AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» La pagode de Mauville


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 27/04/2015
Messages : 755

Région : Johto.
Lun 9 Jan - 2:22
Elle avait son premier badge. Elle était fière. Inspectant une dernière fois le fruit de leurs efforts, elle referma délicatement l'étui à badge et le rangea dans son sac de voyage. Dans peu de temps, elle et ses compagnons quitteraient Mauville. Cela faisait déjà plus d'un mois qu'elle logeait ici et maintenant que son objectif premier était atteint, elle devait se préparer pour la suite de son aventure et migrer vers une nouvelle ville. Il ne lui rester donc que peu de temps pour finir de visiter. Et justement, elle n'était toujours pas aller se promener du côté du temple, pourtant bien connu pour sa pagode à cinq étages. Considérée comme la pagode la plus grande du monde, elle avait été construite à la demande d'une impératrice en l'an 730. Très proche de la nature, ce temple accueillait apparemment de nombreux chétiflors vivant en harmonie avec les moines. Haru était athée et très peu intéressée par l'histoire, elle n'allait que rarement dans les temples. Cette fois, ce qui l'intéressait surtout, c'était de pouvoir prendre des photos. Ces derniers temps, elle n'avait eu que très peu de temps pour s'adonner à sa passion. Ces derniers jours dans la ville allaient donc lui permettre de faire de derniers clichés.

Son appareil autour du cou, elle sortit du centre pokémon où elle logeait depuis son arrivée. Evoli sur ses pas, elle se dirigea vers l'arrêt de bus. Le temple de Mauville était situé à une trentaine minutes de transport depuis le centre ville. Ayant vérifier les horaires de bus préalablement, ce dernier ne tarda pas à arriver. Natsu rentra dans sa pokéball pour ne pas gêner les passagers, et sa dresseuse monta dans le véhicule. Assise près d'une fenêtre, écouteurs sur les oreilles, elle ne vit pas le temps passer. Si bien, que lorsque le conducteur annonça la station, elle faillit la louper. L'arrêt de bus se trouvait juste devant l'entrée du temple. Elle fit sortir Natsu et Kyûbi de leurs pokéballs respectives pour qu'elles puissent se dégourdir les jambes et pénétra dans l'enceinte du sanctuaire. Les arbres, des érables, étaient d'un rouge éclatant. C'était la saison parfaite pour visiter les lieux. Elle s'aventura dans les divers bâtiments du temple, lisant en diagonales les explications historiques des lieux, plus intéressée par l'architecture et la recherche de spot photo. Elle fit quelques clichés dont elle était fière, regarda quelques moines prier et tenta quelques clichés en croisant des prêtresses vêtues de rouge et de blanc. Il était maintenant temps de se diriger vers la célèbre pagode. Bien qu'elle l'avait déjà lu, elle fut surprise de voir autant de chétiflors sauvages se promener au rez de chaussée de la tour. C'était la première fois qu'elle voyait cette espèce de ses propres yeux. Ils étaient aussi étranges que sur les photos et elle se demanda comment leur tête pouvait tenir sur une simple tige sans tomber. Ou plutôt, comment la faible tige pouvait supporter le poids de cette tête. Elle tenta de recueillir quelques indices grâce à son pokédex, mais il ne put répondre à sa question. Dommage.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/05/2015
Messages : 303

Région : Johto
Jeu 19 Jan - 1:04
- Donc Saï, si je comprends bien, tu veux que j’aille jeter un coup d’œil à cette tour pour demander conseil à un vieux sage ? Est-ce que t’as au moins une bonne raison de m’obliger à faire ça ? Je veux dire, ça m’étonnerait qu’il en sache beaucoup plus que moi sur Celebi. – Mais non, ce n’est pas parce que j’ai la flemme de monter jusqu’en haut de la tour et de grimper toutes les échelles… – Nan, vraiment, je te jure… - Bah je vois que la confiance règne. J’vais la monter ta foutue tour, tu vas voir. – Mon vertige ? Ah, pas faux. J’vais p’têtre pas monter du coup. Ouais, c’est ce que je vais faire. – Okay, c’est bon, j’ai compris, pas la peine de t’énerver, je vais y aller… - Ouais, à plus.

Tandis que je raccroche le téléphone dans un dernier râlement, je fais signe à mes deux compagnons de quitter la voiture et de se ramener dehors, partant pour une expédition dans la Tour Chetiflor à la recherche de légendes et d’un vieux sage. Saï s’est montré insistant à ce sujet durant la conversation, visiblement persuadé que l’homme serait capable de répondre à certaines questions sur les pokémons de légende de cette région, tout particulièrement le gardien du temps qui m’a détourné par le sommeil l’accès à son autel. En soit, j’aurais préféré pouvoir partir le plus vite possible de cette ville, y ayant déjà bien assez passé de temps à mon goût mais il se trouve que mon vieux pote n’est pas du même avis. D’un côté, ça m’encourage à conclure cette histoire rapidement, vu que plus vite j’en aurais fini, plus vite je pourrais partir loin d’ici. Pourquoi pas vers Acajou tiens ? C’est l’époque idéale pour aller y jeter un coup d’œil d’après les touristes et je pourrais en profiter pour passer un petit bonjour à pépé, le pauvre vieux qu’on ne pense qu’à aller voir quand l’on n’a rien à faire.

