AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 
» Interview & Partenariat


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 1934

Région : Kanto
Mar 22 Nov - 20:24
Dire que tu n'avais pas un petit soupçon de fierté quand Akichi annonça que c'était pour le côté communication qu'il c'était intéresser au W.A.dex serait mentir. Vous n'étiez pas du tout en compétition avec Worick pour savoir quel sujet était le plus suivit. Après tout, c'était une force de faire un dex en coopération et d'avoir deux thème aussi différent l'un de l'autre ! Tu affichas donc un petit sourire, vraiment ravie de savoir que ce que tu écrivais servait vraiment à quelqu'un. C'était une chose d'avoir des abonnés, mais l'entendre justement te mettait du baume au cœur !

Et ton coeur continua de fondre quand tu vis les muffins, difficile de ne pas avoir l'eau a la bouche, ils avaient l'air vraiment délicieux ! Si ton partenaire avait prit un muffin aux myrtilles, toi tu préférais le chocolat. Tu en pris un en remerciant Miné et en la félicitant, ils avaient l'air vraiment bon ! Comme Worick tu attendis que tout le monde soit servi pour croquer dedans. Il était parfait ! Tu devrais essayer a l'occasion d'en faire, ca te changerait peut être les idées quand tu voulais faire une pause. Et quand Miné affirma qu'il était très bien d'aimer discuter, ton sourire se fit plus large !

- Tout à fait ! Même si beaucoup de gens sont étonnés par le débit que je peux avoir une fois que je suis lancée...!

En tout cas tu étais impressionnée par la capacité d'Akichi et de Miné a compléter presque les phrases de l'autre. Ils devaient être fort complice depuis le temps qu'ils travaillaient ensemble, ca donnait envie. Serais tu aussi complice avec ton camarade au bout d'un an et demi, enfin plus, vu qu'ils se connaissaient depuis un moment apparemment, peu après leurs études. Tu ravalas ta surprise d'ailleurs quand Miné annonça qu'elle avait un sacré diplôme de stylisme.

En tout cas, Worick traduisit très bien tes pensées au sujet de l'ancienneté, si bien que tu hochas la tête sans l'interrompre pour marquer ton accord au sujet de la Togetic.

- Scientifiques et éleveurs sont deux métiers dont on reste "novices" sur pleins de sujets. J'apprends énormément tout les jours sur des espèces que je vois très peu, je suppose que c'est également votre cas. Il existe tellement de pokémon qu'il est difficile de tout savoir a 100% avant même de les avoir tous vu en vrai.

Tu te stoppas un instant, réfléchissant à la remarque de Worick a nouveau, et observant la Togetic qui était pas très loin de vous.

- C'est la première pokémon que vous avez eu non...? Je suis curieuse de savoir comment vous vous êtes rencontré. D'ailleurs je serais curieuse de savoir quel type vous préférez chez les pokémon !

Curieuse ? A peine. Mais c'était des questions qui a ton goût était vraiment intéressante. Le type favori donnait beaucoup d'information sur une personne, comme sa couleur préféré d'ailleurs.




Cliquez pour plus d'information sur le W.A.dex!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 978

Région : Kantô
Lun 28 Nov - 15:15
Nul doute que la hâte de chacun à se servir en muffins dès que le plateau fut posé sur la table allait faire plaisir à Miné, de même que l'entrain avec lequel Arya Kanazawa se mit à dévorer le sien – un aux pépites de chocolat. Bon choix, très bon choix. Pour ma part, je choisis l'un de ceux aux myrtilles, comme le fit notre second hôte un peu après ; là encore, le choix était excellent, sans doute meilleur, même, sans quoi je ne l'aurais pas fait. Quoi d'étonnant à cela : puisque Miné préparait des gâteaux, ils étaient forcément délicieux ! Certes, ni mon assistante ni moi n'étions très doués pour ce qui était de cuisiner des plats salés ; mais lorsque l'on reçoit des invités au beau milieu de l'après-midi, on les accueille rarement avec de la choucroute ou des tomates farcies autour d'un thé ! Savoir faire des gâteaux est donc bien le plus important. Cécilia aussi était d'accord, et elle commença à déguster un muffin au chocolat, comme Miné et Arya.

La jeune scientifique, depuis son arrivée, semblait redoubler d'enthousiasme à chaque mot prononcé : pendant les présentations, lorsque j'avais complimenté le module « communication » de leur pokédex, maintenant avec Dragée qui s'était assis sur elle... Et j'eus un grand sourire lorsqu'elle évoqua le « débit qu'elle avait une fois qu'elle était lancée » : au-delà de notre relation de professionnels à professionnels, nous avions certainement trouvé une amie en cette demoiselle ! Mais les deux collègues avaient posé leur première question, et Worick sortit un calepin pour prendre des notes pendant que je répondais, secondé de Miné. Je terminai en évoquant notre manque d'ancienneté dans le domaine de l'élevage : je ne savais pas à quel point nos interlocuteurs s'étaient renseignés à notre sujet et je ne voulais pas prendre le risque qu'ils s'imaginent que nous exercions depuis toujours. Si j'estimais que notre méthode d'élevage était assurément la meilleure pour atteindre notre objectif, révéler la beauté des Pokémon, je devais bien admettre que Miné et moi avions encore énormément de choses à apprendre au sujet de ces créatures ; tout d'abord, pour la simple raison qu'il semblait en exister des centaines, bien plus que ce que j'imaginais au départ. Et je fus donc soulagé lorsqu'Arya déclara qu'eux-mêmes se sentaient encore novices sur beaucoup de points tant il existait de Pokémon : « Oui, je suis totalement d'accord avec vous ! Il nous arrive régulièrement que des clients nous confient des Pokémon que nous n'avions jamais eu l'occasion d'approcher... Certains viennent de régions lointaines, et il en existe tellement ! Il arrive donc parfois que nous les découvrions au moment même où nous devons commencer à nous en occuper... Heureusement, les mêmes méthodes marchent souvent pour plusieurs types de Pokémon, mais – et encore ! Au sein d'une même espèce, plusieurs Pokémon peuvent avoir des caractères extrêmement différents ! Ce qui est normal, d'ailleurs, c'est comme pour nous, les humains ! » Je m'exprimais avec ferveur, leur faisant part de découvertes en fait assez récentes pour moi, et ravi de pouvoir échanger à ce sujet avec d'autres professionnels qui avaient, apparemment, vécu les mêmes choses. « Mais avec tous les Pokémon auxquels on peut être confrontés, vous comprendrez que les dexs nous servent bien », ajoutai-je. J'écoutai ensuite ce que dit Worick au sujet de Cécilia, laquelle sembla confirmer ses propos en renchérissant aussitôt d'un joyeux « Toge-tiiiiic ! ». « Ah, mais bien sûr qu'elle est heureuse avec nous ! ...C'est notre Cécilia », répondis-je simplement. Mes lèvres s'étaient tendues en un tendre sourire et j'avais baissé les yeux pour caresser la têtre blanche et lisse de mon amie très chère.

