AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» Le Sentenza.


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8854

Mar 14 Juin - 23:16

Le Sentenza.



Le Sentenza c’est à la fois un pub, un bar, une brasserie. C’est avant tout un lieu de vie. Un endroit qui se veut chaleureux et accueillant, toujours en activité.

A l’origine, les locaux accueillaient un restaurant « terroir », à la cuisine traditionnelle, tenu par le vieux Stanley et sa femme, Anne. Ils avaient leurs fidèles et deux employés, mais l’âge faisant, ils ont décidé de vendre l’endroit pour profiter d’une retraite méritée. Pour la reprise, ils ont fait confiance à ce jeune serveur, croisé à Poivressel, avec qui ils ont pris le temps de discuter. L’homme était jeune mais malgré son allure étonnante, dégageait une réelle envie et une détermination sans faille. Alors ils ont voulu lui faire confiance, lui permettre de réaliser ce qui semblait être pour lui un but. Avoir son propre bar. Il ne leur a pas fait faux bond. Le jour indiqué, il leur a donné la somme due et a pu devenir officiellement le propriétaire des lieux.

Ce jeune homme, c’était Colt Z. West.
En six mois, grâce à quelques connaissances et à de l’argent acquis par le labeur, il est parvenu à rénover l’endroit à sa guise, transformant l’ancien restaurant en pub, réutilisant intelligemment cuisine et comptoir, ainsi que les différentes pièces. Il l’a nommé LE SENTENZA. En général, les gens se moquent de savoir s’il y a une histoire derrière un nom. Pour le coup, ce n’était qu’une référence cinématographique. Un vieux western. Toujours est-il que le Sentenza a su rapidement attirer des gens. Des jeunes, surtout, qui estimaient qu’un tel lieu manquait dans la ville pompeuse de Lavandia. D’autres virent cette ouverture d’un mauvais œil… bon gré mal gré, cependant, le pub parvint en un an et quelques mois à se faire une place dans les bars-restaurants de la région.

C’est qu’au Sentenza, le maître mot est de « profiter ». Ne pas se prendre la tête et venir au bar pour se détendre, prendre une bonne bière dans un contexte chaleureux et vivant. Colt n’a jamais su si ce projet était en quelque sorte un défi qu’il s’était fixé ou un objectif absolu, une victoire sur la vie un peu morne qui lui était destinée. Un peu tout à la fois, surement. Un moyen de compenser une adolescence trop calme, auprès d’une mère célibataire brave mais parfois dépassée. S’entourer de gens, montrer ce qu’il valait et être son propre chef, celui qui décide… prouver également que ce n’est pas parce qu’on a une allure qui dérange qu’on n’est pas capable de responsabilités ou de concrétisation. Prouver enfin à ce père inexistant qu’il n’a pas eu besoin de lui pour devenir quelqu’un. Un peu tout ça, surement, même s’il ne le réalise pas. Non, lui il vous dira simplement que c’était ce qu’il voulait faire de longue date, ayant commencé par être serveur et barman à plusieurs reprises, c’était une continuité logique… oui, également. Il a appris ce métier à la dure après tout. Et il est fier de tout cela. Le Sentenza est ce qui régit sa vie, aujourd’hui. Être patron de bar est éprouvant mais extrêmement gratifiant humainement. Jamais il ne regrettera ce choix qu’il a fait.



Une fois à Lavandia vous constaterez qu’il n’est pas difficile de trouver le Sentenza. La ville est essentiellement touristique, profitant de l’effervescence de son énorme casino. Les gens viennent de partout pour dépenser aux machines à sous et autres jeux de hasard, ce qui explique que bien souvent, les gens que vous y croiserez sont des personnes d’un certain standing… ou bien des étudiants du grand campus universitaire situé à quelques minutes en périphérie de Lavandia. On y trouve l’université des sciences humaines de Hoenn (lettres, arts, histoire, géographie, langues vivantes…) ainsi que des formations en hôtellerie, commerce et nouvelles technologies (qui profitent de la proximité du New Lavandia). Reste enfin les gens de passage, les habitants de la ville et les employés du complexe technologique souterrain. Autant de populations qui se côtoient souvent sans se voir…

Le Sentenza se situe dans la zone Sud-Ouest de la ville, en prenant l’avenue principale qui mène au Casino. Non loin de la place centrale et de son centre Pokémon. Une localisation idéale qui attire souvent les convoitises de promoteurs avides… mais c’est une autre histoire.

