AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Liberé ... Délivré


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 25

Région : Alola
Dim 19 Fév - 20:16
Mario marcha seul dans les décombres de l’hôpital psychiatrique d’Ekaeka. L’asile avait pris feu, par miracle Mario avait survécu, sa cellule ne le retenait plus. Il décida de prendre la fuite. Cela faisait si longtemps qu’il n’avait pas respiré l’air de dehors, ce n’est pas avec sa sortie dans la cour de l’établissement une fois par semaine qu’il pouvait le faire. C’est donc guidé par un instinct de liberté que le patient 2112 et sans plus aucune restriction, qu’il prit la poudre d’escampette. Lorsque le soleil d’Alola brilla, il dut fermer les yeux pour ne pas être éblouis, puis il les ouvrit petit à petit pour s’y habituer. Une fois cela fait, il admira l’astre solaire, respira l’air frais et parfumé par le parfum des fleurs avant de sortir une marionnette. Une marionnette noire et sombre, il l’installa, l’observa et commença à lui parler :

« -Daemon ai-je le droit de faire ça ? Docteur Vey va être triste.
-On s’en fout de Vey ! Il t’enfermait ici. Sort un peu le nigaud, découvre la vie, la vraie, sois toi-même, vis.
-Mais si je suis moi, je ne suis plus vous.
-Pfff. Qu’est-ce qu’on en a foutre d’Angel, Lily et l’autre gosse de Baby ! Soit toi-même, mais sors-moi de temps en temps, après tout, je suis toi. »


Lorsque Mario parla avec sa propre bouche, il avait un son très faible peu audible, mais lorsqu’il parlait à travers sa marionnette grâce à la ventriloquie, le son était plus fort, mais plus perfide également. Mario se disait alors que Daemon devait avoir raison, il était libre. Il devait savoir pourquoi sa famille l’avait abandonné. Après tout Daemon fut le premier à parler pour lui. À l'époque, Daemon prenait possession de son corps, mais grâce à l’équipe du docteur Vey, Mario arrivait à extraire cette personnalité et à la personnifier par cette marionnette d’un démon. Par contre, sans elle Daemon peut reprendre possession de Mario et ainsi Mario n’est plus lui-même. Depuis sa tendre enfance, il savait qu’il était différent, pour que personne ne le remarque, il s’était replié dans le mutisme, résultat son père le frappait régulièrement, mais c’était son père, il l’aimait.

C’est sans se rendre compte, et donc de manière machinale que Mario avait avancée. Il entendit une sorte de hululement au-dessus de sa tête, il la leva et vit une créature perchée sur une branche. Les grands yeux du pokémon observèrent l’humain, puis firent pivoter sa tête à 90° vers le bas du côté droit, puis du côté gauche.

« Es-tu un pokémon ? »

C’était la première fois qu’il en voyait un, ils étaient interdits dans l’hôpital. Enfin, il en avait déjà vu avant ses cinq ans, avant son internement, mais au vu du peu de souvenir de cette période, il s’en rappelait à peine. Il se demandait quelle espèce était ce pokémon. Puis dans un autre hululement, le pokémon vint se poser sur l’épaule de Mario qui lui caressa la tête. Le pokémon hulula de bonheur et se mit à mordiller l’oreille de l’humain en guise de remercîment.

« Tu es drôle toi. Tu veux venir avec moi ? Comment tu t’appelles ? Je vais t’appeler Schizo, c’est comme ça que les infirmiers appelés le patient 1881 : le Schizo. Je ne sais pas ce que cela veut dire, mais cela te va bien. »

Un hululement d’approbation retentit. Ainsi Mario se fit un premier ami hors de ses autres lui : Daemon, Angel, Lilly et Baby.