Je devais m'être plongé dans sa contemplation, car j'eus l'impression que la scientifique aux cheveux bleus m'en tirait lorsqu'elle posa de nouvelles questions, au sujet de Cécilia et du type de Pokémon que Miné et moi préférions. « Hm ? ...Oh ! Oui, oui. C'est la première à nous avoir rejoints. » J'eus un sourire léger, un peu pensif, puis j'échangeai un regard avec Miné. « Nous nous sommes rencontrés il y a de ça... plusieurs années... C'était un peu avant que je connaisse Miné. » Mais je n'avais pas l'intention de m'étendre plus sur ce sujet, si bien que je passai à celui des types. La question que nous posait la demoiselle Kanazawa était excellente : ce n'était qu'il y a peu que j'avais découvert que l'on catégorisait les Pokémon selon cette histoire de "types", une classification logique puisqu'effectivement, il existait des Pokémon insectes, d'autres volatiles, des mammifères qui attaquaient à l'aide de flammes comme notre berlingot, d'autres qui envoyaient des ondes psychiques, et ainsi de suite. Je pensais à l'origine que ces talents étaient spécifiques à chacun d'eux, de façon individuelle, mais il paraissait naturel de les regrouper selon leur allure ou le type de force qu'ils employaient ! Le W.A. Dex et le livre prêté par Quentin fournissaient ce genre de détails au sujet de chaque Pokémon. Et je pus donc m'exclamer avec certitude : « Le type que nous préférons est le type Fée, sans aucun doute ! Les Pokémon qui l'incarnent sont toujours si gracieux et élégants ! » Quand j'avais découvert ce concept de "types", je m'étais renseigné au sujet de nos compagnons, et j'avais découvert que ceux que je trouvais, parmi eux, les plus ravissants, étaient généralement des représentants de cette espèce-ci. Cécilia en faisait partie, évidemment. « Mais Miné aime beaucoup les insectes, aussi », poursuivis-je en regardant mon amie qui hocha la tête ; « et j'apprécie également les volatiles... les Pokémon végétaux, aussi, sont souvent très agréables... » Je réfléchissais au fur et à mesure que je parlais, et Miné conclut alors en déclarant, à raison : « S'il y a un type de Pokémon que nous préférons, ce sont ceux qui sont beaux ou mignons. »

M. Brown semblait vouloir en revenir à des questions très factuelles, nous interrogeant sur la mise en place de notre pension. Je me renversai dans mon fauteuil, bus une autre gorgée de thé. « À vrai dire, non, cela n'a pas été « trop » compliqué de mettre tout cela en place, puisque nous y sommes parvenus ! Toutefois, il est vrai que nous avons dû faire face à un certain nombre de difficultés. Ma petite sœur Kisa habite actuellement à Carmin-sur-Mer. Nous avons ouvert la pension pendant une période de vacances, afin qu'elle soit présente, mais pour le moment, nous devons donc souvent fonctionner sans elle. Il a aussi fallu rénover le bâtiment où nous avons installé l'accueil de la pension et une pièce pour les Pokémon, c'est la petite maison que vous pouviez voir depuis le portail, juste à côté de la nôtre, à l'autre bout du jardin... Et puis, une pension, c'est comme tout, cela ne se fait pas en un claquement de doigts ! Surtout lorsque l'on tient une boutique à côté ! Mais rien de trop compliqué », conclus-je avec un large sourire.




hrp:
 



~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ trio ~ duo pension ~ duo pension ~ merveilleuses aventures ! ~
(ava & signa Elisa - DC Ada Freimann & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Lun 28 Nov - 15:15
Le membre 'Akichi Sôma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '[ELV] Reproduction' :


--------------------------------

#2 '[ELV] ReproShiny' :


--------------------------------

#3 '[ELV] Capa repro' :


--------------------------------

#4 '[ELV] Capa repro' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 31/07/2015
Messages : 1636

Région : Kantô
Mar 20 Déc - 21:56
Plus les minutes passaient, et plus Worick ressentait une certaine satisfaction à l’égard de la situation. Lui qui avait tant redouté la façon dont ils pourraient interviewer leurs hôtes, voilà que tous se faisait et le plus naturellement du monde. Pour le scientifique, c’était déjà un soulagement, mais aussi une agréable surprise, car il découvrait en même temps que sa complice diverses informations sur Akichi, Miné, Cécilia, et leur carrière en général. Sur son brouillon, le rouquin écrivait ici et là entre deux phrases, préférant se concentrer sur l’écoute des réponses apportées à leurs questions. Le scientifique n’avait pas besoin de faire beaucoup d’effort pour d’or et déjà imaginer comment lui et sa collègue pourrait structurer ce genre d’interview au sein du prochain W.A.Mag, et ainsi, en plus d’offrir un contenu nouveau à leur lecteur, de mettre en avant le chemin parcouru et le travail d’Akichi et Miné.

