AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» 1. Lead sail and a paper anchor


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 27/02/2017
Messages : 501

Région : Alola
Mar 28 Fév 2017 - 19:40
Trois mois plus tôt.


La mer finit par recracher son corps.

Couchée sur le dos, les yeux clos et le visage tordu en une expression indéfinissable, Mara se mit à tousser. Elle cracha un mélange de bave et d’eau salée, dont l’arrière-goût lui resta longtemps en bouche, puis prit une première vraie bouffée d’air. Elle se sentait faible. Perdue. Sa respiration se faisait laborieuse et une douleur sourde, presque insupportable lui rongeait la poitrine. La donzelle reprenait tranquillement ses esprits, constatant qu’elle avait survécu à la plus perfide des trahisons. Une mise à pied façon Team Aqua – le patron vous remercie et vous dit adieu. Difficile toutefois de connaître la véritable ampleur des dégâts physiques engendrés par sa chute et sa baignade forcée en mer.
Elle ouvrit un œil, puis un second. La moitié de son monde était plongé dans les ténèbres. D’une main tremblante et affreusement pâle, elle tâta prudemment sa paupière gauche. Ses cils chatouillèrent le bout de ses doigts et la forme sphérique de son globe oculaire se fit également sentir. Son œil était intact en apparence. Elle eut beau passer et repasser son index vis-à-vis ce dernier, rien ne se passa. La noirceur persistait.


Sa main retomba mollement contre le sable humide.

Elle demeura immobile un long moment, se contentant de prendre de profondes inspirations. Elle avait soif, terriblement soif. Sa gorge était sèche - il lui faudrait trouver rapidement une source d'eau douce avant de finir complètement déshydratée. Le bruit des vagues avait quelque chose d’apaisant ; elle laissa l’écume lui lécher les jambes, sans protester. Le soleil s'était timidement caché derrière quelques nuages blancs, la protégeant temporairement de ses rayons brûlants.

Ses pensées s’entrechoquaient dans sa tête.

Elle revit Samaël, la main tendue, pour la retenir. Mais il était trop tard. Elle basculait par-dessus bord, incapable de s’accrocher à la balustrade ou à ne serait-ce qu’un bout de cordage. Elle revit également avec horreur sa ceinture brisée qui sombrait vers les profondeurs abyssales, emportant avec elle ses plus précieux alliés. Puis sa tentative désespérée pour la récupérer. Sa maigre consolation avait été d’avoir pu frôler de justesse l’une des sphères bicolores et d’avoir pu en activer l’ouverture.
Mais le malheur ne venant jamais seul, c’était la reine des calamités, sa arbok Xar, qui en avait jailli. Et lorsqu’elle avait réalisé qu’elle se trouvait sous l’eau, la panique l’avait gagné. L’immense cobra n’avait songé qu’à sauver sa misérable carcasse et étonnamment, celle de sa dresseuse. Mara revit sa compagne se saisir d’elle, comme si elle n’était rien de plus qu’une poupée de chiffon, pour ensuite se démener jusqu’à la surface. Les poumons brûlants, la guerrière s’était empressée de les remplir d’oxygène. Heureusement pour elle, Xar s’était avérée bonne nageuse, agissant comme une bouée de sauvetage.


Elle demeura étendue de longues minutes, avant de rassembler le peu d'énergie qu'il lui restait pour se redresser. Ses muscles abdominaux protestèrent et elle eut l'impression qu'ils se déchiraient - la sensation se toutefois dissipa rapidement et une fois assise, elle se sentit mieux.

Lui revint aussi en mémoire l’image de ce second corps, chutant de la même manière grotesque qu’elle ne l’avait fait, et disparaissant sous les flots. Samaël. Elle se souvint d’avoir hurlé, d’avoir frappé de ses poings le capuchon du reptile pour lui faire faire demi-tour, puisque s'engager seule dans ce combat les aurait mener à la noyade. Elle savait pertinemment que la phobie de son amant le paralyserait et qu’il ne survivrait pas plus d’une minute dans cet environnement liquide et hostile. Son cœur s’était brisé à l’idée de l’abandonner à son sort, mais son choix était fait. Son désir de survie, purement égoïste, l’avait poussé à fermer les yeux et à se blottir contre sa compagne pour y étouffer un sanglot.