Enfin bon, pour le moment, c’est parti pour la grande montée, avec des échelles sur lesquels grimper de partout pour mon plus grand bonheur. Surtout que ouais, comme l’a bien rappelé une certaine personne plus tôt au téléphone, je ne suis pas un grand fan des hauteurs, étant même carrément effrayé par celles-ci. Je crois que c’est une peur qui vient d’une chute de plusieurs mètres à l’escalade durant des cours de sport à l’école, le genre de truc qui te laisse des séquelles mentales à vie à cause d’un crétin pas capable de t’assurer correctement. Mais bon, on va pas se laisser impressionner par trois bouts de bois, hein. Je vais la monter cette échelle, coûte que coûte. Surtout que Frouch et Shinzo sont déjà à l’étage supérieur et me fixent de là-haut en se foutant de moi.

- C’est ça, marrez-vous bande d’enfoirés !

Une marche à la fois ça va le faire. D’ailleurs, je ne suis pas sûr que l’on puisse appeler cela des marches, je dirais plutôt des bâtons de soutien. Ou des cylindres en bois. Enfin, il y a sûrement un terme qui colle mieux que marche. Mais au moins, en réfléchissant à ça, j’ai monté la moitié de l’échelle, tant que je continue comme ça et que je ne regarde pas en bas, il n’y aura pas de problèmes… Arg, trop tard. J’ai le vide sous les yeux là. J’peux plus bouger. J’vais me ramasser en bas, je crois. Vraiment. Et en plus celui qui pourraît me tirer de là, c’est-à-dire le volatile qui se foutait de moi il y a quelques secondes, est parti jeter un coup d’œil plus loin donc je suis seul là… Au pire, je vais demander un coup de main à la gamine là-bas.

- Excusez-moi… Vous pourriez me filer un coup de main ? Et vite ? Genre vraiment. Ça urge. Je vais me ramasser en bas là. Et genre, j'en rêve pas spécialement là.


hrp:
 



T-Card et +:
 
Double compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 27/04/2015
Messages : 755

Région : Johto.
Lun 13 Mar - 1:23
Le rez-de-chaussée n'était pas si grand que ça et la hauteur de plafond était plutôt basse. Malheureusement pour elle, les photos étaient interdites dans l'enceinte de la pagode. Elle rangea donc l'appareil dans son étui et fit un petit tour. Le bâtiment ressemblait à un musée, de nombreux artefacts y étaient exposés. La jeune fille ne s'y attarda pas bien plus longtemps, et décida de monter à l'étage. Du haut de la tour, elle devrait avoir une belle vue sur la ville. C'est alors qu'elle l'aperçut. Un jeune homme, aux cheveux très étranges, roses. On ne pouvait pas le louper, il braillait contre ses pokémons en plein milieu d'une échelle. Haru s'approcha, attendant son tour pour monter, mais il ne semblait pas bien presser de bouger. Kyubi, la petite goupix, pencha sa tête pour indiquant qu'elle trouvait elle-aussi la situation plutôt cocasse. Lorsque tout à coup, sans crier gare, il s'adressa à elle, requérant son aide. La brunette analysa la situation. Il devait être à à peine plus d'un mètre cinquante du sol, il pourrait tomber qu'il ne se ferait pas bien mal. Mais elle n'était pas mauvaise, et supposa qu'il devait avoir peur du vide. Elle bafouilla un :
"Euh... oui." tout en regardant autour d'elle et se demandant comment elle pouvait bien l'aider.

"Je suppose que vous avez le vertige. Ne regardez pas en bas, mais plutôt en haut. Vous y êtes presque. De plus, si vous deviez tomber vous ne vous feriez pas bien mal, n'ayant pas peur."

Elle savait bien que ses conseils ne lui seraient pas d'une grande aide. Il devait surement savoir que regarder en bas était mauvais, mais il l'avait déjà fait. Et la peur paralyse les gens. Pourtant, elle n'avait pas l'intention de rester clouée là à attendre qu'il se calme. Un moine, alerté par le bruit, venait de les rejoindre.

"Ne paniquez pas monsieur, nous allons vous aider."

Jetant un rapide coup d'oeil au dessus du visiteur, il lança des ordres aux quelques chétiflors qui se trouvaient juste à l'entrée du premier étage. Haru faillit pouffer de rire en entendant les surtout des pokémons plantes mais elle se dit que la situation n"était pas à la rigolade. Le jeune homme semblait vraiment paniqué au beau milieu de son échelle.

"Salade, Frisette, Arthy, donnez-lui un coup de main."

Quelques secondes plus tard, six lianes attrapèrent le jeune homme au niveau des bras et du torse, et le soulevèrent pour le reposer à quelques mètres à côté de l'entrée du premier étage. Le moine grimpa, suivit de près par Haru et se dirigèrent vers lui.

"Vous allez bien ? Si vous avez le vertige, je vous invite à ne pas monter plus haut."

Après avoir vérifié d'un coup d'oeil que le garçon n'était pas blessé, le moine redescendit vers le rez-de-chaussée. Haru s'approcha alors de l'inconnu.

"Ca va, vous allez bien ?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Champion de Mauville
» Slack à Paris ?
» Centre Pokémon de Mauville
» Mauville
» Je suis bloqué entre mauville et Bourg geon !

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Tour Chetiflor-