Entre deux questions, il prit finalement une bouchée du Muffin qu’il avait déposé près de lui quelques instants auparavant. Intérieurement, l’explosion de saveur produite par la cuisson parfaite et le gout des myrtilles provoqua un profond sentiment de bien être chez le jeune homme. Il ne faisait aucun doute quant aux talents de cuisinière de Miné. Et c’est finalement Cécilia qui tira le scientifique de ses réflexions concernant les Muffins, alors qu’elle répondait avec joie pour affirmer le fait qu’elle soit heureuse. Et comme si la Togetic avait partagé ses émotions avec le reste de la pièce, un doux sentiment de chaleur enveloppa le jeune homme. Il était assez rare de voir des Pokémons aussi bien traité, et cela faisait tous naturellement chaud au cœur de voir une telle complicité entre un dresseur et un Pokémon. Et comme pour confirmer encore plus l’affection qu’il pouvait avoir pour Cecilia, Akichi répondit à la question qu’Arya venait de lui poser concernant les types, plaçant les Pokémons de type fée tout en haut de la pyramide. Si Worick ne partageait pas vraiment cet opinion –classant quant à lui les types fées tout en bas de l’échelle – il ne put se retenir d’esquisser un sourire quand Miné confirma les dires de l’éleveur concernant les Pokémons mignons. Effectivement, s’il y a bien une chose que l’on retrouvait chez une grande majorité des fées, c’était cet aspect mignon.

Le seul aspect contrariant du point de vue de Worick fut la réponse de l’éleveur quant à sa rencontre avec Cécilia. Pour être franc, il était assez difficile de ne pas être curieux en voyant à quel point ils semblaient proches, et le rouquin du presque se mordre l’intérieur de la joue pour ne pas insister. Akichi Sôma semblait concentré et répondait du mieux qu’il le pouvait à chacune des questions, s’il n’avait pas souhaité s’étendre sur le sujet, sans doute cela était-ce voulu, et il était hors de question de le mettre mal à l’aise simplement pour étancher sa soif de curiosité.

Worick se reconcentra donc sur la voix du maitre de maison, notamment lorsque celui-ci répondit à sa question sur la mise en place de la pension. Il était indéniable que sa petite sœur était d’une aide précieuse pour Akichi, et en apprenant qu’elle vivait à Carmin sur Mer, le rouquin se surprit à se demander s’il était possible qu’elle connaisse Yakuru. Enfin, au vue du personnage, tous le monde devait forcément connaitre Yakuru à Carmin sur Mer…
Sans transition, Worick changea délicatement de page sur son calepin, avant de griffonner quelques lettres en guise de titre. Si les « présentations » étaient plus ou moins faite entre les quatre interlocuteurs, le scientifique avait maintenant hâte d’en savoir plus concernant la relation de ses deux hôtes vis-à-vis des combats et des prestations en règles général. Il était assez rare de croiser deux dresseurs ou deux coordinateurs ayant exactement les même idéaux concernant la compétition alliant humains et Pokémons, aussi, ce genre d’information aidait bien souvent à cerner la personne que l’on avait en face de soi avec bien plus de précision.

« Et concernant les matchs de Pokémons, quels sont ceux que vous utilisez le plus pour combattre ? »

Le scientifique lança ensuite un regard en direction de sa collègue, ne serait-ce que pour lui signifier que tous se passait à merveille, mais aussi pour savoir silencieusement si elle comptait lui demander à son tour quel était la relation de leurs hôtes avec les prestations, réponse qui risquait ici d’être très intéressante.

Hrp:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Mar 20 Déc - 21:56
Le membre 'Worick Brown' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[SC] Plantation' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 1934

Région : Kanto
Jeu 5 Jan - 22:40
Dire que les réponses d'Akichi ne t'enchantaient pas serait mentir, tu devais faire un effort démesuré pour ne pas recommencer à sautiller sur place. Pas sur que l'Evoli qui roupillait à moitié sur tes jambes soit ravi d'ailleurs...! Finalement, tu te rendis compte a quel point ta thématique favorite était très utile chez les éleveurs. Bien que tu étais essentiellement sur la communication, le comportement t'intéressait également beaucoup, chez les pokémon comme chez les humains. Quand Akichi raconta qu'une technique marchait plusieurs fois pour différents pokémon, tu hochas vivement la tête pour montrer a quel point tu étais d'accord avec lui.

- Heureusement effectivement ! J'ai souvent le même "soucis" pour commencer l'apprentissage d'un langage quand je rencontre un nouveau pokémon. Je dois d'abord déterminer son caractère, puis voir comme il pourrait faire avec son physique... et faire en sorte que je puisse lui faire apprendre le morse ou le langage des signes. Si je dois changer de technique pour chaque espèce, c'est juste impossible pour moi de me souvenir de chaque langage inventé !

Rien qu'a cette idée, tu grimaças un peu. Tu repris le temps de souffler pour ne pas retomber dans ton penchant de blablateuse. Heureusement que tu les avais prévenu ! Cela te tenait tellement a cœur cette discussion que tu avais tendance a vite te laisser emporter.

