AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» where the oceans end.


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1489

Lun 6 Fév - 23:41
Pincement au coeur. Aucune des cigarettes qu'il pouvait fumer n'arrivaient à freiner le chemin de fer de ses pensées. Son coeur calquait le rythme des railways les plus infernaux. Il était la locomotive et il avait peur d'une chose. Foncer dans le mur. C'était une chose étrange que ce qui était en train de lui arriver. Il était tétanisé de peur. C'était à peine si ses doigts arrivaient à porter à sa bouche les bâtons de mort qui s'enchaînaient au seuil de son corps. Le papier se consommait lentement. Puis, disparaissait à une vitesse vertigineuse. Jamais il n'avait autant inhalé de fumée en une seule fois. Il se retenait de tousser. Lutter contre l'envie de vomir.
L'instant était presque ironique. Il était en train de concrétiser des mois de voyage. Il avait été au sommet de l'excitation. Mais, pour l'instant, il n'avait envie que d'une chose: vomir. Ses mains tremblaient. Il ressemblait à un malade. Bien plus qu'à un challenger de la ligue, en tout cas. Ses doigts libres se refermaient sur eux même, enfonçant ses ongles dans sa chair.
" Pas trop stressé ? " La réponse fût concise. Un simple: non. Ce fût un mensonge. Du moins, il avait voulu rejeter cette question. Au fond de lui, il avait envie de croire qu'il n'était pas stressé. Formuler son stress à haute voix n'aurait fait que l'engloutir sous cette masse informe d'angoisse. Il essayait de respirer lentement. Se calmer. Sa respiration devenait plus lente à mesure que ses tremblements s'estompaient. Il essayait de faire le vide dans son esprit. Il n'était pas le premier à passer par là, sûrement pas le dernier. Aucune des personnes avant lui n'étaient mortes. Il n'y avait pas de raison de stresser. Aucune. Il avait fait ses preuves. Autant que tous les autres. Ses yeux étaient clos et les dernières cendres de sa cigarette tombaient sur le sol. Bientôt le mégot irait rejoindre de nombreux autres avant lui.
Bientôt le silence s'installait autour de lui. Non pas le vrai silence, seulement un artificiel. Sa tête était vide, le monde autour de lui n'était plus que des formes informes. Il n'entendait plus rien. Pas même les paroles de Kenneth qui était bavard. Trop bavard. Il ne se focalisait que sur les battements de son coeur. Petit tambour. Qui tapait. Tapait. Ses pensées allaient vers Sae. Comment avait-elle fait pour supporter tout cela, plusieurs jours auparavant. La pression aurait pu le faire ployer, courbée l'échine. Ses genoux se remettaient à trembler. A claquer entre eux. Ils auraient pu exploser sous la pression. Ils s'entrechoquaient à chaque contraction cardiaque. Son corps tout entier jouait des claquettes alors que son souffle se faisait de plus en plus faible.
" Edgar ? Tout va bien. Tu es fait pour ça. " La main du blond se refermait autour de celle de son frère. Et le monde se reformait peu à peu autour de lui. Le tambour de son coeur ne fracassait plus les tympans du jeune homme. " Merci. " Ce fût le mot le plus dur qu'il eut à prononcer de toute sa vie. Alors qu'il venait de prononcer ces deux petites syllabes sa gorge s'était soulevée en même temps que son ventre. Un sourire étirait doucement la commissure de ses lèvres. Il était prêt. Il n'avait plus que cela en tête. Ces mots qui tournaient dans son esprit. C'était le seul moyen qu'il eut de se rassurer. Il était prêt.


