AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» La Ligue en off


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2013
Messages : 4150

Région : Kalos / QG Ligue 4
Mer 21 Déc - 16:20
L'idée était venue un soir, alors que tous les champions de la Ligue s'étaient retrouvés dans la salle commune au même moment. L'évènement était suffisamment rare pour être souligné : nous avions tous des emplois du temps chargés qui nous obligeaient à nous absenter, et même s'il nous arrivait d'être tous les cinq à la Ligue en même temps il n'était pas rare que nous profitions de ce temps pour nous entrainer ou visiter des proches. Aussi, nous ne pûmes que nous faire la remarque que c'était l'une des premières fois que nous pouvions passer réellement une soirée tous ensemble depuis la nomination d'Ada... ce qui était quand même fou, sachant que nous cohabitions depuis tant de temps ensemble.
Je ne me souviens plus trop de qui l'a suggérée en premier, mais après une ou deux heures à discuter dans les canapés de la salle commune l'idée s'était imposée que ce serait quand même très sympa de se réserver un moment pour vraiment faire quelque chose ensemble. En effet, même si j'avais eu l'occasion depuis le temps de discuter avec mes collègues ce n'était pas du tout le cas avec Ada que je connaissais mal, et à part Liz avec qui nous avions fait des efforts pour devenir potes je ne pouvais pas vraiment considérer les autres comme autre chose que des collègues (même si je les appréciais bien). Aussi, comme nous étions tous d'accord là-dessus, il fut décidé que nous irions demander au Comité s'il était possible de bloquer une journée entière pour faire une activité en dehors de la Ligue, juste entre nous.

Comme la perspective m'emballait particulièrement je m'en occupai dès le lendemain. Après avoir discuté avec Monsieur Miller qui m'avait plutôt à la bonne, je n'eus qu'à attendre qu'il me recroise le lendemain pour pouvoir annoncer aux autres qu'une journée entière nous était laissée la semaine suivante. Nous discutâmes avec enthousiasme des activités que nous pourrions faire : comme nous devions nous débrouiller pour l'organisation, nous cherchâmes quelque chose qui ne serait pas trop loin de la Ligue et qu'Arthur pourrait faire sans problème. Après des recherches sur le net et plusieurs concertations sur la logistique, il fut finalement convenu que nous irions tous les cinq faire du canoë du côté d'Ebenelle, facilement atteignable à dos de Pokémon, et qu'il serait même possible de rejoindre le site d'escalade du Mont Argenté par ce biais. Tout pour mettre mon humeur au beau fixe, ce qui me rendit particulièrement enjoué et amical jusqu'au jour convenu.

Nous partîmes tôt le matin. Chacun monté sur un Pokémon volant (même si j'avais du squatter celui d'un de mes collègues, ma Pyrax était trop fière pour me laisser monter sur son dos) nous arrivâmes rapidement à Ebenelle, où se trouvait la boutique de locations de canoë-kayak que nous avions sélectionnée. Elle avait accepté d'ouvrir un peu plus tôt pour nous, afin que nous évitions de nous retrouver avec les autres touristes ; les préparatifs purent donc se faire très vite. Je trouvais plutôt amusant de voir mes collègues en tenue décontracté, avec gilet de sauvetage, pagaie dans une main et bidon dans l'autre. Cela me faisait vraiment plaisir, en fait.
La jeep avec remorque de la boutique nous emmena plus haut sur la route 45, près de l'origine de la rivière que créait la fonte de la route de glace. Le jeune homme qui nous accompagnait nous rappela que le point de rendez-vous se trouvait au dernier pont de la route 45 que nous reconnaitrions à la bannière de la boutique sur la plage, et que nous avions jusqu'à 18h max pour l'atteindre. Après ces dernières recommandations et avoir déchargé les deux canoës de la remorque, il repartit en nous laissant gérer la suite.

