AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» L'associé(e) du diable [PV Luna Tic]


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 102

Ven 10 Fév - 22:49
Alola... Voilà quelques jours que je suis sur cet archipel, sur l'ïle Mele-Mele, et je déteste déjà mon nouvel environnement. La chaleur est constante, étouffante parfois quand on reste enfermé dans ce stupide centre... Une moiteur arrive à certains moments des jungles environnantes, elle nous colle instantanément les vêtements sur la peau. Le seul espoir d'y échapper est d'aller se poser en bord de mer, pour bénéficier des embruns marins. Mais, comment dire... Mes capacités de mouvement sont plutôt restreintes actuellement... Ah, et le soleil! Brillant, chaleureux, parfait si tu es en maillot de bain au bord de la plage ou sur une terrasse de bar. Mais ici, dans ce centre assez mal isolé, il est notre ennemi... Il surchauffe les pièces en cognant méchamment aux vitres, et bien souvent, il n'y a pas de rideau à fermer pour éviter à la pièce de trop souffrir de la chaleur. Non, apparemment, les géniaux concepteurs de ce centre ont jugé qu'il était trop dangereux de mettre des rideaux ou des stores aux fenêtres, il vaut mieux laisser crever de chaud les personnes à l'intérieur... Je suis donc ici depuis quelques jours, en compagnie de trois autres détenus "volontaires" pour ce projet de réinsertion sociale grâce aux pokemon. La bonne blague... Je n'y crois pas un seul instant. Si je me suis engagé ici, c'est surtout pour sortir au plus vite du système pénitencier. Je donnerai le change le temps qu'il faudra, mais j'espère que cela sera rapide. Je ne sais pas si le docteur Wallon me pense sincère quand je lui dis que je vais participer correctement à son programme à la con. Après, il y a une certaine naïveté qui pourra clairement me servir chez cette femme. J'ai l'impression qu'elle s'est un peu enfermée dans l'utopie de son programme, et qu'elle croit dur comme fer que les pokemon peuvent changer complètement les gens. Pfeuh... Je suis trop vieux pour être changé par un stupide animal. Et puis, je n'en ai pas vraiment envie. Tout ce qui m'intéresse, c'est de sortir d'ici au plus vite, "blanchi" par ce programme de mes précédentes "erreurs" de parcours. Et cette fois-ci, personne ne parviendra à me remettre la main dessus. Pas même ce groupe de mercenaire responsable de ma chute... D'ailleurs, c'est moi qui les retrouverai, quand le moment sera venu. Ils m'auront peut être oublié, malheureux moucheron insignifiant pris une fois dans leur toile d'araignée. Mais moi, je me souviens. Du Dracaufeu, et des voix des deux hommes masqués. Ce souvenir est marqué au fer rouge dans mon esprit. Viendra un jour où je pourrais les traquer, et régler mes comptes. J'aurais l'avantage de la surprise, ils ne verront rien venir. Patience, d'ici là. J'ai d'autres "problèmes" à régler avant de pouvoir penser pleinement à la vengeance.

-"M. Loghan. Je ne comprends toujours pas pourquoi vous faites appel à un avocat. Personne ne vous accuse de quoi que ce soit, vous venez à peine d'intégrer le programme..."

Le docteur Wallon semble nerveuse. Elle est appuyée contre l'unique fenêtre de la pièce dans laquelle nous nous trouvons et regarde le paysage paradisiaque de l'île. Pour ma part, je suis vautré sur l'une des chaises entourant une table plutôt sobre, située au milieu de la pièce. Je ne suis pas menotté et tant mieux. Je peux ainsi passer les mains derrière la tête et me balancer sur les pieds arrière de la chaise, un sourire narquois sur le visage.

-"Très chère docteur. Votre programme de réinsertion est très récent, je tiens à m'assurer que tous mes droits en tant que "volontaire" soient respectés. Ce serait dommage que l'administration pénitencière vous tombe dessus dans quelques mois et vous oblige à fermer pour des détails. L'avocat que j'ai contacté, car c'est mon droit, va pouvoir mettre en lumière tout ce qui ne correspond pas à la loi et qui pourrait handicaper mon retour vers la société."

