AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» no guts no glory


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 04/02/2014
Messages : 542

Région : Kalos
Dim 11 Déc 2016 - 21:58
-NO GUTS NO GLORY-
Solo Modéré

La vache… On était loin. Affirma-t-il, encore haletant. Déposant ses mains sur ses cuisses afin de reprendre son souffle, le jeune homme souffla à quelques reprises avant de poser son regard ambré sur la jeune femme devant lui. Un sourire moqueur planait sur ses lèvres alors qu’elle le fixait d’un œil hautain, comme amusée par sa mauvaise forme. « Ton sens de l’orientation est toujours aussi remarquable… Connais-tu la différence entre ta droite et ta gauche, dis-moi ? » C’est le grand jour. Son commentaire, grinçant, arracha une moue de mécontentement au jeune homme qui se refusa à argumenter davantage. Il savait que Ichigo avait raison. Depuis l’accident du Bois de Clémenti, il avait fini par se faire à l’idée qu’il avait sans doute été absent lorsque Mère Nature était venu distribuer le sens de l’orientation qui lui faisait cruellement défaut. Même s’il avait voulu débattre davantage à ce sujet, ses paroles n’auraient été que du vent et il n’aurait pas pu gagner un tel combat… Après tout, même s’il était douloureux pour lui de l’admettre, la blondinette avait raison sur toute la ligne le concernant. Mais ça, il ne le dirait jamais de vive-voix : son honneur en dépendait.

Se redressant, Azriel posa enfin son regard sur le bâtiment devant lequel Deus l’avait conduit. Ce fut plus fort que lui : sitôt, il poussa un sifflement d’admiration en contemplant pour la première fois l’architecture moderne des lieux. Jamais il n’aurait imaginé que le Centre d’Entraînement dont les brochures vantaient les mérites ressemblerait à… ça. Connaissant de mieux en mieux la région de Kalos, il était même d’avis qu’un trop plein de modernité au travers les maisons dix fois plus vieilles que lui renvoyait une image très vulgaire des lieux… Et pourtant, ce petit clin d’œil à Sinnoh et Hoenn lui faisait le plus grand bien. Alors, tu comptes resté planté là toute la journée ? Entre ! La question méritait d’être posée. Piqué sur place depuis de nombreuses secondes, le jeune homme semblait être davantage absorbé par cette imposante entreprise que par l’idée d’en découvrir le contenu. Un peu plus et il serait sans doute resté là éternellement… Si on lui en avait donné l’opportunité. Chose qu’Ichigo ne semblait pas résolue à permettre.

Attrapant sa main afin de le sortir de sa contemplation, elle s’avança en direction des portes coulissantes qui s’ouvrirent d’un accord commun sur leur passage. J’espère que tu pourras commencer l’entraînement dès aujourd’hui… Souffla-t-elle sur le ton de l’anecdote. Pour toute réponse, le jeune homme haussa discrètement les épaules. J’en sais rien… T’es sûr qu’on a le droit d’être ici ? La magnificence des lieux le rendait inconfortable. En voyant se déployer sous son regard un tel étalage de richesse, il nourrissait le sentiment désagréable de ne pas y avoir été invité. Le hall, presque vide, ne fit que consolider ce sentiment déjà bien présent. Outre quelques sofas de cuir ici et là ainsi qu’une dizaine de plantes en plastique, il n’y avait devant eux qu’un grand bureau circulaire derrière lequel s’afférait la réceptionniste des lieux. Cette ambiance n’avait rien à voir avec un centre d’entraînement tels qu’il les imaginait. On devrait faire demi-tour… Je suis convaincu que ton sens de l’orientation t’a joué de mauvais tour à toi aussi. Piquée au vif dans son orgueil, la jeune fille lâcha brusquement sa main puis se retourna dans sa direction afin d’ancrer brutalement son regard au sien. Tu n’as pas changé Azriel Izaya. Tu es toujours incapable de faire confiance aux autres ! T’ai-je déjà déçue une seule fois ? Demanda-t-elle sévèrement. La réponse semblait encore plus évidente que la question.

Non.

Depuis qu’ils voyageaient ensemble, son amie avait toujours dépassé ses attentes et fait preuve d’un sens de la débrouillardise bien au-delà du sien. Même si cela lui faisait mal de l’admettre, il devait pourtant se faire une raison : Ichigo survivait beaucoup mieux que lui au quotidien… Et c’était là une raison plus que suffisante pour lui faire aveuglément confiance malgré les craintes qui lui prenaient aux tripes.

Prenant une grande inspiration, il se contenta finalement de hocher faiblement la tête ce qui arracha un sourire à la jeune femme. Bien. Derrière les apparences, elle ne semblait pas réellement en rogne contre lui… C’était un énorme soulagement dont il cacha difficilement l’existence.

Azriel sur les talons, elle finit par franchir les quelques pas qui la séparait désormais de la réceptionniste. Depuis qu’ils avaient manifesté leur existence, son regard n’avait cessé de scruter ces deux énergumènes ayant pénétrés dans son humble demeure. Bienvenue au Centre d’Entraînement Empire messieurs, que puis-je faire pour vous ? Manifestement satisfaite, Ichigo pointa du pouce l’ex-moine derrière lui. Contre toutes attentes, Azriel dû se faire à l’idée que le sens de l’orientation de la blondinette ainsi que sa confiance en soi étaient au moins dix fois supérieures aux siennes.

