AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
» Upsilon


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8961

Mar 20 Juin - 2:42

Poussifeu lance Flammèche sur Zigzaton !
{-14 PV}
PV de Zigzaton : 1/15


Lixy lance Charge sur Zigzaton !
{-12 PV}
PV de Zigzaton : 0/15

Il est KO ! Poussifeu monte au niveau 20 (0/2), Lixy au niveau 17 et Brindibou au niveau 10 !


Brindibou lance rugissement
{L'attaque des adversaires diminue à nouveau !}


Medhyena lance Charge sur Poussifeu !
{-5 PV}
PV de Poussifeu : 56/76

Vous lancez une Pokéball sur Medhyena !:
 

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 21/03/2017
Messages : 3098

Région : Hoenn
Mar 20 Juin - 2:56
Au bout de quelques minutes ils arrivèrent à une plate-forme qui était isolée de tout et faisait face à la mer. Haileen s'approcha un peu plus du bord, laissant le vent caresser sa chevelure alors qu'elle scrutait l'horizon avec admiration. « J'ai comme la sensation que vous rêvez de découvrir ce qui se cache par-delà l'océan.
- Disons que j'aimerais bien découvrir ces lieux mystérieux dont mes parents m'ont tant parlés. Ma sœur au moins a eu cette chance. » Elle esquissa un sourire avant de se tirer de cette instant d'égarement, se retournant vers son ami d'un air plus sérieux. « Quel est cet endroit ?
- Nous priions ici auparavant. Et d'une décision commune nous sommes retourné au temple.
- De mauvaises ondes troublaient votre esprit ?
- Il faisait trop froid.
- Oh. » Ils s'installèrent ainsi au bord de la falaise, laissant leurs jambes se balancer dans le vide. Ainsi Haileen expliqua à son comparse la raison de sa venue. Elle dévoila les raisons de leur renvoie dont il était déjà au courant – comme tous sur cette île – sollicitant de nouveau son aide, lui proposant même de rejoindre l'équipe et ses locaux. Voyant qu'il hésitait, elle essaya d'appuyer sur quelques points qui pouvaient pencher en sa faveur. « Tu te souviens de la blonde qui m'accompagnait la dernière fois ? Elle est médecin. Enfin, ex-médecin militaire. Il me semble que c'était ce qui t'intéressais, la santé humaine. Tu pourrais devenir son assistant. Et puis on te trouvera un petit coin pour tes prières et tout le reste qui va avec. » Et alors qu'il s'apprêtait à lui répondre, des bruits de pas se firent entendre, se rapprochant de plus en plus d'eux. En se relevant, ils eurent la surprise de découvrir un homme tout de noir vêtu et au visage dissimulé par un masque blanc représentant un crâne aux proportions étranges. « Il me semblait bien avoir vu un visage familier par ici.
- Qui êtes-vous ?
- Le petit chef de Falcon Ace.
- Je vois que nous ne sommes pas les seuls à être bien informé. Mais trêve de mondanité, je suis là pour ta boite de conserve.
- Ne vous avisez même pas de le toucher. » Et a cet instant, Haileen regrettait d'être venue seule, sans arme et sans pokémon. « Du calme, je ne vous ferrais aucun mal, vous nous êtes encore bien trop précieux.
- Je pense comprendre ce que vous voulez et sachez que je ne vous divulguerais aucune information, sous aucun prétexte.
- Vraiment ? En es-tu certain ?
- Vous ne pouvez rien faire qui me ferra changer d'avis. » L'homme se mit à rire ce qui déplaisait particulièrement à la brune. « C'est dommage, je les aimais bien ceux-là. » Haileen fronça les sourcils, même Zen ne comprenait pas où il voulait en venir. Mais très vite ils oublièrent la présence de leur opposant lorsqu'une explosion retenti. Et elle était bien trop proche pour n'être qu'une coïncidence. Sans attendre, ils quittèrent l'inconnu masqué, dévalant à toute vitesse les marches en direction du temple en cendre qui ne tarderait pas à alerter l'attention des citoyens de l'île.

