AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 
» [EVENT] Le choix d'Hoopa


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3237

Région : Kantô - Alola
Dim 9 Oct - 19:04
▬ Écoutes bien. Y'a deux types de tanks. Ceux qui attaquent et ceux qui défendent. Sans ou avec armure. Et nos capacités découlent de là, systématiquement. Les premiers hurlent pour attirer l'attention et déchaînent leurs coups. Ils font moins mal que les Chasseurs ou les Ninjas ... Mais ils ont une Endurance hors du commun. Cri de Guerre leur permet d'attirer les ennemis en augmentant temporairement leur endurance. Ceux qui défendent, avec une armure et un bouclier, attirent leurs ennemis à eux et encaissent les attaques sans ciller. Ils jouent le jeu du mur impénétrable. A l'aide de Prévention, ils augmentent leur stat de Défense et leur Résistance. Je peux t'apprendre celle que tu préfères mais il faudra me rendre un petit service. raconta-t-il.

Chaque information n'était clairement pas à négliger. Deux types de tanks. Attaque, défense. Hurler et tenir, ou encaisser les dégâts en silence. Mur invisible. Défense, résistance. Beaucoup, beaucoup de choses. Et ce PNJ semblait être un élément clé pour apprendre à maîtriser cela. C'était bon à savoir. Vraiment très bon. Et pour cela, tu n'allais besoin que de lui rendre un petit service. Pas grand-chose en somme. Même pas le temps malheureusement de le questionner sur le sujet que l'homme bien baraqué et dont le style puait la virilité à des kilomètres s'en alla non sans t'offrir une tape amicale dans le dos, manquant presque de te faire tomber par terre, allant trouver d'autres personnages non joueurs pour occuper sa journée. Heureusement, la seconde suivante, une nouvelle boîte de dialogue de quête s'ouvrit devant toi, et tu pus rapidement découvrir ce que l'homme attendait de toi. Une petite quête basique, sympathique, rapide à faire quoi. Choper une fleur de Maracachi et la lui ramener. Il n'y avait pas de quoi casser trois pattes à un Couaneton. Et même affublé d'une première quête, rien ne t'empêchait d'en prendre une seconde. Les règles en tout cas ne t'en empêchaient pas. Tu cliquas donc joyeusement sur oui et te mit en marche. Maintenant que ceci était fait, il fallait reprendre ton trajet vers ce centre où vous deviez vous retrouver pour pouvoir partir accomplir la suite des événements, et au passage accomplir vos quêtes respectives, pour peu que les autres en trouvent.

▬ Merde, c'était où d'jà ? lâchas-tu instinctivement en te croyant perdu.

Chassant d'un mouvement du bras gauche une mèche rousse rebelle, tu commenças légèrement à paniquer avant de te rappeler l'existence de la carte dans un coin de ton œil, que tu avais visiblement occulté en tombant sur le groupe de jeunes gosses. Soupirant dans un premier temps de soulagement puis de dépit envers toi-même, tu te concentras ensuite sur la carte et te repéra par rapport au point qui désignait le centre avant de repartir, cette fois dans sa direction. Il te fallut bien cinq petites minutes pour y parvenir, réfléchissant un peu à ce qui pouvait vous attendre pour la suite. Il ne s'était pas passé énormément de choses en vérité, mais déjà, cela donnait le ton : ce jeu méritait d'être considéré comme un jeu d'action … Même si c'était un RPG. Tu n'avais jamais joué à un jeu de ce genre mais de ce que tu pouvais vivre en cet instant, tu commençais à regretter de ne pas l'avoir découvert auparavant. Tu n'étais pas spécialement accro aux jeux vidéos, mais si tu ressortais de cette expérience avec cette sensation de joie, tu te disais que tu ne serais pas contre t'y mettre plus sérieusement. Sur cette pensée, tu eus un rictus étrange manifestant un semblant d'excitation quant à cet avenir prometteur, puis tu te rencontras sur ton avancée, voyant se dessiner un bâtiment singulier parmi les autres qui devait vraisemblablement être ce que tu cherchais.

▬ Bingo.