Les choses sérieuses commençaient enfin.

MODÉRATION.:
 



Did you forget that this mark is a symbol of our pride?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8638

Lun 12 Déc 2016 - 22:04

Deux Hippopotas ont été réveillés de leur sieste et vous agressent. Ils sont Lvl. 15.




Ptitard utilise Ecume sur tous.
{- 42 PV} PV de Hippopotas : 2/44
{- 42 PV} PV de Hippopotas : 3/45


Poussifeu utilise Rugissement sur tous.
L'attaque de vos adversaires diminue.


Les Hippopotas utilisent Jet de Sable.
La précision de vos pokémons diminue.



Que voulez vous faire maintenant ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 04/02/2014
Messages : 542

Région : Kalos
Jeu 12 Jan 2017 - 14:20

Ce premier pas vers la gloire peindra prochainement le début de son véritable périple. Bientôt, le doute le subsistera plus dans la mémoire des hommes : viendra tôt ou tard le jour où Azriel se présentera aux portes de la ligue. Au terme de son voyage, personne ne doutera plus de ses capacités à pouvoir réaliser un tel exploit. Il aura enfin prouvé la force que lui aura conféré son inébranlable foi envers Arceus. Ils ne le sous-estimeront plus jamais. À l’aube de ce jour symbolique, il aura enfin accompli son véritable objectif visé en reprenant le drapeau du dressage. De là-haut, son dieu sera-t-il fier de son œuvre ? Conformément à ses désirs, et ce du début à la fin, le rouquin n’aura jamais cessé de prêcher la bonne parole. Que voudra-t-il de plus ? Azriel aura tout donné pour prouver les bonnes intentions de sa divinité… Il ne possèdera bientôt rien de plus à sacrifier en son nom.

D’ici quelques minutes, il pénètrera à l’arrière du complexe. Le connaissant, il sera sans doute surpris de découvrir la modernité du centre d’entraînement. Il ne s’attendra pas à ça. Devant lui s’étendra une foule composée de plusieurs dizaines de personnes qui discuteront entre eux sans accorder le moindre regard au nouveau venu. En fronçant légèrement les sourcils, il pourra même remarquer, qu’au loin, de jeunes dresseurs en quête de puissance seront en train de se disputer un match en dehors des lieux réservés à cet effet. Il esquissera un sourire satisfait, convaincu d’avoir trouvé sa voie. À mi-voix, il accordera ses mérites à Ichigo : son inscription dans un tel endroit lui sera certainement bénéfique. L’entraînement en nature aura été alléchante pendant quelques secondes, mais un tel encadrement lui permettra de centraliser son attention sur la mise au pied d’une méthode d’apprentissage encore plus centralisée. Ce sera bienfaisant à la fois pour lui et ses Pokémon. Ce ne seront pas des efforts à sens unique… Lui aussi voudra s’accomplir au travers cette expérience enrichissante.

Au bout d’un moment et après moult hésitations, il prendra enfin son courage à deux mains et laissera l’excitation le gagner peu à peu. Son esprit combatif ressurgira à la vue de tous ces potentiels adversaires. Incapable d’oublier sa véritable personnalité, il reprendra vite goût aux affrontements et aux défis. C’est ce qu’un tel centre lui permettra d’exploiter à son plein potentiel. Ce ne sera pas dans la rue qu’il pourra affronter divers dresseurs dont les stratégies lui permettront de parfaire la sienne ! Cet endroit sera bondé de passionnés prêts à s’entraider les uns les autres dans l’espoir de se créer des rivaux dignes de ce nom. Il comprendra aussi que cette quête pour devenir Maître Pokémon ne sera de tout repos. Il n’aura jamais eu le toupet de croire que cela serait facile, mais comprendra en voyant la flamme dans leurs yeux, qu’il aura peut-être eu tendance à sous-estimer la grosseur de la tâche. Mais quelle importance ? Son cœur réclamera cette vigueur et ces obstacles. Azriel ne cherchera jamais la facilité et cela se ressentira d’autant plus dans l’effort qu’il mettra à vaincre ses égaux. Peut-être en profitera-t-il pour raconter son histoire à deux ou trois curieux désirant savoir d’où sera apparu ce nouveau challenger. Après tout, il n’y aura jamais de moments impropices pour parler de son inébranlable foi. Peut-être ne parviendra-t-il pas à les convaincre du bien-fondé de son pèlerinage, mais quelle importance ?

Tranquillement, il apprendra à connaître les lieux. Il remarquera qu’ici et là, des salles spéciales auront été aménagées afin de répondre aux besoins particuliers de certains dresseurs et il sera aussitôt intriguées par celle surmontée d’un panneau digital orné d’un poing. Il n’osera toutefois pas s’avancer dans sa direction. Il reconnaîtra aussitôt le logo habituellement attribué au type combat, sa spécialité, mais la gêne ou l’idée de faire une connerie le bloqueront sur place. Ce sera finalement Ichigo qui, déposant une main dans son dos, le forcera à avancer en direction des portes coulissantes bloquant l’accès à l’improbable pièce. Il tentera de s’opposer un instant à sa volonté, mais devra bientôt faire ses preuves contre un ennemi encore plus redoutable que la blondinette : sa propre envie. Il ne fera pas long feu. Les dents serrées, il s’avancera enfin malgré la crainte d’être engueulé par un gardien de sécurité chargé de contrôler les entrées et les sorties de la salle. Personne ne l’entravera et ce qu’il découvrira le laissera finalement sans voix. Plus fou encore que tous ses rêves le plus irréalistes, la vue de ce paradis terrestre lui ôtera les mots de la bouche… Mais pas autant que la personne qui se retournera dans sa direction à cet instant, prêt à l’accueillir et l’informer des modalités d’utilisation de la salle.