- Du coup, je peux bien comprendre que dans l'élevage, on rencontre souvent le même problème, de devoir trouver des solutions pour que les techniques marchent a tous. C'est un travail de titan que peu de gens se rendent vraiment compte je pense. Le dresseur ou le coordinateur dit "de base" préfère simplement en avoir 6 pour la ligue ou l'elite... Mais nous on a souvent plusieurs dizaines de pokémon !

Avec un sourire amusé, tu regardas Worick en lui montrant son carnet.

- On devrait en parler un jour tiens !

Tu croquas ensuite dans ton muffin pour t'obliger a te taire. Tu serais capable d'en parler durant des heures. Tu l'écoutas donc te répondre au sujet de leurs types préférés, tu ne fus pas du tout étonnée de savoir qu'Akichi aimait le type fée. Un peu plus pour les insectes par contre, cela t'étonnait un peu plus. De ton point de vue, on ne pouvait pas dire que tu les trouvais particulièrement mignon. Mais tu ne fis aucun commentaire la dessus, chacun ses goûts évidemment ! Toi même tu avais beaucoup de mal a te définir a un type, tu aimais bien les aquatiques, mais pas trop les poissons... A la réflexion, tu aimais les pokémon bleus tout simplement...!

Tu continuas d'écouter Akichi pour la mise en place de la pension. Finalement, la petit soeur avait plus ou moins eu la même influence sur son frère que toi sur Worick pour le pousser a devenir scientifique. A l'occasion, tu aimerais bien la rencontrer tiens. Elle aussi devait avoir une personnalité intéressante !
C'est Worick qui reprit ensuite la parole pour discuter des matchs pokémon pour savoir quels pokémon il préférait pour les combats. Il en profita pour t'observa un instant et tu lui souriais, pour lui dire que tout était ok. Ce qui était bien avec lui, c'est que a force de travailler à ses côtés, tu arrivais presque a savoir ce qu'il pensait. Et c'est donc sans aucune hésitation que tu posas la suite de la question.

- Et lors des prestations ?


HRP:
 




Cliquez pour plus d'information sur le W.A.dex!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Jeu 5 Jan - 22:40
Le membre 'Arya Kanazawa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '[SC/ELV] Gélule Mémo' :


--------------------------------

#2 '[SC] Plantation' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 978

Région : Kantô
Dim 22 Jan - 14:04
Quand nous avions reçu l'appel des deux scientifiques du W.A. Dex qui nous avaient demandé si nous étions d'accord pour qu'ils viennent nous interviewer, Miné s'était immédiatement réjouie à l'idée de rencontrer deux personnes qui s'y connaissaient tant en Pokémon, les auteurs même des articles qui, il me fallait bien l'avouer, nous apportaient, sinon une aide, au moins des informations souvent utiles dans notre quotidien d'éleveurs. De mon côté, c'était surtout la perspective d'une bonne publicité qui m'avait fait accepter : nous faisions déjà très bien notre travail et, lorsque nous avions besoin d'informations complémentaires au sujet des Pokémon, leurs articles nous suffisaient, ou bien nous appelions Kisa. Bien sûr, j'étais content à l'idée de découvrir Arya Kanazawa et Worick Brown en chair et en os ; mais notre discussion, en-dehors de l'interview, m'intéresserait-elle vraiment ? Je n'avais pas d'attentes particulières en ce qui la concernait. C'est pourquoi, à présent qu'elle était lancée, j'étais agréablement surpris par l'agrément que j'y trouvais. Les délicieux muffins de Miné n'étaient bien sûr pas étrangers à ma bonne humeur, mais il était en fait vraiment intéressant de discuter avec des gens qui avaient de véritables connaissances sur les Pokémon, qui rencontraient le même genre de problèmes que nous et qui, comme nous encore, réfléchissaient à leurs propres méthodes pour les surmonter. Ainsi, j'écoutais avec grand intérêt Arya qui expliquait la façon dont elle apprenait à ses Pokémon à communiquer avec les humains.

« Ça doit être extrêmement gratifiant quand vous arrivez à enseigner un langage à l'un de vos Pokémon ! » s'exclama Miné, visiblement aussi enthousiaste que moi. « J'imagine que cela vous permet de mieux savoir ensuite ce qu'il désire, comment il se sent, ce genre de choses ? » « Et combien de temps cela vous prend-il pour arriver à enseigner à un Pokémon... disons, par exemple, le langage des signes ? » demandai-je à mon tour. Suivant les méthodes décrites dans les articles de la scientifique, Miné s'était déjà essayée à quelques exercices avec certains de nos compagnons, mais j'étais curieux de savoir le temps que la théoricienne elle-même mettait pour atteindre de véritables résultats ; encore que, moi-même, je n'étais pas encore certain de leur utilité finale, puisqu'il me semblait suffisamment comprendre nos amis et pensionnaires sans que ceux-ci ne s'expriment dans un langage très limpide. Mais Miné m'avait déjà fait remarquer que, les Pokémon ne fonctionnant pas comme les êtres humains, ce qu'ils pouvaient paraître vouloir dire au premier abord n'était pas forcément ce qu'il fallait réellement comprendre, que je m'étais déjà trompé quelques fois (bon, pas « quelques fois », mais peut-être une ou deux, oui, je devais bien l'admettre, encore que les Pokémon eux-mêmes ne devaient pas avoir su ce qu'ils voulaient vraiment pour m'avoir ainsi induit en erreur), et ainsi de suite... S'ils ne daignent même pas faire l'effort d'adopter nos modes de communications quand ils s'adressent à nous, comment voudraient-ils que nous les comprenions, aussi ? Mais quand je voyais les progrès que mon assistante avait pu faire avec Roudoudou ou Tamago, je reconnaissais qu'il serait peut-être bénéfique qu'elle continue. Et si cela lui plaisait, il n'y avait aucune raison qu'elle ne s'implique pas pleinement dans ces expérimentations. Je hochai la tête, faisant mine de comprendre, quand Arya poursuivit en évoquant le fait qu'en tant qu'éleveurs ou scientifiques, nous avions souvent de nombreux Pokémon, quand « le dresseur ou le coordinateur dit de base préfère seulement en avoir six ». Six me paraissait déjà un bon nombre, il y a peu de temps encore, je n'avais que Cécilia avec moi, et je connaissais des personnes qui n'avaient aucun Pokémon de compagnie chez elles, comme Hatori ; mais elle évoquait ce nombre comme s'il s'agissait de quelque chose de de bien connu. Les coordinateurs qui parcouraient les routes et dont on m'avait tant parlé n'avaient-ils le droit qu'à six amis à leurs côtés ? Ou bien était-ce seulement le nombre maximum de Pokémon autorisés à prendre part aux combats officiels, comme à la Ligue lorsque nous avions assisté au match de Lucas Emerillion ? Je préférai ne pas relever. « Eh oui, c'est notre métier ! » conclus-je seulement en souriant.