Aide à la modération:
 


Mario #D169B9
Daemon #330428
Angel #E8BEDE
Lily #FF1CCA
Baby #C493B9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Dim 19 Fév - 21:22

Lvl 5



Brindibou lance charge
(- 9PV)
PV Rattata-A : 6/15


Rattata-A lance charge
(- 4PV)
PV Brindibou : 64/68



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 25

Région : Alola
Jeu 23 Mar - 23:37
C’est donc ignorant quel était ce pokémon que Mario continua sa fuite dans les îles d’Alola. Il ignorait tout de la vie extérieure, il espérait que Daemon, Angel, Lily, Baby et maintenant Schizo pourront l’aider. Il ignorait s’il y avait d’autres survivants de l’hôpital psychiatrique. Patients ? Personnels ? Une chose était sûre, lui était en vie avec Daemon, Angel, Lily et Baby.

Mario raconta sa vie à son nouvel ami. Il lui raconta donc son enfance malheureuse. Comment il perdait la mémoire et comment sa mère lui racontait des choses étranges qu’il avait faite. Faire du mal au Skitty domestique. S’habiller et se maquiller comme une fille. Être gentil et crédule jusqu’à partir avec un inconnu. Ou reboire au biberon alors qu’il avait passé l’âge. À chaque fois, il ne s’en souvenait plus. Or, malgré son jeune âge il sentit la peur de sa mère vis-à-vis de lui et la haine de son père envers lui. Si bien que Mme Net ne s’intéressa plus à lui, l’ignorant et que M. Net le frappa. Le pokémon volant écouta attentivement son ami qui parlait de cette voix peu audible. C’est ainsi que Mario marcha sans que l’une de ses autres personnalités ne se manifeste. Puis, il évoqua qu’un jour, alors qu’il n’avait que cinq ans, des gens en blouse blanche sont venus le chercher et l’ont emmené dans l’hôpital psychiatrique où il vécut le reste de sa vie jusqu’à aujourd’hui.

Au bout d’une heure de marche, Mario dut s’arrêter de marcher car des pokémon noirs lui barraient la route. Il était tout pareil : petits, poilus avec de longues moustaches et des dents blanches, proéminente et aiguisés comme des rasoirs. Les pokémons le regardaient méchamment bien décidés à ne pas le laisser passer comme il le voulait. Pris de panique, il sentit l’arrivée d’un de ses amis. Il devait faire vite si lui ne voulait pas disparaitre. Mario chercha dans son sac et en sortit une marionnette ressemblant à un ange casqué avec deux paires d’ailes. Il la mit sur sa main droite et à l’aide de son don de ventriloquie, il fit parler la marionnette avec une voix douce et réconfortante. Ouf, il était sauvé, son ami n’avait pas pris possession de lui.

« Mes amis. Vous devez avoir faim je suppose. Nous aussi. Nous n’avons rien à manger. Nous fuyons des gens méchants. Si vous voulez bien nous laisser passer, promis on vous ramène quelque chose à manger par la suite. »

Les pokémons sauvages ne semblaient pas l’entendre ainsi. Schizo, toujours sur l’épaule de Mario regarda la scène et ne sembla pas étonné de cette scène étrange entre un humain et une de ses personnalités personnifiées dans une marionnette. Puis, il fit pivoter à 90° sa tête vers le bas du côté droit avant de la remettre en place et de s’envoler. Mario eut peur que son nouvel ami prenne la fuite et l’abandonne comme le font tous ceux qu’il aime.

« Schizo revient. Ne m’abandonne pas toi aussi. »

Des larmes coulèrent sur les joues du malade androgyne lorsque le pokémon volant revînt à la charge. Il secoua frénétiquement de ses ailes et des feuilles épaisses, semblables à des plumes surgirent de sous ses ailes et allèrent fouetter gracieusement les ennemis.

Aide à la modération:
 


Mario #D169B9
Daemon #330428
Angel #E8BEDE
Lily #FF1CCA
Baby #C493B9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Ven 24 Mar - 15:58

Brindibou lance Charge! [-9pv]
pv de Rattata A : 0/15 pv

Il est KO! Brindibou monte niv 6!

Que voulez vous faire?