Une fois en bas ils restèrent ainsi impuissant devant ce spectacle horrifiant, ne pouvant risquer de s'en approcher plus. Haileen serra les poings, esseyant de contenir sa colère. « Je suis désolée Zen. » souffla-t-elle en déposant sa main sur son épaule. Elle savait – tout comme cet être ignoble – qu'il était pourvu de sentiment, par dieu sait quel miracle. Et lui resta silencieux, fixant son refuge partir en fumé. Il se sentait surtout fautif. S'ils ont périt, c'est uniquement parce qu'il détennait des informations cruciales que tous essayait de s'arracher. Tous, sauf cette jeune femme et son équipe qui ne cherchait qu'à le protéger. Il tourna enfin la tête vers la brune, lui souriant tendrement bien que la peine se lisait dans ses yeux. « Rentrons ». Elle hocha la tête, en un sens satisfaite de le savoir rejoindre l'équipe. « Au vu des circonstances, il est préférables de faire un petit détour. Si on me voit dans les parages on pensera qu'Upsilon est fautif et on a vraiment pas besoin de ça en ce moment ». Zen approuvant, ils se mirent en route, passant par la forêt et contournant la ville, parvenant avec succès à la base sans alerter personne.


Aide à la modération:
 



DC : Benedict Björnsdóthir
Avatar de noël o/
bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10078

Mar 20 Juin - 19:04
Utilisation de la cs force !
Vous trouvez... une canette vide.

Utilisation de la cs éclate-roc !
Vous trouvez... une pierre feu.

Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 21/03/2017
Messages : 3098

Région : Hoenn
Ven 30 Juin - 17:36
A quelque mètre d'arriver à la base, ils croisèrent Elvis qui partait en direction de la ville d'un air déterminé, suivit un peu plus loin par Cersei qui prenait un peu plus son temps. L'homme s'arrêta l'espace d'une seconde, fixant Haileen et son androïde pour finalement reprendre son avancée précipité et rejoindre le lieu de l'explosion. Il se demandait d'où ils venaient et s'ils avaient à voir avec cet incident. Seulement le moment était mal choisit pour les questionner. Il devait voir, de ses propres yeux ce qui se passait. Mais il devait aussi être présent, marqué la présence du groupe face aux habitants pour éviter toute suspicion. Leur absence aurait laissé penser qu'ils étaient coupable. « Qu'est ce qui s'est passé ? » prit le temps de demander Cersei. « C'est le temple. » Haileen préférait être brève pour ne pas retarder plus son aînée et ne pas lui faire perdre de vu son collègue.

« Ce sont donc vos dirigeant. » Ils continuaient d'avancer, calmement, complètement détachés par cette agitation générale. « Yep. Et Cersei – la brune – c'est ma sœur.
- Vous vous ressemblez beaucoup. Et ce corps, j'espère qu'il ne s'agit que d'une armure.
- Oui, ne t'en fais pas, elle s'porte bien. C'est l'un de mes petits bijoux !
- Oh. Intéressant... » Il semblait songeur, mais Haileen n'y porta aucune attention, pénétrant enfin dans l'enceinte de leur demeure. Et elle eut à peine le temps de faire le tour de la propriété qu'elle fut réquisitionnée par le reste de l'équipe qui était restée bien sagement là. « Bee ! T'vas bien, Arceus soit loué !
- Qu'est ce que... C'est... Haileen ? Emma n'arrivait pas à trouver les mots, mais elle désigna timidement de la main l'automate qui se tenait à ses côtés.
- Oh mais c'est Zen. C'est ce robot dont on vous avait parlé. » En arrivant, Luna affichait un large sourire, ravie de revoir leur ami mécanique. Mais ce sourire s'effaça bien vite, déduisant que cette explosion et sa venue soudaine n'étaient pas qu'un hasard. « Que s'est-il passé ? » demanda-t-elle alors. Ils partirent ainsi tous dans le salon, s'installant confortablement pour entendre les explications d'Haileen – qui prit avant tout le soin de présenter tout le monde à Zen. Et tous semblaient ravie d'accueillir un nouveau membre, même si celui-ci n'était pas humain. Dexter lui serra même la main, alors que Curry picorait sa carcasse d'un air curieux, ce qui amusa le robot. « Et bien, ce sera avec plaisir que je t'enseignerais tout ce que je sais mon cher Zen. » Et c'est ainsi que cette conversation s'acheva, laissant à chacun la liberté de retourner à leurs activités en attendant le retour de leurs « supérieurs ».