Une jolie blondinette dont il tombera systématiquement amoureux.

Ou du moins, il en rêvera longtemps puis qu’on lui refusera encore l’accès à la deuxième partie du bâtiment pendant trente-quatre minutes à partir de l'instant où il se mettra à rêver à tout cela.

MODÉRATION.:
 



Did you forget that this mark is a symbol of our pride?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10254

Ven 13 Jan 2017 - 8:49

Ptitard utilise Écume sur tous
{- 42 PV} PV de Hippopotas : 0/44
{- 42 PV} PV de Hippopotas : 0/45

Ils sont KO !
Ptitard gagne 150pts xp reste 1
Poussifeu monte au niveau 23



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 04/02/2014
Messages : 542

Région : Kalos
Sam 8 Juil 2017 - 15:36
Le regard du jeune homme se mit à briller d’excitation et de fascination à la seconde où il franchit pour la première fois les portes du centre d’entraînement. Si le hall d’entrée était calme à en assommer un mort, la partie arrière le comptoir, quant à elle, grouillait de vie. Doucement, Azriel s’avança au travers la vaste pièce pour tenter d’en apercevoir le fond, en vain. « C’est incroyable… » Il se sentait comme un gamin dans une bonbonnerie. Depuis qu’il avait repris en main son désir de devenir dresseur, le rouquin n’avait d’yeux que pour une gradation rapide de son niveau. Un an plus tôt, il avait stagné et c’était dégonflé avant même d’atteindre le deuxième badge… Ce n’était pas digne. Il s’était prouvé lâche et son manque d’ambition avait été affligeant. Maintenant, il se refusait les mêmes erreurs. Lui et les Pokémon l’accompagnant deviendraient puissants et iraient vaincre la ligue. Ensemble, ils prêcheraient la bonne parole et illustraient à l’ensemble du monde la grandeur des pouvoirs d’Arceus.

« Tu as remarqué les portes dans le côté ? » Curieux, le jeune homme se leva sur la pointe des pieds pour mieux voir au travers la foule. Effectivement, dix-huit ouvertures s’alignaient le long des murs de la pièce rectangulaire ; 9 à gauche et pareillement à droite. Il ne savait pas à quoi elles correspondaient, mais, sur le mur arrière, une énorme porte plus massive que les autres indiquait le chiffre 19. « À ton avis, qu’est-ce que ça signifie ? » Elle se contenta d’un haussement d’épaules. Elle n’en savait rien, tout comme lui. Le mystère se nourrissait de leur curiosité, donnant à ces portes closes un aspect à la fois mystique et angoissant. Ils avaient hâte d’en apprendre davantage et de lever le voile sur le fonctionnement de ce centre. « On demandera… La réceptionniste a dit qu’un entraîneur viendrait bientôt nous rejoindre. Un certain monsieur Lorea… Lar… Enfin, peu importe. » Vu le prix qu’ils avaient payé pour l’abonnement, Azriel espérait que le jeu en vaudrait la chandelle. Pour le coup, ils avaient tout grillé. Tout ce qui avait été gagné de l’arène et qui n’avait pas été investi dans des vivres, ils l’avaient flambé dans leur réussite. Ce n’était pas comme ça qu’ils atteindraient le premier palier de la richesse, mais Azriel se doutait qu’être pauvre était un prérequis au succès.

S’ils ne réinvestissaient jamais, ils ne pourraient pas grimper les échelons. À rien ne servait d’accumuler lorsqu’on ne possédait rien.

« Ne va pas trop loin. La dame nous a dit de rester près de la porte afin que l’entraîneur n’ait pas trop de mal à nous retrouver. » L’abonnement mensuel allait sans doute les ruiner autant lui qu’elle. Mais il s’en fichait. Arrêtant soudainement d’avancer vers le centre de la pièce et de se perdre au travers les dresseurs et les Pokémon, Azriel se retourne vers Ichigo à qui il adressa un sourire. « Tu crois que tous ces gens sont dresseurs ? » Il était ordinairement un gamin un peu soupe au lait qui passait la claire partie de ses journées à menacer quiconque le regardant de lui refaire le portrait… Mais depuis qu’il était revenu de chez les moines, Azriel ressemblait beaucoup plus à un enfant redécouvrant le monde qu’à un voyou de la pire espèce. Pour quelqu’un l’ayant connu de ce qu’il était avant, c’était déroutant. C’était comme s’il avait complètement changé, était devenu un autre homme. Même si le naturel revenait au galop de temps à autre, il restait malgré tous des moments où la zenitude du rouquin était plus choquante qu’agréable. Ce n’était pas lui. « Je suppose que oui… Ou au moins la majorité. Certains font peut-être du Pokéathlon aussi ou ce genre de chose. » Les sourcils de l’ex-moine se froncèrent. « Pokéathlon ? » Elle hocha la tête. « C’est très en vogue à Johto parait-il… Il s’agit d’une série d’épreuves que les dresseurs doivent gagner à l’aide de leur pokémon. Un peu à la manière de nos jeux olympiques ! Mais en mieux. » Fasciné, il hocha doucement la tête en regardant l’androgyne. « Je sais quoi faire la prochaine voir que j’irai à Johto. » Sans doute jamais, en d’autres mots. Mais il s’en foutait. Il avait trouvé l’idée excellente et en tant qu’ex-sportif, il devait admirer cette discipline au moins une fois dans sa vie. Peut-être se découvrirait-il une passion dans la foulée. Ou peut-être pas. Mais qu’importe.