J'aurais du dire l'avocate, d'ailleurs. Maître Tic. Drôle de nom. Je verserais bien immédiatement dans un humour bien gras, mais j'ai appris à ne pas juger trop vite les gens. Et puis, Maître Tic était la seule qui acceptait de se déplacer rapidement au centre, et dont les honoraires étaient compatibles avec mes moyens financiers. Le passage en prison ne m'a pas complètement mis sur la paille, mais autant faire attention avec l'argent. Du moins pendant un temps. J'avais donc contacté la jeune femme hier en fin d'après-midi. Nous avons convenu d'une rencontre au centre pénitencier semi fermé de Ekaeka. C'est un vieux bâtiment qui abritait un collège. Les élèves ont eu droit à des locaux flambants neufs l'année dernière, et l'administration pénitencière a récupéré les murs. Toute une partie a été transformé en prison complètement fermée, pour des détenus purgeant des peines longues. Le projet du docteur Wallon a été installé dans une des ailes de la prison bénéficiant d'un accès, certes contrôlé, mais privilégié à l'extérieur. L'enjeu du programme est, qu'à moyen terme, moi-même et mes codétenus sortions la journée avec nos pokemon et revenions au centre à partir de l'heure du couvre-feu. Bon, pour le moment, je n'ai pas encore beaucoup vu l'extérieur de la prison, je suis pas mal resté au centre, le temps que le programme commence réellement. Je souhaite regagner le plus vite possible un peu de liberté, et je compte sur l'aide d'un avocat pour faire bouger les lignes. Le docteur Wallon n'a pas de formation pointue en matière de droit, je suis sûr de pouvoir profiter de cela au maximum.

Quelqu'un toque à la porte et le docteur Wallon va ouvrir. Un garde en uniforme se trouve de l'autre côté, et il encadre une jeune femme. Mon avocate, très certainement. Le docteur Wallon l'accueille avec un ton un peu brusque, sans lui serrer la main.

-"Maître... Bienvenue... Je vous laisse avec votre "client", il tient à vous voir en tête à tête quelques instants avant que nous... discutions. Faîtes comprendre à M. Loghan qu'il est ridicule de faire appel à un avocat, le programme qu'il va suivre est parfaitement adapté à son cas et celui de ses codétenus, nous garantissons l'intégralité de leurs droits. Je vous laisse. En cas de besoin, vous pouvez appeler le gardien, qui reste devant la porte."

Le docteur sort de la pièce sans tarder, et referme la porte, me laissant seul avec mon avocate, à qui je décoche un large sourire, toujours affalé sur ma chaise.

-"Maître Tic... Merci d'être venu jusqu'ici... Vous aimez les locaux? Une école reconvertie en prison... Ironique, n'est ce pas?..."

HRP:
 


en cours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 74

Région : Alola
Dim 12 Fév - 1:23
Si ce n’étais pas pour le travail, tu n’aurais jamais pénétré l’enceinte de ce bâtiment, même si l’un de tes proches y était condamné. Déjà parce que tu n’as plus vraiment de proches à proprement parler mais surtout parce que ce lieu réunit deux lieux que tu exècres du plus profond de ton âme, deux endroits que tu as eu l’occasion de visiter de nombreuses fois et qui sont inscrits dans ton esprits comme l’enfer sur terre : une prison et une école. Le premier était cet endroit où tu ne t’étais jamais senti à ta place, celui où tu as commencé à devenir celle que tu es aujourd’hui à cause du rejet, celui même que tu aurais fait brûler si tu n’avais pas eu un minimum de conscience plus jeune. Ajoutez à cela l’option pénitencier pour te rappeler toutes ses visites à la prison que tu as faîte avec ton père, où tu as pu y voir la mise à mort sur la chaise électrique d’un des plus grands ennemis de tes parents, une scène inscrite dans ta mémoire et tes cauchemars. Vraiment, ce lieu te mettait mal à l’aise à un point que tu avais rarement eu l’occasion d’atteindre auparavant.