Je ne vois pas le niveau de ton pokémon dans ta T-card ( ou alors j'ai mal vu désolé >w< ) mais si il n'y est pas, n'oublie pas de l'ajouter !



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 25

Région : Alola
Ven 24 Mar - 18:44
Pris ainsi à partie et souffrant de recevoir les feuilles aiguisées comme des lames, les pokémons sauvages et ennemis ne purent que prendre la fuite. Une fois la route dégagé, Schizo reprit sa place sur l’épaule de Mario. Puis un bruit de claquement se fit entendre. Cela ressemblait au bruit que faisait Mario lorsqu’il frappait les paumes de ses mains l’une contre l’autre. C’était des applaudissements, mais n’en ayant jamais entendu, il ignorait ce que c’était. Intrigué, il se retourna et vit une vieille dame qui frappait ses mains. Il avait donc raison, c’était le bruit des mains se frappant l’une à l’autre. La dame s’adressa à lui :

« Ton Brindibou semble prometteur. Possède-t-il un nom ? »

Brindibou ? De quoi parlait-elle ? Mario vit qu’elle désignait le pokémon. Son pokémon était donc un Brindibou. Voilà, il en savait plus sur son ami Schizo. Or, il ignorait qui était cette dame et son mutisme s’empara de lui. Il ne pouvait pas lui parler directement, heureusement qu’Angel était là.

« -Bonjour madame. Ainsi ce pokémon est un Brindibou. Merci de nous l’avoir indiqué. Nous faisons que d’arriver et ce pokémon s’est lié d’amitié avec nous.
-C’est donc un pokémon sauvage. Mais pourquoi parles-tu avec ta marionnette et non toi-même. Même si tu es très doué en ventriloquie.
-Veuillez excuser Mario. C’est un garçon timide. Moi je m’appelle Angel, et le Brindibou se nomme Schizo, et oui il est sauvage. »

La vieille dame sembla attristée de ne pas parler directement avec Mario, mais elle semblait croire qu’Angel était Mario et non une autre personnalité. Elle devait penser que Mario utilisait Angel pour s’exprimait et ainsi vaincre sa timidité maladive. Elle sortit de son sac une drôle de balle rouge et blanche. Ni Mario, ni Angel ne savait de quoi il ne s'agissait. La dame se présenta à son tour, elle se nommait Ahinui. Un prénom régional. Au vu de sa peau mate, de ses longs cheveux obscurs, des traits marqués par le soleil, c’est une Alolaïenne pure souche. Elle nomma la balle une pokeball. Devant l’air interrogateur de Mario, elle se mit à sourire et lui indiqua que cela servait à capturer les pokémons.

« Vas-y. Essaie là sur Schizo. »

Mario, toujours sans dire un mot, se saisit de la fameuse pokeball, trop timide pour dire merci, il ne dit mot. Il regarda tour à tour la pokeball et Schizo, puis se décida enfin à ouvrir sa bouche sans passer par Angel.

« Je ne veux pas enfermer Schizo. »

Le fait d’enfermer le Brindibou dans une pokeball lui donnait l’impression de lui faire subir le même sort que lui a subi durant toutes ces années, non impossible de faire ça à son ami. Pour l’entendre, Ahinui dut tendre fortement l’oreille. Elle se mit à sourire en entendant pour la première fois le timide Mario. Elle lui dit de faire comme il voulait, et que s’il changeait d’avis elle lui laissait la pokeball. Schizo hulula de joie de rester à son état sauvage ainsi. Puis, le cadeau remis, la vieille dame reprit sa route dans la direction opposée de celle de Mario. Ce dernier caressa la tête de son pokémon qui la fit basculer d’un côté puis de l’autre tout en hululant de plaisir. Mario remercia Angel de l’avoir aidé et rangea la marionnette en forme d’ange dans son sac avec les quatre autres.

Des sirènes se firent entendre, que ce soit celle des pompiers ou de la police, il ne devait pas rester là. Ils ne devaient pas le trouver ici, il devait fuir le plus loin possible des ruines en flammes de l’hôpital psychiatrique.