« Bon, avant de les trainer à l'eau, qui monte avec qui ? » demandai-je en retirant mes chaussures. « Je pète la forme, si ça intéresse quelqu'un de se la jouer sportif ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/08/2013
Messages : 4979

Région : Johto
Mer 21 Déc - 18:16
Un cliché, certainement mais bon sang… le temps passe à une de ces vitesses ! Sans qu’on ne puisse rien y faire. Il y a eu le départ précipité de Chrystal qui n’a apparemment pas su se remettre de celui de Maceo et du décès de la compagne de ce dernier. Après ça… un moment de flottement. De son côté, Iago s’est tout de même demandé s’il aurait pu faire mieux pour aider la jeune femme à traverser cette période. Car malgré son tempérament tout feu tout flamme et son caractère très ronchon, il l’appréciait. Mais bon… les relations humaines, il n’est pas bien doué pour ça. Il sait jouer un rôle, écouter, ça oui, mais quand ça touche au cœur, c’est moins évident. Plusieurs semaines sont donc passées avant qu’on leur présente une nouvelle championne. Ada, Ada Freimann. Un visage fin et doux, grande, un sourire communicatif, on est loin de Chrystal, c’est certain.

Puis le temps a repris son cours et avec lui le va et vient de chacun dans les locaux de la Ligue, les entraînements, les défis, les différentes obligations professionnelles et médiatiques par ailleurs. Ça fait beaucoup. Autant de raisons qui font qu’à vivre sous le même – grand – toit, les discussions qu’ils échangent sont souvent éparses, ou courtes. Un peu au hasard, comme ça, apprenant qu’en plus de leur athlète officielle, Lizbeth, Ada est aussi une sportive effrénée, il a lancé : « Ça vous dirait pas de se faire une sortie sportive ? Ou un truc du genre ? ». Une fois l’idée sortie, il n’a pas su trop quoi en faire… mais au final les choses se sont concrétisées. Et assez vite !

L’occasion unique de pouvoir en apprendre plus sur ses collègues, intégrer parfaitement Ada au groupe et de s’amuser, aussi. Parce que dans le fond, Iago reste un grand gosse. Une sortie kayak, voilà qui le tente bien ! En peu de temps, Ruven est parvenu à convaincre le Comité de leur laisser un jour de libre pour cela.

Une semaine plus tard, les voilà donc en périphérie d’Ebenelle, baskets aux pieds, préparés pour une journée mêlant descente de rivière et escalade, le tout en ayant bien songé à l’accessibilité pour Arthur. Sur le papier, une journée idéale ! Iago est enthousiaste, oui. Il a son sac à dos – le genre vieux sac d’étudiant rapiécé qu’il a depuis plus de dix ans – et se remet rapidement du vol qu’ils viennent de faire pour arriver jusque-là. N’ayant pas de pokémon Vol, il a profité d’un des Roucarnage de transport de la Ligue.

Arrivés au lieu dit, ils enfilent rapidement le matériel adéquat avant de se retrouver en bordure de rivière, deux canoë-kayak sous les yeux : un de deux places, l’autre de trois. Ruven paraît lui aussi très énergique, et Iago ne se prive pas pour le charrier.

« Ahah, je veux bien voir ça ! Et puis, si tu veux jouer les gros bras, je pense être à ton niveau ! » Ce n’est pas une compétition, bien entendu, mais ça peut valoir le coup d’œil. « Enfin, si ça vous va ? » Qu’il demande aux trois autres présents. « Je me sacrifie pour le bien du groupe, il faut bien que quelqu’un se coltine l’ancien. » Le tout avec un gros clin d’oeil.


