AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Ton quotidien


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 194

Région : Alola
Mar 7 Fév 2017 - 16:22
Au matin (soyons honnête, au bon milieu de l’après-midi plutôt), tu extirpes ta carcasse de son lit. Pas lents et peu déterminés te guident jusqu’à la salle de bain minuscule afin de pleinement te réveiller sous une bonne douche chaude et rafraîchissante. Sentir l’eau qui coule est apaisant, tu pourrais y rester des heures durant, sans souci. Juste que l’envie de devenir tout fripé de la peau ne t’enchante pas. Cela ne t’empêche pas de ne pas te presser. Plutôt absent mentalement au réveil (bien que tu le sois un peu toujours, mais passons), tu te plais juste à ressentir les sensations, ne songeant pas à ce que tu feras pour occuper ta journée. La planification ne constitue pas une force chez toi, au contraire. Tu vis au jour le jour, profitant de l’instant présent. Il y a des avantages à un tel mode de vie, mais aussi de gros désavantages que tu ne vois pas, surtout parce que tu t’es mis toi-même dans un mode de vie peu sain. Sexe, drogues, alcool... On peut dire que tu te casses la gueule tous les jours. Avec tes troubles de mémoire depuis « l’incident », c’est ainsi que tu as choisi d’affronter les épreuves quotidiennes. Affronter, ou les fuir serait un meilleur terme. Lâche que tu es, Ryu, mais tu n’en montres rien.

C’est facile de vivre ainsi, puisque tu reçois une indemnisation depuis « l’incident ». Pas besoin de te bouger pour bosser, l’argent arrive tout seul dans ton compte en banque. Il ne te reste plus qu’à payer chaque mois ton petit studio et le reste, tu en fais bien ce que tu veux. Tu as toujours été désinvolte, mais jamais à ce point avant de perdre une partie de ta lucidité. De toute façon, faire la comparaison ne traverse pas ton esprit malade, puisque tu ne sais plus établir la chronologie de ta vie. Tu ne sais plus ce qui est un souvenir d’une pure invention. Après ce que tu as subi, c’est tout à fait normal d’en être indemnisé. Le hic, c’est que tu ne te sers pas de cet événement pour te relever et pour cheminer. Non, tu stagnes, chaque jour se suit et se ressemble. Ça ne te gêne pas, tu ne tournes jamais ton regard vers le passé. Bref, ta main coupe l’eau. Douche terminée, tu t’essuies le corps grossièrement, enfilant ensuite un boxer propre ainsi qu’un pantalon de tissu noir. Rien au haut du corps, pas besoin. Il fait chaud, dans cette région. Tu habites sur l’île Mele-Mele, là où la chaleur et le soleil sont presque présents toute l’année. Les pluies sont rares, mais quand il y en a, tu as l’habitude d’aller à l’extérieur, de fermer les yeux et de rester immobile sous l’eau pendant un bon moment.

Au réveil, tu ne manges pas. Ton estomac n’y survivrait sûrement pas. Non, à la place, tu te saisis de ton paquet de clopes, en sortant une. Direct coincée entre tes lèvres, tu l’allumes avec le briquet qui est toujours dans le paquet. Ainsi, tu n’as pas à le chercher, à te souvenir de l’endroit où tu l’as laissé la veille. Après une première bouffée, tu te sens déjà plus en forme, bien que ça ne soit qu’illusoire. Satisfait de fournir à ton corps sa dose quotidienne de nicotine, tu files vers la porte donnant sur le petit balcon. L’ouvrant ensuite, ta voix grave et blasée retentit. C’est une habitude, chaque jour s’amorce ainsi.

« Hidzume ? » Ton starter, ce Tiboudet, est constamment libre. Il se balade à l’extérieur à son bon vouloir, sauf lors de tempêtes tropicales. Il ne doit pas être très loin, mais parfois, il est si étourdi qu’il s’égare et que tu dois le chercher. Tu espères qu’aujourd’hui n’est pas un de ces jours. C’est toujours si pénible à tes yeux de perdre du temps pour tenter de trouver un Pokémon qui ne sait plus rentrer à la maison. Au moins, les gens du quartier sont habitués et ils reconnaissent ton Tiboudet. Il a toujours cette expression débile au visage, plus que les autres de son espèce. Puis, tu songes à lui mettre quelques plumes dans la crinière. Là, il sera vraiment unique. À voir.

Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Mar 7 Fév 2017 - 18:19

Rattata-A lvl5apparaît !




Tiboudet lance coud'boue
(-10PV) la précision du Rattata-A baisse !
PV Picassaut : 7/17


Rattata-A lance charge
(-6PV)
PV Tiboudet = 64/70



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 194

Région : Alola
Sam 11 Fév 2017 - 1:38
Quelques minutes défilent sans que la silhouette du petit cheval n’apparaisse dans ton champ de vision. Pendant l’attente, tu fumes tranquillement ta clope, balançant la cendre à l’extérieur. Néanmoins, lorsque tu la termines et que ton Tiboudet n’est toujours pas rentré, tu te dis qu’il doit être loin ou perdu. Problème. « Hid' ? » Tu tentes de l’appeler une seconde fois, utilisant une appellation différente. Peut-être y réagira-t-il, même si au fond, tu sais que les chances sont minces. Il se reconnaît en temps normal, il n’y a pas de souci à ce niveau. Forcément, il s’est paumé quelque part. Patientant encore un peu, un soupir t’échappe ensuite. Pas le choix, il te faut sortir. Tu comptes en profiter pour te réapprovisionner en alcool, ta réserve commence à être basse. Et puis, tu te sens assez en forme pour t’entraîner un peu. Ton corps est important à tes yeux, il ne s’entretient pas tout seul, encore moins avec le rythme de vie que tu lui imposes depuis déjà quelques mois. La consommation faisait déjà partie de ton quotidien, ça serait mentir que de dire que c’est « l’incident » qui a provoqué tout cela. Juste, la dépendance ne s’était pas encore installée. Là... il serait difficile pour toi d’arrêter. Il s’agit de ton moyen de fuite afin de ne pas trop réaliser à quel point ta mémoire est affectée quand tu es à jeun. Les expériences menées ne t’ont pas rendu la vie plus facile comme c’était censé le faire, loin de là. C’est malheureux, mais il n’y a pas vraiment de possibilités de faire marche arrière, de soigner les dégâts. Le cerveau humain est trop complexe. Et puis, tu craindrais aussi d’empirer ton cas, de générer encore plus d’inventions dans tes souvenirs.