Les deux scientifiques enchaînèrent avec des questions sur nos types préférés, puis Worick nous demanda quels étaient les Pokémon que nous utilisions le plus souvent pour les combats. Les combats... Voilà le sujet qui revenait inévitablement lorsque l'on discutait avec des passionnés de Pokémon. Mais pourquoi toujours évoquer ces affrontements brutaux avant les démonstrations d'élégance et de grâce qu'étaient les concours de coordination ? « Hmm... Eh bien, en réalité, nous demandons assez peu à nos propres Pokémon de combattre », répondis-je, « car les situations où nous en avons besoin surviennent assez rarement et nous jugeons cruel de faire souffrir nos compagnons pour le simple plaisir de les voir démontrer leur puissance, comme le font nombre de dresseurs ! » Miné hocha vigoureusement la tête. Je poursuivis : « La plupart du temps, ce sont donc surtout nos pensionnaires qui se battent. » Il le fallait bien, puisque c'était ce que demandaient ceux qui nous les confiaient. « Mais il arrive cependant que ceux-ci aient besoin de l'aide de Pokémon plus expérimentés ; alors, c'est souvent Cécilia qui se dévoue, ou bien nous faisons appel à Tamago... ou encore à Color ! Tamago est notre Pique-à-Choux, et Color est un... Arkeapti. Tous nos Pokémon combattent de temps en temps, mais ce sont vraiment ces deux-là qui sont les plus volontaires ! » Malgré tout, je trouvais parfois un peu d'intérêt aux combats, il m'arrivait même d'être très enthousiaste quand ils advenaient pour une bonne raison et tant que nos amis ne se faisaient pas trop mal, et il fallait reconnaître que Color et Tamago semblaient vraiment aimer ça. La demoiselle Kanazawa renchérit alors en déplaçant la question sur le sujet des prestations, ce qui me fit répondre avec plus de ferveur. « En prestation, nous utilisons très souvent Cécilia, naturellement, mais nos choix dépendent vraiment du thème. Chenapan nous accompagne régulièrement, Tamago également... » « Chenapan est un Papilusion. » « Il y a aussi notre Spectrum qui aime beaucoup la scène et qui est parfait d'un point de vue théâtral ! Il attire tous les regards dès qu'il apparaît, et il peut évoquer énormément d'idées et d'émotions ! »



hrp:
 



~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ trio ~ duo pension ~ duo pension ~ merveilleuses aventures ! ~
(ava & signa Elisa - DC Ada Freimann & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Dim 22 Jan - 14:04
Le membre 'Akichi Sôma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '[SC/ELV] Gélule Mémo' :


--------------------------------

#2 '[ELV] Reproduction' :


--------------------------------

#3 '[ELV] ReproShiny' :


--------------------------------

#4 '[ELV] Capa repro' :


--------------------------------

#5 '[ELV] Capa repro' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 31/07/2015
Messages : 1636

Région : Kantô
Jeu 16 Fév - 19:33
Au fil des questions et réponses que leur apportaient leurs hôtes à tours de rôle, un sentiment de profonde satisfaction emplissait de plus en plus Worick. Plus le dialogue avançait, et plus il avait l’impression de cerner de mieux en mieux leurs deux abonnés. Bien évidemment, Arya et lui avait tous mis en œuvre pour que l’interview ne contienne aucune question capable de les froisser ou de toucher à leur vie privée, après tous le W.A.Mag n’était pas un magazine people, loin de là.

Alors qu’Akichi répondait à sa question concernant les combats, Worick esquissa un petit sourire amusé. Il s’attendait plus ou moins à ce genre de réponse. Après tous, il existait un fossé qui séparait les passionnés de coordination et ceux qui se lançaient dans la quête des badges. Il avait bien sur entendu à plusieurs reprise qu’il fallait être sans cœur pour envoyer combattre des Pokémons pour son bon plaisir, et pire encore, qu’il fallait faire preuve de cruauté pour être scientifique et ainsi capturer des Pokémons dans le seul but de les étudier. Cependant, bien des gens ne comprenaient pas que cela pouvait changer du tout au tout en fonction des Pokémons en question. Il est bien évidemment cruel de faire combattre un pauvre Togépi face à un Tyranocif. Cependant, Worick avait bien du mal à s’imaginer la réaction de Pride si on lui annonçait qu’il n’aurait plus le loisir d’écraser ses adversaires pour finalement participer à des prestations. D’ailleurs, il faudrait surement qu’il essai de lui faire ce genre de blague finalement, succès garantie. Quoi qu’il en soit, le rouquin comprend le point de vue de son interlocuteur, surtout s’ils sont fan des Pokémons dit « Mignons ». Cependant, en entendant le nom de l’Arkeapti, la curiosité du scientifique reprend le dessus. Lui qui porte une telle attention aux Pokémons fossiles, il se sent subitement l’envie de poser une nouvelle question, qui pourtant n’est pas vraiment sur la liste. Il acquiesça toutefois avant de laisser sa collègue poser la prochaine question. Il l’observa ainsi faire tout en trempant ses lèvres dans sa tasse de café. Il était plaisant de voir à quel point leur hôte pouvait faire preuve de bien plus de passion lorsqu’il s’agissait de coordination. Si Akichi se rendait un jour ou l’autre à l’élite, il n’y avait aucun doute possible sur le fait que Worick ferait son maximum pour assister à la prestation par tous les moyens.
Lorsqu’Arya eut prit en note les informations qu’elle venait de recueillir, Worick prit à nouveau la parole pour enchainer.