Vous le repèrerez à son enseigne en grandes lettres rouges :
Sans trop savoir dans quoi vous allez atterrir, vous poussez la porte cerclée de bois, avec une fenêtre au milieu, recouverte d’une affiche d’une vieille marque de bière et d’un écriteau de bienvenue. Une fois à l’intérieur, une lumière jaune et chaleureuse vous assaille, de même qu’une odeur de vieux bois. Il faut dire que cette matière est maîtresse dans le bar. Vieilles poutres apparentes au plafond, des tables de tailles diverses, des murs tantôt en bois, tantôt en vieilles pierres et un comptoir marqué par le temps et les passages… partout, des affiches et des écussons de différentes marques de bières et de whiskys, ainsi que des réclames de cinéma ou de groupes de musiques. Sur la droite du comptoir, près des fenêtres, une cible de fléchettes abimée par les nombreuses parties déjà jouées. Sur la gauche, une grande carte du monde et une phrase au-dessus « D’où venez-vous ? ». Visiblement, chaque visiteur peut y indiquer son origine à l’aide d’une épingle de couleur avec laquelle il pointera sa ville. Déjà, Hoenn est largement sur-représentée, de même que les environs de Lavandia… mais ça et là, des gens venus d’Illumis à Kalos, de Doublonville à Johto et bien d’autres endroits.

Le comptoir est haut et imposant. Plusieurs distributeurs de bières sont bien visibles, blanche, blonde, brune, ambrée et plusieurs marques de chaque. On peut dire qu’il y a du choix. Derrière, des bouteilles d’autres alcools, essentiellement whisky et scotch. Au dessus, des ardoises indiquent les bières, alcools et cocktails servis. Sur le coin sont aussi précisés les différentes assiettes et assortiments pour les personnes qui souhaitent manger. Bien entendu, ce n’est pas de la haute gastronomie et les plats sont assez peu nombreux : plateaux de fromage ou de charcuterie, salade Caesar, burgers maison, steak frites et différents sandwichs chauds, pour l’essentiel. Pour autant, chaque recette est cuisinée avec application et jusqu’à présent les clients ont toujours été satisfaits. D’autant que les prix restent relativement accessibles. Il ne faut pas se leurrer, en créant ce bar Colt était conscient qu’il n’en viendrait pas à rouler sur l’or. Mais cela n’a jamais été son objectif, et il lui arrive bien souvent de faire cadeau aux habitués. Parce que c’est comme ça qu’il fonctionne… et tant qu’il arrive à gérer le tout et à payer les employés, c’est ce qui importe, non ?

Une fois assis vous remarquerez qu’il y a deux personnes en salle, probablement une autre en cuisine. En réalité, les employés sont au nombre de trois, sans compter le gérant, celui qui vous a accueilli, derrière le comptoir. Mais l’effectif tourne selon les jours. Si jamais vous revenez, particulièrement le week-end, ils seront un peu plus nombreux, avec une jeune serveuse, probablement une étudiante, particulièrement énergique. Et vous pourrez également constater que l’endroit se prête à bien des animations. Les plus classiques, comme les rediffusions de matchs pokémons officiels ou d’autres sports et des soirées jeux ou quizz. Mais vous pourrez aussi remarquer des expos photos sur les murs ou écouter des groupes de tous les styles musicaux sur la petite scène au fond du bar.

Car là aussi était l’objectif de Colt. Dépasser le simple cadre d’un bar. Donner envie de revenir autrement que pour une simple consommation d’alcool ou un repas sur le pouce. C’est pourquoi il s’entoure sans mal de toutes les associations culturelles locales auxquelles il propose le Sentenza comme lieu d’expression et de démonstration de leurs talents. Des expositions de peinture sont parfois affichées sur les murs, et certains week-end, en journée, des représentations de spectacles de forme courte viennent ponctuer la vie du bar, en plus des habituels concerts et des boeufs (jam session) improvisés le jeudi soir.

Il ne faut pas se leurrer, c’est aussi ainsi que le Sentenza parvient à s’intégrer dans la vie lavandienne. Mais vu que les clients sont au rendez-vous, il faut croire que cela fonctionne bien ainsi.

Serez-vous parmi les prochains à en pousser la porte ?



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8854

Mar 14 Juin - 23:33



Staff du Sentenza


COLT Z. WEST.
26 ans.
Gérant et barman.
Expert en p'tits boulots.
pour plus d'informations sur colt...:
 

KAMEL HARRISON.
34 ans.
Cuisinier et co-gérant.
Ancien chauffeur de taxi.
pour plus d'informations sur kamel...:
 

BAILEY SALAN.
35 ans.
Cuisinière et serveuse.
A fait des études d'infirmière.
pour plus d'informations sur bailey...:
 

PRESTON ESHARDEN.
24 ans.
Serveur, employé en salle.
Ex-étudiant en marketing.
pour plus d'informations sur preston...:
 

LUCE AHK.
22 ans.
Serveuse à mi-temps.
Etudiante en art et gestion de l'action culturelle.
pour plus d'informations sur luce...:
 



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Le Sentenza.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Hoenn - 3E G E N :: Lavandia-