Bref, avant de te bouger, tu attends encore un peu, mais toujours rien. Quelle galère. Tu files te préparer, ayant à cœur d’être plus que présentable lorsque tu sors. Tu es tellement désinvolte sur bien d’autres points que c’est limite contradictoire de te voir accorder autant d’importance au physique. Mais tu y tiens réellement. Après tout, c’est grâce à lui que tu peux coucher quand tu le désires, avec à peu près toutes les personnes que tu convoites. Tu tiens à ne pas te lier de cette façon. De toute façon, les relations c’est subjectif. C’est peut-être même fictif, qu’en sais-tu au fond ? Tu n’as aucune preuve qu’il s’agit d’une autre invention de ton esprit, de cette mémoire lourdement affectée. Au fil du temps, tu en viens à t’éloigner parce que tu doutes de plus en plus de la véracité des sentiments, même des tiens, les croyant faux et conditionnés. Voilà pourquoi tu n’as pas beaucoup de proches. Te montrer sociable est simple, tu l’es. Cependant, dès que ça devient un peu trop intime à ton goût, ça dérape. Puisque ça ne t’a jamais gêné, tu ne cherches pas à faire autrement. Tu penses être bien à vivre ainsi, au jour le jour, sans t’appesantir d’une relation stable qui mettra — c’est ce que tu redoutes — à mal plus encore ta stabilité et ton mode de vie. À moins de tomber sur une personne aussi spéciale que toi... Ça, tu ne peux pas le prédire. N’importe quoi peut arriver. Puis, ça ne signifie pas pour autant que l’entente serait bonne entre vous. Il faut admettre que ta tendance à douter de la réalité peut agacer, à la longue. Tu t’assures ainsi de garder un pied dans la réalité, te forgeant de vrais souvenirs, mais tu fuis en même temps avec les substances que tu absorbes régulièrement.

Fin prêt, tu dissimules ton paquet de clopes dans une de tes poches de pantalon, dans l’autre ton porte-feuille et tes clefs puis tu quittes ton petit appartement. Tu ne ressens pas encore le besoin de te défoncer la gueule, alors pas de drogues. Tu n’en consommes heureusement pas tous les jours. Sinon, tu aurais bien plus de problèmes. Ça n’est pas sain, sauf que ça ne semble pas t’atteindre. Tu ne crains pas les dommages ou séquelles permanentes, comme si tu te disais que ta situation ne pourrait pas être pire. Mais elle peut. Ne te surprends pas, tu cherches les soucis en agissant ainsi. Tu en imposes beaucoup à ton corps aussi. Un jour, cela se retournera contre toi. Tu risques de moins t’amuser quand ça sera le cas. Bref, te voici dehors, déambulant dans les rues. Ton regard qui paraît absent navigue un peu partout, cherchant ton Tiboudet. Parfois, ta voix grave retentit, tu l’appelles par son surnom. Il ne te vient pas à l’idée d’arrêter des gens sur ton chemin pour leur demander s’ils l’ont croisé. Tu te débrouilles, étant assez indépendant quand ça concerne tes affaires. Tu n’as pas non plus spécialement l’envie de bavarder en ce moment. Ça ne fait pas très longtemps que tu es réveillé et on ne peut pas dire que tu sois très motivé et alerte durant les deux premières heures. Toujours un décalage et c’est pire quand tu consommes au réveil. Un peu découragé, tu t’arrêtes pour te prendre une autre cigarette. Ce genre de situation te donne plus envie de fumer. Rapidement, elle est allumée et la première bouffée est tirée.

Cela fait, tu reprends ta route, laissant tes pas te guider. Il peut être n’importe où ce cheval idiot... « Oh, Ryu ! » Tient, y a une fille qui vient t’interrompre. Tu reconnais sans problème sa voix, pas besoin de te retourner pour deviner de qui il s’agit.

Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8434

Sam 11 Fév 2017 - 9:57
Vous lancez une pokéball !
...:
 


Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 194

Région : Alola
Lun 13 Fév 2017 - 2:30
Lentement, la clope entre les lèvres, tu te tournes vers cette personne qui t’a interpellé. Akimi est devant toi, souriante. Elle aussi est particulière, surtout dans son style. Sa personnalité est par contre un peu plus fade. Dommage. Elle essaie tellement fort d’être ton amie, que tu la laisses entrer dans ton cercle social inexistant. Tu en a certes un, mais pas de connaissances proches. Tu en avais avant, mais depuis ce qui t’est arrivé, depuis que ta mémoire te joue des tours et qu’elle est floue, tu tiens à ne plus te lier, tu t’es éloigné de certains. À la longue, ça pourrait être dommageable pour toi. Fais s’y attention... Pour le moment, tout va bien, mais qui sait ce que l’avenir te réserve. Au moins, tu as un Pokémon avec toi pour t’occuper. Bon, parfois, il se paume quelque part. N’empêche, la majorité du temps, il est là à tes côtés. Bref, cette fois, il te faut le chercher, mais tu ne comptes pas ignorer ton amie qui est venue te parler. « Yo », dis-tu sur un ton désinvolte qui te caractérise si bien. Tu avais tout de même pris le temps de retirer ta clope d’entre tes lèvres avant, mais tu la remets tout aussi vite pour tirer une nouvelle bouffée. Tu as tout de même la délicatesse de tourner la tête pour expulser la fumée, ne l’envoyant pas sur ton interlocutrice. Cette dernière reprend. « Hid' s’est encore perdu? » Elle a l’habitude avec ton Tiboudet. Ça fait tout de même quelques mois qu’il est à tes côtés, elle le connaît également. Souvent, elle t’accompagne pour lui mettre la main dessus, discutant avec toi de tout et de rien.