Quelques heures plus tard débarqua Cersei et Elvis dans les quartiers d'Haileen qui, comme à son habitude, était en train de jouer à l'un de ses jeux favori. Sa sœur n'était là que pour connaître le dénouement de toute cette histoire et comprendre ce qu'elle ignorait à cet instant. Elvis quant à lui était bien plus curieux, interrogeant la demoiselle sur ce qu'elle avait pu voir ou faire, étant déjà au courant qu'elle se rendait à l'endroit exacte de l'incident. Il la questionna également sur ce tas de ferraille qui l'accompagnait tout à l'heure. Calmement, elle leur dévoila tout ce qu'elle pouvait savoir, ne leur laissant pas le choix par la même occasion d'accepter Zen comme huitième membre d'Upsilon. Et c'est à la fin de son monologue, dans un timing parfait, que l'androïde débarqua, se rapprochant du groupe avant de prendre la parole. « J'ai appris que vous étiez ici. Je voulais au moins me présenter à vous. Et évidemment, vous remercier. » Il y eu un instant de flottement. Les deux sœurs se regardaient, redoutant la réaction du troisième qui s'était montré jusqu'alors réticent. Et pourtant, il fini par lui serrer la main tout en lui souriant. « Merci pour ton aide précieuse.
- J'espère que nous parviendrons à éviter le pire. » Et Haileen ne pouvait dissimulée sa joie face à cette amitié naissante.



DC : Benedict Björnsdóthir
Avatar de noël o/
bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 21/03/2017
Messages : 3098

Région : Hoenn
Sam 15 Juil - 20:10
Les jours qui suivirent furent plutôt calme. Aucune explosion ni mouvement de foule. Le peuple Misthidien semblait même avoir oublié l'existence d'Upsilon et ne voulait plus rien leur reprocher. C'était comme si tout était revenu à la normal. Même Falcon Ace avait totalement disparu de la circulation. Et si il était bon de s'en réjouir, pour l'équipe d'Upsilon, tout ceci ne représentait rien de bon. Cette tranquillité était survenu bien trop subitement. Une semaine s'écoula ainsi sans que rien ne se produise, puis une autre. L'équipe arrêta même d'effectuer des rondes. A quoi bon ? Il était évident que leurs ennemis envisageaient une autre approche. L'importance désormais était de découvrir leurs intentions avant que la catastrophe arrive. Ainsi, tous se mobilisèrent, bien que personne ne trouva quoi que ce soit de pertinent. Les jours passèrent et le désespoir grandissait, sans oublier cette pression sur leurs épaules qui se faisait de plus en plus lourde.

« Quoi ?! » Un cri, une voix. Tout le monde l'avait entendu, arrêtant sur le champ leurs activités. Ils ignoraient ce qui se passait, mais le timbre de voix de leur second capitaine parlait de lui-même : quelque chose ne tournait pas rond. En quelques secondes toute l'équipe s'était retrouvée au salon, à quelques mètres d'Elvis pendu à son téléphone et à l'air soucieux. Celui-ci faisait les cents pas et personne n'osait l'approcher. Les interrogations fusèrent, mais très vite le silence retomba. L'homme à la chevelure grisonnante raccrocha. Il ne semblait plus savoir sur quel pied danser. Se rapprochant des autres, il soupira. « J'ai besoin de temps pour... » Il fixait le sol sans parvenir à terminer sa phrase. Haileen échangea à un regard avec Freyah. Elle ne l'avait jamais vu dans un tel état. « Rendez-vous dans une heure en salle de réunion » finit-il par dire avant de partir en direction de ses appartements. Et dans le plus grand des silence, chacun retourna à ses occupations.
Durant ce laps de temps, Haileen resta allongée sur son lit, jouant avec une vieille balle qu'elle s'amusait à lancer en l'air, tout à fait machinalement. Elle ne pensait pas à grand chose. Elle se contentait juste de tuer le temps. Car elle n'avait jamais été du genre à stresser sans raison ou à imaginer tout un tas de chose dans ce genre de situation. Elle était de ceux qui préférait attendre, tout simplement. Il n'était jamais bon de se torturer de la sorte, surtout qu'en se montrant un peu patient, on fini toujours pas découvrir la vérité.