" Je viens de remplir le formulaire pour devenir Challenger à la ligue. " De la fumée s'échappait en mince trait grisâtre de sa bouche. Un franc sourire étirait ses lèvres alors qu'il prononçait ces mots. Le stade était en train de se vider autour d'eux. Il se tournait vers son ami. Il était fier de prononcer ces mots, fébrile presque. " J'espère que tu viendras me voir, hein ? " Un rire renforçait l'absence de tension de cet instant. Les papiers avaient été rendu le matin même. C'est pour cela qu'il était arrivé en retard à ce combat. Il souriait innocemment de la série d'événements qui venaient de se dérouler. Il avait subtilisé une feuille d'inscription dans l'appartement d'Arthur.
Alors qu'il laissait la fumée s'échapper en volutes de sa bouche, il essayait de s'imaginer, lui, dans ce stade. A la pensée même d'une telle prouesse il avait envie de sourire. Son voyage dans les régions hoennienes se termineraient donc ici. Il lui avait fallu un certain temps pour obtenir tous les badges, pour se donner l'envie de combattre ici, sous les feux de la rampe. Maintenant, il n'espérait plus que cela. Il n'osait rêver que d'une chose, maintenant, voir le panthéon des dresseurs de ses propres yeux. Ses yeux brillaient alors qu'il se tenait à côté de son ami. Il n'osait le regarder directement. Il avait peur d'être renvoyé à la réalité si il croisait le regard de son ami. La ligue, à ses yeux, représentait un certain rêve.
La chose qui le terrifiait le plus était de voir ce rêve éclater comme une bulle si il posait son regard ailleurs que sur ce stade.
Il se demandait comment était la vue, de là bas, en bas. Quel était le poids que tout ces regards apposaient sur le corps d'un être humain ? Qu'est-ce qu'elle avait ressenti, là, dans l'arène ? Il souriait, bientôt ce serait à lui de le découvrir.


Les jours suivant avaient été mouvementés. Il était resté chez Arthur. Son quotidien était alors de s'occuper et de jouer avec Emma. Tout en regardant son téléphone portable. Il regardait beaucoup trop son téléphone portable. A tel point que la gamine lui demandait souvent si il avait eu la réponse qu'il attendait. Il souriait alors, en ébouriffant les cheveux de la petite. Il était tout le temps sur son téléphone. Pour autant, il ne répondait à aucun message, n'en envoyait aucun. Il n'attendait plus qu'une chose.
Jusqu'à ce qu'il reçoive ces mots : "Bonjour Monsieur Liddell, votre premier match ce tiendra dans 3 jours, à 14 heures. Bien à vous, le comité de la Ligue Pkmn." C'est à cet instant précis que le stress commencera à poindre dans le coeur du jeune homme. Les premières heures, il essayait de se calmer. Il essayait de faire disparaître le stress tout autant que la fébrilité. Manqué.
Il avait passé les heures suivantes à envoyer des messages à ses proches. Les prévenir. Kenneth. Efren. John. Konomi. Aekyel. Elliot. Et puis, Sae.


Maintenant, il était confronté à cette pression.
Combien de dresseurs s'étaient tenus là, devant ces portes ? Beaucoup. Maintenant, il faisait parti de cette grande spirale qu'était la ligue pkmn. Il en sortirait vainqueur ou perdant.
Il était seul. Kenneth était parti. Il devait être seul ici, lui avait-on dit. Les portes se dressaient de toutes leurs hauteurs devant lui. Il était écrasé devant cette porte. Son souffle était court. Plus que jamais. Et pourtant ses mains s'avançaient, fébriles, vers la poignée. La distance qui séparait son corps de cette porte lui semblait infini. La boule dans sa gorge avait disparue. Sa respiration était revenue à la normale. Il ne pensait plus à toutes ces questions, à toutes ces peurs.
Son coeur battait au rythme de la clameur du public. Il reprenait conscience de toutes les choses autour de lui. Le bruit de la foule, le sol tremblant sous les pieds. Ses mains se refermaient sur les poignées. Il était prêt. Toute hésitation avait disparu de son esprit. Il savait, maintenant, pourquoi il était là. Il savait qu'il était à sa place, ici.
Tout stress avait disparu de son esprit.
La lumière commençait à s'échapper des portes qui s'ouvraient lentement sous le poids de son corps. Le tambour des mains résonnait dans sa tête tout autant que dans le stade. Il était là. Enfin. Il était le dresseur qu'il avait toujours voulu être.


équipe:
 
objets:
 


Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/01/2015
Messages : 1777

Mar 7 Fév - 11:27
Bienvenue à la ligue, Mr Liddell !