« Ouais ». On peut dire qu’avec toi, c’est souvent clair et concis. Tu n’oses pas phraser de longues affirmations, sinon tu pourrais t’y perdre. Mais ça, ça date de même avant l’incident. « Tu m’accompagnes? » demandes-tu plus par habitude que par réel désir de l’avoir à tes côtés. Et puis, ainsi, les regards ne seront pas que posés sur toi. Bien que tu sois habitué et que se soit l’effet que tu veux, d’attirer l’attention par ton excentricité, il y a des jours pendant lesquels tu préférerais te fondre dans la masse. C’est selon ton humeur du moment. Aujourd’hui, tu avais envie d’être tranquille, mais c’est raté. Tant pis. « Bien sûr ! » Akimi est motivée, c’est le moins qu’on puisse dire. Vous reprenez donc la route, marchant côte à côte. Tu es d’abord silencieux, fumant lentement ta nicotine. Et elle, elle en profite pour sortir rien de moins qu’un joint qu’elle allume au bon milieu de la rue. Ce genre de comportement pourrait être étrange pour bien des gens, mais pas pour toi. C’est totalement ton genre aussi, te moquant éperdument des passants ou des enfants qui peuvent jouer dans le coin. Parfois, il y a des râleurs qui te gueulent leur façon de penser, soit que ça n’a pas sa place en pleine rue, mais tu te contentes de hausser les épaules et de poursuivre ta route sans répondre. Tu te moques bien qu’on t’insulte, qu’on ne t’accepte pas. Ça ne te fait pas de peine. Après tout, tu n’as pas l’envie de te lier à qui que ce soit. Donc ça serait contradictoire d’accorder de l’importance à ce genre de choses. D’un sens, tu as raison. On ne peut pas plaire à tous et il vaut mieux se préoccuper des gens qui nous acceptent et qui nous aiment tels que nous sommes. Les autres peuvent aller se faire voir.

Cette fois ne fait pas exception. Vous entendez une vieille qui marmonne à côté de vous, juste assez fort pour que vous captiez ses paroles. Si, pour ta part, tu ne daignes même pas la regarder, continuant de chercher ton Tiboudet, Akimi se montre un peu plus virulente. Elle n’apprécie pas ces gens qui te jugent sans savoir. Et puis, ce n’est pas un crime de fumer la clope dans la rue. Elle l’envoie carrément chier, lui faisant même un doigt. Ils sont ainsi, les sbires de la Team Skull. Ils se croient tout permis, ils n’ont pas de respect. Tu sais qu’elle en est une et vous vous fréquentez malgré ça. Pour ta part, le genre de crime qu’ils posent ne t’a jamais attiré. Oh, ça n’est pas qu’elle n’a jamais tenté de te recruter, loin de là. Même avant l’incident, elle essayait. À ce moment, tu avais un vrai boulot, bien qu’il soit en grande partie la cause de ton état mental actuel. Pour le moment, tu ne tiens pas à travailler. Tu es bien ainsi, vivant au jour le jour sans obligations. Tu es parvenu à te faire un budget que tu respectes. Mis à part en vêtements et dans tout ce qui est consommable, tu n’as pas de goûts très dispendieux. Cela t’aide énormément. Tu n’es pas non plus un gros mangeur, au contraire de ton Tiboudet. Heureusement, pour le moment, tu n’as pas dans l’idée d’agrandir ton équipe. Cependant, tu as déjà songé aux concours de coordination. Tu te dis que ça te plairait d’essayer, un jour. Peut-être que ton style ne plaira pas, mais ça t’importe peu. C’est une forme d’art que tu voudrais bien expérimenter. Néanmoins, tu dois te renseigner avant toute chose. Tu n’y connais pas grand-chose. À voir prochainement. Pour l’instant, tu dois encore retrouver ton Pokémon.

Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Lun 13 Fév 2017 - 12:04

Deux Pikachu bien remontés et niveau 5 vous tombent dessus !





Rattata d'Alola utilise Vive-Attaque sur Pikachu 1 !
(- 4 Pvs)
Pvs de Pikachu 1 : 9/13


Pikachu 1 lance Eclair sur Tiboudet !
Mais c'est sans effet ...


Pikachu 2 lance Mimi-Queue !
La défense de vos Pokémon diminue !


Tiboudet lance Coud'Boue sur Pikachu 2 !
(- 8 Pvs) C'est super efficace ! Sa précision diminue !
Pvs de Pikachu 2 : 7/15




Que voulez-vous faire, coordinateur Ryu ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 194

Région : Alola
Mar 14 Fév 2017 - 7:10
« Tu n’as pas pensé à l’enfermer dans un enclos clôturé ? Comme ça, il serait libre, mais il arrêterait de se perdre. » Un peu surpris, ton regard migre vers ton amie, si nous pouvons réellement la désigner ainsi. Autant tu trouves son idée intelligente, autant elle ne te plaît pas, sans que tu puisses te l’expliquer. L’idée même d’enfermer te rebute en fait. Toi, tu es libre, alors tu ne vois pas pour quelle raison il faudrait que tu prives ton Pokémon de cette même liberté. Ça ne te rentre pas dans la tête, c’est absurde. Avant de parler, tu tires une autre bouffée de ta clope, expulsant ensuite la fumée. « C’est une fausse liberté. Je ne veux pas lui offrir ça. » Tu es clair dans ton intonation. Ça ne t’intéresse pas, alors elle a intérêt à ne pas insister. Pas parce que tu vas te fâcher ou quoi, ça ne te caractérise pas vraiment. Tu te moques tellement de tout que pour t’amener dans la colère, il faut faire fort, vraiment fort. Non, c’est juste que tu n’as pas l’envie d’argumenter avec elle. Il y a des moments pendant lesquels Akimi peut être particulièrement chiante et têtue, limite bornée, alors tu préviens le coup dès maintenant avant que la conversation tourne en ce sens. Ça te perd, ce genre de discussion, de toute façon. C’est trop pour ton esprit malade, pour ta mémoire défaillante. Tu finirais par perdre le fil et ça t’agace. Ne plus avoir le plein contrôle sur ta mémoire t’insupporte, alors pour ne pas plonger dans ce genre d’émotion, tu évites toute situation qui ferait en sorte de te le rappeler. Il n’y a rien de plus chiant que la sensation de perdre le contrôle sur soi-même, quand c’est non voulu.