Elle tourna sa tête lentement, d'abord à droite puis à gauche, et elle repéra la forme longiligne et immense du cobra. Inerte. Quelques algues couvraient son corps ici et là et sa queue trempait dans l'eau salée. Toujours aucun signe de respiration.

( apparition d'un pokémon )
( Brindibou lance Charge ( puis. 40 ) - merci ! )
Aide à la modération :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11190

Jeu 2 Mar 2017 - 17:49

Un sovkipou de niveau 10 passe par la...!


Sovkipou lance jet de sable ! La précision de Brindibou baisse!


Brindibou lance charge ! [-8pv!]
pv de Sovkipou : 12/20 pv

Que voulez vous faire?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 27/02/2017
Messages : 501

Région : Alola
Lun 6 Mar 2017 - 7:50
Présent.


Horizontale, mots de douze lettres - flamme étoilée.

Mara tapota pensivement le journal de la pointe de son stylo, son regard rivé sur la grille de mots croisés. De sa main libre, elle saisit sa tasse de café et avala rapidement deux gorgées avant de la reposer. Le brouhaha familier du restaurant dans lequel elle se trouvait ne l'incommodait nullement ; au contraire, elle s'y sentait en sécurité. Depuis une semaine, elle venait s'installer à la même table - celle qui se trouvait au fond et qui bordait une large fenêtre, dont les épais rideaux à motif fleuris étaient retenus sur le côté par une large corde. Elle passait parfois plusieurs heures à observer les allées et venues des passants dans la rue, tout en sirotant son café ou en grignotant des tartines à la confiture de baies pêcha. La donzelle ne parlait pas, ou très peu, ne laissant entendre sa voix que lorsque l'une des serveuses venait lui demander si elle désirait un réchaud. Elle n'avait pas envie de se mêler plus qu'il ne fallait. Déjà qu'à sa première apparition, les yeux s'étaient tournés vers elle et les chuchotements s'étaient multipliés - l'établissement n'accueillant principalement que des habitués de longue date, l'arrivée d'une tête étrangère ne pouvait que faire jaser. 

Le tintement de la clochette résonna dans le restaurant, peu bondé à cette heure, annonçant l'arrivée - ou la sortie - d'un client. La guerrière soupira doucement et reposa son stylo, incapable de trouver le mot. Elle fronça les sourcils lorsqu'elle sentit le poids d'un regard sur sa gauche - elle détestait foncièrement lorsque quelqu'un se tenait dans ce qu'elle considérait désormais comme son angle mort. Elle tourna légèrement sa tête et ses prunelles mordorées se braquèrent sur celles, presque identiques, de Sora.

« Howzit ! Tu as l'air en forme. »
« Mieux qu'hier. »

Ses traits se radoucirent et elle fit signe à son interlocuteur de prendre place. Ce dernier accepta avec joie et se tira une chaise. Le jeune homme représentait un allié de choix dans ce monde inconnu et si différent de ce qu'elle connaissait. Sa mère travaillait dans une clinique médicale, à environ une demie-heure du centre-ville d'Ekaeka. C'était grâce à ses bons soins que la dresseuse avait pu se rétablir aussi rapidement de ses blessures, chose dont elle lui était chaudement reconnaissante. Quant au père du bellâtre, il passait ses journées dans un bureau, le nez enfoui dans de la paperasse administrative, à signer des lettres et à corriger des documents.

« Horizontale, mots de douze lettres - flamme étoilée. Je cherche depuis tout à l'heure, mais niet. »

« Hum... Déflagration ? »

« Déflagration... Laisse-moi compter. Hmm... Ça fonctionne, oui. J'aurais dû y penser. » Elle traça lentement chacune des lettres, sa main tremblant imperceptiblement. Elle maudit silencieusement son corps faible, pas tout à fait rétabli, et elle espéra que son spasme passerait inaperçu. Reposant son stylo, elle se redressa sur sa chaise et croisa les bras. « Est-ce que ma demande de passeport a pu être révisée ? »


> est-ce que je pourrais avoir le niveau du Sovkipou ? :p
( Brindibou lance Charge ( puis. 40 ) )
( Lancé d'une Pokéball - merci !)
Aide à la modération :
 


« This fate has become my own. » / avatar par Jill (l)
DC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11190

Lun 6 Mar 2017 - 17:44

Sovkipou utilise Jet de sable
La précision de Brindibou diminue.