Dominic Hazel
Nathanael McKoy
Oluwadja Ilo
Milo Jo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hippocampelephantocamelos.wordpress.com/


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 1198

Dim 12 Fév - 22:44
Quand j'avais déménagé à la Ligue, il y avait maintenant quelques semaines, je pensais au départ que, les quatre autres champions habitant également des appartements de fonction, nous nous verrions très régulièrement, au moins une fois par jour, prenant peut-être certains repas en commun ou nous retrouvant à heures fixes pour parler combats ; mais en réalité, il n'en était rien. Nos plannings à tous étaient très chargés ; les plages laissées libres pour les entraînements coïncidaient rarement, et si nous aurions pu prendre nos repas ensemble, les habitudes de vie de chacun différaient, si bien que se retrouver à trois dans le restaurant de la Ligue ou dans ce qui nous tenait lieu de salle commune était déjà remarquable. Si je croisais souvent mes collègues, j'avais donc rarement l'occasion d'échanger avec l'un d'eux plus d'une trentaine de minutes d'affilée. Il n'y avait que de Lizbeth que je m'étais un peu plus rapprochée : en effet, dès ma première semaine à la Ligue, j'avais commencé à fréquenter les installations sportives que les locaux mettaient à notre disposition et, parmi elles, la piscine. Il ne m'avait pas fallu beaucoup de séances avant d'y croiser Lizbeth. Sa technique d'ex-championne olympique m'avait impressionnée et nous avions alors un peu sympathisé ; mais je n'avais pas encore pu vraiment faire connaissance avec mes trois autres collègues.

Inutile de dire que je regrettais cet état de faits. Mariska était heureusement venue habiter avec moi, sans quoi, malgré la compagnie de mes Pokémon, je me serais sentie vraiment seule ; mais c'était si frustrant de vivre sous le même toit que quatre spécialistes des combats Pokémon et de n'avoir, finalement, pas suffisamment de temps pour échanger ni faire des activités ensemble ! Mais après l'échec d'un week-end où tout le monde était parti dans sa famille, Iago proposa un matin de nous organiser une journée sport tous ensemble. L'idée m'enchanta immédiatement, et je ne fus pas la seule à m'enthousiasmer. Pourquoi ne faisaient-ils pas ce genre de sorties plus souvent, si cela leur manquait à eux aussi ? Ruven se chargea des négociations avec le Comité et nous eûmes, au grand dam de mon agent qui m'avait déjà concocté un planning aux petits oignons pour, probablement, les quatre années à venir, une journée de congé la semaine suivante. Restait à déterminer l'activité. J'aurais adoré faire une sortie escalade, mais ce n'était peut-être pas le sport le plus sympathique à pratiquer à cinq... Finalement, quelqu'un proposa du canoë-kayak ; et tout le monde fut partant. C'était un sport parfait à faire en pleine nature, Arthur pourrait participer malgré son handicap, et cela allait être l'occasion pour moi de découvrir de l'intérieur les montagnes d'Ébenelle ! Ruven finit de me conquérir en me signalant qu'il y avait sans doute des pistes d'escalade sur le Mont Argenté, juste à côté. Je n'avais plus qu'une hâte, que le jour de la sortie arrive.

Nous partîmes tôt le matin à dos de Pokémon oiseaux. J'avais sorti Anzû, mon Aéroptéryx, que je savais ravie de se dégourdir un peu. Une fois dans le magasin de location de matériel, ce fut assez amusant de voir tout le monde se mettre en tenue ; et puis, une jeep nous amena jusqu'en haut de la rivière et un employé nous donna les instructions nécessaires, avant de nous laisser livrés à nous-mêmes.

L'ambiance était des plus détendues, chacun semblait enclin à plaisanter, et le cadre était véritablement superbe : je ne cessais de lever la tête pour contempler les hauts sommets qui nous entouraient et le ciel, d'un bleu limpide. C'était presque aussi beau que les montagnes d'Unys que je connaissais bien. Nous avions deux canoës, un à deux places et l'autre à trois. Iago annonçant qu'il se mettait avec Ruven, je me tournai vers Arthur et Lizbeth, souriant : « D'accord ! Alors, nous serons tous les trois. » J'étais particulièrement gaie, mais j'étais vraiment heureuse de pouvoir enfin lier connaissance avec mes nouveaux collègues ; en plus, notre répartition me permettrait de discuter plus facilement avec le maître de la Ligue, qui avait l'air d'être quelqu'un de très intéressant. Il fallut encore enfiler les si élégants gilets de sauvetage, puis mettre les canoës à l'eau. « Je vous préviens, je n'en ai fait qu'une fois et il y a très longtemps », annonçai-je au moment de nous installer dans l'embarcation, cependant non inquiète. Il n'y avait pas de raison pour que nous ne sachions pas faire conserver son équilibre à notre canoë, et si les garçons voulaient se la jouer sportif, ils auraient à faire avec nous !