C'est désormais le grand jour, après un long parcours et de nombreuses heures de stress, vous y êtes, vous découvrirez bientôt qui vous allez affronter pour ce premier jour de match... Est-ce que ce sera Iago Fitzroy, Ada Freimann, Lizbeth Grandt ou Ruven Baldwin ? C'est désormais à vous de choisir.

Veuillez prendre un numéro entre 1 & 4.


LUNA is watching you.
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1489

Mar 7 Fév - 13:30
Merci de cet accueil Madame Grandt. Enfin la ligue.
Je vais prendre le numéro 3, en vous souhaitant un bon courage. : )


Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/01/2015
Messages : 1777

Sam 18 Fév - 14:14
Plusieurs semaines se sont écoulées sans que je ne foule le stade officiel de mes pieds, ayant été officiellement reconnue comme à l'arrêt par le Comité ; les dresseurs de tout horizons ont été prévenus que je ne me rendrais pas sur le terrain et cela a évidemment fait parler dans la presse. De toute façon, celle-ci était déjà au courant que j'avais été blessée par un homme - sans autres détails heureusement - et ne s'était pas privée d'en parler. Cela n'avait donc pas étonné outre mesure les challengers que je ne sois pas disponible et la ligue avait continué de marcher sans problème, les autres champions étant là pour la relève. Certains à ma place auraient peut-être appréciés de pouvoir prendre des vacances, mais pas moi ; je m'ennuyais ferme et je tournais en rond telle une Nemelios en cage, me contentant d'entraînements avec mes pokémons pour ne pas finir en dépression totale. Heureusement que je pouvais compter sur le soutien de mes collègues, souvent présents au QG. J'ai aussi tenté de passer le temps avec ma console flambant neuve, mais les jeux que j'avais acheté devaient se jouer avec les deux mains... Pour tenter de contrecarrer le mauvais sort semblant s'acharner sur ma personne, j'ai acheté de nouveaux jeux qui ne nécessitaient pas l'utilisation de ma main gauche et j'ai alors découvert une série de jeux basés sur la danse dont le contexte m'a amusé. J'ai passé quelques soirées à me déhancher sur des musiques toutes fort différentes, parfois rejointe par Matthew qui est arrivé au milieu d'une partie ; néanmoins, mon bras en écharpe restait un frein pour un amusement complet et je m'en suis vite désintéressée, déprimant de nouveau.

J'ai pu souffler pendant quelques jours lorsque Ruven a pris de son temps libre pour m'emmener en séjour dans ma région natale, ce qui m'a vraiment fait plaisir. A notre retour je me sentais plus légère et je décidais de redoubler d'effort au niveau de ma rééducation afin qu'on me juge apte à combattre le plus rapidement possible... Une semaine plus tard le comité acceptait que j'accueille de nouveau les challengers se présentant à nos portes, ce que je vécu presque comme une victoire. Désormais libérée de l'écharpe qui me bloquait le bras, je repris les entraînements sportifs comme avant, tout en faisant tout de même attention à ne pas aller au delà de mes limites.

La semaine suivante, un dresseur originaire d'Hoenn s'inscrivit et réserva pour la semaine.

Nous avons repris les entraînements intensifs les jours suivants et je décidais d'inclure Nacre et Cléa pour qu'elles c'échauffent et sois prêtes elles aussi ; il était fort probable que je fasse appel à l'une d'elle. En effet, Erzog semblait de moins en moins motivé par la perspective d'aller se battre et j'envisage de plus en plus à le mettre à la retraite, si c'est bien ce qu'il souhaite lui-même. Les entraînements qui suivirent renforcèrent cette impression et je finis par me décider, demandant au Kravarech s'il souhaitait arrêter de combattre à la ligue... Il acquiesça aussitôt, visiblement soulagé que je lui pose la question. Il va donc me falloir un remplaçant officiel... Mais cela peut attendre un peu.