« Pardon de vous avoir fait attendre. J’imagine que vous devez être Azriel et Ichigo ? » L’homme marchant dans leur direction, un grand à la peau basanée, ne releva même pas le regard de son calpin au moment de s’adresser à eux. Il semblait pris de passion pour la consultation de ses notes. « C’est bien ça. » Répondit-elle un peu au tac tac malgré le manque d’attention de leur vis-à-vis. « Enchanté, je m’appelle Adrian. Adrian Loarf… ti. » Son regard croisa enfin celui d’Azriel dont les yeux s’écarquillèrent lorsqu’il le reconnu enfin.

MODÉRATION.:
 



Did you forget that this mark is a symbol of our pride?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9530

Lun 10 Juil 2017 - 5:45

Un Hippopotas et un Mascaiman sauvages lvl 15 apparaissent !




Ptitard utilise Ecume sur tous !
(-41 PV) sur Hippopotas
(-44 PV) sur Mascaiman
C'est super efficace !
PV Hippopotas = 3/44
PV Mascaiman = 1/45 (huehue)


Baggiguane lance Groz'Yeux sur tous !
La défense des pokemons diminue


Hippopotas lance Baillement sur Ptitard
Ptitard baille !


Mascaïman lance Morsure sur Ptitard
(-7 PV)
PV Ptitard = 59/66

Que voulez vous faire, dresseur Azriel ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 04/02/2014
Messages : 542

Région : Kalos
Jeu 20 Juil 2017 - 10:44
« Je ne pensais pas te revoir ici… » Ou plus simplement, il ne croyait pas le revoir un jour. Surpris, l’ex-moine releva légèrement le menton afin de mieux admirer le géant basané devant lui puis esquissa un sourire. Revoir Adrian était semblable à un choc auquel n’était pas préparé. Après tout, à quand remontait leur dernière rencontre ? Il avait le sentiment que cela remontait à une éternité, mais c’était surtout parce que les choses avaient beaucoup changé depuis. Il n’était plus le même homme qu’à leur rencontre et à en croire l’assurance de son ami, lui non plus ne répondait plus au même registre. Il semblait beaucoup plus assuré, beaucoup plus serein. Comme si toute la violence qu’il contenait à contre cœur s’était volatilisée. « Tu n’as pas l’intention de me frapper cette fois ? » Demanda-t-il pour rigoler. Doucement, Adrian se composa un sourire en coin puis secoua la tête de gauche à droite. « Ne t’inquiète pas ! Je ne recommencerai plus. C’est terminé tout ça. » Il était rassuré, mais, à dire vrai, il ne s’en inquiétait pas vraiment. Adrian était son ami après tout. Même s’ils n’avaient partagé qu’une seule journée en toute une année, Azriel n’oubliait pas pour autant la promesse qu’il avait fait à Anna, sa mère. Jamais il n’avait eu l’intention d’abandonner le Loarfti à son sort. « Ça fait plaisir de te revoir ! » Sa sincérité était transparente dans sa voix et cela ne manqua pas de réchauffer le cœur de l’ex-moine. C’était exactement ce dont il avait besoin. Il était venu à Neuvartault pour reprendre sa vie en main et ces retrouvailles inattendues tombaient à pic.

« Mais peu importe. Si vous voulez bien me suivre, je vais vous expliquer le fonctionnement du centre. Une de nos membres est actuellement en entraînement dans la Salle 6 de Type Fée, nous allons lui rendre visite. » Curieux, Azriel décrocha un regard d’incompréhension en direction d’Ichigo, mais ne reçut qu’un haussement d’épaules en guise de réponse. Elle ne comprenait pas non plus ce qui se passait et cela ne manquait d’inquiéter légèrement le rouquin. Il n’aimait pas être en marge de quelque chose. Malgré tout, le duo talonna leur entraîneur sans protester. Les yeux grands ouverts et brillants à la fois d’excitation et d’inquiétude, ils s’avancèrent sans hésiter vers l’une des portes qu’Azriel et Ichigo avaient préalablement remarqué. La numéro six en l’occurrence, tel qu’annoncé par leur guide. Il suffit alors au grand basané de glisser une carte dans le lecteur pour que les deux murs de métal s’ouvrent sans un bruit ni protestation. Derrière, ce qui les attendait défiait toute imagination.