Mais ce n’est plus le moment de stresser, tu es là pour ton premier client, un détenu cherchant à faire valoir ses droits dans un nouvel environnement. Tu n’en savais en soit pas beaucoup plus que cela, en dehors du nom du détenu, un certain Rory, l’homme ayant été très bref à propos de sa demande le soir précédent, mentionnant simplement rapidement un programme de réinsertion sur lequel il avait quelques doutes. Ne pouvant vraiment te permettre d’être pointilleuse sur tes clients tant que tu ne t’étais pas fait un nom dans les alentours, tu avais accepté, un peu par dépit. Mr.Ossan, ton nouveau patron, t’avait d’ailleurs regardé avec un drôle de regard avant de lâcher un subtil « T’as de sacré couilles pour une miss. ». Et en soit, il n’avait pas tort, même un gars baraqué d’une bonne vingtaine d’années aurait sûrement refusé, que ce soit pour l’idée d’avoir affaire à un criminel incarcéré ou celle de voir sa réputation entachée par la défense d’un monstre pareil. Mais ce n’est pas ça qui allait t’effrayer, pas quand tu avais côtoyé ce genre d’individus pendant la quasi-totalité de ta vie. Sans attendre, après l’appel, tu avais commencé à collecter les infos à propos de l’individu sur l’ordinateur du bureau, amassant tous les petits articles qui avait un lien avec l’homme. Assez rapidement, tu en trouvas traitant d’une suspicion à son égard à propos du meurtre d’un des proches ainsi que de celui d’un pokémon. Il n’avait cependant pas été revu depuis lors, présumé en fuite. La seule autre trace que tu peux trouver de lui se trouve dans son arrestation des années plus tard après qu’il ait commis nombre de crimes sous la bannière de la Team Galaxy. En quelques infos trouvées, le bilan était clair, tu allais avoir affaire à un sacré client, un criminel endurci et un tueur si l’on en croit les rumeurs. Mais comme le veut la justice, chaque personne a le droit à un avocat et il faut bien quelqu’un pour s’occuper de cet homme, toi dans le cas présent.

Arpentant les couloirs menant à la pièce où se trouve ton client, tu continuas à tenter de rassembler mentalement les infos que tu avais glané jusqu’à tard dans la nuit à propos de ce programme de réhabilitation, en essayant d’ignorer les insultes, les sifflements et les menaces des quelques détenus croisés qui ne semblaient pas pouvoir se contenir en présence du sexe opposé. Le garde s’excusa pour eux, promettant de régler ce problème après. Au moins, tu arrivas en un seul morceau devant la pièce où t’attendais ton client. Adressant un bref alola aux deux personnes dans la pièce, tu te fais à moitié agressée par une supposée psychologue aux arguments prédominants. Une fois ses rapides présentations/instructions faîtes, elle part de la pièce sans demander son reste, te laissant seule à seule avec ton client une fois que ton regard eu fini d’admirer les jolies formes à l’arrière de la femme qui venait de partir. L’homme était comme tu l’imaginais, menaçant, un look un poil rebelle qui ne demandait qu’à afficher la colère de son porteur et des cicatrices bien visibles, les mêmes qui servent de médailles pour leur valeur aux criminels. T’inclinant rapidement pour lui présenter tes respects, tu n’attends pas bien longtemps avant de commencer à t’exprimer.

- Enchanté, Monsieur Loghan. On va passer sur les questions à propos de mon ressenti et directement passer dans le vif du sujet avec une question simple. Quels sont vos objectifs pour les négociations que je vais entreprendre en votre nom aujourd’hui ?

Tu n’y va pas de main morte et t’impose immédiatement dans la conversation, donnant le ton de l’échange qui va suivre. Si tu laisses cet homme prendre l’avantage dans la discussion, cela pourrait mal finir pour toi et tu le sais. L’important est d’être celle qui contrôle la conversation sans titiller les nerfs de l’individu, histoire d’éviter toutes représailles et perte du contrat. C’est d’ailleurs pour cela que tu avais arboré une tenue très sobre, se composant d’un jean noir et d’une chemise blanche, que l’homme ne puisse pas à lire en toi en se basant sur ton physique.

- Et je vais avoir besoin de quelques explications à propos de ce programme en prime, que je puisse bien comprendre la globalité de cette affaire.

Tu prends finalement une chaise et viens te poser face à ton interlocuteur, un carnet à la main pour prendre en note tout ce qui sera à retenir de cette discussion.
hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» L'associé(e) du diable [PV Luna Tic]
» Corne du Diable = Psycopathe
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Ekaeka-