« Quelle expérience tirez-vous lors d’un combat ou d’une prestation, que ce soit en cas de victoire comme de défaite ? »


C’était sans doute cette question que préférait Worick et dont il avait le plus envie de connaitre la réponse. Mis à part celle avec l’Arkeapti aussi, mais celle-ci ne devrait pas compter. Les enseignements ou au contraire la frustration que pouvait tirer une personne d’une victoire comme d’une défaite était bien souvent un indice majeur pour cerner correctement la dites personne. Et si chez certains cela pouvait simplement se lire sur leur visage, le rouquin aux yeux vairons avait bien du mal à deviner quel pouvait être l’approche de ses deux hôtes là-dessus. De son coté, il savait bien que la défaite n’avait jamais été une option envisageable, mais était-ce vraiment de sa faute ? Son éducation entière avait reposé sur ce précepte, et le jeune homme pouvait affirmer avec certitude qu’il était bien difficile de se défaire des enseignements d’un proche parent, encore plus lorsque celui-ci s’est fait refroidir sous vos yeux. Il se fit donc bien attentif et ne dit mot, acquiesçant simplement par moment comme si c’eut été un automatisme avant d’enchainer avec une question qui elle aussi lui brulait la langue.

« D’ailleurs… il est très agréable de voir à quel point la coordination semble vous passionner, vraiment. Nous nous demandions si vous aviez prévu de faire un petit tour du coté de l’élite très prochainement. Histoire que nous le notions sur nos agendas pour pouvoir vous encourager ! »


Même si coordonner une équipe en prévision d’un concours était de loin l’une des activités qui attirait le moins Worick, il avait déjà assisté à quelques représentations par le passé, et devait bien avouer ne pas être resté indifférent face à certaines prestations. Et puis de toute évidence, il est toujours bluffant de voir un véritable passionné à l’œuvre, et ce peu importe le domaine.




Hrp:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Jeu 16 Fév - 19:33
Le membre 'Worick Brown' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[SC] Plantation' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 1934

Région : Kanto
Mar 21 Fév - 13:56
C'est toujours gratifiant de pouvoir parler avec des gens qui sont réellement intéresser par tes travaux. Bien sûr, Worick l'était constamment, toujours ravi de pouvoir t'observer a l'occasion quand tu entreprends de réaliser un entrainement. Mais expliquer a des personnes que tu connaissais peu... C'était réellement plaisant de voir que ca les intéressait autant. Si bien que quand Miné et Akichi te posèrent des questions, tu fus à la fois un peu surprise et ravie. Tu pris quelques temps de réflexion, car si tu avais immédiatement la réponse pour la demoiselle, celle pour l'éleveur était déjà plus aléatoire.

- Tout à fait ! Mes compagnons les plus proches, comme mon Carabaffe qui est avec moi depuis le début, ce sent vraiment sur un pied d'égalité avec moi. Il sait que je le comprends, qu'il est écouter, si bien qu'il n'a pas du tout peur de me dire par exemple : "Aujourd'hui, je n'ai pas envie de combattre". Ainsi, j'ai énormément plus de facilité pour respecter son choix, alors qu'un pokémon qui ne sait pas comment parler à son dresseur se forcera peut être plus pour lui faire plaisir, alors qu'il aurait envie d'autre chose. Et effectivement si l'un de mes pokémon est malade, j'ai beaucoup plus simple à lui demander ses symptômes pour le soigner. En soit, je me sens beaucoup plus complice avec mes pokémon ainsi, même si chacun a sa technique pour se sentir proche de ses compagnons !

Et voila, tu recommençais ! Et encore, tu venais de donner la version courte, sinon tu en aurais pour le reste de la journée à papoter sur la communication ! Tu repris un instant ta respiration, pour répondre ensuite a Akichi, plus hésitante.

- Ca dépend d'énormément de facteurs je dirais... C'est un peu dur de donner une réponse universelle pour l'ensemble des pokémon qui sont capable de l'apprendre. En fonction de son âge, de la personnalité du pokémon... Je peux facilement passer du simple au double. On va dire que dans les meilleures conditions possibles, avec un entrainement bien soutenu, en 2 semaines, voir 3, les bases sont devenues le quotidien du pokémon. Ensuite c'est un travail de tous les jours pour lui apprendre du nouveau vocabulaire ! Pour un pokémon absolument pas motivé, on passe tout de suite a des mois de travail.

Surtout que le langage des signes pouvait changer en fonction des pokémon. Certains avaient 5 doigts, si bien que tu n'avais pas besoin de travailler pour changer les signes, mais d'autres en avaient 4 ou 3, et ca devenait tout de suite un travail de titan qui t'obligeait à tout écrire. Si tu le pouvais, tu préférais largement le morse. Même si la manière de l'utiliser pouvait être différente d'une espèce à une autre, le langage en lui même était identique.