Brindibou utilise Charge sur Sovkipou
{-8 PV} PV de Sovkipou : 4/20

Vous lancez une pokéball sur Sovkipou:
 



Que voulez vous faire maintenant ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 27/02/2017
Messages : 501

Région : Alola
Mar 7 Mar 2017 - 8:01
Trois mois plus tôt.


Mara se remit lentement sur ses pieds – ses jambes se mirent à trembler, épuisées par sa lutte contre les vagues, mais elles tinrent le coup. La donzelle s’avança d’un pas incertain vers le corps du reptile, se laissant choir à genoux lorsqu’elle fut suffisamment proche pour y poser sa main. Du bout des doigts, elle effleura la peau écailleuse, chauffée par le soleil, et entreprit de retirer délicatement les algues qui l’en recouvraient. Il y avait quelque chose de solennel et de respectueux dans chacun de ses gestes ; même si elle avait toujours détesté le caractère capricieux et belliqueux de Xar, jamais elle ne lui aurait souhaité pareil destin. 

Ses prunelles mordorées s’attardèrent un long moment sur le visage du serpent, ses traits anguleux figés dans une expression étrange. De la surprise ou de la peur ? Un mélange des deux, peut-être. Une vague plus forte et plus haute que les autres les avaient pris de court, alors qu’elles se trouvaient près d’un îlot bordé de rochers. La jeune femme s’était retrouvée désarçonnée, plongeant tête la première dans les eaux agitées – elle avait retenu son souffle jusqu’à ce que ses poumons brûlent et prier pour ne pas se faire empaler, puis elle avait perdu connaissance.
Jusqu’à ce que la mer ne la recrache sur la plage et qu’elle réussisse, contre toute attente, à reprendre ses esprits. Le cobra n’avait pas eu la même chance – une blessure au flanc, assez profonde pour en voir les os, révéla à Mara qu’il avait probablement percuté un morceau de roc. Il devenait ensuite difficile de se débattre contre le courant – et celui-ci, implacable, maintenait suffisamment longtemps sa victime sous la surface pour en assurer la noyade. 

Au bout d’un moment, Marie-Anne mit fin à sa contemplation silencieuse. Sans pokéball, elle ne pourrait emporter la dépouille avec elle sans risquer d’attirer l’attention de quelques prédateurs affamés – l’odeur de la chair et du sang séché auraient tôt fait de les alerter. De plus, dans son état actuel, c’était tout juste si elle pouvait supporter son propre poids ; alors supporter celui d’une créature pesant plus d’une centaine de kilos, c’était insensé. La guerrière prit donc une toute autre initiative ; elle tira de sa botte ce qu’il restait de son sabre – un morceau de lame enrobée dans un pan de sa tunique, rattaché à un manche dont les lanières de tissus, autrefois serrées et joliement entrecroisées, pendaient mollement contre le bois. Quel gâchis. Une arme de qualité, transmise à l’aînée de la famille depuis des générations, réduite à un état aussi lamentable. Pour Mara, la seule consolation résidait dans le fait qu’elle semblait toujours aussi tranchante. 


Comme pour se donner raison, elle s’en servit pour dégarnir Xar de ses crochets à venin. La lame scinda les muscles et les nerfs avec aisance et la jeune femme n'eut qu'à tirer pour que les crocs s'en détachent. Elle les observa un instant, posés à plat dans sa paume ruisselante de sang, puis elle les déposa sur le sol sablonneux. Elle essuya sa lame souillée et la rangea dans sa botte, non sans l'avoir enveloppée à nouveau - mieux valait éviter qu'elle ne se coupe en marchant. Mara déchira par la suite un autre coin de sa tunique, un lambeau mince et long. Elle reprit les deux canines acérées et de sa main droite, elle les installa à la base de ses doigts, l'un entre son index et son majeur et l'autre entre son majeur et son annulaire. Malgré ses tremblements, elle parvint à les y faire tenir grâce au tissu sombre. Le résultat semblait solide. En cas d'ultime défense, si jamais son sabre ne suffisait plus, elle pourrait s'en servir. Un coup de poing bien placé pourrait perforer un cou. Elle posa ensuite son front contre celui de sa arbok et ferma les yeux.

