AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Arrow ou Koda ?


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 29

Dim 12 Mar - 17:59
La jeune Lunafreya s'attarda un instant, jetant un regard par dessus son épaule, fixant les bâtiments de Lili'i au loin derrière. Voilà seulement quelques heures qu'elle avait quittés ses grands-parents, et surtout, elle se surprit à sourire, qu'elle avait retrouvé Noctis. A moins que ce ne soit lui qui l'ai retrouvé ? La question s'était perdu sur ses lèvres sans jamais en franchir la barrière de peur que le jeune homme n'est une réaction qui l'éloignerait d'elle. Au diable comme ses yeux d'or semblait une rivière calme en cet instant. Elle se contenta d'un regard en coin vers lui. Il attendait simplement, un peu en retrait qu'elle fasse où dise quelque chose. Il l'avait défendu sur cette même route qui s'étendait derrière eux, lui avait appris à avoir confiance en elle et en Arrow. Mais le Brindibou à présent, épuisée sans doute par cette première réel sorti au dehors - laquelle ne fut pas sans maints combats - avait décidé de dormir dans sa ball. Et il avait bien raison, la chaleur étouffante de la région épuisée Luna, laquelle ne pouvait retiré sa cape sans craindre que les rayons du soleil ne transforme sa peau translucides en un rouge vif. Elle profitait donc de l'ombre d'un bosquet de palmier sur le bord de la route pour se coiffer, nattant ses cheveux avec des gestes agiles, habituée par la répétitions des gestes. Noctis lui, s'était assis, parlant à Vipère d'une voix si basse qu'elle ne pouvait en capter le moindre mot. Et elle n'osait les épier, par crainte qu'il ne s'énerve.

Après avoir natté sur sa droite ses longs cheveux de neige, elle prit sur elle de remettre sa cape, laquelle couvrait son corps frêle. En dessous, elle ne portait qu'un débardeur blanc fait au crochet avec un tissus fin et soyeux. Le vêtement cachait parfaitement sa poitrine naissante, la mettant en valeur par un décolleter léger, s'arrêtant à quelques centimètres au dessus de son nombril. En dessous, un simple short en jean bleu habillé ses hanches, une fines dentelle blanche de chaque côté faisant rappel au haut. La tenue se terminé par des bottes montante d'un blanc doux, lassé sur le devant jusqu'en haut et portant une fleur de chaque côté qui cachait la fermeture. Le talon, quoi qu'épais était véritablement fait pour la marche et surtout, il offrait à la demoiselle de précieux centimètres de plus qui la faisait paraître plus grande qu'elle ne l'était vraiment. La cape en revanche, d'un bleu roi la couvrait complètement, la protégeant des rayons de l'astre solaire sans quoi, elle n'aurait cuit. Rester ses mains, non couverte elles, finit par une manucure légère et nacrée. Elle finit de se couvrir et jeta un regard vers son compagnon de voyage. Noctis s'était relevé et bras croisé, il l'attendait. Elle lui sourit, avant de faire un pas sur le chemin.

La jeune femme n'eut le loisir de comprendre, un instant elle se tenait debout, prête à reprendre la route et, la seconde suivante la voyait fesses au sol, sonnée, les jambes repliée de chaque côté de ses hanches. Fort heureusement, elle était retombé dans l'herbe douce et ne s'était par conséquent, nullement blessée. En revanche, ses pokéballs gisaient au sol, mêler à celles d'un illustre inconnu qui, surement pressé par elle ne savait quel course, l'avait percuté. Nyx était sorti, grondant. Quant à Noctis, il aida Lunafreya à se relevée tout en adressant à son "agresseur" un regard lourd et froid. Vipère, Sa Vipelierre n'était point plus douce puisqu'un sifflement d'avertissement s'échappait de son fin museau. Loin pourtant de s'offusquer, la jeune femme entreprit de rassembler ses biens tout en adressant de sa voix mélodieuse quelques politesses à l'étranger, lequel était jeune.

- Vous allez bien j'espère ?
- Ce serait plutôt à lui de s'excuser.

D'un regard à Noctis, elle capta que ce dernier n'était pas prêt de pardonner cette bousculade. Protecteur, oh oui il l'était envers elle, sans qu'elle ne sache pleinement pourquoi, mais de cela, elle se moquait en l'instant. Elle espérait juste qu'il cesse d'afficher envers les autres cet air froid de prédateur. Elle le connaissait pourtant si peu mais déjà, elle s'avait s'être éprise de lui. En cet instant pourtant, ce n'est pas pour lui qu'elle s'en faisait mais pour celui qui ne l'avait vu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/02/2017
Messages : 93

Région : Alola
Dim 12 Mar - 18:42
Kimi avait perdu son chemin depuis quelques minutes. Il savait qu'il devait se rendre à l'hôtel central d'Ekaeka afin d'y passer une nuit de repos bien mérité. Il n'avait vraiment pas le sens de l'orientation et cela le rendait impatient de retrouver Sarro. Le jeune homme devait prendre la route le lendemain alors il ne serait pas là avant au moins deux jours. Kimi allait rester en ville durant ce temps et il irait affronter le champion afin d'essayer de remporter le badge Norma. Il ne savait pas s'il était prêt pour remporter la victoire, mais il voulait tenter avant que son ami arrive.

Le jeune homme avait la sensation que cette étape était quelque chose qu'il devait faire tout seul et non pas à deux. Kimi se demandait si Sarro allait ressentir la même chose et si cela était le cas, il savait déjà qu'il attendrait à l'extérieur ou dans un endroit précis de la ville. Kimi avait le regard fixement posé sur la carte de la ville qui faisait partie de la collection qui se trouvait dans la boite en bois que la directrice lui avait donné. S'il avait levé les yeux, il aurait remarqué la jeune fille étrangement couverte qui croisa son chemin.