Tu essayas de ne pas perdre le fil de la discussion en étant plongé dans tes réflexions. Tu verrais à cela plus tard, alors que tu écoutais Akichi répondre a vos questions. Evidemment, il était tout de suite moins motivé à faire des combats, ce que tu comprenais parfaitement. Tout comme Worick, tu fus amusée par sa réponse mais tu ne fis pas de commentaires. Chacun sa tasse de thé, personnellement, tu te voyais mal monter sur scène, c'était un choix comme un autre. Tu prenais soin de noter la réponse, ainsi que les pokémon qu'ils utilisaient le plus alors que Worick posa de nouvelles questions. En regardant celle qui te restait dans ton carnet, de nouveau tu affichas un grand sourire. Vous aviez presque fini, il ne restait que ta question rigolote qui était un peu un jeu entre Worick et toi.

- Et enfin dernière question... Bleu ou rouge ?

Oui tu avais des questions bizarres des fois. Tu l'assumais !

HRP:
 




Cliquez pour plus d'information sur le W.A.dex!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Mar 21 Fév - 13:56
Le membre 'Arya Kanazawa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[SC] Plantation' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 978

Région : Kantô
Mer 5 Avr - 17:41
D'une façon générale, Miné et moi partagions les mêmes aspirations, les mêmes goûts, le même enthousiasme pour les mêmes idées, les mêmes idées face aux mêmes réalités. Nos conceptions de la beauté n'étaient bien sûr pas absolument identiques, mais elles s'accordaient pour former une nouvelle œuvre qui nous correspondait à tous deux ; nous ne pensions pas toujours aux mêmes choses au même moment, mais ce à quoi l'un pensait, l'autre le devinait rapidement et l'encourageait la plupart du temps. Le duo de scientifiques que nous avions face à nous semblait, d'ailleurs, fonctionner à peu près de la même manière, bien que la demoiselle Kanazawa et le sieur Brown semblassent très différents l'un de l'autre. Mais malgré les ressemblances qui nous liaient, s'il y avait une chose sur laquelle Miné et moi différions,dans certaines circonstances, c'était que j'avais une conception très précise et déterminée de ce que je voulais faire de nos activités en général – c'est à dire de la pension, d'une prestation, de tout ce que nous entamions – une conception très claire de l'état d'esprit dans lequel je voulais les placer et de l'objectif dans lequel je les entreprenais, tandis que Miné prêtait toujours une plus grande attention aux détails et aux aspects particuliers de chaque élément d'une question. Ceci n'était pas toujours vrai, parce qu'en ce qui concernait le salon de couture, par exemple, j'avais à l'origine tout décidé par moi-même et j'estimais maîtriser parfaitement bien les aspects commerciaux comme techniques de la confection et de la vente de vêtements, sur lesquels Miné, qui avait passé un diplôme de stylisme, et moi, qui avais appris en autodidacte, nous complétions très bien. Mais j'avais l'impression que c'était principalement le cas en ce qui concernait nos activités en lien avec les Pokémon, peut-être parce que cela ne faisait pas si longtemps que j'avais commencé à m'y intéresser. Et ainsi, alors que j'estimais que nos Pokémon et nous nous comprenions très bien et que je voyais déjà plus loin en tenant cela pour acquis, mon assistante, elle, s'intéressait à la façon de se faire comprendre plus précisément d'eux, étudiait sérieusement l'hypothèse de leur enseigner un langage que faisait émerger ce dialogue avec la scientifique, cherchait comment faciliter nos relations, sans toujours rester fixée sur l'idée de beauté et d'harmonie, comme moi, mais en accordant un souci sincère au bien-être de chaque individu.

C'était dans cette optique qu'elle avait engagé la discussion au sujet de l'apprentissage d'un langage avec Mlle Kanazawa, interrompant momentanément l'interview, et pour cela encore qu'elle l'écouta avec un intérêt véritable lorsque la scientifique se lança dans un discours animé où se faisait entendre, de tous côtés, sa passion. Je n'étais pas aussi curieux que Miné, mais l'enthousiasme de la jeune femme était communicatif et je respectais tout à fait ce dont elle nous parlait, d'autant plus que c'était toujours très plaisant de discuter avec des personnes aussi impliquées dans leurs activités (tout du moins, quand ces activités me paraissaient suffisamment intéressantes pour qu'il ne soit pas assommant de les entendre en parler). De ce qu'elle nous disait, la demoiselle aux cheveux bleus semblait effectivement avoir un lien solide avec ses Pokémon ; les comprendre comme elle nous l'exposait pouvait en tout cas avoir son utilité pour la pension, car même si je trouvais que nous les comprenions assez lorsqu'ils s'exprimaient par gestes et par cris, il était certain que cela manquait des détails qu'un véritable langage pourrait apporter. Mais quand je demandai le temps que l'apprentissage nécessitait pour atteindre ce genre de résultats, et que Mlle Kanazawa m'annonça « des mois de travail pour un Pokémon peu motivé », j'ouvris de grands yeux en secouant la tête. À mi-voix, je soufflai à Miné : « Là, ça fait vraiment trop », songeant au nombre de Pokémon que nous avions par ailleurs et au fait qu'ils variaient régulièrement. En revanche, si deux ou trois semaines suffisaient pour apprendre les bases à un Pokémon qui le souhaitait, mon assistante pourrait essayer pour l'un d'eux, de façon plus sérieuse qu'elle l'avait fait jusqu'à présent avec Roudoudou ou Tamago, si cela la motivait vraiment. Il faudrait s'intéresser à cela de plus près ; peut-être pourrait-elle en parler plus longuement, plus tard, avec Mlle Kanazawa.