Fasciné, Azriel s’avança dans la pièce avec des étoiles dans les yeux. Devant lui s’étendait une énorme arène ponctuée de plantes aux teintes rosâtres et de champignons à l’apparence presque irréaliste. L’ambiance semblait si irréaliste qu’il se serait presque crû dans un conte de fée. « Nous voici dans la salle numéro 7 dédiée aux fées. Si vous voulez bien, nous allons monter sur la passerelle d’observation. » Fasciné, Azriel attrapa doucement le blouson d’Ichigo puis lui désigna d’un mouvement de tête l’arène. « T’as déjà vu un truc comme ça toi ? » Sitôt, elle esquissa un signe de négation. Ni lui, ni elle n’avait déjà admiré tel spectacle. Même la composition de l’air, beaucoup plus sec qu’à l’extérieur, semblait avoir été calculée à la particule près. Il ne comprenait pas, mais reconnaissait l’aspect exceptionnel d’une telle salle. « Chacune des dix-huit salles de notre centre a été organisée, montée et réfléchie pour répondre favorablement aux besoins de chaque type de Pokémon. Ainsi, nous pouvons maximiser le potentiel de chacun d’eux afin d’en tirer le meilleur et d’augmenter leur efficacité en combat… » « C’est incroyable… » Ils aimaient ce qu’ils voyaient. Penché sur la balustrade, le jeune homme remarqua enfin la dresseuse à la sortie du champ de combat. Surpris, il pencha légèrement la tête sur le côté puis esquissa un sourire attendrit. Il ne la voyait pas très bien, mais la fougue qu’elle dégageait le happait comme par magie. Il se sentait hypnotisé par la scène, par l’ambiance, par la perfection du tableau. Cet endroit était incroyable. Dans tous les sens du terme.

Ce fut une main durement plaquée contre son dos qui le ramena à lui-même. Surpris, il détourna son regard de la demoiselle pour fixer Ichigo. « Mon pauvre, elle est beaucoup trop bien pour toi. Mais ne t’en fait pas, tu sais ce qu’on dit : Il n'y a pas de Grenousse qui ne trouve son Crapustule. » Le rouge lui monta sitôt aux joues alors qu’il s’empressait de secouer la tête énergiquement. « Je… Tu te trompes ! Je ne la… » mais ses faibles protestations tombèrent dans l’oubli à la seconde où une explosion florale éclata sur le terrain. Retournant la tête vers la dresseuse, il sentit son cœur ne fait qu’un bon dans sa poitrine. Il voulait commencer l’entraînement et admirer de ses propres yeux la salle réservée au type combat. Cet endroit était hallucinant et il voulait en connaître tous les secrets dès maintenant. « Je veux commencer là, maintenant ! On va tout donner, vous allez voir ! » Et il comptait bien le faire. En voyant la flamme ardente dans ses yeux, la blondinette qui l’accompagnait sur sa route fronça légèrement les sourcils puis plaça une pichenette entre ses deux yeux. « Je ne voudrais pas gâcher ton plaisir, mais n’oublie pas que la douceur du miel ne console pas de la piqûre de l’Apitrini. Je te conseille de ne pas trop épuiser ton équipe tout de suite. Vous êtes encore rouillés et les résultats ne seraient pas à la hauteur des conséquences d’un entraînement trop extrême. » On venait de le tirer sur terre aussi brusquement qu’il l’avait quitté, prêt à s’envoler vers les étoiles.

MODÉRATION.:
 



Did you forget that this mark is a symbol of our pride?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10254

Mer 26 Juil 2017 - 6:16

Ptitard lance écume !
(-41 PV) C'est super efficace !
PV Hippopotas : 0/44
(-44 PV) C'est super efficace !
PV Mascaiman : 0/45

Les Pokémon sont KO !
Ptitard monte au niv 25 !
Baggiguane monte au niv 23 !

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 04/02/2014
Messages : 542

Région : Kalos
Lun 31 Juil 2017 - 9:56
Fascination était un mot faible pour décrire l’éclat dans les yeux d’Azriel au moment de quitter la zone d’entraînement de type fée. Plus en longueur, il admira les grandes feuilles féériques qui parsemaient le terrain afin d’offrir protection et discrétion aux Pokémon à la fois plus petits et fragiles ainsi que les champignons rosés qui embellissaient la scène. Il n’arrivait pas à croire que quelqu’un ait pu concevoir un tel écosystème entièrement destiné à maximiser le talent des créatures forgées par Arceus. L’air lui-même semblait emplie d’une légère odeur sucrée mélangée avec l’humidité des plantes rosées qui embellissaient l’arène. Manifestement, rien n’avait été laissé au hasard et, à en croire l’attitude dansante du rubombelle actuellement en combat, la création d’un tel endroit semblait faire le bonheur des combattants.

Dire qu’Azriel était impatient de découvrir la pièce destinée au type combat était un euphémisme. Il bouillonnait d’impatience et tenait à peine en place au moment de descendre les marches menant à la sortie. Près de lui, Ichigo poussa un soupire attendrit puis déposa une main sur son épaule afin de lui intimer un plus grand calme. Elle reconnaissait bien là la passion qui animait autrefois Azriel. Il avait beau dire qu’il n’était autrefois que colère et vengeance, la jeune femme ne pouvait y croire. Elle avait vu de ses propres yeux l’évolution de ce jeune homme au travers les jours et lors du jugement dernier. Même s’il n’avait pas vécu la vie dont il rêvait, tout n’était pas fondamentalement bon à jeter chez qui il avait été autrefois. Bien au contraire. Même si beaucoup de gens l’avaient fait souffrir, Azriel n’était jamais devenu quelqu’un de mauvais. Sa seule erreur avait été de croire qu’une riposte le rendrait plus heureux et qu’il achèterait ainsi son pardon… Mais qui n’aurait pas agis ainsi ? Au final, peut-être que son passage chez les moines avait été une véritable solution pour éradiquer ce qui lui restait de mauvais. Même si elle voyait d’un très mauvais œil cette année sabbatique au près d’un dieu ayant tenté de détruire la terre, elle essayait malgré tout de voir différemment sa décision. Pour lui et parce que, au fond, elle l’aimait bien le petit Azriel.