Légèrement sonné, Kimi ne réalisa pas tout de suite qu'il était entré dans la demoiselle et que ses pokéball se trouvaient devant ses pieds. Il finit par se redresser tant bien que mal. Il fit attention de ne pas aller trop brusquement, car il se sentait endolori par la chute. Lorsqu'il fut certain que tout allait bien et que rien n'était cassé, il entendit une voix douce s'adresser à lui pour lui demander si tout allait bien et une autre beaucoup plus froide disant que c'était à lui de s'excuser.

Kimi se demandait s'il avait l'air d'un voyou en entendant la voix masculine, car il avait bien l'intention de prendre le temps de s'excuser. Il savait bien qu'il était responsable de la collision qui venait d'avoir lieu ou en tout cas s'était ainsi qu'il voyait les choses puisqu'il ne regardait pas où il mettait les pieds. Le jeune homme se frotta le front avant de prendre la parole :


- Je ... Vous avez raison, je suis le responsable alors s'est à moi de prendre des nouvelles. Je suis désolé pour tout cela. J'espère que vous allez bien ?

Kimi aurait aimé dire qu'il allait s'excuser et que s'ils étaient patients cela se serait déjà produit, mais il n'était pas un mauvais garçon alors il était bien incapable de dire quelque chose comme cela à des inconnus. De plus, l'homme lui faisait un peu peur alors il n'avait pas envie de le pousser à bout. Kimi se pencha en avant pour ramasser les deux pokéball qui se trouvait à ses pieds. Il regarda dans sa poche pour savoir si la troisième pokeball si trouvait, mais cette dernière ne si trouvait plus. Kimi regarda autour de lui et il fini par la voir devant un pokémon plante qu'il ne connaissait pas vraiment. Le jeune homme aurait bien voulu en savoir plus sur le pokémon en l'enregistrant dans son pokedex, mais il avait l'air tout aussi chaleureux que l'homme, qui se tenait aux côtés de la fille avec qui il était entré en collision. Il avança sans quitter le pokémon des yeux afin de récupérer sa dernière pokeball. Kimi ne savait pas trop ce qu'il convenait de faire maintenant alors il resta là comme une potiche en attendant que l'un des deux disent quelque chose.


Kimi : #339966
Sarro : #ff0000
Karl : #570906
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 29

Dim 12 Mar - 20:58
Noctis étira un semblant de sourire face aux plates excuses du jeune homme, se contentant ensuite de croiser les bras sans mot dire, laissant à Lunafreya toutes possibilités. Pour sa part, il avait mis les points sur les I dès le départ et il faisait ce que les Grands-Pères de la jeune femme lui avait conseillé, ou plutôt adjoint de faire. Oh certes, il ne craignaient nullement les deux hommes, pas plus que le gamin. Il était jeune, oh oui qu'il l'était. Loin d'être un homme, juste un adolescent avec tout les inconvénients de cet âge. Impatiences, insouciance et il en passait des pis et des meilleurs. Il n'avait jamais supporté les plus jeunes, ni même ceux de son âge. Non, Noctis avait grandi dans une atmosphère dure, strict où les seuls jeux consistaient à emprunter pour une durée indéterminé à d'autres en tâchant de ne jamais se faire prendre, ce que d'autres nommé plus communément du vol, en somme. Mais pour l'heure, il ne comptait en rien volé un gosse, pas alors qu'il était avec elle. La jeune femme pour sa part sourit au garçon, elle n'avait rien, rien du moins qu'elle ne lui due. Certes il y avait sur son épaule une ecchymose mais elle était caché.

- Parfaitement bien, ne vous en faites pas.

Luna le laissa ramasser ses pokéballs, la dernière était aux pattes de Vipère qui siffla de plus belle avant que Noctis claque de la langue. Toujours aussi bref mais suffisant pour que la créature s'écarte et se taise, non sans un regard venimeux. Elle tenta bien de faire réagir son dresseur, sans résultat. La jeune femme albinos en revanche remarqua bien le malaise de l'adolescent alors elle choisit de prendre parole, puisque c'est ainsi qu'on l'avait élevé, afin que jamais froid ne s’immisce dans la moindre conversation. Et puis, elle lui avait déjà amplement pardonné de lui être rentré dedans, certes elle avait été surprise mais pas suffisamment secoué pour lui en vouloir. Et puis, il avait l'air si inquiet, Noctis ne faisant rien pour chasser le trouble qu'il avait créer.

- Vous ne m'avez point répondu, j'espère que le choc n'a vraiment pas été plus dure pour vous que pour moi. Vous avez bien toutes vos pokéballs ? Il ne faudrait pas en laisser une là, dans les herbes.

Sa voix, elle le savait, était douce, apaisante et parfois, disait son père, chantante comme un ruisseau. Souvent, il lui suffisait de parler pour apaiser la moindre tension. Pourtant en cet instant, en jetant un regard en biais à son compagnon de voyage ténébreux, elle sut que le charme n'opérait pas avec lui. Sans doute son pseudo-agresseur serait plus enclin à lui sourire et à détendre l'atmosphère. Et puis, elle réalisa qu'ils devaient tout deux sembler bien étrange, à plus forte raison que le garçon n'était pas encore un jeune homme, plus un enfant tout à fait non plus. Il était entre deux âges, à cette période où, elle le savait pour ne l'avoir pas encore tout à fait quitter, les rêves ont une saveurs douces. Noctis avait il jamais rêver ? Son silence glacial, son regard dur et sa posture raide trahissait que tel ne fut sans doute jamais le cas. Elle fit une révérence légère, ce qui cette fois, fit hausser un sourcil sombre à monsieur Snow tendis qu'elle attendait presque la réaction de l'inconnu.

- Je me nomme Lunafreya Khaleesi, mais Luna suffit amplement. Et lui, c'est ... Elle marqua un tant d'hésitation, coulant un regard pour croiser les yeux d'or liquide inexpressif. Il ne l'aidait guère mais elle décida que s'il ne disait rien, alors elle pouvait révéler son nom. Noctis Snow avec Vipère, son Vipelierre.