Oui, parce que tu le perds aussi le contrôle lorsque tu es sous l’effet d’alcool ou de drogues. Ne viens pas dire le contraire, ça ne serait pas crédible. Tu te casses la gueule, tu fuis tes problèmes, tu penses que tout va bien alors que c’est loin d’être le cas. Il y a un tel déni de la réalité alors que tu la recherches, pour t’assurer de vivre dans le concret, pour discerner le vrai du faux. Ton passé, tu n’y arrives plus. Ton futur te semble trop lointain et inatteignable. Alors il ne reste que le présent, et cela cause en grande partie tous tes soucis. Du moins, cette fuite dans la consommation. Il y a tellement d’inventions dans tes souvenirs, mais il y en a d’autres qui ont été modifiés également. Tu t’y perds, à tel point que lorsque ta propre mère te nomme par ton véritable prénom, tu ne te sens pas interpellé. Tu l’as perdu en cours de route, te forgeant une nouvelle identité. Pourtant, sur tes papiers officiels, ce n’est pas Ryu Waylana qui y est inscrit. Cela devrait te fournir une bonne piste, mais tu évites ces documents comme la peste. D’ailleurs, sur tout ce qui ne l’est pas, tu signes avec ton nom d’emprunt. M’enfin, on ne peut pas dire qu’il soit d’emprunt puisqu’à tes yeux, il s’agit de ta réelle identité. Parfois, il y a certaines bribes de ton passé qui te reviennent en tête, sauf que tu ignores si c’est vrai, si c’est plutôt une invention instaurée suite aux diverses expérimentations que tu as dû subir dans le cadre de ton précédent travail. Voilà toute ta complexité, de quoi se casser la tête des heures, des jours et même des années durant. Souhaitons que tu n’empires pas ton cas à cause de la drogue...

« Ok, ok, c’est comme tu veux. » « Ouais. » Akimi se contente de hausser les épaules, laissant tomber le sujet de discussion. Elle a bien remarqué qu’il était délicat et que tu n’avais pas du tout l’envie de l’approfondir, donc que c’était inutile d’insister. Tu peux parfois avoir des réactions étranges, alors elle les évite autant que possible. Mais parfois, en dépit des efforts fournis, il y a des situations qui surviennent et qui sont hors de votre contrôle, comme celle qui se joue devant vous. Vous tombez face à face avec un Pokémon pour le moins... particulier. Comme s’il s’agissait d’un collier de fleurs animé. Tu le fixes, ne détournant plus les yeux. Tu es tellement concentré sur cette chose que tu en oublies ta cigarette qui se consume toute seule, la cendre tombant un peu partout sur le sol, portée par le vent chaud de la région. Le machin vous fixe tout autant, paraissant un peu dérouté que des étrangers ne le lâchent pas du regard. Finalement, après une ou deux minutes, ce qui est tout de même long, tu en conviendras, ta voix grave s’élève. « C’est réel, ça ? Tu le vois aussi ? » Tu crois être en plein délire. Mais qui a bien pu mettre du hasch dans tes clopes ? Tu devras être plus vigilant, tu ne tiens pas à revivre ça.

Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Mar 14 Fév 2017 - 10:53

Rattata d'Alola utilise Vive-Attaque sur Pikachu 2 !
(- 5 Pvs)
Pvs de Pikachu 2 : 2/15


Pikachu 1 lance Éclair sur Tiboudet !
Mais c'est sans effet ...


Pikachu 2 lance Mimi-Queue !
La défense de vos Pokémon diminue encore !


Tiboudet lance Coud'Boue sur Pikachu 1 !
(- 16 Pvs) C'est super efficace ! Sa précision diminue ! Coup critique !
Pvs de Pikachu 1 : 0/13

Pikachu 1 est KO !
Rattata et Tiboudet gagnent de l'xp et montent d'un niv


Vous lancez une pokeball sur Pikachu 2
...:
 




Que voulez-vous faire, coordinateur Ryu ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 194

Région : Alola
Mer 15 Fév 2017 - 0:46
C’est si inattendu, voire improbable. Comment un collier de fleurs typique de la région peut léviter ainsi ? Tes iris verts le fixent, tu essaies de comprendre, mais tu n’y arrives pas. Oh merde, il a des yeux en prime ! Tu viens de le remarquer quand il établit un contact visuel avec toi, te faisant reculer d’un pas au même instant. « Woh. » Ok, tu ne t’attendais clairement pas à ça. Il y a un trouble qui s’installe en toi, un trouble que tu ignores comment gérer efficacement. Pourtant, si tu parvenais à fouiller dans ta mémoire, tu te souviendrais que tu as déjà croisé ce Pokémon il y a quelque temps, même à de multiples reprises. Ils sont, somme toute, communs dans la région. Ils servent beaucoup à accueillir les vacanciers sur les diverses îles d’Alola. Tu ne te souviens plus, mais tu avais alors songé que c’était idiot d’enfiler un Pokémon autour du cou des arrivants. Tu t’es aussi demandé si les bestioles étaient réellement d’accord avec un tel traitement. Pas que tu sois un fervent défenseur de la cause Pokémon, mais de ton point de vue, ils ont droit à leur avis et ils n’ont pas à être contraint de quoi que ce soit. Voilà pourquoi tu tiens tant à ce que ton Tiboudet soit libre, pouvant faire ce qu’il veut, quand il le veut. Bref, tu n’as malheureusement pas toute cette réflexion en tête puisque tu n’arrives pas à mettre la main sur tes souvenirs. D’un autre côté, tu n’essaies pas vraiment, par crainte qu’il s’agisse d’un faux ou d’un qui a été modifié dans le cadre des expérimentations que tu as subies...

« Évidemment que je le vois, c’est un Guérilande ! » te répond Akimi, comme s’il s’agissait de quelque chose que tout le monde sait. Son intonation t’agace un peu, mais tu passes outre. « Il est tellement moche ce Pokémon, j’ai même pas envie de le chopper. », termine-t-elle ensuite, à voix basse. Bon, même si parfois, les Skull ne sont pas les plus discrets des sbires, ton amie fait tout de même attention, surtout quand tu te trouves en sa compagnie. Elle ne voudrait pas que tu aies des ennuis par sa faute alors que tu n’es pas un membre de l’organisation. Ce qu’elle trouve franchement dommage, d’ailleurs, mais tu ne comptes pas changer d’avis. Tu es bien de la façon que tu vis (que tu dis et que tu crois...) alors tu ne ressens pas le besoin de changer quoi que ce soit pour l’instant. Puis, tu as beau être un peu un marginal, être délinquant sur la drogue par exemple, tu n’es pas un criminel. Ça ne t’intéresse pas. Fut un temps que tu t’étais éloigné d’elle parce qu’elle te saoulait trop avec ça, essayant de te convaincre de la suivre, que vous pourriez faire équipe, que ça serait bien. Elle tentait de faire miroiter les avantages qu’elle voyait qui pourraient te plaire et faire basculer la balance. En fait, la balance n’a jamais basculé, puisque tu as toujours été ferme dans ta non-envie de prendre part à ces activités illicites. M’enfin, ferme autant que possible avec ton attitude souvent blasée. Les rares instants pendant lesquels tu peux soudainement devenir intense ne survenaient pas au cours de ce genre de conversation. Tu avais plutôt hâte qu’elle ferme sa gueule. Ça t’arrivait même de l’exiger pour être tranquille.