En sortant de la pièce, le jeune homme sautillait presque sur place. Elle le voyait qui, conformément à sa demande, tentait de se calmer, mais l’excitation qui circulait dans ses veines était manifestement difficile à contenir. Voire impossible. « Eh, calme toi Duracel. À rien ne sert de se précipiter, il vaut mieux arriver en retard qu'arriver en corbillard, alors prend ça cool. » Mais son avertissement eut autant d’effets sur Azriel qu’un coup de vent sur une montage. Elle le voyait qui serrait les poings et fixait Adrian avec le regard le plus déterminé qu’elle lui ait connu. À ce stade, l’impatience du jeune homme en devenait presque troublante.

Azriel savait qu’il ne fallait pas vendre la peau de l’ursaring avant de l’avoir tué, mais s’il y avait un prix à gagner pour le meilleur combattant du centre : il le raflerait assurément. Peut-être pas aujourd’hui, ni demain, mais il avait soudain la certitude qu’en de bonnes conditions, ses Pokémon seraient d’une telle puissance que les autres se pâmeraient d’admiration devant lui. Ce sentiment, c’était la première fois qu’il le ressentait depuis son retour sur l’avant-scène. Après avoir appris par cœur la table des types et vaincu la première arène, il se sentait enfin capable de réussir.

Ce n’était pas trop tôt.

« J’ai lu dans ton dossier que tu te spécialisais dans le type Combat, c’est bien ça ? » Sans hésitation, Azriel hocha la tête. Ce n’était pas prévu, mais les Pokémon combat et lui-même avaient une affinité qui ne s’égalait pas autrement. Ils avaient la même flamme, la même impulsivité. Aux yeux du rouquin, ils étaient la force brute, la puissance pure. « Parfait. Rendez-vous devant la porte deux dans 5 minutes. J’ai quelque chose à aller chercher. » Ainsi donc, il devrait patienter. Amusée, Ichigo lui tapa amicalement le dos puis ébouriffa sa chevelure désordonnée comme pour le taquiner davantage. Il ne réagit pas, se contentant d’un soupir étouffé qui témoigna malgré tout de son mécontentement. Il avait hâte. Et la hâte le rendait particulièrement insupportable.

Regardant Adrian s’éloigner, Ichigo tira doucement sur le chandail de son ami pour détourner son regard de l’entraîneur. « Viens, c’est juste là, la porte deux. » Dit-elle en pointant nonchalamment une porte non loin d’eux. Curieux, il cessa subitement de fixer son ami pour ramener son attention vers le saint-graal des salles d’entraînement. Il n’avait rien dit depuis le début, mais ses yeux et son non-verbal remplaçaient les plus grands discours qu’un idiot puisse prononcer. « Allons-y. » Il voulait vaincre. Il voulait montrer au monde entier de quel bois Azriel et ses pokémon se chauffaient. Il en avait besoin. Désespérément besoin.

MODÉRATION.:
 



Did you forget that this mark is a symbol of our pride?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10254

Lun 31 Juil 2017 - 10:53

Un Hippopotas et un Mascaiman sauvages lvl 15 apparaissent !




Ptitard utilise Ecume sur tous !
(-41 PV) C'est super efficace !
(-44 PV)
PV Hippopotas = 3/44
PV Mascaiman = 1/45


Baggiguane lance Groz'Yeux sur tous !
La défense des pokemons diminue


Hippopotas lance Baillement sur Ptitard
Ptitard baille !


Mascaïman lance Morsure sur Ptitard
(-7 PV)
PV Ptitard = 56 / 70

Que voulez vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 04/02/2014
Messages : 542

Région : Kalos
Sam 5 Aoû 2017 - 14:59
« J’espère que je ne vous ai pas fait attendre trop longtemps ? » Azriel eut du mal à contenir sa joie et son agacement à la fois. Il ne rêvait que d’une chose : découvrir ce qui se cachait derrière la porte deux de l’empire. Il savait désormais qu’il s’agissait d’une salle d’entraînement destinée aux Pokémon de type combat, mais bouillait d’impatience à l’idée d’en découvrir le contenu. Il voulait sentir le sol sous ses pieds et la composition de l’air sur sa peau. Il voulait admirer ses propres Pokémon dans cet environnement spécialisé et les voir déployer leur plein potentiel. Depuis qu’il avait repris le dressage comme une véritable passion, Azriel ne s’était jamais senti aussi confiant et pressé de franche une porte. Même celle de l’arène de Violette, malgré la symbolique forte qu’elle possédait, ne lui avait pas donné autant envie. Il était semblable à un enfant devant un magasin de sucreries. L’addiction dans ses yeux était la même. « Tu as deux minutes de retard. » Azriel ne l’aurait pas précisé, mais Ichigo n’avait pas la même gêne aberrante que lui. Lorsqu’il était question d’un ami, d’un homme plus costaud de lui, d’un terrain neutre, d’une femme ou d’un caprice : l’ex moine portait sur son dos le silence d’un peuple en entier. Tant que personne ne le provoquait, il encaissait en ronchonnant, mais ne levait jamais le ton. Jusqu’au moment fatidique où le volcan explosait immanquablement. Mais ça, il avait eu un an un monastère pour apprendre à le contrôler. Jusqu’à présent, ça fonctionnait plutôt bien d’ailleurs. Mais Arceus savait que le naturel revenait toujours au galop. Ce n’était qu’une question de temps.