Oui, c'était bien cela. Tu entras donc sans hésitation dans les lieux et put très vite te rendre compte que tu étais attendu, ayant un peu traîné sans t'en apercevoir. Chacun semblait déjà avoir récupéré quelques informations et quêtes utiles et n'attendaient plus que tous soient d'accord pour se lancer dans la suite des événements. Tu fis donc part à ton tour des quêtes, et par extension des informations glanés dans les dialogues, que tu avais pu obtenir, puis proposa de rester jusqu'au soir pour partir de nuit tranquillement et entamer l'une de tes quêtes. Après tout, les Gringolem se manifestaient dans une tranche assez large d'heure. Il n'y avait pas à hésiter un instant pour profiter d'un peu plus de temps pour se préparer. Ainsi, après avoir débattu de l'heure de départ, vous fîtes décaler rapidement l'heure du jeu qui transforma pendant quelques instants en un décor abstrait et complètement fou qui fit jusqu'à disparaître les personnages non joueurs dans la masse colorée avant de les faire apparaître de nouveau subitement, à des endroits légèrement différents de leur position initiale, accomplissant une tâche parfois complètement différente. L'heure avait tourné. Il était temps d'y aller. Vérifiant que tout était bon pour le départ, vous vîtes un homme aux cheveux rouges et tout paré de bleu et de blanc, une arme à la ceinture venir à votre rencontre presque en souriant.

▬ On m'a chargé de vous mener jusqu'à la porte de la ville. On ne peut plus tarder. dit-il.

Pas de temps à perdre donc. Instinctivement, tu suivis cet homme qui se mit instantanément en marche, visiblement imité par le groupe, et vous rendîtes comme il le dit à la porte de la ville, où le désert s'étendait derrière comme l'entrée aux enfers attendant ses âmes à juger. Votre accompagnateur vous indiqua la marche à suivre puis s'en alla comme un voleur, vous laissant à vous-mêmes. Quelques vérifications furent alors menés pour vérifier que chacun était bien apte à se mettre en route et puis ce fut parti. Les premiers pas furent bien silencieux, et le paysage n'aidait pas à mettre à mal ce silence pesant qui s'installait. Heureusement fut-il de courte durée car après seulement cinq petits pas effectués, la ninja se cabra, et se tourna dans une direction, à l'affût.

▬ Arrêtez-vous, quelque chose ne tourne pas rond. On est suivi. dit-elle.

Tu n'eus même pas le temps de confirmer qu'une bande d'hostiles apparut à quelques mètres de vous, semblant prêts à vous sauter à la gorge et à vous sucer le sang jusqu'à la dernière goutte. Pas de doute, un nouveau combat allait avoir lieu. Le premier vrai combat de ce jeu. Il était temps d'entrer en jeu et de jouer ton rôle à fond.

▬ On va les saigner. balanças-tu comme pour te motiver.

Et immédiatement, tu vins te placer en avant, prêt à jouer le tank comme tu avais essayé de le faire contre Hoopa et ses sbires.




Informations:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2263

Mer 2 Nov - 22:33
    Enfin. Enfin un deuxième combat. Les spectateurs avaient été heureux de les voir interagir avec leur environnement, c'était plus qu'évident. Mais, soyons honnêtes, rares sont ceux qui jouent aux jeux vidéos seulement pour parler à des PNJs. Enfin ce n'est pas ce qu'on attend de ce genre de plateforme, si ? On ne parle pas des mêmes spectateurs alors, car ils étaient tous cramponnés à leurs sièges, attendant impatiemment que le combat commence.

    Du côté des joueurs, le silence était presque là. Seules leurs respirations respectives leur était audible. Ils attendaient, eux aussi. Livia avait vu juste, quelque chose approchait. Mais quoi ? Et d'où ? Lucas avait des informations : des Gringolems sévissaient la nuit ... Mais que savaient-ils des Gringolems, entre tous. Y'en avait il un qui pouvait prévoir que des masses de roche attaqueraient par le ciel ? Non. Enfin, c'est ce qu'ils comprirent rapidement. Il y eut d'abord deux bruits retentissant. Puis une flamme s'alluma, à une dizaine de mètres sur leur droite. Un darumarond s'élançait en roulant, embrasé par sa propre chaleur corporelle. Il allait vite et se dirigeait très visiblement vers Lucas. Au moment précis où ils le virent tous, un genre de grande barrière bleuté apparut autour d'eux. Elle formait un cercle parfait qui devait faire un petit kilomètre de rayon. Une info bulle popa rapidement :

    Conseils !