L'heure d'attente s'étant écoulée, tous étaient assit à sa place, fixant Elvis qui était resté debout devant leur immense tableau. Il mit quelques secondes avant de prendre la parole et personne ne prit la peine de briser ce silence de mort. « J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. » souffla-t-il en relevant la tête vers ses amis. Il prit la peine de les regarder à tour de rôle, puis soupira. « La bonne, c'est qu'Elijah – le seul ne pouvant être ici – a trouvé ce que Falcon Ace prépare depuis tout ce temps. » Il se gratta la tête, ne voulant décidément pas en venir aux faits. « La mauvaise... C'est qu'il nous sera impossible de les arrêter. ». Il ne parvenait pas à trouver les mots. Tout ceci était bien trop difficile pour lui à dire à haute voix. « Nous devons partir de l'île au plus vite. » Et un brouhaha insupportable éclata, alors que lui baissa la tête sans donner plus d'explication. Haileen quant à elle resta silencieuse, fixant Elvis. Elle ne comprenait pas. Il était pourtant le premier à ne jamais baisser les bras. Et voilà maintenant qu'il était le plus faible d'entre eux.



DC : Benedict Björnsdóthir
Avatar de noël o/
bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 21/03/2017
Messages : 3098

Région : Hoenn
Jeu 7 Sep - 8:52
Elvis attendit que tout le monde reprenne son calme pour enfin s'expliquer. Et alors il entama un long monologue, retranscrivant comme il pouvait ce qu'Elijah, l'agent mystère, lui avait raconté, relisant quelques notes qu'il avait prise pour ne rien oublier. Lorsqu'il eut terminé, il se laissa tomber sur sa chaise comme épuisé. La salle se retrouvait ainsi plongée dans le silence. Certains semblaient en colère, d'autres dépités. Haileen quant à elle avait le cœur serré. Elle essayait de comprendre où ils avaient merdé. Comment leur opposant avaient-ils réussit à s'en tirer aussi facile ? C'était comme si toute cette bataille n'avait servit à rien. « On va donc tous mourir ici ? » Haileen releva la tête et découvrit une Emma apeuré qui retenait difficilement ses larmes. « Non. » Cersei s'étaient levée, regardant les autres un à un avant de poursuivre. « Elvis, sais-tu exactement dans combien de temps ils comptent agir ?
- Pas vraiment... Dans un mois, peut-être plus, peut-être moins.
- Vois si Elijah peut se renseigner la dessus. En attendant, nous allons entamer des recherches pour nous trouver une nouvelle base hors de l'île.
- J'crois avoir c'qu'il faut de c'côté là ! J'peux toujours aller y j'ter un œil. » Freyah eut un petit rire léger, partageant un clin d'oeil avec leur dirigeante. « Parfait alors. Vous autre, emballez tout ce qu'il y a de plus précieux, les objets auxquels vous tenez ou qui vous sont nécessaire. Tâchons de récupérer le plus de chose possible.
- Donc on abandonne comme ça, sans se battre ?
- Non. Je veux juste m'assurer qu'on ait les moyens de sortir d'ici vivant et surtout de manquer de rien une fois sur le continent. Mais nous nous bâterons jusqu'au bout. »

A la suite de cette réunion Luna et Emma partirent en ville en quête de cartons pour transporter leurs affaires plus facilement lors de ce déménagement express. Freyah retourna au garage où se trouvait son avion, accompagnée de Zen pour l'aider à charger du matériel. Elle devait partir pour s'assurer du bon état du lieu qu'elle avait en tête et qui, en soi, lui appartenait. Il valait donc mieux ne pas perdre de temps et ne pas partir les mains vides. Quant à Haileen, elle resta dans la salle en compagnie d'Elvis et Cersei afin de préparer leur approche, suite à quoi la brunette retourna dans ses quartiers pour faire quelques arrangements sur son vieux meka. Il était désormais temps pour lui de faire ses preuves.

Freyah fit son grand retour deux jours plus tard, attirant l'attention de ses amis sur elle, curieux et pressé de connaître les aboutissants de cette patrouille. Après tout, il faut dire qu'un avion – bien que petit – n'était pas quelque chose de discret. Et dire que depuis tout ce temps les habitants de l'île étaient persuadé qu'il s'agissait des compagnies de transport de marchandises. Une pensée stupide puisque tout ce qui sortait des usines était exporté par bateau. « Alors ? » Cersei s'impatientait, laissant à peine le temps à Freyah d'enlever son casque et ses équipements. « C'est tout bon. On a un nouveau chez nous. Encore mieux qu'celui là! » Rassurée, l'aînée de la famille Wojekhović donna le feu vert pour débuter le transfert de leurs ressources. L'équipe fut alors scindé en deux. Elvis, Cersei et Haileen s'activaient sur l'île, travaillant sur une stratégie d'attaque et réfléchissant au meilleur moyen de sauver les habitants sans les affoler – chose finalement inévitable, tandis que le reste de l'équipe aida Freyah dans ses chargements et ses voyages pour lui faire gagner du temps.