« Vous m’en voyez désolé. Vous comprendrez mieux dans quelques minutes. » Ni un ni l’autre ne savait ce qu’il était censé comprendre, mais ils hochèrent la tête à l’unisson. Après tout, leur entraîneur venait de le dire : ils comprendraient tôt ou tard. « Si vous voulez bien me suivre, je vais vous présenter la salle de type combat. » Puis, enfin, les portent coulissèrent de chaque côté et, les yeux remplis d’étoiles, Azriel pénétra dans ce qu’il qualifierait longtemps de paradis.

Sur la grandeur d’une arène ordinaire s’étendait un ring de boxe comme il n’en avait jamais vu. Encadrés par d’imposantes poutres de métal soutenant les élastiques bleu, rouge et blanc qui empêchaient les combattants de sortir du terrain, le terrain était à la fois d’une simplicité et d’une efficacité remarquable. Azriel esquissa un sourire en coin en s’approchant de l’énorme terrain. Il n’en croyait pas ses yeux. « Les Pokémon de ce type sont naturellement taillés pour le combat et la plupart d’entre eux s’adaptent facilement à tous les environnements. » N’écoutant que d’une oreille, le dresseur hocha la tête puis continua de s’avancer machinalement, comme aspiré par le terrain. « Notre travail sur cette salle est davantage psychologique que physique : l’arène en entière a été conçue pour motiver les Pokémon à se battre de toutes leurs forces et à récolter le fruit de leurs efforts. C’est une sorte de renforcement positif si vous voyez ce que je veux dire. » Adrian s’avança à son tour vers l’une des extrémités de l’arène puis invita Azriel et son amie à en faire autant. Pendant ce temps, il continua son monologue sans attendre de commentaire. « Néanmoins, nous n’avons rien laissé au hasard. Ce type de pokémon est naturellement lourd et fort dans la plupart des cas : nous avons donc augmenté l’adhérence du sol afin d’éviter aux combattants de glisser et pour pouvoir améliorer leur saisie sur l’adversaire. » Azriel remarqua sur le sol un tracé en forme de carré qui semblait avoir été découpé à même le revêtement. Curieux, il fronça les sourcils puis s’avança au centre de la forme. Ichigo l’y rejoignit sans plus attendre. « L’air est également surveillé afin d’éviter l’accumulation d’humidité et pour minimiser la perte en eau de nos combattants puisqu’ils sont les plus susceptibles de se déshydrater et que leur amour des affrontements les rend souvent inconscients. Malheureusement. » De son côté du terrain, Adrian esquissa un sourire puis appuya sur un bouton à proximité.

Doucement, les plateformes sur lesquelles le trio s’était positionné s’élevèrent dans les airs pour s’arrêter à quelque un ou deux mètres du sol. Pendant ce temps, des barrières apparurent tout autour d’eux. Impressionné, Azriel s’avança vers le bord pour admirer le sol sous ses pieds puis releva son regard vers le Loarfti de l’autre côté du terrain. Son sourire ne laissait aucun doute planer : il avait hâte d’en découdre avec quelqu’un. N’importe qui. « Mais trêve de bavardage. Azriel, j’aimerais voir ce dont toi et tes Pokémon êtes capables… Ta victoire ou ta défaite sera déterminante pour ton abonnement au Centre Empire. Après tout, nous n’acceptons que les meilleurs parmi nos membres… »

MODÉRATION.:
 



Did you forget that this mark is a symbol of our pride?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9530

Lun 7 Aoû 2017 - 16:01
Tu ne peux pas demander l'apparition de pokémons tant que ton combat n'est pas terminé.


Ptitard utilise Ecume sur tous !
(- 41 PV) C'est super efficace !
(- 44 PV)
Hippopotas et Mascaiman sont K.O.
Ptitard monte au lvl 26 et Baggiguane au lvl 24.
(Et puis Ptitard échappe à Baillement, le petit malin !)


Que voulez vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 04/02/2014
Messages : 542

Région : Kalos
Sam 12 Aoû 2017 - 13:30
Déterminante ? Inquiet, le moine fronça les sourcils puis jeta un regard à la dérobée en direction d’Ichigo. Il avait payé pour être ici ! Il avait investi l’argent gagné de son combat contre Violette pour avoir la chance de fouler le sol de cette salle et il l’avait fait pour son équipe. Il ne pouvait pas être viré sans autre forme de respect pour une défaite. Il se le refusait. « Alors, Azriel ? Acceptes-tu le défi ? C’est à tes risques et périls » Serrant les dents, le moine déglutit maladroitement puis sentit son poing se crisper de toutes ses forces. « Donne-moi les conditions du combat. » Il ne comptait pas reculer devant rien. Même s’il devait jouer son abonnement sur pile ou face, il comptait donner le tout pour le tout afin de prouver sa valeur. Au nom d’Arceus, il comptait devenir l’un des plus grands dresseurs ayant foulé cette terre. S’il baissait les bras aujourd’hui, il ne pourrait plus se regarder dans une glace. Il traînerait avec lui le poids de son échec et il ne se le pardonnerait pas. « Je n’ai pas besoin d’admirer tout ton arsenal. Présente-moi seulement ton meilleur Pokémon. Ce sera un combat un versus un : le premier à ne plus pouvoir se relever aura perdu. » Simple, efficace. Azriel connaissait bien ce registre de combats : il suffisait de tout donner pour que l’adversaire soit mis KO. C’était du bourrinage pur et simple, comme il l’aimait.