« On se reverra, Xar. »

( Lancé d'une Pokéball - merci !)
Aide à la modération :
 


« This fate has become my own. » / avatar par Jill (l)
DC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11852

Mar 7 Mar 2017 - 15:44
Vous lancez une pokéball sur Sovkipou:
 



Que voulez vous faire maintenant ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 27/02/2017
Messages : 501

Région : Alola
Ven 10 Mar 2017 - 8:42
L'ombre qu'offrait la végétation environnante était plus qu'agréable - Mara accueillit cette source de fraîcheur avec soulagement.

Au-dessus de sa tête s'étiraient de longues feuilles de palmiers, la protégeant ainsi de la morsure brûlante du soleil - de son souvenir, la chaleur l'avait toujours incommodée. Mais ici, dans ce monde perdu, elle semblait pire, plus insupportable que jamais. 
Après avoir abandonné la carcasse de Xar sur les berges écumeuses, la donzelle s'en était éloignée, s’enfonçant dans les profondeurs de l'île. S'il fallait qu'elle parte en quête de nourriture et d'eau douce, ou même envisager de se construire un abri de fortune, ce n'était pas restant agenouillée dans le sable qu'elle y parviendrait. 

Mara posa la main sur un tronc et s'arrêta, le temps de reprendre son souffle. Ses jambes lui faisaient mal et ses forces déclinaient. Son estomac émit un gargouillement sonore, loin d'être discret, et elle sentit le vide de la faim se creuser davantage, au point de lui donner la nausée. Elle déglutit et caressa distraitement son ventre. Bientôt, bientôt. Pour le moment, ses recherches s'étaient avérées infructueuses et elle avait la désagréable impression de tourner en rond. La jungle était joyeusement animée et çà et là, elle pouvait entendre le bourdonnements des insectes et le cris lointains d'oiseaux. Elle se remit lentement en route, en prenant garde aux branches basses de certains arbres – la flore étaient plus variée qu’elle ne l’avait cru de prime abord et à plusieurs reprises, elle faillit se prendre un coup en plein visage. La perte de vision de son oeil gauche la désorientait. Elle se sentait privée d'un élément essentielle à sa survie et elle réalisait qu'une vue parfaite était définitivement un cadeau, voire un luxe, de la vie. Peut-être était-ce le karma qui la frappait maintenant pour toutes les mauvaises décisions prises au courant des dernières années ou pour le sang qui avait taché ses mains. 

L'espace d'un court instant, elle crut apercevoir les traits de Lukas parmi la verdure et elle dut secouer violemment la tête pour chasser son hallucination. Le sbire avait été sa première vraie victime, décapité par les lames de son insécateur lors de leur ultime rencontre, et son fantôme avait hanté sa conscience durant de longs mois, jusqu'à ce qu'elle soit en mesure de lui offrir une sépulture décente.

La dresseuse sentit un filet de sueur froide couler le long de son dos. La soudaine fraîcheur des lieux se mua en un étau étouffant et les arbres s'étirèrent, formant une cage distendue d'écorce et de feuilles. Prise d'un soudain vertige, Mara s'agrippa à la première chose à sa portée, soit le tronc rugueux d'un arbuste. Elle s'y serra en fermant les yeux jusqu'à ce qu'elle se sente mieux. Puis, avec prudence, elle porta à nouveau son regard sur le monde ; les palmiers et autres feuillus se tenaient bien droits. Un soupir de soulagement lui échappa... soupir qui se changea en cri de surprise lorsqu'un immense oiseau jaillit sur sa droite, ailes déployées, pour aller se percher sur une branche quelconque. Plumage noir et ventre blanc, bec coloré d'un dégradé qui passait du jaune au rouge, yeux perçant cerclés de turquoise - elle n'avait jamais vu un tel spécimen. Le toucan demeura immobile quelques instants, puis reprit son envol sans émettre le moindre son, la laissant seule avec ses problèmes. La guerrière avait eu la chance de visiter de nombreuses régions durant sa carrière chez les Aqua, et elle avait pu découvrir plusieurs espèces étrangères à sa terre natale ; mais pour celle-ci, aucun nom ne lui venait à l'esprit.