merci à Jill pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 31/08/2013
Messages : 4716

Mar 21 Fév - 15:08
Le Maître de la Ligue avait apprécié cette petite soirée légère entre eux, cela faisait enfin comme s'ils partageaient la même maison et qu'ils pouvaient discuter de tout et de rien sans avoir cette pression du résultat derrière. Ils s'entendaient bien et si Arthur n'avait pas pris beaucoup la parole, écoutant surtout ses collègues parler, il avait passé un bon moment avec eux. Puis tout à coup, l'idée était vite arrivée de recommencer ça. C'était vrai que leurs agendas chargés les empêchaient souvent d'avoir des moments de partage comme cela. Et si jusqu'ici Arthur n'y avait pas pensé de cette manière, il vivait une forme de manque vis-à-vis de l'époque où il ne quittait jamais l'équipe de Shadows Path, À ce moment-là, Arthur s'appelait Blade et il passait déjà son temps libre avec Mike et Angèle. Il y avait toujours une ambiance particulière, des fous rires aux engueulades. C'était maintenant une période révolue, mais il se rendait compte qu'il donnerait beaucoup pour pouvoir retrouver un peu avec ses collègues de la Ligue.
Iago avait alors proposé de faire une sortie sportive et un sourire avait étiré ses lèvres. L'occasion était trop bonne pour qu'il ne se permît pas de se jeter dessus.
    « Je suis plutôt bon au badminton, je veux bien. »
Gardant le sourire, il avait vite laissé les autres reprendre la parole plus sérieusement. Ruven semblait très motivé pour aller nous servir d'envoyé spécial auprès du Comité. Obtenir une journée de congé pouvait ne pas poser de souci, mais une journée organisée pour eux tous, c'était probablement une autre paire de manche.
Enfin, on pouvait se permettre d'y croire, surtout avec Ruven qui semblait déjà avoir son idée sur le processus pour obtenir le droit de partager cette journée ensemble.

Et le bougre avait réussi. Finalement, la date avait été trouvée sur la semaine suivante. Évidemment, Leon était très partagé sur cette idée. D'une part, il voyait d'un mauvais œil qu'Arthur pusse passer une journée hors de son contrôle et d'autre part il était infiniment soulagé que ce genre d'initiatives pusse plaire à son protégé. Ce dernier n'avait pas pu s'empêcher longtemps de se moquer de lui face aux réflexions qu'il avait pu lui sortir. Enfin, Arthur s'était préparé joyeusement, même s'il avait eu aussi Emma pour lui demander pourquoi elle ne pouvait pas venir. Il n'avait pas l'habitude de lui dire qu'il allait s'amuser, alors il avait dû faire une pirouette en disant qu'il avait une réunion avec tous ses collègues, ce qui n'était pas forcément faux, avant de la laisser aux bons soins de Leon et de Mitzrel, qui restait très attaché à la petite.