« Parfait. Je suis de la partie. » Satisfait, l’entraîneur hocha la tête puis décrocha un sourire à son adversaire du jour avant de glisser sa main dans un petit sac accroché à sa ceinture. « Je te laisse l’honneur de voir mon Pokémon avant le tient. J’espère que tu feras un choix judicieux… » dit-il en appuyant sur le bouton central de sa Pokéball. Dans le creux de sa main, celle-ci doubla de volume avant qu’il ne la lance sur le terrain. « Feunard, à toi ! » Curieux, l’Izaya décrocha un regard suspicieux au Pokémon qui apparut sur le terrain. C’était une blague ? « Azri ? C’est un Feunard d’Alola… Les conditions météorologiques leur ont octroyé le type glace et… » Il l’avait deviné au regard de l’aura glacée qui émanait du canidé, mais la confirmation d’Ichigo lui donna la dernière petite certitude dont il avait besoin pour attraper la Pokéball de Hawk dans sa poche. « Beaucoup trop facile ! » Il n’attendit par les protestations de sa meilleure amie pour lancer bien haut la pokéball du galifeu. Il voulait montrer de quel bois il se chauffait et son meilleur allié serait le Pokémon tout désigné pour lui obtenir la victoire. Après tout, il connaissait sa table des types : le type feu dominait de loin le type glace.

« Azriel, n’oublie pas que même une horloge cassée donnera l’heure exacte deux fois par jour. » Soupirant, l’ex-moine quitta momentanément l’arène du regard pour fixer Ichigo. « Où tu veux en venir ? » La lueur grave dans le fond de son regard inquiéta le combattant. Même si, par mauvaise foi, il refusait souvent de l’admettre, il savait néanmoins que l’androgyne avait toujours été d’excellent conseil quand il était question de dressage… Jamais encore elle ne s’était trompée et il se doutait qu’elle ne lui offrirait pas l’opportunité de le lui remettre une erreur sous le nez aujourd’hui. « Son feunard n’en a pas l’air, mais il peut être très utile contre ton Galifeu. Même si tu as du mal à y croire, il suffit d’une bonne attaque au bon moment et ce sera terminé. » Il arqua un sourcil. Son adversaire utilisait un Pokémon de type glace. Que devait-il craindre ?

Hochant la tête de façon nonchalante, le rouquin se retourna vers Adrian puis redressa la tête. Il ne comptait pas perdre. Pas ici, pas maintenant. Pas de manière aussi ridicule contre un Pokémon de loin inférieure à son compagnon de toujours. Qu’il se rentre ça dans le crâne, le basané ! « Je te préviens ! Hawk et moi on ne va faire qu’une bouchée de ton Feunard ! » Sa menace n’intimida nullement l’entraîneur dont le rictus s’élargit davantage. C’était tout ce qu’il demandait, bien entendu, mais il ne prenait pas du tout Azriel au sérieux. Son sourire en entier témoignait et son indolence rajoutait immanquablement de l’huile sur le feu. Il lui montrerait !

« Feunard ! Utilise ton attaque choc psy ! » Le visage du moine se décomposa. « C’est exactement ce que je tentais de te dire, sombre crétin : fais attention ! » Azriel ne connaissait pas par cœur le type de chaque attaque, mais choc psy n’était pas inconnue du bataillon. Lui et Ichigo en avaient longuement parler au moment de zyeuter la table des types : son équipe en entière se ferait éclater par n’importe quelle attaque psy.

Et il allait bientôt en avoir la preuve s’il ne régissait pas.

MODÉRATION.:
 



Did you forget that this mark is a symbol of our pride?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9530

Dim 13 Aoû 2017 - 14:32

Un Mascaiman et un Galvaran lvl 16 apparaissent




Ptitard lance Ecume sur tous !
(-55 PV) sur Mascaiman - c'est super efficace !
(-23 PV) sur Galvaran
PV Mascaiman = 0/44
PV Galvaran = 17/40
Mascaiman est KO...


Baggiguane lance Groz'Yeux sur tous !
La défense des pokemons diminue...


Galvaran lance Eclair sur Ptitard
(-15 PV) c'est super efficace !
PV Ptitard = 48/70

Votre pokemon gagne 1 pt d'xp
Ptitard 26>26 Reste 1

Que voulez vous faire ?







Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» People's Glory
» MARQUE BATTLE HONORS et OLD GLORY votre avis?
» TNA Bound For Glory 2010
» LES CITYZENS : Triumph without peril brings no glory.
» Glory, Mon âme est froide comme la glace.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Roche-sur-Gliffe :: Route 9-