AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» L'Anomalie


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8523

Jeu 20 Juil - 14:01

Le groupe Sexy sushi vous attaque ! Ils sont lvl 35



Ice cream lance atterrissage et se soigne
(+80 PV)
PV Dracolosse = 160/160


Herbizarre lance tranch'herbe
(-72 PV) super efficace!
(-72 PV) super efficace!
(-72 PV) super efficace!
PV des Magicarpe = 13/85


Macronium lance tranch'herbe
(-75 PV) super efficace!
(-75 PV) super efficace!
(-75 PV) super efficace!
PV des Magicarpe = 0/85

Ils sont KO !
Macronium et Herbizarre gagnent 3 points d'xp



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Agent

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1756

Région : Johto / Sinnoh / Unys
Mer 26 Juil - 12:16
Bien évidemment, Hyde a très mal résisté à l’électricité. Contrairement à Ecarlate qui a bien sûr encaisser. Je crois que sa technique est de rediriger le courant électrique vers les pierres précieuses qu’il a ingéré. Je ne sais pas si ça ne peut pas être nocif pour lui sur le long terme, il faudra que je me renseigne au centre pokémon et sur internet. Je ne voudrais pas qu’il me lâche en pleine mission. Thomas n’a pas trop aimé notre entraînement, trouvant ça trop brute et passant son temps à materner ses compagnons à l’aide d’objets de soins et autres fioritures médicales que je trouve superflues car, en mission, il faudra se débrouiller sans. Il ne faut pas ménager ses outils, surtout lorsqu’on les prépare pour de telles situations.

Une heure et demi après cet entraînement environ, nous rentrons chez nous. Lui habite à Féli-cité alors il me laisse vite tranquille et, puisque je suis un peu fatiguée, je décide de prendre le bus pour retourner à Charbourg. Je ne suis pas non plus d’humeur à faire le voyage à dos de dracolosse. Je remarque, lorsque je quitte Thomas, que j’ai pris le réflexe de le saluer et lui dire au revoir sans avoir à y penser au préalable. Je ne sais pas si c’est une question d’habitude ou si c’est parce que la considération que j’ai pour lui est en train de changer. C’est une question complexe à laquelle il faudrait que je me confronte. Si je laisse traîner trop longtemps, je pourrais perdre le contrôle et c’est absolument hors de question.

Les vingt minutes environ que je passe en bus pour faire la route entre Féli-cité et Charbourg me donnent bien trop de temps pour constater comme je peux considérer l’être humain lorsqu’il est dans les transports en commun. Le bus où je suis n’est pas plein, il reste environ deux huitième de places assises, mais le fait de les voir alignés ainsi sur des places bien définies, leurs jambes essayant de ne pas dépasser, sans empiéter sur l’espace de leur voisin, à attendre que le voyage se passe sous l’autorité du chauffeur qui est lui aussi sous l’autorité d’un chemin prédéfini… Du bétail. Ils me font penser à du bétail. De la viande, dans un bus. Et cela ne me dérange pas. Cela ne m’indigne pas, comme cela peut être le cas pour de nombreuses personnes de mon âge qui veulent changer le monde en faisant valoir la liberté humaine, ou ce genre d’âneries. Les hommes sont du bétail, des denrées consommables, et cela me va très bien… … Je crois que ce week-end, je ferais un repas spécial. J’irais à Rivamar pour trouver, je crois qu’il y a beaucoup de réfugiés en ce moment là-bas. Beaucoup trop pour qu’on se soucie ou se souvienne de tous.

Lorsque le manoir de mon grand-père se dresse enfin devant moi, je vois une silhouette dans le jardin. Une silhouette qui n’est pas celle de l’un de mes pokémons. Je m’approche, en me disant que c’est peut-être ma tante qui est encore venue surveiller, mais constate bien vite que c’est en fait la poupée de chiffon qui vit ici depuis la veille. Elle me remarque et me fait un signe mou de la main, bien que son bras soit bien tendu au-dessus de sa tête pour être vue de loin. Je lui rends son salut et me dirige vers la porte d’entrée, mais constate bien vite qu’elle a décidé de se diriger vers moi. Ne voulant pas paraître directement impolie, bien que j’aimerais fortement qu’elle disparaisse et que je ne veux absolument pas l’entendre ouvrir la bouche, je décide de l’attendre avant d’ouvrir la porte. Peut-être a-t-elle une information sur la maison ou mon grand-père à me donner. Ou même besoin d’un renseignement.