Arthur était donc parti en compagnie de ses collègues après avoir embrassé sa fille. Il avait décidé de garder quelques uns de ses compagnons avec lui, par simple sécurité. Mike avait révisé ses lunettes pour l'occasion, mais le jeune aveugle savait bien que cela ne lui serait pas suffisant pour se sentir à l'aise. Une fois monté sur Eagle, son Gueriaigle, l'aveugle lui demanda de suivre le vol de ses collègues. Le Pokémon n'était pas habitué à un vol calme comme celui-ci ne bouda pas son plaisir quand il fut temps d'atterrir, piquant directement à la suite de ses congénères, plantant ses griffes dans le sol. Arthur s'était solidement cramponné à lui et s'était retenu de rire comme un enfant devant l'adrénaline qui s'était emparé de lui pendant cette action. Il rappela son Pokémon après l'avoir remercié le sourire aux lèvres.
Enfin, il touchait maintenant le sol et attendait que ses collègues pussent prendre une décision. Après tout, il était tout de même l'handicapé du groupe et sa cécité ne pouvait pas faire de lui une personne sur laquelle qui compter dans un canoë. Ruven joua immédiatement les gros bras en demandant si quelqu'un souhaitait la jouer sportif, ce à quoi Iago répondit immédiatement. Les groupes étaient fait puisque Ada prit le relais, à la bonne surprise d'Arthur qui était rassuré par ce qu'il considérait comme un encouragement.
Les préparatifs ne prirent que quelques instants, Arthur plaisantant en tournant son gilet dans tous les sens, avant de se faire aider. Ada prévint qu'elle n'avait pas beaucoup pratiqué le canoë, ce qui rassura un peu le Maître : au moins ne serait-elle pas trop regardante face à ses capacités.
    « Je propose d'aller au milieu, je ne peux pas vous guider mais je pourrais ramer histoire de distancer nos deux Némelios. »
Il s'avança en suivant l'ombre d'Ada et de Lizbeth, puis monta dans l'embarcation avec une assurance étonnante, évitant les rames et se stabilisant tout de suite.
    « Je vous attends les filles ! »
Il préférait toujours tourner son handicap à la dérision, sachant pertinemment que si Leon était là, il aurait déjà eu un coup sur la tête depuis un moment. Il prit le temps de s'asseoir le plus confortablement possible à sa place, saisissant sa pagaie.



Such accounts, so RP, wow.:
 

Avatar par Elune Crowley, MiniArthur par Etsuko Michiyo.
Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/01/2015
Messages : 1768

Mar 18 Avr - 15:36
Il est rare que nous arrivions à nous retrouver tous ensemble, sauf lors des tirages au sort pour le combat d'un nouveau challenger ; pourtant nous avons réussi cet exploit et nous avons eu l'occasion de discuter tous ensemble, au calme, sans la moindre obligation au dessus de nos têtes. Là, confortablement installé dans l'un des salon, nous avons pu discuter tous ensemble, nouant de nouveaux liens, partageant sur nos passions (communes ou non), échangeant, prenant du bon temps... Jusqu'à ce qu'une phrase lancée par Iago ne nous fasse réagir, presque à l'unisson ; une sortie sportive ? Quelle excellente idée ! Nous sommes plusieurs à montrer notre joie à cette idée et nous sommes tout de suite assez excités à l'idée d'organiser cela, même si cela va demander du boulot et, surtout, pas mal de persuasion pour que nos agents acceptent de nous libérer la même journée pour nous tous. Ruven décide de s'occuper de l'organisation et nous lui faisons confiance, lui laissant le bon soin, le sentant motivé ; ça ne m'étonne pas, il est comme moi, à adorer la compagnie et a vouloir profiter le plus possible de notre situation pour partager de bons moments entre adultes.

Nous avons bien vite de ses nouvelles et apprenons qu'il y aurait une forte possibilité de se faire une journée canoë-escalade ; évidemment, je ne peux qu'exprimer ma joie à l'idée de faire un sport qui se déroule sur l'eau et que je connais assez peu, même si j'ai déjà pratiqué par le passé. Les autres sont tout aussi enthousiastes et nous partons donc sur cette idée, ravis à l'idée de passer du temps ensemble sans obligations professionnelles... Pour le coup nos agents se coordonnent plutôt bien et, une semaine plus tard, nous sommes prêts à décoller pour profiter de cette journée unique... En espérant que d'autres suivront.