« Vraiment ? C’est un Pokémon ? J’me rappelle pas en avoir croisé avant. » Une teinte de découragement paraissait dans ton intonation. Surtout que tu te dis tout de suite après tes paroles que tu en as sans doute déjà croisé par le passé. C’est juste que ton problème de mémoire fait des siennes. C’est particulier, parce que tu en as conscience d’avoir ce souci, mais il n’y a rien que tu puisses y faire pour le contrer. C’est ainsi et c’est tout. Tu ne comptes pas essayer d’autres traitements expérimentaux, craignant trop d’aggraver ton cas. S’il fallait que tes facultés cognitives diminuent en plus, tu ne donnes plus cher de ton autonomie. Déjà que la mémoire, c’est vachement important, tu n’as pas envie de vivre un déclin sur une autre sphère de ton cerveau. Pas à ton âge, du moins. Quand tu seras un vieux croûton inutile, tu te dis que tu t’en fous. Mais va savoir pourquoi, tu ne parviens pas du tout à t’imaginer en p’tit vieux. Non, il vaut mieux vivre au jour le jour comme tu sais si bien le faire, et même un peu trop par moment. Bref. « Mais oui, puisque j’te le dis ! Et c’est clair que tu en as déjà croisé. » La seconde phrase est dite sur une intonation plus douce. Ton amie n’aime pas te rappeler ta condition, avec raison. Tu te la remémores assez souvent par toi-même... Comme l’instant précédent. Ça fait deux fois en l’espace de quelques secondes. Il n’en fallait guère plus pour t’agacer et te faire soupirer.

Aide à la modération:
 



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Mer 15 Fév 2017 - 15:34

Lvl 5 !




Pikachu lance éclair sur Rattata-A
(- 11PV)
PV Rattata-A : 7/18


Tiboudet lance coud'boue sur Manglouton
(- 14PV)
(précision Manglouton diminuée)
PV Manglouton : 2/16


Rattata-A lance groz'yeux
(la défense de vos pokemon diminue)


Manglouton lance charge sur Pikachu
(- 5PV)
PV Pikachu : 30/35



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 194

Région : Alola
Jeu 16 Fév 2017 - 0:58
Tu ne te préoccupes pas plus du Pokémon étrange devant vous. Il ne t’intéresse pas et tu es encore un peu perturbé à l’idée qu’un collier de fleurs soit animé. Portant ta clope à tes lèvres, tu en tires une autre bouffée avant de reprendre la route sans lui jeter un regard de plus. Ce genre de moment est assez pénible pour toi et tu aurais préféré ne pas tomber sur quelque chose qui te rappelle ta condition. Ta voix retentit à nouveau, appelant ton Pokémon. Il est loin cette fois... Normalement, au bout de cinq à dix minutes, il te rejoint. Une petite peur se manifeste, celle qu’il ait pu être embarqué par un sbire Skull. Tu n’avais jamais vraiment songé à ça, que ça pouvait survenir, mais après les paroles de ton amie plus tôt, cette idée te passe en tête. Tu te tournes donc, elle s’approche à pas rapides. « Si quelqu’un de ta team a récupéré Hidzume, tu me le ramènes. » Ton intonation est presque rude. Ça t’embêterait énormément qu’il ait été volé. Tu vas devoir être plus vigilant à l’avenir. En plus, tu sais bien que même en faisant de la prévention auprès de ton cheval, que ce dernier continuera d’agir sans se soucier des conséquences que ses actes peuvent avoir. Il est bien trop étourdi et distrait pour se méfier de qui que ce soit. Il est un peu trop sociable par moment, alors l’inquiétude qui prend place en ton cœur est totalement justifiée. Tu espères néanmoins qu’il n’y aura pas de soucis au final, que tu le trouveras juste un peu plus loin que d’habitude. « Je ne vois pas pourquoi quelqu’un t’aurait volé ton Pokémon. Il n’y a que toi qui sois assez patient avec ce Tiboudet ! » La remarque d’Akimi t’agace aussitôt. Elle fait fort aujourd’hui ! Fronçant les sourcils, tu restes silencieux. Inutile de te lancer dans de l’argumentation.

Un nouveau soupir fuit d’entre tes lèvres. Au final, tu aurais peut-être mieux fait de ne pas l’inviter à te suivre. C’est seulement de ta faute si elle se trouve à tes côtés. Si tu avais passé ton chemin comme il t’arrive de le faire de temps à autre, elle t’aurait laissé filé, sachant que ça ne sert à rien d’insister. Quand tu es borné ou dans un état d’esprit plutôt solitaire, il n’y a rien pour te faire changer d’avis. Quoique tu peux toujours la rembarrer maintenant. Tu sais bien qu’elle reviendra tout de même vers toi d’ici quelques jours, quand elle en aura fini de bouder et que tu lui manqueras. Bref, toutes ces pensées sont balayées de ton esprit lorsque ton regard se pose sur une petite maison que tu n’avais jamais remarquée avant. À l’arrière, tu y vois des Pokémon qui jouent ensemble. Tu arrêtes donc de marcher, les observant. D’abord, ton intention était de zieuter pour t’assurer que ton Tiboudet ne se trouve pas en leur compagnie, mais après quelques instants, tu trouves juste le spectacle magnifique. Et voilà, une fois de plus, tu te laisses distraire d’un rien. Ne t’étonne pas que ton Pokémon soit pareil. Ton attention est toujours si volatile, si facile à capter, mais aussi à perdre. Combiné avec ton problème de mémoire, tu as tiré le gros lot. Ça peut être très problématique, surtout pour une personne désireuse de se lancer dans les concours de coordination, un jour. Avec ton cheval hyper maladroit, ça promet de constituer un merveilleux duo ! Il s’agit d’une compétition, alors vous devrez livrer le meilleur de vous-mêmes. Les juges ne récompenseront pas les erreurs, à moins que tu parviennes à les rattraper de façon efficace. Tu devras aussi fournir d’énormes efforts afin de ne pas oublier les multiples règles dans cette discipline.