Devrait elle en dire davantage ? Non, sans doute cela n'était il pas nécessaire. Dans son dos, elle sentit que Noctis s'était approché, l'instant suivant, sa main se refermer sur l'avant bras pâle de la demoiselle et il soufflait à son oreille qu'il devait reprendre la route. Elle tourna la tête vers lui, il avait une de ses poignes ! Cela laisserait une marque, autant que sa main avait, quelques heures plus tôt, marqué l'épaule de la Khaleesi. Il ne la relâcha pas de suite, attendant qu'elle tourne la tête vers lui. Dieu qu'il lui semblait beau, son visage si proche du sien. Elle rêva de poser ses lèvres sur les siennes mais s'en abstint, murmurant juste un "oui" fébrile. Il ne l'accompagnait que sur son bon vouloir à lui, pourquoi diable désirait il l'attendre s'il était pressé ? La privant ainsi de rencontre avec d'autres dresseurs ? Elle le questionnerait plus tard, pour l'heure, elle devait trouvé moyen d'écourter la conversation. Mais comment faire pour ne pas passer pour une impolie ? Elle aurait aimer savoir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/02/2017
Messages : 93

Région : Alola
Dim 12 Mar - 21:37
Comment deux personnes voyageant ensembles pouvaient être aussi différent que les deux individus que Kimi avait sous les yeux. Le jeune homme était froid et avait un petit quelque chose de solitaire pour Kimi alors que la jeune fille était douce et amical. Il avait la sensation de ce trouver dans deux endroits différents lorsqu'il regardait l'un ou l'autre et cela le mettait assez mal à l'aise. La voix douce de la jeune fille résonna à nouveau pour lui dire qu'elle allait bien et qu'il ne devait pas s'en faire pour cela.

Kimi s'en faisait bel et bien pour toute personne qui lui semblait être plus faible que lui. Il ne parlait pas de combat, ça il n'en savait rien, mais de l'aspect physique. La jeune femme avait en effet l'air d'être sur le point de s'évaporer en une multitude de morceau si le vent la touchait. Bon, cela n'allait peut être pas jusque là puisqu'il lui était rentré dedans sans que rien de grave ne se produise. Il admirait la demoiselle alors qu'elle reprenait la parole pour lui reposer une question qu'elle lui avait déjà posé et que Kimi avait volontairement esquivé.

Le jeune homme n'avait pas l'habitude de voir une personne se soucier de lui et qui n'avait pas de lien avec le foyer des enfants qu'il venait de quitter. A chaque fois qu'il partait en excursion en extérieur, personne ne faisait attention à sa petite personne alors le jeune homme n'avait pas vraiment l'habitude de répondre à cette question si elle n'était pas posée par la directrice, un encadrant ou un pensionnaire du foyer, mais il prit tout de même la parole :


- Je suis solide vous savez alors il n'y a aucun mal de mon côté. J'ai en effet récupéré tout mes pokémon. Je suis content que vous alliez bien.

Pendant un instant, il s'imaginait dans le cas contraire et là il aurait fallu courir vite. Le jeune homme qui se trouvait avec la demoiselle lui fichait une trouille montre et il ne voulait vraiment pas devoir lui faire face tout seul. Heureusement que la collision était légère et que l'affrontement n'aurait pas lieu. La jeune fille le fit sortir de ses pensées lorsqu'elle se présenta à lui. Elle avait un nom qui ne serait pas dés plus simple à retenir alors il fut ravi lorsqu'elle lui donna un diminutif. Il lui sourit doucement avant de prendre la parole à son tour :

- Moi, c'est Kimi ... Kimi Hyko.

Lorsque Luna lui présenta son camarade, Kimi avait du mal à comprendre pourquoi elle en revenait toujours à lui. Le jeune homme avait la sensation qu'elle tenait à montrer sa présence pour se protéger à moins que cela était tout simplement pour se rassurer. Kimi, lui, ne ressentait pas la moindre assurance en se trouvant à côté de l'homme qui se nommait Noctis. Pour le saluer, Kimi fit un simple mouvement de tête. Il n'avait pas très envie d'engager une conversation avec lui.

Il y avait toujours des gens avec qui on était bien plus à l'aise que d'autre et Kimi avait deux exemples devant lui. Luna le mettait en confiance alors que Noctis lui donnait une grande envie de se mettre à courir sans se stopper avant d'être très loin de lui. Ce dernier fini par s'approcher de l'oreille de la demoiselle et y resta quelques secondes. Kimi avait la sensation d'être de trop alors il prit la parole pour demander son chemin. Cela serait une bonne excuse si la demoiselle et son protecteur devait ensuite partir.


- Est ce que vous sauriez où se trouve l'hôtel Zenith? Je dois y retrouver quelqu'un, mais je suis totalement perdu.

Bon, il avait beaucoup de temps avant que Sarro arrive en ville, mais il voulait prendre ses marques et visiter la ville. Il devait trouvé l'arène pour pouvoir combattre le champion et remporter, si possible, le badge. Il fixait la jeune fille avec insistance pour de pas détourner le regard et tomber dans ceux du pokémon au surnom de serpent ou l'homme qui devait être son dresseur.