    Cette barrière est la barrière
    de fuite. Si vous l'atteignez,
    le combat prendra fin et
    vos ennemis feront demi tour.


    Cela désavantagea Miyuki qui, alors qu'elle lisait, reçu deux Ondes de Choc venant du ciel. Cela ne l'avait pas mise K.O mais elle avait été bien entamée. Les deux rayons lumineux permirent de voir, enfin, les fameux gringolems. Ils volaient en décrivant des cercles, tels des vaututrices épiant leur proie. Enfin, à ceci près qu'ils descendaient, fichtrement vite. Ils s'arrêtèrent à environ trois ou quatre mètre du sol, de sorte que seuls les attaques à distance puisse les atteindre. Les attaques à distance ont toujours été des attaques clefs dans les MMO : qu'elles soient nécessaire et systématiques, parce que vous jouez un mage ou un archer, ou bien rares mais précieuses parce que vous jouez un voleur ayant un genre de Sonicboom. Qui n'aimerait pas vaincre son ennemi avant qu'il ne l'atteigne ? Jusqu'à présent, seule la distance au sol importait : les ennemis volants étaient aussi touchables par un simple guerrier, il suffisait qu'il soit à coté. Mais les concepteurs du "Choix d'Hoopa" avaient fait des pieds et des mains pour que dans leur petit bijoux, ce ne soit pas le cas. Pour les joueurs du monde entier, s'était une révolution.

    Enfin, revenons en à nos montons. Les Gringolems se reculèrent alors que le Darumarond sauta soudain pour tenter de cueillir Lucas en pleine poire. Histoire de le sonner une bonne fois pour toute. Il était temps pour eux de réagir : le didacticiel était fini. Ce qui voulait aussi dire qu'ils pourraient être mis K.O. à partir de maintenant. Que comptaient-ils faire ? Combattre bravement ? Fuir pour revenir plus tard ? La décision n'appartenaient qu'à eux. Et, avec un peu de chance, ils penseraient à communiquer, cette fois.

    Que voulez vous faire, Gamer Invité ?


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 18/04/2016
Messages : 344

Région : Unys
Mar 8 Nov - 1:23
J’avais raison. Ils étaient bel et bien là. Une bande de créatures sauvages n’attendait que le moment opportun pour nous tomber dessus. C’était comme inné chez mon personnage. J’avais eu ce mauvais pressentiment, et voilà qu’il se confirme. Tout s’était passé assez rapidement. De manière à ce que je ne comprenne pas tout de suite. D’abord, un cercle bleuté s’était formé autour de nous. Je l’avais vu se créer. Juste avant, un bruit assourdissant semblait se diriger vers nous, avant de laisser une flamme apparaître. Un truc enflammé était entrain de foncer droit sur notre cher tank. Et c’est là que le fameux cercle me brouilla l’esprit. D’après le pop-up, c’était une barrière de fuite. Si on l’atteignait, on fuyait et les créatures retourneraient dans le néant. Mais qui a dit que nous devions fuir ? Ce n’était pas mon genre. Et les spectateurs n’attendaient que ça. Un nouveau combat. Miyuki semblait trop occupée par le conseil qui apparaissait sur son écran et ne vit pas les ondes de choc lui tomber dessus. Elle ne réagissait plus vraiment, son personnage devait être proche du K.O. Était-ce un avertissement ? Cela veut donc dire que nous pouvons tomber au combat à partir de maintenant. Le combat allait être bien plus fun.

Des Gringolems descendaient du ciel, tels des anges venus pour nous accueillir. Sauf que ce n’est pas au paradis qu’ils souhaitent nous emmener. De l’autre côté, un Darumarond lancé à pleine vitesse semblait vouloir tomber notre armure sur patte. Je ne connaissais pas réellement Lucas, mais il était certainement assez doué pour esquiver ou encaisse un coup pareil. Je n’avais pas le temps d’érige un Mur Lumière pour le protéger, la boule de feu arrivait bien trop vite sur lui. Un Darumarond enragé prenait place dans le combat. Ils étaient en surnombre, mais ce n’était certainement pas quelque chose d’insurmontable. Je me plaçais juste aux côtés de Lucas après l’arrivée du nouvel ennemi avant de le regarder.