« Ryu ? » La voix de ton amie de tire de ta contemplation, ainsi que la main qu’elle est venue poser sur ton épaule. Tu sursautes presque de la savoir aussi près de toi sans avoir ressenti sa présence. Tu ne t’attendais pas à cela. En tout cas, tu as maintenant la certitude que Hid' ne se trouve pas parmi le groupe. Ainsi, tu peux continuer tes recherches. Qui aurait cru que ça serait si long ? Ça te décourage et ça te force à envisager d’autres façons de faire. C’est peut-être un peu trop imprudent. Puis, il est encore assez petit pour être libre dans ton studio, au pire. Il faudra lui en parler, en espérant qu’il comprendra bien tout ce que tu lui raconteras. Il est un peu simplet, ton Tiboudet. Peut-être qu’avec son évolution, les choses iront mieux, qui sait ? Bref. « J’ai été distrait, » mentionnes-tu, le ton blasé. Elle en a pourtant l’habitude, ça arrive souvent. Ton regard se porte vers ta clope, réalisant alors qu’elle est éteinte et terminée. Tu n’as même pas pu en profiter pleinement. Ça t’embête, mais tu n’as pas l’envie d’en allumer une autre tout de suite. Observant les alentours, tu trouves une poubelle dans laquelle jeter ton mégot. Tu n’aimes pas les fumeurs qui balancent les restants au sol. Ça pollue, c’est dangereux pour les Pokémon. Tu n’approuves donc pas et tu t’es déjà pris la tête avec Akimi là-dessus. Depuis, elle fait gaffe lorsque tu te trouves à ses côtés. Si elle se plaît à contrarier un paquet de gens, tu n’en fais pas partie.

Aide à la modération:
 

Précisé en sous-titre, mais rp qui passe en non modéré, merci !



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Jeu 16 Fév 2017 - 18:24

Pikachu lance éclair sur Manglouton
(- 11PV)
PV Manglouton : 0/16

Manglouton est KO !
Tiboudet et Pikachu gagnent 1 niveau !



Tiboudet lance coud'boue sur Rattata-A
(- 14PV)
(précision Rattata-A diminuée)
PV Rattata-A : 0/18

Rattata-A est KO !
Tiboudet et Pikachu gagnent 1 niveau !



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 194

Région : Alola
Jeu 2 Mar 2017 - 5:35
Tu en as marre de chercher ton Tiboudet. C’est bien une des premières fois qu’il se casse aussi loin, qu’il ne se manifeste pas alors que tu dis son nom dans les rues. C’est pénible, très pénible. Mais d’un autre côté, comme tu l’as si bien dit à Akimi, tu ne veux pas le priver de sa liberté en l’enfermant dans sa Pokéball ni plus dans une cour clôturée. De toute façon, tu loues un studio, tu ne peux pas poser une barrière comme bon te semble, le terrain ne t’appartient pas. Dans ton esprit, un déménagement n’est pas envisageable pour le moment, mais qui sait où la vie te mènera ? Il pourrait y avoir de bonnes surprises, tu n’en sais rien. Puis, comme tu ne prévois pas vraiment le futur, c’est toujours des surprises en fait. Quelque part, tu dois aimer ça sinon tu changerais de mode de vie. Ou bien il n’y a vraiment rien qui t’atteint. Ça doit être un peu des deux. Tellement de nonchalance en toi, c’est fou. Ça doit être un de tes traits les plus forts. D’un côté, c’est une chance, parce qu’avec ton problème de mémoire, ça t’aide à ne pas trop te prendre la tête. Tu as toujours été désorganisé et désinvolte. Là-dessus, tu ne modifieras jamais ta personnalité; trop ancré en toi. Puis, tu n’en verrais pas l’intérêt, pour l’instant du moins. L’idée de faire autre chose de ta vie que de profiter de l’indemnisation que tu reçois chaque mois ne te vient pas à l’esprit. Pourtant, tu n’as jamais été un lâche. Du moins, pas autant que ça. Paresseux par moment, mais pas profiteur. Un jour ou l’autre, il faudra que tu te reprennes en main. Continuer ainsi te détruirait, ferait de toi une personne que tu n’es pas, au fond. Réalise-le le plus tôt possible, avant qu’il soit trop tard.

Ça n’est pas les occasions qui manquent. Tu es une personne intelligente. En dépit de ton problème, tu peux très bien accomplir un travail au quotidien. La recherche ne t’intéresse plus vraiment maintenant, à cause que tu as deux malheureux exemples de ce qui peut arriver quand les choses tournent mal... Mais pour l’une d’entre elles, tu as oublié. Ça tue ta mère chaque fois qu’elle te voit et que tu en parles d’une façon nonchalante et qu’elle doit t’annoncer la nouvelle... Bref, il n’y a rien à faire. C’est ta mémoire qui décide d’être sélective, comme si les Pokémon psychiques qui sont allés joué avec l’ont programmée de la sorte. Pourtant, ça ne faisait pas partie de leurs attributions et des directives qu’ils avaient. « Ryu, il est là-bas ! » Akimi te tire de tes songes et de ton état passif. Tu t’étais arrêté de marcher en pleine rue à cause de la précédente distraction. Au moins, tu ne bloquais pas la circulation. Tes iris verts commencent par fixer ton amie, puis ils migrent ensuite dans la direction qu’elle te pointe. En effet, ton Tiboudet y est. « Hidzume. » Tu l’appelles, il tourne la tête dans ta direction. Il se reconnaît, c’est déjà un bon point. Le Pokémon vient aussitôt vers toi, abandonnant la boue dans laquelle il jouait. Il paraît que cette créature a besoin de boue pour se sentir bien et s’épanouir. Ça n’est pas si difficile à trouver dans la région, mais tout de même, il pourrait en choisir des plus proches de chez toi. Ça te permettrait de ne pas perdre de temps. Néanmoins, ça n’est pas comme si tu avais quelque chose de prévu... Tu risques, un peu comme d’habitude, de juste te casser la gueule dans la drogue et l’alcool. Gros planning, Ryu.