Tous ses sens en alerte, Mara reprit sa marche.

( apparition de deux pokémons svp )
( Brindidou lance Feuillage ( puis. 40 ) sur pokemon 1 & Sovipou lance Survinsecte ( puis. 50 ) sur tous - merci ! )
Aide à la modération :
 


« This fate has become my own. » / avatar par Jill (l)
DC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12308

Sam 11 Mar 2017 - 11:03

Deux Rattata-A lvl 7 apparaissent !


Sovkipou lance Survinsecte !
{ -15 pv } c'est super efficace !
{ -15 pv } c'est super efficace !
Pv de Rattata-A 1 & 2 : 5/20
{L'attaque spéciale des Rattata-A diminue}


Rattata-A 1 & 2 lancent Charge sur Brindibou !
{ -3 pv }
{ -3 pv }
Pv de Brindibou : 62/68


Brindbou lance Feuillage sur Rattata-A 1 !
{ -5 pv }
Il est k.o !

Brindibou monte au niveau 6 !
Sovkipou monte au niveau 11 !

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 27/02/2017
Messages : 501

Région : Alola
Sam 11 Mar 2017 - 18:01
Présent.

En voyant l'air soudainement contrarié de Sora, son sourire s'effaça. Elle comprit que sa demande s'était confrontée à des complications de dernières minutes et qu'il faudrait du temps avant qu'elle puisse ravoir des pièces d'identités valides. Le jeune homme voulut poser une main compatissante sur la sienne, mais elle la retira vivement, évitant ainsi le contact. Elle n'avait pas besoin de sa compassion ni de ses excuses.

« Mon père attend une confirmation des autorités locales. Tu dois comprendre que tu es dans une situation particulière ; tu es sans papiers et tu refuses de leur dire exactement d'où tu viens. Ils ne peuvent pas juste se baser sur les quelques informations que tu leur as fourni. C'est loin d'être suffisant. »

Mara resta cloîtrée dans son silence, incapable de répliquer. Évidemment, son interlocuteur avait parfaitement raison - et elle détestait avoir tort. Dans un monde idéal, son histoire de naufrage aurait suffit et on lui aurait fiché la paix, en plus de lui fournir la documentation nécessaire pour qu'elle puisse s'établir sur l'île. Mais dans la dure réalité, les gens éprouvaient de la méfiance envers les étrangers et ne leur accordaient le droit de citoyenneté qu'avec la preuve concrète qu'ils ne représentaient pas une menace. « Comment est-ce que je vais faire, alors ? » Ses épaules s'affaissèrent légèrement et ses doigts se saisirent à nouveau du stylo ; elle le tripota nerveusement, désormais incapable de se concentrer sur ses mots croisés. Sa matinée était gâchée par la mauvaise nouvelle. La donzelle plongea ses iris mordoré dans ceux de Sora et celui-ci parut hésiter un instant ;  il était rare qu'elle soutienne son regard plus d'une fraction de secondes.

« Je n'ai plus rien, Sora. Tu comprends, ça ? Rien. »
« Je sais, Tora... Tu m'as dit... »
« Non, tu ne sais pas, justement. » 

Elle le coupa froidement et se leva d'un bond, manquant de renverser sa chaise. Près d'elle, une serveuse sursauta - elle venait s'assurer que sa tasse de café était suffisamment pleine, mais voyant finalement que ce n'était pas le moment opportun, elle dévia sa trajectoire vers un autre client. 

« À ce soir. »

Et elle se dirigea vers la sortie d'un pas vif, ouvrit la porte, revint sur ses pas pour déposer la somme due de son repas sur le comptoir, près de la caisse, puis elle quitta définitivement le restaurant. La clochette tinta joyeusement, comme pour la narguer. 