- Il est temps de faire équipe maintenant, notre mage semble hors-combat, je vais prendre son rôle afin d’éliminer les Gringolems. Je vais avoir besoin de ta protection. On s’occupera du Darumarond en dernier, c’est certainement le plus résistants de tous. Qu’est ce que tu en penses ?

J’avais besoin de son avis. Mais avant toute chose, il fallait que je montre à ces créatures que je n’allais pas me laisser faire comme la sorcière. J’avais plusieurs atouts dans mon sac, non seulement j’étais un ninja possédant une certaine agilité, mais en prime, j’avais un sacré panel d’attaque, dont des attaques à distance. Ces bestioles planaient dans les airs, et c’était des spectres. Si les développeurs avaient suivis une certaines logiques, mes attaques physiques ne les atteindraient pas. Enfin, c’est comme ça que je voyais les choses. Il était de mettre mes pensées en pratique afin de comprendre le fonctionnement de ce combat. J’effectuais quelques signes avant de ressentir la chaleur monter. Je regardais les spectres avant de laisser le sort faire son effet. Des flammes jaillirent de ma bouche avant de se dirige vers eux. J’espérais simplement que ce soit assez efficace pour les atteindre et peut-être même en faire taire quelques uns. Je me sentais comme essoufflée pendant un instant. Faire une incantation pour une attaque magique n’était pas de tout repos. Surtout que ce n’était pas ma spécialité. J’espérais vraiment que Lucas couvrait mes arrières, parce que j’avais besoin de récupérer pendant quelques instants. Ce n’était pas le moment de laisser passer une attaque !

Modération:
 



Livia s'exprime en Crimson
Premier compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3237

Région : Kantô - Alola
Sam 19 Nov - 14:36
Bon. Déjà venant de face, un Darumarond. Petite boule de flammes vivantes qui roulait dans ta direction prête à te bouffer avec joie. Des rochers, quant à eux, venaient de tomber avec violence sur le sol à demi-mou à cause du sable, et qui formaient dès lors un véritable terrain de jeu pour se battre. Encore mieux : une barrière bien étrange venait subitement de se dessiner tout autour de vous et de la boule rouge qui se dirigeait vers toi pour former une véritable aire de combat. Plus de doute désormais : le combat venait de s'engager. Une petite bulle de dialogue vint même achever de te confirmer cette théorie : la barrière était bel et bien une limite définissant votre terrain pour vous battre. En dehors, vous seriez considérés comme fuyards et vos adversaires prendraient la fuite. Au moins il n'y aurait pas de problèmes si vous en veniez à devoir abandonner le combat : votre porte de secours était assuré. Mais avant d'y penser, vous alliez vous battre. C'était quand même le but principal, d'une certaine façon. Vos quêtes vous l'avaient bien explicité après tout. Et puis vous étiez dans un jeu de RPG. Il n'y aurait pas eu de combats et il en aurait certainement perdu tout son essence. Mais je m'égare, pauvre narrateur que je suis. Car l'important restait que ce combat avait lieu. Et que chacun de vous était désormais sur ses gardes pour combattre l'hostile en approche. Tous ? Non malheureusement. Votre moine semblait avoir subitement disparu, et votre sorcière venait sans raison de recevoir deux violents éclairs en plein dans le mille, la sonnant pour quelques instants. Ne restait plus que toi et la ninja pour agir avant de se faire rouler dessus. Et écraser aussi, puisqu'en vérité, les éclairs ne venaient pas de nuls part mais bien de deux petits Gingolem visiblement bien remontés ; sûrement parce que vous aviez pénétré sur leur territoire. Tu te souvenais que l'une de tes quêtes les concernaient. Deux Gringolem en plus. Le compte y était.

J'aime les adversaires qui en ont dans le slip. Plus ils en ont, plus il est marrant de les voir courir la queue entre les jambes.