La veille du premier match, nous nous retrouvons tous ensemble pour le tirage au sort. Les autres semblent contents de me voir et nous discutons un peu jusqu'à ce que le lancer soit fait... Et que mon nom soit annoncé. Eh bien, aussi vite ? Ce n'est pas pour me déplaire, au contraire, et je me retire rapidement pour parfaire l'entraînement qui, en soit, n'est jamais vraiment terminé... Bien qu'à notre stade, il s'agisse plutôt d'être sûre que mes pokémons savent se contrôler pour n'utiliser qu'une partie de leur puissance...

###

J'ai mis ma plus jolie robe ainsi que des talons afin de me présenter face au challenger, sachant que je fais aussi aujourd'hui mon retour sur le devant de la scène ; il faut que je sois plus que présentable. Lorsque l'heure sonne et que le stade se met à vibrer sous les acclamations des spectateurs, je me mets en marche et rejoins l'espace lumineux et particulièrement bruyant qui m'avait tant manqué...

Un sourire rayonnant s'inscrit sur mon visage lorsque la foule hurle nos noms, ravie. D'un pas décidé, je m'avance jusqu'au centre du terrain et salue mon adversaire d'une poignée de main vigoureuse.

- Bienvenue à la ligue Monsieur Liddell ! Je suis plus que ravie de pouvoir vous affronter aujourd'hui, faisons en sorte que ce match soit grandiose !

Le sera t-il ? Impossible de le prévoir en avance, je ne connais pas le niveau de son équipe ni les espèces qu'il a emmené avec lui. Je rejoins mon côté du terrain, laisse la plateforme prendre de la hauteur et claque des mains, laissant le stade changer d'apparence... La terre battue laisse place aux bassins qui parcourent le sol, les cascades apparaissant elles aussi. Les deux statues de Dracolosse et de Lugia s'élèvent en dernier, m'entourant, comme si les deux créatures me donnaient leur force. Tout est prêt pour le match !



Lizbeth Grandt accepte le défi en 1vs1 !

Equipe:
 




LUNA is watching you.
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6053

Sam 18 Fév - 14:14
Le membre 'Lizbeth Grandt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1489

Lun 20 Fév - 1:35
" Acclamez donc notre challenger venu de Hoenn, Edgar Liddell ! "

La pression tombait sur ses épaules comme la pluie, sous un tonnerre d'applaudissement.
Ses pieds foulaient pour la première fois le terrain de la ligue pkmn. Le stade s'étendait à perte de vue devant ses yeux, devant son être. La vue était différente d'ici. Plus intimidante. Pourtant, la silhouette blond du jeune homme continuait d'avancer, comme mû par une force qu'il ne pouvait comprendre. La peur l'avait quitté alors que les portes s'étaient ouvertes, il n'était pas libéré de toutes pressions, mais son regard avant changé, de même que sa posture. Il se tenait droit, presque fièrement. Le chemin qu'il avait parcouru l'avait mené jusqu'ici. Il n'était pas seul. A chacun de ses pas il sentait la présence des personnes qui l'avaient aidé, soutenu, lors de son voyage. Ils étaient tous là, avec lui, dans son coeur. Il était serein, étrangement calme pour une fois.
Le terrain était désert, il était seul en ce lieu magique. Pour peu que rien ne change, le blond aurai pu se croire dans l'oeil du cyclone. Autour de lui la foule hurlait, se déchaînait. Et autour de lui, rien. Simplement l'écho du tonnerre et le fracas de l'être. Il souriait. C'était donc là, c'était donc ça, le firmament du dressage de pokemon. Tout paraissait superficiel à côté de cet instant, son coeur battait au rythme des applaudissements, ses oreilles bourdonnaient avec le grésillement des microphones et son sang pulsait au rythme des hurlements. Tout son être se tenait là, il était comme une seule entité avec le stade et la vie qui l'entourait. C'était donc cela qu'avaient ressentis toutes les personnes avant lui ? Il souriait derechef. C'était donc pour cela qu'il était devenu dresseur. Peut-être ne s'était-il pas entièrement trompé toute sa vie: il était fait pour être dresseur. La ligue était un spectacle, nombreuses furent les personnes qui étaient là, pour se nourrir du combat qui allait avoir lieu devant eux.
Cela était parfait. Car il était prêt à être l'acteur de ce spectacle.