Aide à la modération:
 


Mario #D169B9
Daemon #330428
Angel #E8BEDE
Lily #FF1CCA
Baby #C493B9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8434

Mar 28 Mar - 20:18

Un manglouton lvl 5 apparait !





Brindibou utilise Charge
(-8)
Pv de Manglouton 8/16

[center]
Manglouton utilise charge
(-4)
Pv de Brindibou 60/69

Que voulez vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 25

Région : Alola
Mer 29 Mar - 10:27
En fuyant sans faire attention où il allait, Mario se retrouva au milieu de nulle part. Il n’y avait que des palmiers, des herbes hautes vertes. Des fleurs de toutes les couleurs dans des tons vifs comme l'orange, le jaune ou le rouge, mais aussi du violet et du bleu. Un paysage paradisiaque. L’ancien pensionnaire d’un hôpital psychiatrique ne savait pas où donné de la tête. Il n’avait jamais rien vu de si beau. Des couleurs chatoyantes de partout, le silence, juste le bruit de la nature. Des pokémons parcouraient cette contrée chatoyante, il reconnut des rongeurs comme ceux qui l’ont bloqué il y a quelques minutes. Il y avait également d'autres pokémon de couleur brune, avec une bande plus ocre sur le corps, des petites oreilles ronde, plus longiligne que les autres rongeurs. Mais ce n’était pas tout, entre les arbres volaient des pokémons oiseaux noirs et blancs et une marque rouge sur son crâne. Tout cela était magnifique. Au loin, quatre autres pokémons oiseaux à la fois différents et semblables semblaient danser ensemble, il y en avait un jaune, un rouge, un rose et un mauve. Schizo hulula puis alla se poser sur une branche d’arbre. Mario s’allongea sur le gazon, ferma les yeux. Il ne voulait aucunement quittait cet endroit. Il était loin de tout, il ne faisait qu’un avec la nature. Il s’endormit.

Lorsque Mario se réveilla, il avait l’impression qu’il n’avait dormi que cinq minutes, mais au vu comment le ciel s’assombrissait, c’était plusieurs heures. Seul Schizo restait en tant que pokémon. Lui aussi était éveillé, d’un côté avait-il dormi ? Lorsque Mario se releva, le pokémon hibou se posa comme à son habitude sur une des épaules de Mario. Dans cette pénombre, ils entendirent plusieurs cris bizarres. C’est comme si ce cri ne venait pas de ce monde, de cette réalité. Intrigué, celui qui est atteint d’un trouble dissociatif de l’identité, TDI pour faire plus court, tenta de se diriger vers la source de ces cris d’outre-tombe. Il ne mit pas longtemps à la trouver. Un peu plus loin, dernier un buisson fleurissant, il vit trois drôles de pokémons tous identiques et surtout déguisés. En effet, tous les trois avaient une sorte de tissus jaunâtres sur eux, les camouflant complètement, un visage fait à la va-vite, et un morceau de bois en guise de queue. Mario trouva ça bizarre qu’un pokémon se déguise ainsi.

« Regarde-moi comment ils sont ridicules. »

Mario, comme beaucoup de fois, c’était saisi automatiquement de la marionnette de Daemon et parla avec sa personnalité noire. Mario lui répondit que non, qu’il ne les trouvait pas ridicule mais drôle.

« Tu n’as jamais su être franc de toute façon. Tu es comme cet ange blanc. »

Mario savait que Daemon parlait d’Angel. Sous Daemon, Mario avait donné des surnoms à ses autres personnalités, sauf à sa véritable : Mario. Pour Angel, c’était donc l’ange blanc, pour Baby c’était le gamin pleurnichard, et pour Lily c’était la pouffe maquillée. Quant à lui, il se nommait le beau ténébreux. En tout cas, en discutant, ils avaient dû faire trop de bruit, car les trois pokémons déguisés se retournèrent vers eux. Même s’il était impossible de voir leur vrai visage, Mario su qu’ils n’étaient pas heureux d’avoir été interrompus par un humain qui parle avec sa marionnette.