Tu aimes les phrases de ce genre. Mais c'est bien la première fois que tu en sors une. Cela te mit pas mal de baume au cœur, et te motiva encore plus pour ce combat. Mais pas le temps d'niaiser, que la boule de flammes sautait sur ta gueule pour te faire comprendre qui était le plus fort ici. Tu souris en le voyant paraître devant toi tout excité et quelque peu vaniteux, et pensa alors au mouvement que ton esprit arrivait à visualiser. Prenant l'air le plus sérieux possible, tu tapas le plat de tes mains entre eux et te concentra, faisant apparaître une puissante barrière magique qui repoussa le petit type feu. Une attaque Abri. Tu ne regrettais vraiment pas de l'avoir acheté en ville quelques temps plus tôt. Tu sentais qu'il allait te servir et pas qu'un peu. Mais avant l'avenir, il y avait le présent (mindfuck assuré), et maintenant que tu avais repoussé la menace immédiate, il fallait s'en occuper. Mais pas tout seul cette fois. Le didacticiel te l'avait bien fait comprendre. D'ailleurs, ton unique combattant encore en état de se battre l'avait tout aussi bien compris.

Il est temps de faire équipe maintenant, notre mage semble hors-combat, je vais prendre son rôle afin d’éliminer les Gringolems. Je vais avoir besoin de ta protection. On s’occupera du Darumarond en dernier, c’est certainement le plus résistants de tous. Qu’est ce que tu en penses ? dit-elle.

Chuis chaud pour un bon steak tartare en guise de récompense. On y va ! répliquas-tu.

Tu étais littéralement devenu un autre homme. Le jeu t'avait emmené jusqu'au plus profond de son immersion, et maintenant, tu n'étais plus Lucas Emerillon mais ce barbare quelque peu tanky qui adorait les combats. Oh oui que tu allais en retirer une bonne expérience de ce jeu. Oh oui. Mais je ne fais que m'égarer. Le combat était toujours là, lui. Et il fallait agir rapidement désormais. Prendre les bonnes décisions. Réagir aux conséquences. Et tu savais ce que tu pouvais faire de sympa. Car si la sorcière et le moine n'étaient pas là pour se battre, la ninja et toi-même possédiez des capacités de feu qui pourraient être fortement intéressantes pour combattre les deux Gringolem. Certes le Darumarond se retrouvait avantagé par cela, néanmoins vous seriez deux contre un à obtenir cette avantage. Et tu pouvais largement couvrir les avants comme les arrières de ta camarade de jeu avec Abri ; sans compter tes propres attaques qui auraient tôt fait de stopper le petit type feu qui se préparait déjà à revenir à l'assaut. Te concentrant donc un instant, tu tapas dans tes poings non sans attraper l'une des boules qui ornaient ta ceinture et fit apparaître des poings de combats enflammés ornés d'un dessin en forme de flamme. Parfait. Souriant une nouvelle fois, tu fis tournoyer ton poing et le balança ; du moins en donnas-tu l'impression ; vers le ciel pour l'arrêter au maximum de ta hauteur en criant « Zénith ! », laissant alors sortir une maigre trace de flammes qui s'éleva sur plusieurs mètres avant d'exploser comme un feu d'artifice, illuminant rapidement le lieu d'une lumière chaleureuse et brillante. Le terrain venait de passer en faveur des combats des flammes.
(cette partie est à modifier en bonne partie)




Actions:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2263

Mer 23 Nov - 22:04
    Ils avaient bien compris qu'ils devraient réagir à plusieurs. Livia, en se plaçant aux cotés du Tank, s'était vu elle aussi protégée par l'attaque Abri. Le choc fut absorbé par le dome jaune et le Darumarond fut obligé de rebondir pour se placer un peu plus loin. Mais cela lui importait peu : il avait une nouvelle cible, le Moine. Les trois pokémons sauvages agirent de concert, comme pour prouver à quel point ce jeu serait difficile. Bien affaiblie, elle tenta une attaque Toxic qui, malheureusement, échoua. La gerbe violette s'envola vers l'un des gringolems qui accéléra à ce moment précis et utilisa de nouveau Onde de Choc ... Peu à peu, le corps de la sorcière, après avoir été frappé par ce nouveau trait foudroyant, commença à disparaître, en partant de son buste, a l'endroit exact où elle venait de se faire toucher. Elle avait choisi le type eau au début du combat en pensant que des gringolems et un darumarond seraient désavantagés. Tant pis pour elle.

