insisté et ils s'étaient éloignés de la jeune femme que les secours avaient pris en charge également. Arthur essayait de la retrouver, mais sa cécité ne lui permettait pas de l'identifier au loin. Ils ne s'étaient même pas présentés et il lui devait une fière chandelle pour les avoir aidés dans cette situation...





Such accounts, so RP, wow.:
 

Avatar par Elune Crowley, MiniArthur par Etsuko Michiyo.
Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 3760

Région : Kantô
Dim 2 Juil - 16:42
La situation avançait. Et pour le mieux à vrai dire. Deux assaillants étaient déjà hors d’état de nuire et il fallait espérer que ce soit la même chose pour le dernier des criminels. Knight avait fait son travail à la perfection et l’assistant du Maître de la Ligue avait fait sa part également. Maintenant, il s’agissait de s’occuper du type à l’intérieur, celui qui était armé et qui avait en ligne de mire les otages.

Arthur Stockton fut rapide et efficace. Elisa l’observa exploser la porte avec un grand coup de pieds avant de s’attaquer à l’ennemi. L’homme n’eut pas le temps de réagir comme il l’aurait souhaité et tira dans le vide sur le côté de la porte, laissant une marque dans le mur. Le criminel finit vite au sol par un balayage du Maître de la Ligue qui le désarma ensuite comme il put en envoyant l’arme glisser vers son acolyte. Elisa observa l’homme rattraper l’arme avant de passer à l’action. Le criminel avait violemment frappé Arthur dans le dos et dans les côtes pendant que ce dernier avait tenté de le trouver. Elisa attrapa le bras de l’homme tandis qu’elle ordonna à Knight qui était revenu, d’immobiliser l’agresseur.

« Il ne doit plus bouger. » fit-elle en maintenant fermement le type. Ce dernier sentit une douleur s’emparer de son mollet. C’était l’Absol chromatique qui venait de le mordre à cet endroit. Blessé ainsi, il opposait nettement moins de résistance et se laissa finalement maîtriser après plusieurs essais pour s’échapper et blesser la jeune femme et l’assistant d’Arthur.

Tout en lançant un regard à Arthur pour s’assurer qu’il allait bien, elle ficela le criminel avec l’aide de Léon. Elle le laissa finir de l’attacher et de le maintenir à terre en laissant Knight le surveiller, libéra les otages en les rassurant du mieux qu’elle pouvait même si elle n’avait pas l’habitude de ce genre de choses puis vint enfin porter assistance au Maître de la Ligue. « Comment vous sentez-vous ? » lui demanda-t-elle en l’aidant à se relever pour qu’il s’assied sur une chaise. Elle espérait qu’il n’ait rien de cassé. Après tout, cela pouvait être possible vu les vilains coups qu’il s’était pris. L’ambulance et la police arrivèrent et ils furent séparés rapidement.

Les secours embarquèrent la jeune femme à l’extérieur malgré le fait qu’elle leur dise qu’elle n’avait rien. L’Absol chromatique suivit calmement sa maîtresse. Lorsque le calme fut revenu et que la plupart des personnes s’étaient réveillées ou emmenées à l’hôpital, qu’Elisa se retrouva seule devant le conservatoire flambant neuf après avoir convaincu les infirmiers qu'elle n'avait rien. Et bien, elle s’en souviendrait de cette soirée. Knight poussa un long cri, comme un calme hurlement, annonçant qu’il était déjà bien tard.

« Tout le monde est déjà parti, n’est-ce pas ? » se dit-elle, rhétoriquement en regardant le ciel sombre. « J’aurai aimé le remercier. Mais il ne doit déjà plus être ici. »


music

stamps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 31/08/2013
Messages : 5005

Jeu 10 Aoû - 2:27
L'action ne s'était pas trop mal déroulée. Dans le registre d' « un mal pour un bien », Arthur était peut-être sorti de là avec une blessure, mais au moins n'avait-il pas dévoilé sa vraie nature. Il n'avait pas sorti son sabre, ni ne s'était montré particulièrement vif au combat. Ce qui lui serait normalement reproché en combat par Leon allait être ici un bon moyen de rester humble devant les secours. L'aveugle n'avait pas vraiment ét é déçu de la soirée finalement. Leon avait voulu qu'il fut là pour se reposer un peu mais cela avait tourné d'une façon bien différence par rapport à ce qu'il avait pu l'imaginer. Heureusement qu'il avait pu entendre dans un premier temps les mélodies de la jeune femme, car autrement ils n'auraient pas eu grand chose à garder de cette soirée. Arthur aurait bien aimé la remercier, même la féliciter pour ses actions, car elle avait beau s'être présentée comme une pianiste pour la soirée, elle avait assuré à la fois dans le dressage de ses Pokémon mais aussi dans son calme. Elle avait su garder son sang froid jusqu'au bout et elle avait même réussi à maîtriser les assaillants. Pour quelqu'un n'étant pas habitué à ce genre de missions, elle avait tout de même extrêmement bien réagi. Pour autant, il ne devait pas non plus en dire trop, sinon cela pourrait lui poser un peu trop question.