Et alors qu'Elvis et Cersei informaient le maire de la situation tout en faisant le tour de l'île avec les patrouilles de polices pour alerter les habitants, Haileen s'occupa d'un tout autre problème des plus urgents à son cœur : ses parents. En soi, elle n'avait que faire de ces crétins, mais elle ne souhaitait pas que sa jeune sœur soit embarquée dans leur bêtise. Alors, accompagnée de ses deux fidèles compagnons, elle se rendit jusqu'à la maison parentale, croisant de temps à autre le peuple qui commençait à s'affoler et à plier bagage. Certains étaient persuadés que tout ceci n'était que des conneries, refusant de quitter leur domicile. Mais ils allaient bien moins rire lorsque la mort frappera à leur porte. Et malheureusement, ses géniteurs faisaient partie de ces abrutis refusant d'écouter qui que ce soit. Ils lui parlait sur cet air hautin qu'ils avaient toujours eu, méprisant tout ceux qui couraient dans les rues pour sauver leur existence. Haileen les écouta d'une oreille. Ils pouvaient bien crever, elle s'en fichait. Tout ce qu'elle désirait, c'était récupérer Rosalina. Une tâche qui finalement ne fut pas si compliqué, finalement. Après tout, cela leur faisait bien moins à se soucier, alors pourquoi s'opposer ?
Aidée de son Groudoudou qui veillait sur sa cadette et du Dracolosse de son père – qui au passage aimait bien plus Haileen que son propre maître – la jeune femme rassembla tout ce dont la jeune enfant désirait garder, embarquant le tout au Q.G qui se vidait de jour en jour. Par réflexe, elle voulu stocker le tout dans sa chambre, au sous-sol. Mais elle eut un choc en découvrant qu'il ne restait plus rien, à part sa grosse machine rose bonbon. Alors elle rebroussa chemin, se disant finalement que le tout pouvait bien resté là, au milieu du salon.



DC : Benedict Björnsdóthir
Avatar de noël o/
bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 21/03/2017
Messages : 3098

Région : Hoenn
Ven 8 Sep - 6:03
« Aaah. Merci du coup d'main Bee.
- Pas d'quoi ! C'était le dernier chargement ?
- Presque. Il reste encore deux trois trucs. Mais j'pense qu'la prochaine fois sera la bonne. » Les deux jeunes femmes souriaient. Tout s'était si bien goupillé ces derniers jours que tout ce dont ils avaient en leur possession était désormais en lieu sûr, bien loin d'ici. Freyah se prépara alors à grimper à bord de son appareil alors que Haileen, aidée de Zen, ouvrait la porte du garage pour qu'elle puisse sortir le bolide et par la suite décoller. A cet instant, tout deux furent surprit par une secousse et un bruit sourd semblable à celle d'une explosion. La jeune femme et le rebot se regardèrent, prit au dépourvu. Le cœur de la brunette s'était serré. « Qu'est c'que c'était ? » prononça Freyah au loin en ressortant de sa cabine, retirant alors son casque. Une seconde secousse se manifesta, suivit de quelques cris. Un silence morbide perdura pendant deux longues secondes qui semblaient durer une éternité, avant qu'enfin retentisse la sirène d'alarme. Freyah soupira, ennuyé par la précipitation des événements. « J'décolle tu crois ? » Elle se tourna vers Haileen qui semblait hésitante. Ce n'était pas à elle de prendre des décisions et elle ne tenait pas à se tenir responsable de quoi que ce soit.