    La barrière de Lucas cessa de faire effet à cet instant. La Ninja en profita pour incanter et elle exhala une flamme étrange. Ce feu avançait étrangement vers son ennemi, comme s'il était mué d'une volonté propre. Vengeur, il enveloppa le Gringolem qui avait frappé et le consuma pendant quelques instants avant de disparaître. Bien que planant toujours, le pokémon spectre avait été blessé. Ce fut autour d'Ibtissem de tomber. Alors qu'il préparait une attaque Aéropique, il fut chargé par le Darumarond qui lui asséna une jolie entaille juste sous les côtes à l'aide de Plaie-Croix. Dans le Choix d'Hoopa, tous les pokémons ont au moins une attaque qu'ils n'apprennent pas naturellement. Au moins une.

    Le moine se retourna donc et infligea son attaque Vol à la petite boule rouge qui rebondit contre le sol. Profitant de cela, l'autre Gringolem le frappa d'un poing feu - au moins une, nous avions prévenu - et comme sa comparse, le Moine commença à se désintégrer. Il était, lui aussi, sortit. Le golem, non content d'avoir éliminé un joueur, fut néanmoins frappé par une attaque Toxic. Le Fléau de Lucas suintait un liquide violacé qui s'était jeté sur le second spectre.

    La ninja et le barbare étaient donc seuls dans ce combat. Pour l'instant.

    [...]

    Alors que les spectateurs étaient captivés, on s'impatientait, dans la loge des remplaçants. Avec la Sorcière et le Moine en moins, il y aurait de quoi ramener deux nouveaux joueurs ! LA petiteporte s'ouvrit et une dame à l'air assez stricte entra. Elle portait un tailleur noir et avait de longs cheveux gris serrés dans une coiffure lui donnant l'air sextagénaire qui ont oublié ce qu'est l'ardeur de la jeunesse. Elle dit :

  • Maëve Kent. Alex Reef. Vous êtes les prochains. Venez par là.

    Ni bonjour ni rien. Le strict minimum. Elle attendit qu'ils s'approchent et soupira quand ils furent enfin prêts. Elle leur fit signe de la suivre et commença son speech :

  • Vous avez été tirés aux sorts pour remplacer les deux autres. Vous serez directement envoyés en plein combat donc tenez vous prêts, vous n'aurez pas de seconde chance. Assurez vous de tenir un peu plus longtemps qu'eux. Un conseil, battez vous comme si votre vie en dépendait.

    Ils arrivèrent devant une porte. Pour ne pas risquer de blesser les autre joueurs, de nombreuses salles avaient été prévues pour accueillir d'éventuelles vagues de nouveaux joueurs. Il y avait quelques personnes, notamment des membres de la sécurité.

  • On va vous donner votre console. Rassurez vous, ça ne fait pas mal.

    Deux gorilles amenèrent l'équipement et des tenues de sport similaires à celles proposées à la première équipe. On leur désigna deux cabines dans un coin. Une fois prêts, on les fit asseoir et on lança le jeu. Cela recommençait. Comme ils avaient pu voir tous le jeu depuis leur précédente loge, ils n'eurent pas droit à la cinématique. L'univers autour d'eux semblait être accéléré, comme si on les propulsait depuis la tour prismatique jusqu'à un autre monde. C'était plus ou moins ce qu'il se passait d'ailleurs. Alors qu'ils avançaient sans cesse, une fenêtre apparu devant eux. On leur demanda d'abord s'ils voulaient modifier leur avatar puis on leur mit les classes sous les yeux, à l'exception du Ninja et du Barbare. Fort heureusement, ils ne choisirent pas la même.

    Peu à peu, le sol apparut sous leurs pieds. Ils se tenaient à deux mètres l'un de l'autre. Après le sol vinrent les étoiles, la lune et la nuit. Puis les Gringolems et le Darumarond, visiblement prêts à reprendre l'offensive. Et enfin, juste devant eux apparurent Livia et Lucas. Ces derniers virent quand à eux deux portails blancs s'ouvrir, similaires à ceux qu'ils avaient emprunté plus tôt afin de sortir du didactitiel.