Sora poussa un soupir et se massa les tempes. Au moins, il savait qu'elle ne lui en voulait pas trop - bien qu'en colère, la dresseuse lui avait tout de même laissé savoir qu'ils se reverraient plus tard. Honnêtement, il ne la comprenait pas - c'était elle qui, après tout, avait ramené le sujet sur le tapis avec sa question. L'alolien se leva à son tour pour se diriger vers la demeure familiale. Une fois dehors, il sortit son téléphone portable et envoya un message abrégé à son aîné, pour l'aviser de la situation. Peut-être que lui s'en tirerait mieux.


- Brindibou monte au lvl 7 en fait :p
( Brindidou ne fait rien - Sovipou lance Survinsecte ( puis. 50 ) sur Rattata-A 2 - merci ! )
Aide à la modération :
 


« This fate has become my own. » / avatar par Jill (l)
DC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11852

Mar 14 Mar 2017 - 12:27

Sovkipou lance Survinsecte !
{ -15 pv } c'est super efficace !

Rattata A 2 est KO ! Vos deux Pokémons gagnent un point d'expérience.




Que voulez vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 27/02/2017
Messages : 501

Région : Alola
Lun 10 Avr 2017 - 20:59
Appuyée contre la clôture en fer qui bordait la route, Mara observait d’un air las la plage bondée de touristes. Elle s’était éloignée à grands pas du restaurant, jetant à chaque dizaine de pas un coup d’oeil par-dessus son épaule – contrairement à ce qu’elle avait craint, l’alolien ne l’avait pas suivi. Il avait donc decidé de la laisser décompresser dans son coin, ce qui était en soit un choix raisonnable. La donzelle soupira doucement. Son regard se braqua sur un groupe de jeunes adolescents qui riaient et parlaient fort, chacun tenant une bouteille ou une canette à la main. Même de sa position, elle parvenait à entendre les éclats de leurs voix – elle eut un pincement au coeur, jalouse de leur bonheur et de leur insouscience. Et dire qu’elle aurait pu se trouver à leur place, couchée sur sa serviette à se faire bronzer la couenne, entourée de ses pokémons. Elle le faisait souvent lorsqu’elle avait du temps libre, avant que sa vie ne bascule et qu’elle ne soit entraînée sur des chemins qu’elle regrettait désormais d’avoir empruntés.


Perdue dans ses pensées, elle n’entendit pas l’aîné des Helaku s’approcher d’elle. Elle sentit toutefois sa main se poser fermement sur son épaule, ce qui la fit sursauter violemment et réagir au quart de tour. Elle empoigna vivement l’avant-bras musclé du nouveau venu et ses genoux se fléchirent, prêts à fournir l’effort nécessaire pour faire le faire basculer par-dessus la barrière. Mais juste au moment où elle allait l’envoyer valser, le rire de Danik vint lui chatouiller les oreilles. « Tout doux,Tora. » Marie-Anne s’interrompit net, relâchant sa prise et se tournant à moitié pour le dévisager avec gravité. Il ne fallait pas qu’il la prenne par surprise ; elle en devenait dangereuse et imprévisible.

« Ne refais jamais ça. » 

Il la dévisagea à son tour, les sourcils froncés mais les prunelles brillant d’un amusement mal contenu. La guerrière sentit ses cheveux se hérisser sur sa nuque – elle détestait qu’on se moque d’elle. Elle inspira profondément et s’humecta les lèvres avec sa langue. « Sinon quoi ? » Un sourire éclaira soudainement les traits du dresseur – sourire qui s’élargit lorsqu’il vit le poing être décoché dans sa direction. Il l’arrêta aisément de sa large paume. Ses prunelles se plongèrent dans celles de la rescapée et il la força à abaisser son bras.

« Tu es fâchée. Huhū.  » 


Elle ne broncha pas. Elle n’avait jamais été bonne pour cacher ses émotions, surtout les plus négatives. Elle finit par retirer sa main de celle de Danik, vaincue. Il aimait la provoquer, la pousser aux abords de ses limites – car c’était ainsi que Mara devenait un véritable livre ouvert. Vulnérable, accessible. Depuis leur rencontre, il s’était trouvé à apprécié sa personnalité, qui allait de pair avec son nom ; Tora, la tigresse.