Les portes en face de lui, dont il était séparé de plusieurs dizaines de mètres, commençaient à doucement laisser bailler l'obscurité sur le terrain. C'était maintenant qu'il allait savoir. Enfin savoir qui était le challenger qu'il aurait l'immense privilège d'affronter.
Les portes s'étaient entièrement ouvertes, dévoilant une silhouette féminine. La démarche qui avalait les mètres les séparant se voulait gracieuse et sûre. Il fermait les yeux en souriant alors que les speakers commençaient à annoncer la championne: ils n'appartenaient véritablement pas au même monde. Elle était sûre d'elle, sa démarche seule suffisait à emplir le stade d'un charisme sans nom. C'était donc cela, un champion de ligue ? Il avait été naïf de penser pouvoir être leur égal. " Veuillez applaudir la championne. Veuillez applaudir Madame Lizbeth Grandt ! " Si il s'était trouvé dans une bulle, il pouvait être sûr que celle-ci venait d'exploser par la simple présence de la championne. Les applaudissements avaient redoublés d'hardeur, les clameurs jamais n'avaient été si sonores et le sol tremblait à chacun de ses pas.
L'endroit où il se trouvait si bien précédemment était devenu un monde inversé en l'espace de quelques instants. Il avait suffit qu'elle apparaisse pour que la pression s'infiltre dans l'air, le rendant bien plus lourd. Le corps du blond se dressait contre la gravité, mais cela tenait de l'exploit. Plus elle se rapprochait, plus il était dur pour le blond de rester droit face à elle. Pourtant, cela ne l'empêchait pas de sourire.
Il avait vu de nombreux combats de la championne à la télévision, il l'avait vu mettre à mal quasiment tous les challengers qui étaient venus la défier, elle et ses pokémons. Il n'aurait pu espérer un meilleur défis pour sa première ligue. Il se rendait compte de quelque chose, également, maintenant qu'il l'avait face à lui: sa prestance n'avait d'égale. Elle lui avait toujours paru beaucoup moins grande, presque moins guerrière, à la télévision. Elle était une guerrière en robe et talons d'apparats. Ses cheveux de jais renforçaient ce je ne sais quoi dans son regard, qui la portait vers les fresques guerrières.

Sa main se tendait vers le blond qui resta quelques secondes bête, avant de lui serrer. Elle se tenait à sa hauteur, le saluait. Elle ne le prenait pas nécessairement pour son égal, mais au moins comme un véritable challenger. Il savait qu'il n'était pas arrivé là par hasard, qu'il avait rempli tous les pré-requis, pour autant, ça lui faisait terriblement bizarre. Il était à la ligue et les champions le reconnaissaient comme un challenger. " Bienvenue à la ligue Monsieur Liddell ! Je suis plus que ravie de pouvoir vous affronter aujourd'hui, faisons en sorte que ce match soit grandiose ! " Il avait envie de bêtement rire. Si on lui avait de nombreuse fois dit ces mots, si on lui avait de nombreuse fois souhaitait la bienvenu à la ligue pokémon, cette fois-ci, ils étaient chargés d'une attention particulière. Avait-il pu espérer, même dans ses rêves les plus fous, trois ans auparavant imaginé qu'en partant sur les routes une personne de la carrure de Lizbeth Grandt prononcerait son nom ?
" Merci Madame Grandt. Je- j'espère ne pas vous décevoir et me montrer à la hauteur du défis. Et de vous. " Sa voix tremblait légèrement alors qu'il prononçait ses mots à l'encontre de la championne.
Volte-face de la part des deux rivaux devant le monde entier. Le blond rejoint son côté du terrain, en essayant de ne pas montrer ses peurs. Il faut qu'il reste digne devant elle, devant eux. Son coeur bat la chamade alors que les clameurs du stade se taisent. La plateforme que le blond avait rejoint gagnait de la hauteur sur le terrain. Ses pokémons étaient là, avec lui, dans un petit coffret à sa droite. Il posait ses yeux sur les petites sphères bicolores dans lesquelles résidaient son courage, une partie de sa vie. Il leur souriait.
Alors que le silence semble avoir élu domicile dans le stade, un claquement résonne. Comme un applaudissement unique. L'écho résonnait dans toutes les directions, mais cela venait de la plateforme en face de lui. Bientôt le stade commençait à trembler, à pulser, comme un colosse s'extirpant d'un sommeil millénaire.
Le terrain avait entièrement changé. Il représentait maintenant l'univers de Lizbeth. L'eau et les dragons. Des cascades coulaient le long des murs, l'eau avait déjà empli une partie du terrain. Deux statues, gigantesques, entouraient la championne. Un dracolosse et un lugia. Un pokemon de légende. Au moins, il y avait de l'eau. Depuis ce jour, et pour toujours, il était la personnification de la mer. Il souriait en imaginant une petite flamme rousse danser le long des cascades. Qu'importe.