Aide à la modération:
 


Mario #D169B9
Daemon #330428
Angel #E8BEDE
Lily #FF1CCA
Baby #C493B9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Mer 29 Mar - 14:48

Brindibou utilise Charge
(-8)
Pv de Manglouton 0/16

Manglouton est KO !
Brindibou gagne de l'xp et monte lvl 7



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 25

Région : Alola
Jeu 6 Avr - 9:41
Il était encerclé, il ne pouvait fuir. Ces étranges et effrayants pokémons semblaient être mécontents d’avoir été dérangés. Mario avait peur, comme quand les infirmiers l’emmenaient dans la salle du sous-sol de l’hôpital. Il était également en colère contre Daemon d’avoir attiré l’attention des trois sauvages.

« -Daemon. Tu as fait trop de bruit.
-Qui moi ? Non c’est toi. Je suis toi et tu es moi ? »


Tout fut confus dans l’esprit de l’évadé. En effet, l’esprit sadique de Mario avait raison. Il n’était pas une autre personne, mais une autre personnalité qui passait à travers cette marionnette, mais il restait que Daemon c’était Mario, une autre facette de lui, mais bien lui. Ceci lui donna une terrible migraine, sa vision se flouta. Déjà qu’avec la nuit, il ne voyait pas grand-chose, là avec la vision troublée il se sentait comme un aveugle. Il sentit Schizo prendre son envol, quitter son épaule. Des petits objets tombèrent violemment du ciel, lui passants près du visage. Il ignorait de quoi il s’agissait. Il pensa juste que c’était son Brindibou qui utilisait son attaque comme contre les pokémons noirs rencontrés dans la journée. La migraine était de plus en plus terrible, Mario ne pouvait pas y résister, ignorant si son pokémon avait gagné, il s’effondre sur le sol herbeux et humide de cette prairie paradisiaque le jour et effrayante la nuit.

Lorsqu’il se réveilla, Mario était allongé dans un lit. Au départ, il pensa qu’il était de retour à l’hôpital psychiatrique, que tout : le feu, la fuite, les pokémons noirs, la vieille dame, les pokémons déguisés et surtout Schizo n’étaient qu’un rêve. Non, cette pièce n’était pas capitonnée comme sa cellule. Un lustre pendait au-dessus du lit aux draps bleus et blancs. Il tenta de se relever, en s’asseyant au bord du lit. Sa tête ne tourna pas. Il entendit un hululement familier, et Schizo vint se poser sur son épaule comme il en avait pris l’habitude. Un homme surgit alors dans la pièce. C’était un homme grand, fort en graisse, barbe hirsute. Il ne semblait pas vraiment prendre soin de lui avec sa chemise vichy, son pantalon tenu par des bretelles. Le tout recouvert de boue.

L’étranger se mit à lui sourire et lui dit qu’il était enfin réveillé, que cela faisait huit heures qu’il avait trouvé au milieu de la forêt.

« Ton pokémon semble heureux. Il n’a jamais voulu quitter ton chevet. »

Mario ne répondit pas, trop intimider pour qu’un son ne sorte de sa bouche. Il tentait de regarder où se trouvait son sac, mais ne le trouva nulle part. Il voulait tellement récupérer la marionnette d’Angel pour que ce dernier parle à sa place, mais impossible sans les marionnettes.