Maintenant que tu as ton Pokémon à tes côtés, tu ne lui fais pas la morale, rien de tout cela. Tu te contentes de regarder s’il va bien, puis tu tournes les talons pour retourner chez toi. Akimi te suit, pas surprise de ton comportement. C’est une scène qui se répète souvent après tout. « Tu fais quoi de ta journée ? » La question de ta pote te laisse un instant pensif. Tu ne réfléchis jamais très longtemps, optant plutôt pour des réponses spontanées. Encore une fois, toi et la planification... Non, vous n’êtes pas très proches. « J’ai envie de me renseigner un peu plus sur la coordination. Ça a l’air marrant, les prestations. » En théorie, tu pourrais tout à fait participer aux concours, puisque tu es enregistré comme coordinateur. Tu l’avais fait il y a quelques mois comme ça, sans raison, parce que ça te semblait drôle. Tu ne connaissais rien à ce domaine, mais tu as suivi quelques cours et voilà. C’est pas plus difficile que le dressage de toute façon. Puis, les combats ne te passionnent pas tant. L’idée d’aller défier les champions d’arènes... Bof, très peu pour toi; pas assez profond. Tu restes une personne intéressée par la science, par les expérimentations, par le comportement Pokémon et humain. Alors jouer un rôle, oui, ça te parle. Tu te dis que tu serais sans doute doué, mais il te faut y réfléchir plus sérieusement. Ou tu fonces un peu tête baissée, ça ne changerait pas. T’as tout de même besoin d’un minimum d’infos. Peut-être qu’Akimi peut t’aider. Elle n’est pas qu’une sbire Skull, après tout.



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 194

Région : Alola
Lun 6 Mar 2017 - 2:42
Ton amie t’observe quelques instants avant d’éclater de rire. Un peu surpris, tu tournes la tête dans sa direction, la fixant de tes iris verts. Tu ne vois pas ce qu’il y a de si amusant dans ce que tu viens de dire pour qu’elle rigole ainsi. Même Hid' semble perdu, mais ça, c’est habituel avec lui. Un soupir t’échappe. Elle se fout de ta gueule après tout. C’est clair que c’est ça. Elle doit croire que tu n’as pas ce qu’il faut pour la coordination. Certes, ton style de vie est loin d’avoir quelque chose d’un modèle ou quoi, et puis avec tes problèmes de mémoire, il y a une difficulté de plus à surmonter pour toi, mais à tes yeux, rien de trop handicapant qui justifierait que tu ne te lances pas dans les concours. Tu peux te trouver des moyens pour te remémorer tes idées, pour aider ton Tiboudet afin qu’il ne fasse pas de bêtises sur scène. C’est surtout ça que tu crains en fait, mais il y aura bien des solutions, non ? Bref, après un certain temps trop long à ton sens (d’autant plus que vous avez arrêté de marcher comme des cons depuis qu’elle a éclaté de rire. Vous voici au bon milieu de la rue), Akimi se calme. Elle se tient les côtes tellement c’était hilarant. Une moue hyper blasée prend place sur ton visage. Tu n’aimes pas ça et tu crois que la suite ne te plaira pas non plus, quand elle daignera enfin t’expliquer ce qui se passe, quel lien elle a fait dans sa tête pour que ça soit si drôle. D’ailleurs, ça n’est pas toi qu’on verra rigoler à ce point, jamais. Pas assez expressif. Pas assez alerte non plus. Toujours un peu dans le vague dans ton esprit, comme perdu ou extrêmement distrait. C’est sans doute un peu des deux. Tu es difficile à cerner, Ryu. Tu t’y perds toi-même.

« Toi, coordinateur ? Tu es sérieux ? » Ok, la formulation de sa question ne te plaît pas du tout, loin de là. Tu ne t’attendais pas à cela en guise de réponse, alors ton attitude se ferme davantage. Ton Pokémon ne sait plus où se mettre. Il se place derrière toi, sachant qu’il ne peut pas t’empêcher de ressentir la colère. Après, tu n’es pas expressif même là-dessus. Puis, tu es plus vexé qu’autre chose. « Je le suis. Tu ne me penses pas assez artistique ? » Il s’agit de la première déduction que tu as, croyant que vu ton passif de jeune chercheur, qu’il y aura forcément un problème à cause de ça, que tu auras du mal à imaginer des prestations. Pourtant, elle est bien placée pour savoir que tu es une personne polyvalente. Tu as une intelligence indéniable. C’est juste que tu t’es un peu bousillé avec tes expériences, mais sinon, quand tu prends des notes et que tu ne tentes pas de t’attarder sur ton passé. Tout va bien. L’intelligence peut prendre plusieurs formes et pour ta part, elle s’étend sur plusieurs domaines. N’en doute pas, tu as la fibre artistique en toi et elle est puissante. Il faut juste... la canaliser et en faire quelque chose de bien. « Non, ce n’est pas ça, » te dévoile-t-elle, riant à nouveau. Alors là, tu es sincèrement paumé. C’est quoi le problème, dans ce cas ? Tu aurais pu poser la question de vive voix, mais ton attitude parle à ta place. Ainsi, elle rigole une fois de plus avant de t’apporter une bonne fois pour toutes ce que tu attends depuis son éclat de rire. « Bah, t’es pas assez éthique pour ça. » Au mot éthique, elle a utilisé ses mains pour faire des guillemets. Bon, tu l’avoues, tu ne comprends toujours pas.

L’expression de ton visage exprime bien ton état du moment. Tu finis tout de même par prendre la parole. « J’comprends pas le problème. On a un thème et on doit imaginer un truc autour. Je sais faire. » Et tu démontres très bien par tes paroles que tu ne vois pas le souci. Il va falloir qu’elle t’explique avec un exemple pour que tu saisisses. Et d’ailleurs, n’y a-t-il pas un concours qui sera organisé à Alola prochainement ? Le thème a été dévoilé il y a peu, alors voilà pourquoi tu t’y intéresses particulièrement. Tu ressens un peu le besoin de faire quelque chose de ta vie. Mais pas de quoi de régulier et quotidien, alors ce métier te convient parfaitement. C’est fini les recherches à cause de ta mémoire, mais les prestations, il y a de quoi faire. Tu es persuadé que tu en as les moyens. Puis, un jour, tu verras pour te poser un peu plus solidement. M’enfin, ça reste à évaluer. Tu ne prévois que très peu, ça n’est pas ton point fort après tout. Difficile de croire que tu peux changer là-dessus. Pourtant, il le faudra bien. Tu es encore jeune, mais la vie finira par te rattraper... Au moins, tu envisages de te bouger au lieu de juste te casser la gueule tous les jours, alors il s’agit déjà d’un bon pas en avant.