« Ne blâme pas Sora pour ce qui se passe. Il n’est pas responsable. De toute façon, tu ne serais pas là pour t’en plaindre s’il ne t’avait pas trouvé le premier. » 

( Apparition de deux pokemons svp )
( Sovkipou lance Survinsecte ( puis.50 ) sur tous, Brindibou lance Rugissement sur tous. )


Aide à la modération:
 


« This fate has become my own. » / avatar par Jill (l)
DC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11190

Mar 11 Avr 2017 - 12:36

Deux Miaouss d'Alola niveau 9 apparaissent !





Les deux Miaouss utilisent Rugissement à l'unisson !
L'attaque de vos Pokémon diminue beaucoup !


Sovkipou utilisent Survinsecte !
(- 19 Pvs) C'est super efficace ! Son attaque spéciale diminue !
(- 19 Pvs) C'est super efficace ! Son attaque spéciale diminue !
Pvs des Miaouss : 13/32


Brindibou utilise Rugissement !
L'attaque des Miaouss diminue !




Que voulez-vous faire, dresseuse Marie-Anne ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley  ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 27/02/2017
Messages : 501

Région : Alola
Lun 8 Mai 2017 - 14:12
Touché.

Mara baissa la tête, soudainement embarrassée. Comment pouvait-elle se montrer aussi ingrate à l’égard de ses hôtes ? Les deux frères, qui se prélassaient sur leurs planches de surf parmi les eaux calmes bordant les plages du sud-est de Lili’i, avaient eu la brillante idée de faire escale sur un îlot éloigné. Et là, aux abords d’un petit étang, Sora l’avait trouvé. La donzelle se gratta la nuque, mal à l’aise, puis détourna le regard. Elle préféra contempler les vagues miroitant sous le soleil du midi plutôt que de soutenir les yeux scrutateurs de Danik. Elle demeura silencieuse, jusqu’à ce que son interlocuteur ne lui assène une tape amicale dans le dos.

« Ce n’était pas un reproche, tu sais. Il a beau être un parfait idiot, il a le coeur juste. Il n’aurait pas laissé une demoiselle en détresse, seule, parmi les bêtes sauvages. »

Mara ne put s’empêcher de sourire, car il savait trouver les mots justes pour la rassurer. Elle se détendit et attrapa la main de son compagnon, afin de l’entraîner à sa suite vers la plage. La journée s’annonçait magnifique et elle tenait à en profiter, avant de se pencher sur des questions plus sérieuses. « J’ai été brusque avec Sora tout à l’heure, j’irais lui faire mes excuses. » Il ne méritait pas d’être traité de la sorte, surtout pas après l’avoir aidé et transporté jusqu’à la clinique locale, où leur mère l’avait pris en charge.

Ils passèrent par les grands escaliers de béton, qu’ils descendirent rapidement puis, d’un commun accord, coururent jusqu’à la mer. Il ne s’arrêtèrent que pour retirer bottes et sandales, qu’ils laissèrent derrière eux. Ils reprirent leur chemin en marchant cette fois-ci et l’ex-Aqua retira sèchement sa main de celle de Danik, pour ensuite prendre les devants. Danik ne broncha pas, habitué à ses manières particulières. Elle ne lui paraissait pas à l’aise avec les contacts physiques, hormis lors de leur entraînement quotidien ou lorsqu’elle le voulait bien – une sorte de bulle lui traversait l’esprit, qui la rendait plus douce et plus affectueuse. Mais le tout restait purement amical.

« D’où est-ce que tu viens ? »

La question lui avait échappé, sous le coup d’une impulsion soudaine. De la curiosité qui n’avait pu être comblée auparavant. Mara lui jeta un coup d’oeil par-dessus son épaule.