Les deux jeunes femmes et le robot abandonnèrent ainsi les lieux pour rejoindre le reste de l'équipe qui s'était retrouvé dans le salon. « Euh... 'Sei, j'fais quoi ? » demanda la jeune pilote sans même expliquer la situation qui semblait évidente pour tous. « Vous avez eu le temps de charger ?
- Ouai.
- S'il t'es possible de décoller, alors va.
- J'veux bien, mais j'pourrais pas revenir ensuite.
- Ça, ce n'est pas important. On prendra le bateau avec le reste des habitants. On se retrouve à Hoenn.
- Entendu ! » D'un bref salut militaire, la jeune femme reparti en direction du garage. Il n'y avait plus de temps à perdre. « Attends ! » Elle se retourna au son de la voix de son amie qui tenait le bras de sa jeune sœur, avançant jusqu'à elle. « Prends Rosalina avec toi. »La jeune enfant ne comprenait rien à ce qui se passait. Mais elle n'avait jamais entendu Haileen l’appeler par son prénom et à ça elle comprit que quelque chose de grave se passait. Elle se montra ainsi réticente à l'idée de quitter son aînée, apeuré par ce qui allait lui arriver. Alors la jeune femme s’accroupit à sa hauteur, posant délicatement ses mains sur ses petites épaules. Elle lui assura que tout allait bien se passer. L'enfant lui demanda alors de lui promettre de revenir, de ne pas l'abandonner. Et Haileen acquiesça, même si elle n'était pas certaine de pouvoir tenir cette promesse. Elle se releva ensuite, regardant sa tendre petite sœur s'en aller en compagnie de son amie et du Grodoudou qui veillait toujours sur elle. Maintenant, ils devaient s'assurer de sauver leur peau, ainsi que celle des habitants de cette maudite île.



DC : Benedict Björnsdóthir
Avatar de noël o/
bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 21/03/2017
Messages : 3098

Région : Hoenn
Jeu 21 Sep - 18:31
L'équipe se scinda ainsi en deux ; une partie se chargerait de faire le tour de l'île pour sauver un maximum de personnes, potentiellement piégés chez eux. L'autre resterait au port, où une majeur partie de la population s'était déjà agglutinée. Haileen fut donc affectée à la seconde équipe, ce qu'elle ne put s'empêcher de contester. Il était hors de question qu'elle reste plantée là, à apaiser une foule agitée tout en les regroupant sur le navire qui n'attendait plus que le signal d'un membre d'Upsilon pour partir. C'était d'ailleurs étrange comme situation. C'était comme si leur troupe était la seule capable de tirer le monde de ce pétrin – ce qui était en effet le cas. Mais ce que trouvait Haileen risible, c'était qu'il n'y a même pas quelques mois, tous étaient prêt à leur cracher dessus et leur reprocher toutes les misères du monde sans aucune raison véritable. Comme l'être humain pouvait être hypocrite.
En insistant un peu, Haileen parvint à intégrer l'autre équipe en échangeant sa place avec sa sœur aînée. Ainsi, il n'y aurait que Elivs et elle pour faire cette tâche ingrate, mettant par la même occasion leur vie en pérille. Suite à cela, tous trois se donnèrent une heure limite, réglant leurs montre sur cet horaire. C'était donc une course contre la montre qui s’enclenchait. Car arrivé à la fin du temps impartie, Cersei sera contrainte de donner le signal de départ, que les deux autres soient arrivés à temps ou non.

La seconde équipe partit alors en direction du port, laissant Elvis et Haileen seuls. Ils examinèrent en extrême vitesse le plan de l'île, déterminant le périmètre que chacun allait exploré. Toutefois, ils établirent des frontières à ne pas franchir, comme par exemple tout le quartier Nord qui succombait déjà sous les flammes. La majorités des usines présentes là-bas avaient déjà explosés. Pour les autres, ce n'était qu'une question de temps. Et malheureusement pour les ouvriers qui étaient présent là-bas, leur vie s'arrêterait là. Car il était hors de question pour eux de s'approcher de cette zone mortelle.
L'homme fut le premier à partir, s'en allant en direction des habitations excentrés, laissant Haileen qui retourna au garage pour grimper à bord de son meka. C'était la première fois qu'elle l'utilisait vraiment d'ailleurs. En prenant place, elle s'assura que ses deux compagnons étaient bien installés et que ses armes à feu étaient bien accrochés à la ceinture de sa combinaison, pour finalement démarrer la machine et sortir du bâtiment.