Mais son collègue avait repris les questions à mon adresse. Lorsque j'eus énoncé les Pokémon que j'utilisais le plus pour les prestations comme pour les combats, on me demanda l'expérience que je tirais de ces deux activités – en cas de victoire comme de défaite. Je pris un certain temps pour réfléchir à la question. Que voulaient-ils dire exactement par « expérience » ? Si je devais lister tout ce que j'appréciais dans les concours de coordination, cela aurait consisté en la réponse à une autre question à part entière, et pas une réponse des plus brèves ! La même question relative aux combats m'amènerait, quant à elle, à exposer le long débat que je m'étais déjà fait à moi-même en ce qui concernait ces derniers... Mais les scientifiques avaient plutôt l'air de nous interroger sur la façon dont nous réagissions face à une victoire ou face à – ce qui nous arrivait extrêmement rarement – une défaite. Comme pour les autres questions, je pris soin de répondre le plus exactement possible.

Eh bien... En cas de victoire, c'est bien sûr la certitude que l'on a excellé et que l'on pourra repartir sur les mêmes bases la fois suivante, en faisant encore mieux ! En cas d'échec... En ce qui concerne les combats... il faut reconnaître que Miné et moi avons encore certaines choses à apprendre sur les Pokémon, avouai-je. On n'en finit jamais d'apprendre, comme vous le disiez vous-mêmes ! Mais si un combat ne se passe pas comme prévu, c'est simplement que les choses se sont mal combinées, que nos Pokémon n'avaient peut-être pas tant envie de combattre, ou qu'ils étaient mal préparés !
C'est en faisant des erreurs que l'on progresse, à quelque niveau que l'on soit, énonça doucement Miné.
Exactement ! En revanche, repris-je d'une voix plus forte, pour ce qui est des prestations, je considère qu'il n'y a PAS d'échec. Certaines ont reçu des rubans, d'autres non ; mais tout dépend des goûts du jury, de leur humeur du jour, de l'énergie ambiante... même de la météo ! Évidemment, il est arrivé que nos Pokémon jouent moins bien qu'attendu ou que nous subissions des imprévus, mais en ce qui concerne la prestation elle-même, l'art est multiforme, tout peut avoir de la valeur, pourvu qu'il touche ou émerveille ! Les échecs ne font que nous renseigner sur les goûts du public. Il m'est arrivé de trouver extrêmement belles certaines prestations d'autres coordinateurs qui, pourtant, ne recevaient aucun prix ! Ce que je recherche dans une prestation, et Miné avec moi, c'est de présenter quelque chose de BEAU, affirmai-je,qui éblouisse. C'est cet objectif que nous visons, dans la coordination comme dans le stylisme.

J'avais parlé avec ferveur, devenant plus véhément de phrase en phrase, les yeux brillant sans doute, le cœur battant. Je ressentais toujours cette étrange, mais agréable chaleur en moi lorsque je parlais de ce qui m'animait dans mon travail, cette chaleur de vie. M. Brown prenait des notes ; ayant évidemment remarqué mon enthousiasme, il demanda alors si Miné et moi pensions nous rendre à l'Élite dans un futur prochain. Ma ferveur retomba alors en partie – non que je désapprouvas cette idée, mais seulement que je n'y avais pas encore réellement réfléchi. On avait à peine commencé à me parler de l'Élite ces derniers temps, un peu par-ci, par-là, Hatori, Shiguré, un peu Kisa également, mais avec la boutique et la pension, je n'avais pas encore eu vraiment le temps de regarder de façon plus précise ce dont il s'agissait... J'avais l'impression que tout le monde en parlait, mais je ne m'y étais pas encore réellement penché. Pourtant, pourtant... J'échangeai un regard hésitant avec Miné. « Eh bien... Nous sommes en train d'en discuter, mais... » S'il s'agissait d'un concours réservé aux meilleurs coordinateurs, si cela consistait en une prestation dans un dôme plus grand que tous ceux dans lesquels nous nous étions représentés, si c'était ce genre de chose... Peut-être... « ...Sans doute que oui. Vous devez vous attendre à nous voir à l'Élite d'ici quelques temps. » Je n'étais pas du tout sûr de moi. Mais ils attendaient une réponse, et je pensais, peut-être, que celle-ci était vraie. Dans tous les cas, cela me rappelait que Miné et moi devions nous renseigner et en discuter. Mais je souris à ce qu'ajouta le sieur Brown. « Ce sera très gentil à vous si vous venez voir le spectacle ! »

Je n'eus pas à hésiter un seul instant pour la dernière question. Bleu ou rouge ? « ROUGE, évidemment ! » m'exclamai-je du tac au tac. « Il n'y a pas de couleur plus somptueuse que le rouge d'Andrinople ! » Cette fois, je n'avais pas parlé au nom de mon assistante avec moi car, si nous aimions globalement les mêmes teintes, nous n'avions quand même pas la même couleur préférée, mais je serais prêt à défendre la supériorité du rouge d'Andrinople sur toutes les autres couleurs de toutes les palettes envers et contre tout les arguments. Et j'accordais au bleu lilas l'une des places qui venaient derrière. Juste derrière – mais quand même loin derrière.


Et on tente une reproduction de Roselia S



~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ trio ~ duo pension ~ duo pension ~ merveilleuses aventures ! ~
(ava & signa Elisa - DC Ada Freimann & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Mer 5 Avr - 17:41
Le membre 'Akichi Sôma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '[ELV] Reproduction' :


--------------------------------

#2 '[ELV] ReproShiny' :


--------------------------------

#3 '[ELV] Capa repro' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 4) Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» Une interview de Jean Raspail
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» [HRP] Partenariat Avec Heraldique Européenne
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Interview Cedras

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Bourg Palette :: Akichi's Beautiful Land-