« C’est ton sac que tu cherches ? Il est dans le salon. Suis-moi. »

L’étranger lui fit signe de le suivre. Pas le choix, Mario se leva et vit qu’on l’avait habillé d’un t-shirt marcel blanc tout simple, trop grand pour lui et des jambes nues. Il portait toujours ses sous-vêtements, caché par ce t-shirt trop grand. Schizo s’envola et vola entre Mario et l’étranger. Ils arrivèrent dans une petite pièce où en son centre se trouvait une table rustique où on pouvait facilement manger à dix dessus, accompagnée de chaises en bois et osier tout aussi rustique. Non loin de là, un jeune garçon de pas plus de cinq ans jouait avec une poupée noire, ressemblant à un ange déchu, un ange noir. C’était la marionnette de Daemon. L’enfant joué avec les marionnettes de Mario Net. Là ce fut de trop, Mario ne put le retenir, Mario disparut on ne sait où, à la place se tenait Daemon. N’ayant pas la marionnette pour que ce dernier s’exprime, il, prit possession du corps de Mario. L’étranger ne sembla pas se rendre compte de ce changement, contrairement à Schizo qui s’éloigna de son dresseur.

« -J’espère que cela ne te dérange pas si mon fils Simon joue avec tes poupées. D’ailleurs elles sont magnifiques, où les as-tu eu achetés.
-Ce ne sont pas des poupées, mais des corps ! »


La voix était cassante, froide, sèche et perfide. Elle pouvait effrayer, elle n’annonçait rien de bon. Le timide Mario avait laissé sa place au cruel Daemon, qui dans un vrai corps pouvait enfin interagir physiquement.

Aide à la modération:
 


Mario #D169B9
Daemon #330428
Angel #E8BEDE
Lily #FF1CCA
Baby #C493B9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Ven 7 Avr - 14:42

Lvl 5




Brindibou lance charge
(-9PV)
PV Larvibule = 9/18


Larvibule lance sécrétion
(la vitesse de Brindibou diminue)



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 25

Région : Alola
Lun 10 Avr - 14:14
Daemon s’avança furieusement sur le pauvre enfant. Le petit garçon fut effrayé en voyant arriver le jeune homme qui lui est étranger aussi rapidement et furieusement. Il en fut paralysé. Mario, ou Daemon, se saisit de la marionnette qui représentait d’ailleurs Daemon. Il l’arracha même plutôt. Devant cette violence, l’enfant se mit à pleurer. Sans s’en soucier, Mario regarda la poupée noire. Son regard était sombre, insultant.

« Cet abruti de Mario n’est pas le plus éloquent, mais quel talent. Oui je pense que je suis aussi beau. »

Toujours en larmes, l’enfant fut encore plus effrayé lorsque Mario se saisit des autres marionnettes. Il les regarda une à une jusqu’à celle d’un ange adulte tout de blanc.

« Oui, du talent. Cet idiot d’Angel ne peut être qu’aussi moche que ça. »

Les pleurs ne cessaient pas et cela commençait à agacer Daemon. Il le regarda de haut le gosse et lui hurla, avec sa voix grave et sombre, qu’il devait se taire, qu’il ne l’avait même pas touché, que lui aussi serait furax si un gosse idiot et laid comme lui jouait avec son corps comme un vulgaire jouet. Là, ce fut de trop pour le père qui s’interposa entre celui qu’il venait de sauver et son enfant.

« -Et maintenant ça suffit ! Je vous sauve la vie et c’est comme ça que vous me remerciez en maltraitant mon enfant. Vous êtes cinglés. Votre place mérite d’être dans un asile.
-Mais qui vous dit que ce n’est pas de là que je viens ?
-L’hôpital qui a pris feu ? »
-Au revoir ! »


Daemon, à travers le corps de Mario, rangea les quatre marionnettes dans le sac, le mit sur son dos et sortit de la maison. Il avança pendant plusieurs minutes et une fois assez éloigné de la maison de son sauveur, daemon sentit le vrai Mario reprendre possession de son propre corps.

« Et merde ! »

Mario de nouveau maître de son corps se frotta les yeux, caressa la tête de Schizo, puis se saisit d’une des marionnettes dans son sac, celle d’un ange déchu noir, sombre et terrifiant, la marionnette de Daemon. Il la mit sur sa main droite, la leva jusque devant son visage et parla avec elle.