Au petit matin, je fais appel à Arès pour qu'il me guide jusqu'à la zone. Je prends Ruven en stop, le pauvre n'ayant pas de pokémon volant, et j'en profite aussi pour faire monter Klein, bien que j'ai songé pendant un moment à lui dire de partir devant en remontant la rivière... Cependant, j'avais un doute sur la voie à prendre et il ne connaît pas assez les lieux pour partir à l'aveugle. Nous nous retrouvons donc à trois sur le dos du Trioxhydre mais cela ne semble pas le déranger et il prend son envol avec force, survolant les montagnes et suivant mes consignes, moi même ayant les yeux rivés sur mon téléphone pour ne pas me tromper de lieu d'atterrissage... Le dragon se pose en douceur et l'une de ses têtes se tourne vers le guériaigle qui nous a suivit et qui, lui, est descendu en piqué. Cela semble avoir mis Arthur de bonne humeur et je ne peux m'empêcher de sourire à mon tour tout en rappelant le Trioxhydre dans sa pokéball, non sans le remercier. Nous nous retrouvons ensuite dans la boutique de location où chacun récupère alors son matériel avant d'emprunter une jeep pour rejoindre nos chers canoës.

Nous nous retrouvons seuls et, bien vite, Ruven lance les hostilités en demandant la répartitions des équipes. Il semble péter le feu (sans mauvais jeu de mot... Enfin, si) et Iago lui répond aussitôt, avec une dernière phrase qui me fait éclater de rire. La larme à l’œil, je répond à son clin d’œil avant de prendre la parole à mon tour.

- Vas-y avec l'ancien ! Mais n'utilise pas ça comme excuse quand on vous aura laminés :D ! Je me suis décalée en parlant, passant mes bras autour des épaules de mes deux comparses du jour. Pas d'quartiers les amis, on va bien rigoler !
- Kwak !

En voilà au moins un qui est d'accord avec moi ! Nous nous préparons tranquillement à embarquer dans notre canoë et profitons pour en discuter un peu.

- T'inquiètes pas Ada ; ça a beau se dérouler sur l'eau, je n'en ai pas beaucoup fait non plus, et ça remonte à plusieurs années. Vous verrez, le plus simple c'est de réussir à se synchroniser... Et viser correctement le voisin pour le retourner !

Klein se met à rire à ma dernière phrase et plonge à l'eau sans nous attendre, non sans avoir lever le pouce à notre encontre ; dommage, Arthur ne pourra pas voir notre nouveau complice. Cependant j'acquiesce lorsqu'il parle d'aller au milieu et nous le laissons se placer en premier. Je hausse un sourcil en le voyant s'installer avec autant de facilités. Je laisse Ada choisir sa place et m'installe à sa suite, non sans lancer une petit pique au maître de la ligue.

- Dis donc Arthur, t'es sur que t'es aveugle ? Tu ne serais pas juste astigmate, une connerie du genre ?


LUNA is watching you.
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2013
Messages : 4150

Région : Kalos / QG Ligue 4
Ven 5 Mai - 9:55
Le premier à répondre à mon invitation fut Iago, qui d’ailleurs était de très bonne humeur. De toutes les personnes présentes il était le moins sportif mais ça ne l’empêcha pas d’affirmer qu’il était à la hauteur de mon énergie. Tiens donc.

« Je me sacrifie pour le bien du groupe, il faut bien que quelqu’un se coltine l’ancien. » eut-il même la hardiesse d’ajouter et je lui calai un coup de poing gentillet dans l’épaule.

« OK, j’t’accepte gamin, mais viens pas pleurer quand tu seras à bout de force ! » fanfaronnai-je en me saisissant d’une pagaie. Je savais parfaitement que ma vantardise allait se retourner contre moi à un moment ou à un autre, mais le but était avant tout de faire marrer les autres.

En tout cas l’échange ravissait Lizbeth qui en riait aux larmes. Elle enfonça un peu plus le clou en répliquant que mon âge allait finir par être une excuse à nos piètres performances et je lui adressai un geste complètement puéril en réponse ; il passa impeccable avec l’ambiance bonne enfant qui régnait entre Liz et moi mais aussi entre tous les champions aujourd’hui. Je ne sais si c’était avant tout la perspective de passer du temps ensemble ou le simple soulagement de ne pas avoir une énième responsabilité à assumer aujourd’hui qui rendait tout le monde aussi détendu, mais cette camaraderie me donnait une énergie incroyable.
Le deal semblait correspondre aux deux filles et à Arthur qui commencèrent à préparer leur canoë de leur côté. Pour ma part j’ouvris la bonbonne qui allait contenir nos effets personnels et y rangeait mon sac et mes chaussures avant de la tendre vers Iago.