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 194

Région : Alola
Mar 14 Mar 2017 - 3:27
Attendant toujours des explications, tu t’occupes de Hidzume qui lui n’a pas arrêté de marcher. Il continue sa route, gambadant joyeusement. Il est vraiment non attentif à son environnement. Avec tout ça, c’est étonnant qu’il n’ait pas eu d’accidents. Certes, les voitures ne sont pas très communes dans la région, mais il y a quelques transports en commun. Au moins, les chauffeurs sont habitués à avoir des yeux tout le tour de la tête, parce qu’entre les Pokémon libres, ceux sauvages un peu trop sociables qui peuvent s’aventurer près des villes et les enfants, il y a de quoi faire. La région est bien moins urbaine que d’autres. Tu n’as pas tellement visité ailleurs; ton dernier voyage remonte à loin et c’était Hoenn que tu avais un peu visité, alors ce n’était pas si dépaysant, mais tu as vu des photos et tu as lu sur le sujet, surtout pendant tes recherches. C’est toujours appréciable de se renseigner sur ce que font les autres, sur les spécialisations. Par contre, on ne peut pas dire que ta mémoire ait bien enregistré ces informations depuis tes expériences... Tu n’en avais plus réellement l’utilité, alors ça a vite pris le bord, soyons honnêtes. Déjà que tu peines à retenir des informations importantes, donc ce genre de choses qui ne te sont plus nécessaires puisque tu ne peux plus être chercheur il vaut mieux ne pas essayer à tout prix de les stocker dans le peu d’espace qui reste à ta mémoire. Bref. « Hidzume, reste avec nous. » Tu avances d’un pas vers lui. Lorsqu’il se retourne, ayant entendu tes paroles, tu l’incites d’un geste à revenir vers vous. Tu ne tiens pas à ce qu’il se perde une seconde fois. Devoir le chercher est bien assez pénible comme ça... Pas l’envie de recommencer alors que ça ne fait pas encore dix minutes qu’il se trouve avec toi. Ça serait un peu débile.

Donc, le cheval s’exécute, semblant toujours aussi idiot. Sincèrement, ce Pokémon t’amuse beaucoup. Son tempérament est divertissant. Tu aimerais bien que tes prochaines créatures soient dans le même genre, le côté qui se paume facilement en moins. Parce que là, tu passerais tes journées entières à juste te balader dans les rues, ça ne t’intéresse pas trop. Bref, quand le petit arrive près de toi, ta main se pose doucement sur sa tête, dans sa crinière. Tu n’es pas un homme démonstratif, mais tu t’organises pour que ton Tiboudet sache que tu tiens à lui et que tu l’apprécies. On ne peut pas dire aime, parce que tu évites ce sentiment comme la peste. S’il y a quelque chose que tu as retenu de ton passé, c’est de ne pas céder à l’amour, plus jamais. Ça fait trop mal, c’est malsain. Non, tu désires plus que tout t’en tenir loin. Ça met parfois à mal tes relations, notamment avec ton cheval. Lui n’en comprend pas les raisons. Il ne connaît pas ton vécu. Parfois, il se sent rejeté, bien qu’il n’en montre rien. Tu lui apprends à refouler, mais ce n’est pas bien pour lui. Ni même pour toi. Ça, il n’y a que toi qui puisses le réaliser. Te le faire dire ne changera rien, tu sais te montrer borné et apporter tous les arguments du monde pour que l’autre personne lâche prise avant toi. Tu as d’excellentes défenses, un peu trop pour ton propre bien. Akimi s’y est d’ailleurs déjà frottée. Elle espérait plus de toi qu’un fuckfriend, sauf que tu n’as rien de plus à offrir. En plus, tu n’es pas tant tourné vers les femmes à ce niveau. Quand tu envisageais encore la vie de couple, tu ne te voyais pas vivre au quotidien avec une femme. Si t’amuser avec elles ne te gêne pas, en faire une partenaire de vie ne te convient pas, sans savoir pourquoi. Puis, maintenant, tu ne cherches plus à approfondir la question. Qu’importe le sexe, tu ne veux pas. Point final.

« Tu as une idée pour le concours actuel ? Il est à Alola en plus. » Justement, ton amie te tire de tes réflexions. C’est bien qu’elle t’en parle, mais encore une fois, tu as du mal à la suivre. Elle devait te fournir des explications, mais la voilà à te poser une question sans lien direct. Sois patient, tu y verras plus clair dans les prochaines minutes. C’est juste qu’elle utilise ça pour illustrer son précédent propos afin que tu comprennes où elle veut en venir. Sinon, la pauvre pourrait expliquer longtemps, surtout si tu te braques. Et tu es sur le point de le faire. « C’est la destruction, c’est ça ? » Tu te valides d’abord, t’assurant que ta mémoire ne t’a pas joué un mauvais tour. Il te semble l’avoir noté dans ton bloc-note de portable, mais tu demandes au lieu de vérifier. C’est moins long. « Ouais. » Ayant la confirmation, tu peux donc lui exposer ce que tu projettes d’essayer. Par contre, il te manque un Pokémon pour le second rôle et ça, c’est problématique. Il te faudra t’y pencher sous peu. Si tu participes. Rien n’est encore sûr. C’est bien beau le vouloir, mais ça sera une première. Il va te falloir énormément de préparation, bien plus que la majorité des autres coordinateurs. Ton souci ne t’aide pas, au contraire. Ça te fait une difficulté de plus à surmonter, mais au fond de toi, tu sais que tu peux. Il te suffit de t’en donner les moyens. Avec des trucs, avec des notes, forcément, ça fonctionnera. Bon après, il faut que Hid' ne fasse pas de connerie et ça, c’est un autre gros morceau sur lequel tu n’as aucun contrôle. Même si en répétition il s’en tire bien, savoir ce qu’il fera le moment venu est une tout autre histoire...



Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» L’impunité au quotidien
» Magie pratique au quotidien
» & les emmerdes du quotidien. [Sil]
» Heure par heure, nos humeurs. Nos pensées. Notre quotidien. Du n'importe quoi.
» Aimez vous lire ?

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Lili'i :: Route 1-