A l'extérieur, l'air était devenu irrespirable. Les flammes prenaient le dessus et la fumée opaque se rependait au dessus de leur tête. Le ciel était désormais grisâtre. Et a mesure de son avancée, il devenait de plus en plus noir. Le centre-ville était encore intacte – du moins, en partie. Les flammes avaient réussit à atteindre certaines habitations, mais rien ne semblait encore avoir explosé. La jeune femme était pourtant certaine qu'il y avait des bombes dissimulés quelques parts. Malheureusement, elle n'aurait pas le temps de chercher où exactement, au grand risque que le tout lui pète en plein visage. Elle se contenta donc de faire le tour de la ville, passant par chacune des rues qui la composait, sans pour autant jamais croiser personne. Il y avait bien quelques retardataires qui couraient jusqu'au port, mais personne qui nécessitait d'être secouru. Au bout d'une heure de recherche sans entendre le moindre bruit, ni voir le moindre visage, elle se décida enfin à rejoindre le reste de la troupe, ne tenant pas à rester une seconde de plus au milieu de cet enfer.

Arrivée au quai, elle quitta son armure de métal, bousculant la masse pour parvenir jusqu'à ses amis. Elvis était là lui aussi, recouvert de cendre, rassurant une jeune femme et son fils qui grelottaient. Ils les avaient sauvés in-entremis de leur habitation de laquelle ils étaient prisonniers. Se redressant, il posa sa main sur l'épaule d'Haileen, ravis de la savoir en vie. Il venait tout juste d'arriver, tout comme elle. « Il ne reste plus personne ? » demanda Cersei qui déposa une couverture sur le dos de cette femme apeurée. « Je ne sais pas... Malheureusement on ne peut plus rien faire de plus. » Elle se tourna ensuite vers Haileen. « Il n'y avait personne de mon côté. Genre, vraiment personne. » Cersei hocha la tête, satisfaite, exposant la suite du plan à Elvis. Haileen en profita pour jeter un œil à la populace qui l'entourait, cherchant du regard une personne en particulier – ou plutôt, un pokémon. « Où sont les parents ?
- Ils ne sont pas en voyage ?
- Tu crois que je suis aller chercher Rosalina où précisément, hein ? Chez le boulanger ?! » Personne n'osa lui répondre, ni poursuivre la conversation. « Comme j'entendais rien, je pensais qu'ils étaient venu ici. Ces cons ne sont quand même pas resté chez eux ?
- C'est fort possible. Mais est-ce qu'on doit réellement s'en soucier ? » Haileen aurait aimer répondre que non. Mais ce n'était pas à eux qu'elle pensait, mais bien à Jerkh, leur Dracolosse. Ou plutôt son Dracolosse, esclave de ses géniteurs sans cervelle. Et il était hors de question pour elle de le laisser périr ici sans essayer de le sauver. « J'y retourne.
- Quoi ? Il en est hors de question.
- J'ai encore largement le temps de faire l'aller-retour.
- Haileen, ce n'est pas le moment de jouer aux héros.
- Je t'en foutrait du héro. Je t'emmerde cordialement et je m'en vais. » Sans attendre une quelconque réponse, elle repartit vers son meka, grimpant à l'intérieur en expulsant ses pokémons. Il était hors de question pour elle qu'ils l’accompagne. C'est donc à contre cœur qu'ils restèrent là, regardant partir celle qu'ils chérissaient tant. Ce qu'elle ignorait pourtant, c'était que le dragon pour qui elle allait risquer sa vie s'était déjà échappé de la maison dont il était enfermé. Laissant derrière lui ces humains méprisants et s'envolant vers le continent le plus proche.

« Il n'est pas encore trop tard » se répétait-elle dans sa course. Elle avançait à toute allure – du moins, aussi vite que sa carcasse métallique lui permettait. Au loin, elle aperçu la maison de son enfance, ravie de constater qu'elle était toujours intact. Elle souriait à pleine dent, soulagée de pouvoir sauver son ami. Mais en arrivant dans sa rue, cette joie soudaine quitta instantanément les traits de son visage. Son cœur se serra. Face à elle, au loin, proche de sa maison, se trouvait cet homme tout vêtu de noir. C'était lui, cet homme qui avait fait explosé le temple bouddhiste sous ses yeux. Elle n'eut aucun mal à le reconnaître. Car il était difficile de confondre le chef de cette troupe terroriste tant il était unique. Que ce soit par son allure ou par son masque étrange et aussi blanc que la neige. Celui-ci s'était tourné en sa direction. Et elle avança de quelques pas. Car il était hors de question pour elle de fuir.



DC : Benedict Björnsdóthir
Avatar de noël o/
bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 3 sur 3) Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Fiche de combat n°8: Les Upsilon
» (SUJET COMMUN) Fête des Delta Upsilon

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Hoenn - 3E G E N :: Rosyères :: Route 102-