Kimi : #339966
Sarro : #ff0000
Karl : #570906
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 29

Mar 14 Mar - 10:38
Lunafreya était ravie de savoir que le garçon n'avait rien et que, tout comme elle, il avait récupérer chacun de ses pokémons. Elle s'en serait voulu que l'une d'entre elles manque à l'appel. Le garçon se nommait Kimi, un nom court et, elle songea non sans sourire, mignon. Il lui aller très bien d'ailleurs. Noctis se montra réservé, comme toujours, pas un mot à l'adresse de l'ado, rien, nada. Il était froid et le prenait de haut, ce que Luna préférait ignorer car, quoi qu'elle apprécia le jeune homme, elle n'aimait guère sa façon d'être avec un étranger, qui plus est, quelqu'un de plus jeune et visiblement guère méchant. Si encore Kimi avait été agressif, mais non, il était gentil, aimable même et il lui inspirait une grande sympathie. Mais elle était visiblement seule à le penser et la jeune femme s'en voulait presque que son compagnon ne se montre pas aussi charmant qu'il pouvait l'être avec elle. Lorsqu'il les questionna, Luna baissa la tête, elle ne savait pas et elle avait peur de décevoir de part sa réponse négative. Pour une fois cependant, ce fut Noctis qui prit parole.

- L'hôtel Zénith ? Continue sur cette route et tourne à gauche, tu ne pourras pas te perdre. A présent, au revoir.
- Bonne route.

Si Noctis avait pris la main de Luna, fermement mais cette fois-ci, avec plus de douceur, cette dernière ne s'en aperçu que lorsqu'il l’entraînât sur la route. Elle n'avait pu que prononcer quelques mots afin de dire au revoir à Kimi et elle ne dit mot, se laissant entraîner. Ils passèrent devant une maison et Noctis l’entraînât sur le chemin de droite, avant de la pousser presque sans ménagement à l'abri d'un groupe de palmier. Cette fois-ci, la jeune femme n'i tenant plus haussa le ton.

- Non mais c'est quoi ton problème ?

La surprise passa sur les traits du jeune homme ténébreux avant que ce dernier ne passe une main dans ses cheveux, affichant alors un air blessé qui calma instantanément Lunafreya. Elle attendit, bras croisé qu'il s'explique, cela sembla lui demander réflexion et l'albinos s'en voulu presque. Jusqu'à ce que la voix grave de Noctis réponde enfin.

- Mon problème ... Je ne peux pas faire confiance aux gens, le voilà. Je t'ai dit que j'appartenais à une organisation, c'est vrai. Malheureusement, cette organisation à des ennemis, beaucoup d'ennemis.
- Alors pourquoi tu me fais confiance à moi ? Et c'est quoi cette organisation ? Noctis je ... Tu me fais peur.

L'ombre fugace d'un sourire passa sur les traits du jeune homme alors qu'il se rapprochait de Luna, il posa deux main douce sur ses épaules, tiquant en grimaçant quand elle même afficha un air blessée. Il lui avait fait mal, un peu plus tôt et il s'en rendait compte à présent. Sans lui demander son avis, il souleva un pan de cape afin de voir l'ecchymose sur son épaule. Elle tenta de se reculer et il la relâcha. Il devait s'expliquer. La jeune femme pour sa part ne savait que trop penser de son comportement. Elle s'était entiché de lui sans vraiment s'en rendre compte mais en cet instant, elle ne percevait plus tout à fait la lumière dans ses yeux d'or. Elle qui avait apprécier son côté calme, il s'était présenter à elle presque avec timidité et elle avait cru voir en lui une faille qui l'avait touché. A présent, elle pensait s'être presque trompé lorsqu'il reprit.

- Cette organisation veux faire en sorte de connaître tout les pokémons, en s'aidant pour cela des plus fort. Quant à toi. Je ... J'ai pensé que tu pourrais nous rejoindre, quand tu m'as parler de ton rêve de voyager, j'ai cru que ... Peut-être...

Il n'ajouta rien, visiblement incapable de trouvé quoi ajouté. Lunafreya pour sa part médita cette réponse un instant avant que son visage ne s'éclaire d'un sourire. Enfin il lui répondait, mais déjà, il lui tournait dos, cette fois, c'est elle qui attrapa son bras pour le retenir, il se tourna vers elle, visiblement surpris, elle ne lui laissa guère temps de dire mot.

- Je comprends. Tu es une sorte de scientifique et ... Je sais que certains voit d'un mauvais œil qu'on puisse mettre les pieds partout.

Elle n'ajouta rien, lui hocha la tête. Luna sourit de plus belle avant d'attraper la pokéball d'Arrow, elle libéra le brindibou. Le pokémon surgit, avec sa joie habituel, mais lorsqu'il se tourna vers elle, il recula, comme effrayé, se mettant à piailler au point qu'elle crut un instant qu'il aller attirer tout les pokémons sauvages des environs.

- Arrow, calme toi voyons, tout va bien.
- Ce n'est pas Arrow.

Noctis avait dit ses mots d'un ton froid, Luna sursauta. Comment cela était il possible ? Elle s'était figé, le pokémon lui continuer de piailler, comme un enfant appelant sa mère. Le jeune homme soupira avant de cracher presque les prochains mot.

- C'est le pokémon du morveux ... Kimi. Vous avez du échanger les pokémons lors de la collision. Ah il va ...

Noctis se coupa en pleine phrase, les poings serrer. Luna pour sa part s'était approché de l'oiseau, essayant de le calmer. Elle finit par réussir à le faire rentrer dans sa ball, non sans lui avoir promis qu'elle aller ertrouvé son dresseur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/02/2017
Messages : 93

Région : Alola
Mar 14 Mar - 13:50
Kimi fut surprit d'entendre la voix de Noctis et encore plus lorsque ce dernier lui donna la direction de l'hôtel où il avait donné rendez-vous à Sarro. Le jeune homme qu'il était se demandait si la froideur dont le partenaire de Luna faisait preuve n'était pas une sorte d'image qu'il voulait montrer comme pour garder une distance avec le monde qu'il entourait. Kimi se demandait s'il avait peur de quelque chose ou de quelqu'un, mais il ne comprenait pas pourquoi il lui faisait peur. Bon, il ne savait même pas si sa vision de Noctis était la bonne ou non. Luna lui souhaitait une bonne route. Kimi lui souri avant de prendre la parole à son tour :

- Merci Noctis et bonne continuation à vous deux.