    Une Chasseuse, une Ninja, un Sorcier et un Barbare. Le groupe était de nouveau au complet, le combat pouvait reprendre de manière ... Equitable ?

    Que voulez vous faire, Gamer Invité


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 18/04/2016
Messages : 344

Région : Unys
Jeu 24 Nov - 21:02
Le combat se compliquait drastiquement. La sorcière était tombée sous la puissance des attaques des spectres. D’une manière assez violente, la jeune femme s’était prit une onde de choc d’un des Gringolems en pleine tronche. Et s’en suivit la disparition complète de son corps. Game over pour la jeunette. Mais les créatures n’en avaient pas fini avec nous. Loin de là… J’avais été protégé par l’abri de Lucas. Cependant, cela n’empêchait pas les bestioles de préparer une nouvelle attaque. La mienne avait fait mouche. L’un des deux spectres était blessé, et son égo semblait atteint. Je souriais, jetant un regard provocateur aux créatures nous faisant face. Nous ne devions pas montrer un seul signe de faiblesse, ou nous pourrions bien finir le jeu ici. La petite s’était laissé prendre, et c’était maintenant au tour du moine. Le Darumarond avait été plus rapide que lui et lui asséna une attaque suivi de celle d’un Gringolem. Le duo avaient envoyé le moine au tapis en une fraction de seconde. Ils n’avaient pas lésiné sur la difficulté. Et j’appréciais grandement ce genre de défi. Je regardais le tank dans les yeux. Nous n’étions plus que deux maintenant. Tout s’était passé très vite. Il fallait agir rapidement aussi.

- Bon, nous voilà en duo maintenant. Il va falloir les éliminer rapidement si on veut s’en sortir. Prêt à me couvrir ?

Je tentais une nouvelle fois un Feu Ensorcelé sur le Gringolem déjà blessé. Peut-être allait-il se laisser avoir une seconde fois. Et peut-être qu’il allait tomber sous ce coup. Je l’espérais, car même si nous étions deux, ce ne serait peut-être pas suffisant pour leur tenir tête. Nous nous épuiserions plus rapidement que ces bestioles. Le jeu devenait réellement compliqué. Et comprendre toutes les subtilités du combat l’était encore plus. Ce n’était pas pour rien qu’il fallait quatre joueurs. Je réfléchissais tranquillement pendant le lancement de mon attaque. Que pouvais-je faire de plus ? J’étais principalement mono cible. Mais j’avais un atout dans ma manche. Une attaque que j’avais achetée quelques temps auparavant. Une attaque qui pourrait nous servir et toucher tout le monde… Enfin, tout le monde. C’était vite dit. Les spectres flottaient dans les airs. Ils étaient des spectres, et cette attaque était plutôt physique. Mais cela pourrait forcément stopper le Darumarond dans une éventuelle course. Je parle bien évidemment de l’attaque séisme. Après tout, si je n’essayais pas, je n’aurai jamais la réponse. Mais il y allait avoir un certain délai avant de pouvoir l'exécuter. Tout d'abord, il fallait faire le changement d'arme. J'effectuais ainsi les manipulation afin de voir mon arme se transformer. L'éventail disparaissait au profit du katana. Maintenant, je pouvais me préparer pour l'attaque redoutable qui allait certainement affaiblir la boule de feu enragée.

Je n’avais pas réellement le temps de voir si mon attaque leur avait fait un quelconque effet que deux portails blancs s’ouvraient derrière nous. Qu’est ce que c’était ? Ils ressemblaient étrangement à ceux que nous avions traversés après le didacticiel. Des nouveaux joueurs ? Comme ça, ils avaient tout prévus. On serait remplacé si on venait à échouer, juste pour que le spectacle continue. Ma foi, pourquoi pas. Après quelques instants, deux personnes sortaient des portails, je gardais un œil sur les bestioles avant de me tourner vers eux.

- Bienvenue dans l’arène, ça ne vous dérange pas si on fait les présentations plus tard ? Ils n’ont pas l’air très content de votre arrivée.