« Pourquoi tu as fait ça ? »

La voix de Mario était hésitante, presque inaudible et hésitante, comme si c’était la première fois qu’il parlait. Il agita ses doigts dans la marionnette pour faire en sorte que la bouche de cette dernière s’articule, puis son talent de ventriloque se manifesta, avec la même voix glaciale et sombre de Daemon.

« On s’en fout c’est qu’un gosse. Et ce n’est pas avec ton corps qu’il jouait ce gamin stupide. Je ne suis pas cette pouffe maquillée, je n’aime pas qu’on me tripote ainsi ! »

Aide à la modération:
 


Mario #D169B9
Daemon #330428
Angel #E8BEDE
Lily #FF1CCA
Baby #C493B9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Lun 10 Avr - 22:00

Larvibule utilise Force Poigne !
(- 7 Pvs)
Pvs de Brindibou : 53/72


Brindibou utilise Feuillage !
(- 4 Pvs) Ce n'est pas très efficace ...




Vous lancez une Pokéball !
(...)
Il est capturé ! Brindibou monte au niveau 8 ! Que voulez-vous faire, dresseur Mario ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 25

Région : Alola
Mar 11 Avr - 17:37
Comme à son habitude Daemon se montrait vulgaire et méchant envers les autres personnalités de Mario. Mario était trop timide pour répondre à sa personnalité noire, mais ce n’est pas le cas de Schizo, son Brindibou. En effet, le pokémon plante volant quitta l’épaule de son ami pour aller prendre dans son bec la marionnette représentant Daemon. Puis, alla se mettre sur une branche. Mario avait donc peur, comme il n’avait plus la marionnette que Daemon prendrait sa place, mais que nenni, il gardait le contrôle. Schizo relâcha alors la poupée qui tomba au sol assez violemment. Mario s’en saisit, la remit sur sa main.

« -Oiseau de merde. Dis à ton pokémon que s’il recommence, je le faire griller à la broche.
-Tu serais plus gentil, il ne ferait pas ça.
-Tu m’as pris pour qui ? Cet idiot d’Angel ! Gentil c’est pour les faibles.
-Je ne suis pas faible ! »


Mario ne laissa pas son autre personnalité répondre, car il rangea la marionnette dans son sac avec les autres, sans que ce dernier ne dise quelque chose. C’est à ce moment-là, que Mario remarqua qu’il était à nouveau seul. Une personne l’avait encore exclu. Mais pourquoi les gens ne voulaient pas de lui ? Pourquoi personne ne l'aimait ? Ne pourrait-il jamais être avec quelqu’un ? Vivre en famille ? C’est en se posant ce genre de question, que des larmes coulèrent de ses yeux, sur ses joues. Il s’assit dans l’herbe, se mit en boule puis il sentit un pincement au niveau de ses fesses.

« Arrête Schizo. Tu me fais mal »

En guise de réponse, le pokémon hulula, mais le son ne venait pas de derrière, mais d’au-dessus. Lorsque Mario leva la tête et qu’il vit son pokémon perché sur sa branche, il se demandait alors ce qui lui avait pincé les fesses. Il se retourna donc et vit une drôle de créature blanche, au visage brun avec une pince jaune et rouge. Ainsi c’est ce pokémon qui lui avait pincé les fesses. Mario l’observa, le pokémon insecte ne cessait de serrer et desserrer sa pince comme si avoir pincé Mario une fois ne suffisait pas. Mario trouva ce pokémon drôle, il s’accroupit pour se mettre à son niveau et lui demanda s’il voulait devenir son ami. En guise de réponse, le Larvibule, car c’était un Larvibule, mais ça Mario l’ignorait, lui pinça le nez. Mario hurla de douleur. Comme pour le défendre, Schizo intervint et lui donna de puissant coup de bec sur la carapace. L’insecte tenta de fuir l’oiseau en creusant un trou.