Kimi voulait montrer à l'homme qu'il n'était pas du tout un mauvais garçon alors il avait dit cela de manière sincère. Le jeune homme les suivit du regard pendant quelques seconde avant de tourner les talons pour prendre la direction de l'hôtel Zenith qui, d'après Noctis, ne se trouvait plus très loin. Il lui fallu tout de même un bon quart d'heure pour y arriver.

L'hôtel avait une une couleur verte et des pot de fleur se trouvait sur chaque rebord de fenêtre. Le jeune homme aimait beaucoup cela, car il avait sa sensation que les propriétaires avaient envie de prendre soin de la nature. Kimi avait apprit au foyer des enfants qu'il fallait tout faire pour que la nature reste aussi belle alors il savait qu'il allait se sentir bien dans cet endroit. Il entra à l'intérieur et se dirigea vers le bureau d'accueil. Une femme d'un certain âge se trouvait derrière. Elle le regarda une petite seconde avant de lui sourire et de prendre la parole :


- Bonjour jeune homme. Bienvenu à l'hôtel Zenith. Que puis-je pour vous?

Kimi se sentait à l'aise en face de cette femme et cela le confortait encore plus dans l'idée qu'il allait se sentir comme un coq en pâte dans cet hôtel. La directrice ne lui avait pas menti en lui disant qu'il s'y sentirait comme chez lui. Kimi rendit son sourire à la femme avant de prendre la parole à son tour :

- Bonjour Madame, j'aimerais une chambre avec deux lits s'il vous plais. Un ami va me rejoindre d'ici un jour ou deux.

Les yeux de la femme était pétillant lorsqu'elle lui tendit une clef portant le numéro 16. Elle lui indiqua que la chambre se trouvait au second étage et donnait une vu imprenable sur l'océan. Kimi aimait vraiment cette idée. Il ne la voyait pas souvent, car les enfants du foyer s'y rendait qu'une ou deux fois par an. Le jeune homme salua la femme avant de se diriger vers les escaliers qu'il gravi sans peine jusqu'au second étage.

La chambre était magnifique. Deux lits étaient disposé contre le mur qui faisait face à la baie vitré donnant sur la plage. Des tableaux fleuris étaient accroché sur les murs et une télévision était placé non loin de deux fauteuils. La directrice avait promis de leur payer leur séjour dans cet hôtel et il savait, rien qu'en voyant la chambre, que la facture risquait d'être assez lourde au final. Il se promis de se renseigné. Pour le moment, il voulait aéré ses pokémon. Il les fit sortir, mais il y avait quelque chose qui n'allait pas.

Elvy qui était toujours en train de chercher Koda pour jouer regardait la chouette sans bouger. La chouette aussi ne faisait pas comme à son habitude. Elle était toute folle alors que Koda était du genre posé. Le pokémon n'était pas le sien, mais alors à qui était il? Kimi comprit tout de même assez vite que le pokémon volant appartenait à Luna. Le jeune homme n'avait pas envie d'un autre Brindibou, il voulait celui qu'il avait eut dans le bureau de la directrice.

Le jeune homme se mit à pleurer. Il ne savait pas trop ce qu'il convenait de faire, mais le mieux était sans doute de demander un coup de main. Il fit revenir l'oiseau dans sa ball et les laissa les autre dans la chambre. Il descendit les deux étages en courant jusqu'à l'accueil et se fut tout essoufflé qu'il prit la parole :


- J'ai eus un accident tout à l'heure avec une jeune fille et en récupérant mes pokeball, j'ai échangé mon brindibou avec le sien. Qu'est ce que je peux faire?

La vieille femme regardait Kimi pendant qu'il lui exposait la situation. Elle avait été dresseuse dans le passé, alors elle savait que les dresseurs s'attachait bien vite à leur pokémon et qu'en perdre un, même pour quelques minutes, était une épreuve. Elle fini par prendre la parole :

- Je te conseil d'aller au centre pokémon. La jeune fille dont tu parles s'y rendra sûrement lorsqu'elle comprendra également que le pokémon qu'elle a n'est pas le sien.

Kimi se sentait un peu moins inquiet pendant quelques secondes avant de se demander se que Noctis allait faire à son pokémon, mais il ne devait pas penser ainsi et faire se qu'il fallait pour retrouver son pokémon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 29

Ven 17 Mar - 21:39
Lunafreya tenait la pokéball dans ses mains, elle n'avait de ce fait, pas bouger depuis que le brindibou avait accepter d'y rentrer de nouveau. Elle venait à peine d'avoir Arrow et déjà, on le lui retirait. Elle tremblait faiblement, les yeux emplit de larme. Dans son dos, Noctis Snow réagissait tout autrement, voyant en Kimi un sale morveux gênant qui, que ce soit voulu où non, venait d'apporter un contre-temps à ses projets. Il finit par remarquer la réaction de la jeune femme et aussitôt, il fut surpris. Elle était figé, où presque si on excluait les tremblements de ses membres. Il finit par comprendre et doucement, il vint l’enlacer, sans obtenir de réel réaction. Jusque là, il avait eu la sensation qu'à chaque fois qu'il était prêt d'elle, qu'il la touchait, elle frémissait, mais cette fois, rien. Son regard rester darder sur la maudite ball et Noctis du prendre sur lui. Sans la lâcher, il choisit de rabattre la capuche dans le dos de la demoiselle avant de forcer son visage et par conséquent, les prunelles lilas à se rivé dans son regard d'or liquide.

- Tout va bien. On va aller à l'hôtel zénith et on va récupérer ton pokémon.