- Toilettes, s’plais.
- , je regrette immédiatement de ne pas l’avoir ignorée. Alors pour commencer, bonjour. Je sais que nous nous sommes fait signe de la main, mais une salutation verbale est toujours appréciée. Et ensuite… Je vous demande pardon ?
- … B’jour alors, elle me donne envie de hurler. Je cherche les toilettes.
- Il y en a deux, un à l’étage près de votre chambre et un au rez-de-chaussée à côté de la salle de bain, je décide de répondre bien que la question soit absolument stupide. Dois-je comprendre que vous n’y êtes pas allée depuis presque vingt-quatre heures ?
- Non. Où est la salle de bain ?
- , l’idée qu’elle n’ait pas fait sa toilette depuis presque une journée me vient et m’horripile. D’accord ce n’est qu’un outil, mais s’il doit vivre dans mon espace vital, qu’il s’entretienne ! Vous… Vous n’avez pas exploré le manoir depuis hier ?
- Non. On ne m’a pas montré. Et on ne m’a pas donné l’autorisation non plus.

Je m’apprête à lui demander ce qui ne va pas chez elle, quand je me retiens instinctivement, réalisant tout l’énorme potentiel qui se révèle à travers ce simple dialogue. D’accord, elle est capable de dire des choses très étranges et perturbante, mais ce qu’elle vient de dire m’en dit beaucoup sur d’autres choses. Elle ne fait apparemment pas les choses si on ne lui donne pas l’autorisation de le faire. Elle ne prend pas d’initiatives. De bonnes qualités, pour un potentiel outil d’exception.

modération:
 


    boîte à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8813

Jeu 27 Juil - 4:00

Un dresseur accepte votre défi ! Il envoie Absol et Dessliande lvl 55 au combat !




Spectrum lance Ténèbres sur Absol !
{ -53 PV ! }
Ce n'est pas très efficace...
PV d'Absol : 107/160


Dracolosse lance Force sur Absol !
{ -93 PV ! }
PV d'Absol : 14/160


Absol lance Tranche sur Dracolosse !
{ -38 PV ! }
PV de Dracolosse : 122/160


Desséliande lance Feinte sur Dracolosse !
{ -25 PV ! }
PV de Dracolosse : 97/160

Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Agent

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1756

Région : Johto / Sinnoh / Unys
Mar 8 Aoû - 16:45
Ayant décidé de me montrer plus sympathique avec Charlotte maintenant que j'ai réalisé tout son potentiel d'outil, je prends le temps de lui faire explorer tous les lieux du manoir. La seule pièce dans laquelle nous n'entrons pas est la chambre de mon grand-père. Je prétexte ne pas vouloir perturber son intimité, car c'est quelque chose qui peut beaucoup affecter les vieilles personnes, mais la vérité c'est que je ne supporte absolument pas l'odeur de la vieillesse. Ces derniers temps, approcher de mon grand-père me donne des nausées et me fait grimacer. Heureusement, il ne voit plus assez bien pour s'en rendre compte.

Charlotte me remercie de lui avoir montré les endroits où elle a l'autorisation de se rendre. Contente de voir qu'elle a retenu quelque chose de la politesse la plus élémentaire, je lui dis que ce n'est rien et que c'est bien normal de présenter les lieux à une personne qui va y vivre. Je m'excuse faussement de ne pas y avoir pensé plus tôt. Elle m'adresse un sourire, expression qui la rend beaucoup plus vivante que son air habituel. Cela me surprend un peu car elle sort alors de son état de poupée. Bien heureusement, elle y retourne seulement quelques instants après lorsque son visage redevient la définition même de l'inexpressif.

Je l'invite à se rendre dans la cuisine avec moi. Je veux anticiper le repas du soir pour être plus rapide et avoir plus de temps tranquille. Je lui dis que je veux discuter un peu avec elle pour apprendre à mieux la connaître puisque nous allons vivre au même endroit. La vérité c'est que je veux surtout faire sa connaissance pour essayer de voir comment l'exploiter aux mieux, mais personne n'est obligé de le savoir.

- D'où est-ce que tu viens Charlotte ? Je crois qu'on me l'a dit hier, mais je ne me souviens plus, je fais de mon mieux pour avoir le sourire.
- Kalos, Fort Vanitas. Ma famille est dans le tourisme, s'occupe du palais de Chaydeuvre, la manière qu'elle a de couper tout ce qu'elle dit m'irrite au plus haut point.
- Oh d'accord, ça ne doit pas être de tout repos ! Et qu'est-ce que tu étudies à Féli-Cité pour que ça t'amène s i loin de chez toi ?
- Rien de spécial, l'économie. On trouve ça partout, mais...