« Je te l’ai déjà dit. Je viens de loin. Je ne savais même pas que ta région existait, avant aujourd’hui. Et pourtant… » Et pourtant, le père Helaku lui avait dit, lors d’une discussion privée, qu’Alola et Kanto entretenaient d’excellentes relations, et que même certaines espèces de pokémons avaient été introduites ici, sur l’archipel, et qu’elles avaient évolué davantage. « Si j’en ai la chance, un jour je t’y emmènerais. Enfin, avec Sora, pour ne pas faire de jaloux. »

( Sovkipou lance Survinsecte ( puis.50 ) sur tous )


Aide à la modération:
 


« This fate has become my own. » / avatar par Jill (l)
DC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12308

Mar 9 Mai 2017 - 6:54

Les deux Miaouss utilisent Griffe pour se venger sur Sovkipou !
(-5 Pvs)
(-5Pvs)

Pvs de Sovkipou = 30/40


Sovkipou utilisent Survinsecte !
(- 15 Pvs) C'est super efficace ! Son attaque spéciale diminue !
(- 15 Pvs) C'est super efficace ! Son attaque spéciale diminue !
Pvs des Miaouss : 0/32

Les dieux Miaouss sont K.O

Sovkipou gagne 152 Xp et monte au niveau 14 !
Brindidou gagne 253 xp et monte au niveau 10 !





Que voulez-vous faire, dresseuse Marie-Anne ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 27/02/2017
Messages : 501

Région : Alola
Mar 9 Mai 2017 - 10:42
« Ça ressemble à notre archipel ? »

La réponse de la jeune femme lui paraissait insuffisante, incomplète. Sa curiosité ne pouvait être satisfaite avec aussi peu de détails – il en voulait davantage. Le seul indice qu’il avait pu lui soutirer, quelques jours auparavant, était que sa région natale regorgeait de cours d’eau divers, passant du ruisseau à la rivière et de la rivière à une mer froide et houleuse, bien qu’elle borda la côte méridionale. Face à la question, Mara demeura silencieuse. Elle réfléchissait à ce qu’elle dirait, car elle ne voulait pas trop en dévoiler. Même si elle accordait sa confiance à l’aîné des Helaku, elle conservait une certaine réticence à se confier dans l’entièreté ; après tout, ils ne se connaissaient que depuis quelques mois.

« Nous avons aussi des îles, au sud, dont une île volcanique qui en fait voir de toutes les couleurs à ses habitants. »

Ou à ceux qui tentent d’empêcher une éruption mirifique d’avoir lieu.

« Mais si tu compares nos terres aux tiennes, elles sont plus froides et ont moins de relief, et nos arbres sont feuillus et immenses. Je ne crois pas avoir vu de palmiers, même aux abords des plages. Nous avons quelques massifs dans l’ouest, mais ce ne sont que les dresseurs les plus aguerris qui s’y risquent. »

Elle s’arrêta, laissant ainsi une chance à son interlocuteur de la rattraper. Lorsqu’ils furent côte-à-côte, elle lui offrit un léger sourire. Elle omettait volontairement de mentionner le plateau Indigo et la ligue, puisqu’ils constituaient des indices faciles. Se tournant ensuite vers la mer, elle s’y avança jusqu’à ce que l’eau atteigne ses genoux. Les vagues la bousculaient doucement, mais sans risquer de la faire tomber. La bise maritime sentait bon le sel et la liberté, et elle faisait virevolter ses longues mèches noires avec allégresse. Mara écarta les bras et ferma les yeux, son visage pointant vers le ciel. Les cris et les rires des touristes résonnaient çà et là autour d’eux, se mêlant aux jacassements des goélise.

« Et ça te manque ? »

« Un peu. Mais j’aime bien, ici. Les gens semblent moins stressés, moins pressés aussi. »

« Sauf ma mère. »

Danik se mit à rire et fut bientôt imité par Mara, qui avait goûté au tempément hyperactif de l’infirmière lors de sa convalescence. Elle bougeait toujours et marmonait sans cesse dans sa langue maternelle, travaillant sans relâche pour le bien-être de ses patients. Elle ne connaissait pas le terme repos.

« Sauf ta mère. D’ailleurs, je n’arrive pas à comprendre ce qu’elle me dit, elle parle vite et a un accent assez prononcé, un peu trop pour mes oreilles… Il va vraiment falloir que tu m’apprennes la langue d’Alola. »


( merci pour les modérations ! je laisse le topic actif en rp seulement.)


« This fate has become my own. » / avatar par Jill (l)
DC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Waterslide Clear Decal Paper
» Un bon suicide lead ?
» Meilleurs Lead
» I'm the one at the sail, I'm the master of my sea ♪
» I'm the one at the sail, i'm the master of my sea.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Ekaeka :: Route 2-