Lunafreya réagit enfin, elle murmura un bref oui, faiblard, avant de plonger la tête dans le creux de l'épaule du jeune homme, se calmant là en quelques instant, et quoi qu'il fasse déjà chaud, elle n'en apprécia que mieux la chaleur de Noctis en cet instant et surtout, ses mains lui caressant les cheveux et la soutenant. Elle se força au calme et finit par montrer son nez, étirant un sourire. Il la relâcha, trop vite à son goût avant de siffler Vipère. Le pokémon plante prit les devants d'un pas tranquille et bientôt, l’hôtel fut en vue. Luna se garda bien de courir à l'intérieur, cela n'eut pas été digne d'elle, néanmoins, les portes passées, elle en apprécia la relative fraîcheur et surtout, apprécia que Noctis prenne les devants. Il demanda à la réceptionniste si un certain Kimi était venu ici, le décrivant à la perfection quoi qu'en le rabaissant un tantinet en le jaugeant comme un "gosse" quoi que poli mais aussi tête en l'air. La femme ne manqua pas de demander pourquoi il le cherchait et là encore, le jeune homme répondit avec calme que sa ... Luna écarquilla un instant les yeux en l'entendant nommée "petite sœur" avec naturel - avait malencontreusement échangé son Brindibou avec celui du garçon. La femme, aimable leur dit alors de se rendre au centre pokémon où elle avait elle-même envoyé le garçon lorsqu'il lui avait compté l'erreur.

Le duo fit donc demi-tour et, quoi que sentant Noctis un tant sois peu nerveux, LUnafreya décida de l'asticoter afin de mieux le comprendre. "Alors comme ça je suis ta petite sœur ?" Il lui afficha un sourire en coin qui, si elle se l'était permise, l'aurait fait fondre avant de répondre " T'es albinos, j'ai la peau pâle, ça pourrait marcher. Et puis vaut mieux ça que de raconter notre vie." La jeune femme ne sut que répondre et se contenta d'un petit rire chantant. L'espace d'un instant, elle était d'ailleurs presque parvenue à oublié leurs mésaventures. Presque seulement et la vue du toit rouge familier la figea, une fraction de seconde durant. " Tu viens ?" Elle sourit, bien sure qu'elle venait, quel question ! Elle accéléra l'allure avant de rejoindre Noctis en quelques pas preste.

Les portes mirent à son goût de ce fait, bien trop de temps à s'ouvrir, mais dès qu'elle put entrer, Luna ne s'en priva pas et ses yeux sensibles crièrent leurs colère, la faisant vaciller. Une fois encore, le ténébreux due la soutenir et elle se sentit rougir alors qu'il l’entraînait dans la pièce principal, saluant l'infirmière qui, inquiète, venait déjà dans leurs direction. Un regard pourtant sembla suffire pour qu'elle s'en fasse faire demi-tour et le laisse gérer la jeune femme. Laquelle se remit d'ailleurs très vite de ce choc due à son albinisme qui rendait, outre sa peau, ses yeux fragile. Elle parcouru alors la salle du regard et trouva le garçon dans un coin, surement à ruminer l'échange. Peut-être ne les avaient ils pas vu à cause du choc lui aussi. Luna ne pouvait que comprendre, voir que ce n'était pas Arrow lui avait parut être un enfer, un bref instant. Elle planta Noctis sur le canapé, ce dont il ne se plaignit guère, pour rejoindre l'adolescent.

- Kimi ?

Malgré la mésaventure, Lunafreya souriait, attendant qu'il réagisse à sa présence. Peut-être pensait il qu'elle ne viendrait pas rapidement pour être ainsi perdu dans ses pensées ? A moins tout simplement que ce ne soit elle qui suppose mal à ce que le garçon était justement en train de faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/02/2017
Messages : 93

Région : Alola
Dim 19 Mar - 21:02
Kimi était au bord de l’évanouissement lorsqu'il entra dans le centre pokémon de la ville. Il avait courut les quelques mètres qui séparaient l'hôtel du centre pokémon tellement vite qu'il se sentait vraiment mal. Le jeune adolescent qu'il était n'avait pas vraiment l'habitude des exercices physique intense. Au fond de lui, Kimi savait maintenant qu'il allait devoir faire quelques choses pour remédier à cet état de fait.

L'infirmière se dirigea vers lui lorsqu'elle remarqua l'état dans lequel il se trouvait. Elle avait beaucoup de mal à comprendre ce qu'il disait concernant un brindibou. Elle le conduisit vers un banc assez confortable afin qu'il se repose un peu. Kimi n'avait même pas la force de contredire l'infirmière et de tout manière cela avait très peu de chance de faire la différence. Il devait attendre, car il avait beau regarder autour de lui, il ne vit pas la trace de Luna ni de Noctis.

Kimi n'avait pas une envie folle de revoir le jeune homme, mais s'il croisait son regard, il saurait que son pokémon n'était pas très loin. La jambe de Kimi marquait la cadence et l'impatience qu'il ressentait, mais il ne pouvait pas et ne voulait pas retourner à l'hôtel sans avoir son pokémon à ses côtés. Un soupir passa ses lèvres alors qu'il avait posé son attention sur la pokéball qu'il tenait doucement dans le creux de ses mains. Sans aucune raison particulière, le jeune homme s'adressa à elle comme si le pokémon qui se trouvait à l'intérieur pouvait l'entendre :


- J'aurais du faire attention. Je sais bien que je suis maladroit et tête en l'air par moment, mais cela n'excuse en rien le fait que ce soit toi qui se trouve là et non Koda. Vous avez beau vous ressemblez tout les deux, je trouve que vous êtes vraiment différent. Dire que je ne l'ai pas vu tout de suite. Je suis sans doute le pire dresseur qui soit.

Kimi se promis qu'il allait tout faire pour que ce genre de chose ne se reproduise jamais. Il se sentait vraiment le plus stupide des adolescents de quatorze ans qui puise être dans la région d'Alola. Le jeune homme ne pu empêcher les larmes couler de nouveau sur son visage. Il ne voulait pas montrer à tout le monde sa détresse, mais il ne pouvait pas s'en empêcher alors il ne voyait pas pourquoi il devrait lutter contre le sentiment de détresse qui se trouvait en lui.