Elle se tait, mais pas définitivement. Je vois sur son visage qu'elle réfléchit à ce qu'elle va dire après. Comme si sa tête était en train de surchauffer pour trouver la bonne formulation. Elle ferme les yeux, penche la tête sur le côté. Sa lenteur à répondre à une question aussi simple me donne envie de la secouer pour qu'elle aille plus vite. Mais je reste patiente, parce qu'il le faut. Parce que je veux voir son potentiel avant de décider de quoi que se soit. Et que si je décide qu'elle est inutile en tant qu'outil autre, j'en ferais un outil de mon bon plaisir et trouverais le moyen de m'amuser avec elle à ma manière. Beaucoup de possibilités sont à explorer maintenant que Giratina est avec moi, mais je n'ai pas encore eu l'occasion d'y réfléchir. Finalement, elle parle, me faisant quitter mes pensées.

- Je crois que je suis ce qu'on peut appeler un élément perturbateur. Je suis l'ainée et selon les traditions sur lesquelles se basent et s'accrochent les membres de ma famille, je devrais reprendre l'affaire familiale et il faudrait que je sois très douée en tourisme et en économie puisque c'est là-dessus que tout se base. L'histoire et l'histoire de l'art aussi, je crois. Peut-être, c'est sûrement logique pour s'occuper d'un lieu d'histoire et d'art. Mais alors la géographie aussi peut-être, car la région a sûrement influencé, peut-être. Mais ça ne m'intéresse pas. Je ne sais pas ce qui m'intéresse, parce que tout m'intéresse et rien m'intéresse. Ils ont dit que je devais m'effacer pour ne plus être l'aînée et que quelqu'un d'autre reprenne. C'est contradictoire avec les traditions auxquelles ils s'accrochent, mais quand je leur ai dit, ils ont fait semblant de ne pas m'entendre. Je ne sais pas pourquoi, peut-être qu'ils ont des problèmes d'auditions. Quand je leur ai demandé pourquoi je gênais, ils m'ont dit que c'était parce que je posais trop de questions et que je n'étais jamais sûre de rien, mais je ne vois pas comment ni pourquoi faire autrement. La seule chose dont je suis sûre, c'est que si on ne questionne pas les choses on ne peut pas avoir vraiment d'avis. Mais comment avoir un avis à partir du moment où trop de questions se posent ? Les gens me disent de trancher, de décider, mais je ne peux pas décider ce qui est bien quand deux points de vue différents, ou plus, me disent que des choses différentes sont bien et que les choses qui ne sont pas bien pour un point de vue le sont pour un autre. Tant qu'aucun ne se prouve plus légitime qu'un autre, c'est impossible de décider. Et je n'ai jamais vu de point de vue se prouver plus légitime depuis que j'ai commencé à me poser des questions. Alors je ne décide rien. Mais dans le domaine de ma famille, il faut décider. Alors je suis là, à Féli-Cité parce que c'est toujours mieux que d'être à la maison. Pour eux. Je crois.

Je n'avais pas oublié, mais presque. Je ne m'y attendais pas, pas maintenant. J'ai du mal à recevoir autant d'informations d'un coup, bien que je sois douée pour analyser longuement les choses. Ce qu'elle dit me fait doucement rire, je me demande si elle me parlerait encore de toutes ces choses faussement nobles et philosophiques si je lui parlais de mes points de vue et de leur légitimité. Je me contente donc de sourire et répond :

- Je vois. Ca doit être difficile.

Elle hausse les épaules.

modération:
 


    boîte à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10022

Mer 9 Aoû - 16:14

Spectrum lance Ténèbres sur Desseliande !
{ -150 PV ! }
C'est très efficace...
PV de Desseliande : 7/157


Dracolosse lance ouragan sur tous
{ -90 PV ! }
{ -90 PV ! }
PV d'Absol : 0/160
PV de Desseliande : 0/157

Ils sont KO !
Vous remportez 180 P$ (versés) pour votre victoire !



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» [ANOMALIE] début du jeu, mort de pokemons.
» Arrèté retablissant les FADH
» L'ANOMALIE DU SIECLE
» (TOMAS) Les sentiments sont une anomalie chimique présente chez les perdants.
» Une anomalie temporelle à régler

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Célestia :: Route 211-