Les secours les avaient mis à part, pour mieux les soigner ou par égard pour leur soi-disant rang, Arthur n'en savait rien. Toujours était-il que même si son dos restait douloureux, ce n'était pas pour autant qu'il n'avait pas envie de rejoindre la jeune femme. Heureusement, de son côté, elle n'avait rien eu, si ce n'étaient de fortes émotions dont elle arriverait sûrement à se remettre. Pour tout le reste, personne n'avait encore le véritable mobile des assaillants et il n'était pas encore sûr qu'il n'y eût aucune victime avec séquelles. Rizzen, en tout cas,allait s'en remettre sans problèmes, une fois les effets du somnifère passé.
    « Tu la vois ?
    - Oui, elle est de l'autre côté. Pourquoi ?
    - J'aimerais bien la remercier, tu penses qu'on peut y aller ?
    - Je vais voir. »
Le problème était que la police allait probablement attendre leur déposition, ainsi que celle de la jeune femme, le mieux serait donc que ce fut elle qui les rejoignit.
Leon partit à la recherche de celle qui les avait aidé, alors que rien ne montrait à la base qu'elle eût été utile face au type d'ennemis qu'ils avaient eu à affronter.
    « Excusez-moi ?... »
Il attira son attention avec un sourire, avant de lui demander si elle pouvait le suivre. Arthur voulait la remercier et il se figurait qu'il était mieux pour eux et les autorités de rester ensemble afin de ne pas avoir à les rechercher pour une déposition. Leon était un peu soupçonneux, mais il ne voyait rien de mauvais dans tout cela. Si la pianiste était finalement un agent ou du moins une personne capable et habituée de faire face à des individus armés, ce n'était pour autant pas dans les dépositions des deux amis qu'elle allait apprendre quoique ce soit sur le secret d'Arthur. Il ne s'en faisait donc pas vraiment pour cela.



Such accounts, so RP, wow.:
 

Avatar par Elune Crowley, MiniArthur par Etsuko Michiyo.
Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 3760

Région : Kantô
Dim 8 Oct - 16:29
Les autorités prirent la description de la situation de la jeune femme plutôt rapidement. Elle ne s’attendait pas à ce qu’ils fassent cela sur place, c’était plutôt bizarre mais tant mieux, elle n’avait pas envie de retourner à la police le lendemain. Ils libérèrent alors la jeune femme. Elisa était ici en tant qu’Elena Kanes et personne d’autre. Cela la dérangeait assez mais face aux forces policières, elle se devait d’être un minimum honnête. Et puis, le directeur du conservatoire n’allait pas avoir que cela à faire ; son nom serait très vite oublié, surtout que même sur l’affiche de l’inauguration, elle n’était pas mentionnée. Il y avait juste écrit « récital » ainsi que l’horaire. Tout allait bien, les bandits allaient finir sous les barreaux Elle soupira, regardant le sol. Son acolyte à poils la regarda. Elle était épuisée. Se retrouver mêlée à ce genre de situations, ce n’était pas son truc, pas du tout. Elle vint caresser son Absol pour se calmer quand un homme à la voix familière la fit se retourner. Il s’agissait de la personne qui accompagnait le champion de la Ligue. Léon, était-ce cela ?

« Oui ? » fit-elle, légèrement hébétée à cause de tout ce qui venait de se produire. Elle ne s’attendait pas non plus à être de nouveau sollicitée pour quoi que ce soit. « Euh… Oui ? Désolée, je suis un peu ailleurs. » L’homme l’invita alors à le suivre pour aller à la rencontre d’Arthur. « Bien entendu. Je vous suis. » Elle accepta alors, n’ayant pas d’obligations. Elle voulait juste se reposer, s’allonger et dormir un peu. La fatigue se lisait sur son visage malgré son discret maquillage qui la mettait en valeur. Elle suivit l’homme pour enfin arriver près du blessé. Il n’avait pas l’air bien en point mais cela semblait quand même aller. Elle s’enquit de son état. « Comment allez-vous ? » Elle se doutait qu’il devait avoir assez mal. Après tout, le coup qu’il s’était pris avait été assez violent et le criminel qui l’avait frappé n’y était pas allé de main morte. « J’espère que vous vous en remettrez rapidement. » fit-elle à l’attention du champion aveugle.

« Je n’aurai jamais pensé devoir faire face à ce genre de personne dans un endroit pareil... » lâcha-t-elle, à elle-même comme à ses auditeurs. Dire que la jeune femme était venue pour jouer un récital pour une inauguration festive. Comme quoi, tout ne se passait pas aussi bien que prévu.


music

stamps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» règles floues sur le nob qui dirige les blind'boyz
» Dungeon party
» Beach Party ! [ pv ]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Céladopole-