Le jeune homme allait se lever pour marcher un peu lorsqu'il entendit son nom résonner dans le centre pokémon. Kimi se tourna vers la voix et lorsqu'il vit la jeune fille qu'il avait bousculer tout à l'heure, Il ne pu bouger d'un pouce pendant un petit moment. Il finit tout de même par revenir à lui et il se leva pour aller à sa rencontre. Bon, la demoiselle n'était pas loin, mais le trajet lui sembla bien plus long que la réalité. Il tendit la main qui tenait la pokeball de la chouette avant de prendre la parole :


- Je suis désolé Luna. Je crois que ceci est à toi. J'aurais du faire plus attention.

Kimi croisa le regard du compagnon de voyage de la jeune fille et il ne put s'empêcher de baisser le regard pour fixer le sol. Il se demandait ce qu'il ferait si la jeune fille ou même Noctis ne voulait pas lui rendre son pokémon simplement parce qu'il ne faisait pas un bon dresseur. Sans doute rien était la réponse qui lui semblait le plus juste, car il savait que cela était bien vrai. Pourtant, Kimi aimait beaucoup son pokémon et il en était de même pour les deux autres qui attendaient sagement, il espérait, dans sa chambre d'hôtel. Le jeune homme releva le regard pour fixer la demoiselle. Ses yeux étaient humides et Kimi savait qu'il risquait rapidement de se remettre à couler.


Kimi : #339966
Sarro : #ff0000
Karl : #570906
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 29

Ven 24 Mar - 17:25
Luna attrapa la pokéball d'une main preste, libérant Arrow qu'elle attrapa et et serra contre elle un instant en riant. Heureuse, elle l'était, soulagée aussi et des larmes apparaissaient dans ses yeux lilas, sans pour autant couler sur ses joues. Le pokémon semblait ravi et la jeune femme l'était d'autant plus. Elle guida le pokémon vers sa tête avant de profiter de sa main libre pour attraper cette de Kimi, la lui tendant non sans sourire toujours autant.

- Tout fini bien, alors ce n'est pas un drame, si ? J'ai Arrow et toi tu as ... Ton pokémon. Tu sais, j'ai eu un peu peur mais maintenant que je te retrouve, je sais que mon Brindibou ne craignait rien en ta compagnie.

Noctis pour sa part suivait l'échange de loin, bras croisé. Il attendait, conscient qu'il ne pouvait rien faire de plus pour l'instant. Lunafreya était libre d'agir à sa guise même si cela impliquait pour le jeune homme de la perdre. Il ferma les yeux, perdu dans ses pensées. Lunafreya en revanche souriait toujours, tout à sa joie d'avoir Arrow de nouveau près d'elle, en l’occurrence, sur elle. Elle finit par calmer sa joie, laquelle attirer des regards curieux qu'elle ignorait, par habitude. La jeune albinos souriait largement lorsqu'elle reprit parole, essuyant brièvement ses yeux du creux de sa main.

- Je ne sais pas si tu as quelque chose de prévu, si ce n'est pas le cas, je t'invite à venir boire un verre pour rire de notre mésaventure et faire connaissance.

Luna pencha la tête de côté au moment même où Noctis s'approchait à pas de velour. Le ténébreux posa sa main sur l'épaule de la jeune femme, tout en fixant Kimi. Il ne reçu de Luna qu'un regard alors que sa voix grave mais étonnement douce s'adressait à l'adolescent. Il avait le regard serein, ses yeux d'or pourtant qui semblait lire en vous comme dans un livre ouvert ne reflétait, en cet instant, rien, le vide. Luna s'y perdait en buvant ses paroles.

- Bonne idée, ça vous permettra peut-être de ne plus échanger vos pokémons avec n'importe qui.
- Oui.

Quoi que surprise par le calme et la gentillesse de Noctis, l'albinos n'en rit que moins, ravie d'avoir son aval avant même d'avoir à lui imposer le choix. Il semblait même content de cette perspective et cela lui plaisait davantage encore. En revanche, pour le ténébreux, il s'agissait seulement de ne pas se mettre à dos la demoiselle, il caressa d'ailleurs distraitement le pendentif qu'il lui avait donné avant de se reculer, juste assez vite pour qu'on ne s'imagine pas dans l'instant qu'il étaient ensemble, mais assez tard pour que quiconque comprenne qu'ils étaient proche, laissant finalement une drôle d'impression. Il la protégeait, s'était indéniable. Mais il refusait de l'étouffer, pas avant qu'elle n'est rejoint la cause. Le jeune homme se montrer par ailleurs presque charmant, attendant, comme Luna, que l'adolescent prenne parole.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/02/2017
Messages : 93

Région : Alola
Sam 25 Mar - 16:07
Lorsque Luna libéra son pokémon, Kimi releva la tête pour voir la petite créature volante. Il est vrai qu'il l'avait déjà vu lorsqu'il l'avait fait sortir dans sa chambre, mais à cet instant précis, il avait seulement en tête que ce n'était pas Koda. Le pokémon semblait plus fin que son propre pokémon, mais il n'en était pas du tout certain. La jeune femme fini par lui rendre son Brindibou et cela soulagea le jeune adolescent qui commençait à croire qu'elle allait le garder. Il caressa la pokeball du pouce pendant quelques petites secondes avant de faire sortir le pokémon oiseau.

Le pokémon atterrit rapidement sur le sol juste en face de son jeune dresseur. Le pokémon le regardait un petit moment avant de pousser un hululement assez puissant et doux à la fois. Il voulait faire comprendre à son maître que bien que l'incident ait été fâcheux, il n'avait pas eut mort d'homme. Il devait donc passer à autre chose et trouver un moyen pour que cela ne se reproduise pas de ci-tôt. Kimi savait cela, mais il ne savait pas trop comment il devait si prendre. La jeune femme venait de prendre la parole et le jeune adolescent avait un moment de silence pendant lequel il fixait son compagnon avant de prendre la parole :


- Mon Brindibou se surnomme Koda. Tu as raison, cela n'est pas si grave puisque tout est redevenu à la normal.