Sa main se posait délicatement sur une de ses pokéballs.




Je te l'ai déjà dis, mais je suis plus qu'heureux de commencer ma ligue par Lizbeth.
Je te souhaite un bon match !


Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6053

Lun 20 Fév - 1:35
Le membre 'Edgar D. Liddell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1489

Lun 20 Fév - 1:42
Décidément, les dés se veulent joueurs. Si ça ne t'embête pas, je te laisse commencer, très chère.


Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/01/2015
Messages : 1777

Lun 20 Fév - 10:50

Fiore est envoyé sur le terrain pour commencer le combat !

Ludicolo lance Bluff.

Fiore
Niveau 52
Mâle Hyperactif

Type Eau & Plante.
more ?:
 



LUNA is watching you.
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1489

Lun 20 Fév - 14:45

Coursevent (long time no see) arrive sur le terrain.
Il paraît que la mode est aux Altaria Shiny chez les challengers.


M-Altaria S utilise Laser Glace sur Ludicolo ennemi.


COURSEVENT, Mega-Altaria (S) mâle.
NIVEAU 94 (5/6).
Doux de nature.

"j'aime les frites."
attaques & stats:
 



Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8334

Mar 21 Fév - 18:37

Ludicolo lance Bluff !
{-15 PV} (random donne 77, pas de critique)
PV de Méga-Altaria S : 180/195


Méga-Altaria S est apeuré !

Que voulez-vous faire ?


Edgar
PV de Méga-Altaria S : 180/195

Lizbeth
PV de Ludicolo : 280/280



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1489

Mar 21 Fév - 19:05
COURSEVENT, Mega-Altaria (S) mâle.
NIVEAU 94 (5/6).
Doux de nature.

"j'aime les frites."
attaques & stats:
 


M-Altaria S utilise Pouvoir Lunaire (type fée, puissance 95, précision 100) sur Ludicolo ennemi.


Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/01/2015
Messages : 1777

Mar 21 Fév - 22:18
Ludicolo lance Hydrocanon.

Fiore
Niveau 52
Mâle Hyperactif

Type Eau & Plante.
more ?:
 



LUNA is watching you.
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9588

Jeu 23 Fév - 12:40

Méga-Altaria S lance Pouvoir Lunaire
Random donne 34 et 73 - pas de critique et pas d'effets
( - 378 PV)
PV Ludicolo : 0/280
Ludicolo est KO! Mega Altaria S monte au niveau 95.


Que voulez-vous faire ?


Edgar
PV de Méga-Altaria S : 180/195

Lizbeth
Ludicolo : KO



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/01/2015
Messages : 1777

Mar 28 Fév - 18:12
Crawl lance Aqua Jet.

Crawl
Niveau 56
Mâle Câlin

Type Eau & Ténèbres.
more ?:
 



LUNA is watching you.
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» OCEANS
» Jua # Where the light shivers offshore, Through the tides of oceans, We are shining in the rising sun [TERMINE]
» LES SEIGNEURS DES OCEANS ^^
» [Atlantis] L'enquête de Rahotep
» Déesse Amphitrite

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: QG Ligue 4 :: Stade-