« T’as déjà fait du canoë ? Je propose de me mettre à l’arrière sinon, j’en ai fait pas mal avant donc je peux manœuvrer sans problème. » Je souris d’un air moqueur. « En plus comme ça je pourrais surveiller si tu pagaies aussi bien que tu le laisses entendre. »

Un coup d’œil de côté m’apprit que nos collègues avaient pris place dans leur canoë et étaient prêts à partir. A croire que l’esprit de compétition avait un peu gagné tout le monde.

« OK Iago, on leur fout une dérouillée. » dis-je à voix basse en poussant l’embarcation à l’eau. « Pas de quartier même si ce sont deux filles et un aveugle ! »

D’autant plus que je savais très bien que, si la composition de leur équipe pouvait prêter à sourire, ces gens-là n’étaient pas des champions de ligue pour rien : ils étaient des battants et il aurait été très stupide de les prendre à la légère.
Je m'installai à l'arrière quand le bateau fut détaché de la rive et, pagaie à la main, tournai la tête vers l'autre canoë pour lancer gaiement :


« Allez, vous inquiétez pas trop si vous nous voyez plus, on vous attendra de temps en temps ! »

Et de donner le premier coup de rame.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 13/08/2013
Messages : 4979

Région : Johto
Dim 16 Juil - 0:15
Une journée entre eux, sans avoir à subir le planning imposés par leurs agents et le Comité, ni même leurs responsabilités annexes, c’était du grand luxe. D’autant plus sans suivi médiatique, d’ailleurs. De quoi être « soi » une journée entière, et réellement partager entre collègues. Iago apprécie l’initiative et sent que les heures à venir vont être à graver dans son esprit !

Iago feint une grimace envers Ruven, et réplique : « Je te retourne la remarque, garde ton souffle pour lorsque nous aurons entamé la descente ! »

« Je m’en fais pas, je sens que Ruven et moi allons gérer ! » Un petit esprit de compétition ne fait jamais de mal.

Comme pour montrer que malgré son handicap, il saura se débrouiller, Arthur est le premier à prendre place. Il est entouré par Ada et Lizbeth, tandis que Iago s’avance vers l’embarcation. Il ne sait plus quand remonte la dernière fois qu’il a fait du canoë, et même sans être expert il a le sentiment que manier les pagaies, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. A voir si la suite lui donnera raison… Par chance, Ruven a l’air plus rodé à l’exercice.

« J’en ai déjà fait, oui, mais ça fait un moment que je n’ai plus eu l’occasion d’en faire… Je te laisse l’arrière, si tu veux jouer les guetteurs ! » Les deux s’installent. « Compte sur moi, le trio ne m’fait pas peur ! »

Ruven continue de fanfaronner et les hostilités démarrent assez rapidement. Alors Iago y va de sa petite pique. « On s’en voudrait d’aller trop vite pour vous ! Allez, on s'revoit plus bas ! »

Le tracé de la rivière commence doucement, pas d’obstacles ou de rapides pour débuter. Une petite mise en jambes comme il faut. « Bon, voyons si les mécanismes reviennent... »

Pour s’éloigner de la rive, la manœuvre est plutôt bien négociée, et lorsqu’il est question d’avancer… dans l’immédiat, ça va.