Kimi aurait voulu ajouter que cela aurait dû être évité, mais il ne savait pas trop comment pour le moment alors tant qu'il ne savait pas ce qu'il aurait pu faire pour qu'une chose comme celle ci ne se produise pas, il préférait de loin ne pas en toucher mot. La jeune femme fini par prendre la parole de nouveau pour aller boire un coup. Kimi était bien entendu partant. Il avait bien besoin de quelque chose de frais pour se détendre un peu, mais il savait que la mésaventure qu'il venait de vivre avait très peu de chance de le faire rire aujourd'hui. Il ne savait pas se qu'il en serait dans quelques jours, mais au moment présent cela lui semblait impossible. Il regarda la jeune femme prêt à prendre la parole, mais ce fut Noctis qui répondit le premier. Il semblait d'accord avec la jeune femme pour aller boire un coup et cela rendait Kimi assez nerveux et il avait du mal à comprendre pourquoi.

L'homme était certes impressionnant, mais la proposition semblait sans arrière pensée donc, il n'y avait pas de mal. Kimi le regarda pendant un petit instant puis il revint au moment présent lorsque son pokémon poussa un nouveau cris. Il lui sourit avant de reprendre la parole :


- Ce sera avec plaisir, mais à la condition que ce soit moi qui paie. Cela nous fera du bien à tous et à nos pokémon aussi. Il y a un endroit parfait à deux pas de l'hotel Zenith. semblant parfait pour cela.

Les deux pokémon avaient eux leur compte d'émotion forte pour la journée alors ils avaient, eux aussi, méritaient un petit remontant. Kimi fixait les deux personnes lui faisant face en attendant leur réponse.


Kimi : #339966
Sarro : #ff0000
Karl : #570906
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 04/03/2017
Messages : 29

Dim 26 Mar - 10:47
Lunafreya était ravie que Kimi ne prenne pas trop mal l'incident, tout comme elle-même tentait de le chasser de son esprit maintenant que le stress et la peur n'était plus aussi prenantes. Oh bien sure, elle avait l'espace d'un instant haïs l'adolescent, craignant de ne jamais revoir Arrow qu'elle connaissait si peu, mais à présent que cela était arranger, elle n'avait plus peur. Elle tentait même de faire bonne figure afin de complètement détendre l'atmosphère. Que Noctis soit d'accord contribuait également largement au plaisir de la jeune femme qui, sans en prendre pleinement conscience, était complètement sous le charme du ténébreux. De cet amour juvénile qu'on les jeunes personnes, complètement irrationnel et d'une pureté parfaite mêler à une innocence touchante. Sauf que Noctis était tout sauf un jeune homme transi d'amour, pur et innocent. Mais il cachait si bien son jeu que les gens ne voyait en lui qu'un taciturne habituellement solitaire et cynique.

- Moi ça me va. Luna ?
- Ce sera parfait Kimi, j'en suis certaine. En revanche tu es sur de vouloir payer ?
- Puisqu'il le dit.

Cette fois, le ton fut un peu amer mais bien vite, Noctis étira un sourire félin, avant de poser ses prunelles d'or liquide sur l'adolescent, attendant sans nul doute que ce dernier prenne les devants. Lunafreya pour sa part ne sembla pas plus remarquer, cette fois que les précédentes le froid qui émanait de son compagnon de route. Elle aussi attendait que Kimi prenne les devants, elle venait d'arriver à Mele-Mele et ignorait presque tout de l'île qui l'avait pourtant vu naître. Trop tôt ses parents avaient préférer déménager à Unys où le soleil était moins agressif pour sa peau fragile. Mais la jeune femme avait décider de revenir et, moyennant nombre d'arguments. L'albinos emboîta le pas à l'adolescent, suivit de très prêt par Noctis. Lorsque le groupe passa la porte du centre, elle fut forcé de rabattre sur son front sa capuche de tissus bleu nuit.

- Koda à l'air de te comprendre. Je n'ai pas Arrow depuis longtemps et, je crois que c'est un gaie luron.

Comme pour confirmer les dires de sa maîtresse, le Brindibou se mit à voleter et à piailler tout son saoul en faisant des ronds au dessus de la tête de l'albinos, forçant Noctis à s'écarter.

- Un danger public oui.

Cette fois, le ton du ténébreux était réellement amusé, il observait l'oiseau tout en libérant de sa ball sa précieuse Vipère. Cette dernière émit une sorte de sifflement en voyant Kimi mais fut bien vite forcer de se taire. Et pour cause, Arrow venait de foncer sur elle et pousser des êtits cris toujours aussi content. La Vipelierre leva le nez et croisa les pattes avant d'un air hautain avant de suivre son dresseur. Lequel surveillait de très prêt les échanges entre son pokémon et celui de Luna. Leur bonne entente serait tôt ou tard passage obliger. Il le savait et pour l'heure, Vipère semblait ignorer le Brindibou. Ce qui n'était pas plus mal.

- Oh Arrow, calme toi !

Malgré l'ordre, l'albinos riait joyeusement elle aussi des facéties de son pokémon. Il était le seul en qui elle avait confiance pour l'heure. Nyx était trop, imprévisible à son goût et Ramuh si prudent qu'il passait son temps à chercher le couvert de sa cape, manquant de la faire trébucher. Elle ne pouvait leurs en vouloir pourtant, elle venait seulement de les capturer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» moi koda
» Arrow RPG
» Arrow [Série]
» ARROW : Meilleur saison
» Germignon ami de koda

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Ekaeka-