« Arrête Schizo. Je veux qu’il devienne mon ami. »

Le Brindibou écouta son ami et cessa son attaque Picpic. Mais le Larvibule allait bientôt être enfoui sous terre. Pas question qu’un autre ami s’écarte de lui. Mario se souvint alors des balles rouges et blanches que la vieille dame lui avait données. Si ses souvenirs sont bons, cela permettait de capturer les pokémons et d’en faire un ami. Il devait donc tenter. Il lança alors une des pokeballs qui aspira le Larvibule. Mario trouva drôle de voir cet objet remuer de droite à gauche pour finalement s’immobiliser en gardant à son intérieur le pokémon fraichement capturé.

Aide à la modération:
 


Mario #D169B9
Daemon #330428
Angel #E8BEDE
Lily #FF1CCA
Baby #C493B9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Mar 11 Avr - 18:03

Un Rattata d'Alola niveau 5 apparaît !





Rattata d'Alola utilise Mimi-Queue !
La défense ennemie diminue !


Larvibule utilise Force Poigne !
(- 10 Pvs)
Pvs de Rattata d'Alola : 8/18




Que voulez-vous faire, dresseur Mario ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 25

Région : Alola
Jeu 20 Avr - 18:24
Mario récupéra la pokeball et l’activa de façon à ce que le pokémon fraichement capturé en sorte. Le Larvibule regarda son dresseur puis grimpa le long de sa jambe, le chatouillant au passage. Puis il passa dans son dos, pour finir sur son épaule gauche où il se logea. Schizo alla se percher sur l’épaule droite de Mario. Caressant la tête de son nouvel ami, Mario se demanda bien comment appeler ce petit être étrange. Il pensa alors au patient 3443, les infirmiers le nommaient Psychopathe, mais trouvant ce nom trop long il le raccourcit en :

« Psycho. Tu seras Psycho. Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais cela te va bien. Je te présente mon autre ami : Schizo. »

Schizo hulula en entendant son nom. Ainsi Mario s’est fait un nouvel ami bien étrange. Ce dernier ne savait pas voler comme le premier certes, mais il savait créer des tunnels et ça c’était marrant.

« C’est quoi cette laideur sur ton épaule. »

Mario ne s’était pas rendu compte, mais il s’était emparé de la marionnette de Daemon et son autre personnalité parla à travers elle. Et apparemment, il n’appréciait pas beaucoup Psycho.

« -C’est Psycho mon nouvel ami.
-Une larve. Voilà ce qu’est ton ami. Il ne sert à rien, libère en toi. »


En guise de réponse, Psycho se jeta sur Daemon et à l’aide de ses pinces le serra fort. Or, Daemon n’est qu’une marionnette dans laquelle se trouve la main de Mario, c’est donc sans le vouloir qu’il blessa son propre dresseur, qui hurla de douleur. Il jeta la marionnette au sol et eut peur que Daemon s’empare de son corps, mais non, c’est bien sa personnalité qui resta maitresse de lui. Il récupéra l’insecte qui avait voltigé avec Daemon, le reposa sur son épaule tandis que Schizo n’avait pas bougé d’un pouce. Mario récupéra ensuite Daemon et le rangea avec les autres dans son sac.

« N’ai pas peur Psycho. Daemon ne peut pas te faire du mal tant qu’il est dans la marionnette, si je n’ai pas la marionnette je deviens daemon et là je risque de te blesser. Alors ne fais plus ça je te prie. »


Le Larvibule écouta son dresseur, mais ne donna pas l’impression de s’en préoccuper. Au contraire, dans son regard de simple insecte, il donnait l’impression de réitérer cet acte si nécessaire.

Aide à la modération:
 


Mario #D169B9
Daemon #330428
Angel #E8BEDE
Lily #FF1CCA
Baby #C493B9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Liberé, délivré, c'est décidé je m'en vais...
» Dévouée comme une fille envers sa mère
» Abracadabra me voilà ~ [PV July Martens]
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» DÉLIVRÉS DE SOUSSANG!

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Lili'i :: Route 1-