Dominic Hazel
Nathanael McKoy
Oluwadja Ilo
Milo Jo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hippocampelephantocamelos.wordpress.com/


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 1198

Lun 17 Juil - 18:00
Décidément, c'était vraiment agréable de faire ce genre de sortie-détente à plusieurs. J'avais l'impression que mon esprit me répétait en boucle ce sentiment de bonne humeur, mais il fallait dire que cela faisait longtemps que je n'avais pas profité d'une sortie entre amis de ce type ; une fois que l'on y était, tout était pourtant très naturel, et il suffisait de se laisser porter par l'élan du moment pour se trouver d'une humeur gaie et apprécier simplement la compagnie des autres. Qui plus est, nous étions dans la nature et nous nous apprêtions à tester un sport plus ou moins nouveau pour les uns et les autres : tout était donc parfait. J'étais heureuse de constater que mes nouveaux collègues plaisantaient très naturellement avec moi, bien que je sois la dernière arrivée dans le groupe. En pénétrant dans cette illustre institution qu'était la Ligue Pokémon, j'avais un peu craint la rencontre avec ces autres champions que je serais amenée à côtoyer au quotidien : l'intense célébrité qu'offrait nos postes prestigieux pouvait monter à la tête de certains et si j'avais déjà été amenée à échanger quelques mots avec mes prédécesseurs lors de mes propres combats de Ligue et qu'ils m'avaient paru tout à fait aimable, ce n'était pas la même chose de les voir sur le stade que de les fréquenter dans la "vraie vie". Mais tous les quatre s'étaient dès le début montré très agréables avec moi et je n'avais pas l'impression qu'il y ait de tensions entre eux.

Arthur s'installa au milieu de l'embarcation jaune Pikachu à trois places et Lizbeth me rassura sur sa propre expérience du canoë. Le plus important, se synchroniser ? Je la croyais sans peine : si j'étais une parfaite débutante aujourd'hui, j'avais, en revanche, fait plusieurs séances de rame en mer. Mais alors, nous avions un barreur qui nous dictait le rythme : seuls, cela risquait d'être plus difficile. Et encore plus de battre les garçons si Ruven, lui, connaissait bien le canoë... Mais j'approuvai la fin du discours de ma collègue. « On la joue offensive, alors ? Ça me va ! » lançai-je, adressant à Iago et Ruven un sourire taquin. Puis, j'ajoutai, observant l'athlétique Akwakwak de Lizbeth qui plongeait dans la rivière : « Et en plus, on a un allié dans l'eau ! Je crois que les garçons n'auront aucune chance ! »

Arthur s'installa tranquillement dans l'embarcation, ce qui lui valut un commentaire de Lizbeth sur sa cécité qui, effectivement, ne se remarquait pas, et je me plaçai devant lui : d'après le commentaire de Ruven, la place la plus importante pour la manœuvre semblait être celle de derrière, et la championne aquatique ayant visiblement fait un peu plus de canoë que moi, autant lui laisser cet honneur. Dans le canoë en plastique, l'installation était plus confortable que sur les bancs durs des bateaux de rame : peut-être me ferais-je moins mal aux fesses que prévu. « Arthur, est-ce que ça ira pour la synchronisation des gestes ? » interrogeai-je soudain en tournant la tête vers le champion derrière moi, me demandant à moitié si l'un de nous ne ferait pas mieux de dicter le rythme – un, deux, un, deux – pour qu'il puisse s'y retrouver sans repères visuels.

Et vint le moment de détacher le canoë de la rive. Les garçons bougèrent en premier, puis ce fut à notre tour et, à force de manœuvres précises ou non, nous parvînmes à nous positionner dans le sens de la rivière. Mais Iago et Ruven avaient déjà donné leur premier coup de rame... « Allez, c'est parti ! » m'exclamai-je, et je plongeai ma pagaie dans l'eau dans un premier geste énergique.

Je n'y avais pas pensé en m'installant, mais lorsqu'elle avançait, se trouver à la tête de l'embarcation était le plus grisant.


merci à Jill pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Ligue NHL 10 xbox 360
» Ligue f1challengers rfactor
» Nouvelle Ligue NHL Simulée - Là c'est vrai
» Charte de la Ligue des Joutes
» La ligue F. (inscrivez vous !)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Ebenelle :: Route 45-