C’est vrai que le combat se rééquilibrait, et nous ne serions pas trop de quatre pour les faire tomber plus aisément, et plus rapidement. Enfin, encore fallait-il que les deux nouveaux apprennent à se servir du jeu, et arrivent à survivre.

Modération:
 



Livia s'exprime en Crimson
Premier compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 721

Mer 30 Nov - 16:26
Je suis là, dans la masse. Avec tous ces amateurs de jeux vidéos qui n'attendent qu'une seule chose, être sélectionnés pour l'événement exceptionnel qu'est la découverte du jeu "Le choix d'Hoopa" sur le Pokégear. Et moi, parmi tous ces joueurs avertis, je suis là pour me vider la tête, pour penser à autre chose. Parce qu'il faut dire ce qui est, je suis tout sauf spécialiste de ces nouvelles technologies. Ils m'ont embarqué, Baxter et Matt, parce que je ne suis pas censée être là, j'ai pris la place de Samuel, cet idiot. Je crois que cette soirée va me rester en mémoire. Nous étions tous à l'hôpital ce soir-là. Tous mes proches, tous ceux qui m'aident à continuer avec Danny. Parce que je refuse catégoriquement qu'ils m'aident financièrement pour ses soins, ce qui signifie que je dois travailler, avec des déplacements sur la durée, des absences conséquentes. Et mes proches se relaient au chevet de mon Danny, pour être certain qu'il aura quelqu'un qu'il connait à la sortie de son coma. Je sais pertinemment que nous n'avons aucune idée de quand il se réveillera, mais je veux qu'il puisse être rassuré, directement.

Pour cette nuit, nous étions tous là, dans la chambre de Danny. Baxter et Gigi sont là, ils en sont même venus à s'installer temporairement à Céladopole, pour pouvoir apporter leur soutien. Samuel et Matt aussi passent beaucoup de temps à l'hôpital, eux aussi. Matt a décidé d'emménager chez Samuel d'ailleurs. Et Erika aussi, elle vient dès qu'elle a un peu de temps. Au fur et à mesure, mon groupe de proche s'est soudé. Samuel a décidé d'embaucher Baxter dans sa boulangerie, pour le relayer à la caisse. Erika a donné une place dans son arène à Gigi, comme elle a pu le faire avec moi il y a une dizaine d'années. Nous étions tous là, et comme d'habitude, Samuel s'est donné pour mission de me tirer un sourire. Et avec ses tentatives de cabrioles couplée à sa maladresse, ça a tourné à la catastrophe. Dans son élan, il a grimpé sur une chaise, et a perdu l'équilibre, ce qui ne m'a clairement pas faire rire.

Parce qu'il s'est blessé, et sérieusement en plus, il a la cheville dans le plâtre. Les médecins et infirmières ont été très bienveillants et ont accepté de placer Samuel dans la chambre de Danny. Et il était déçu, réellement déçu, car il s'est retrouvé dans l'incapacité de venir à Illumis. Parce qu'avec Matt et Baxter, ils avaient prévu leur petit voyage entre hommes et se faisaient une joie de pouvoir découvrir ce jeu. Mais il s'est vite ressaisi lorsqu'il m'a proposé de prendre sa place. Au début, j'ai refusé net, je n'avais rien à faire là-bas. Sauf qu'ils ont tous insisté pour que j'y aille. Tous sans exception, et puis avec l'argument de Samuel qui resterait dans la chambre, j'ai fini par céder. Et nous voilà dans cette foule.

Je les vois, tous les deux, Baxter et Max, surexcités. Ils ont été captivés dès l'apparition du créateur du jeu. Ils avaient annoncé les noms des quatre sélectionnés pour le jeu, et les heureux élus, supportés par la foule, s'étaient dirigés vers la scène. Une présentation sommaire, et ils sont partis. Le jeu a commencé. Le contexte et l'histoire me plaisent bien, c'est intéressant de les voir évoluer, se battre, chacun avec ses classes, ses armes, sa stratégie. J'ai vu le colosse roux se mettre en barrage contre les attaques des Pokémon. Je les ai vu utiliser des techniques de dédoublement, de protection, de ruse. Cela me donne presque envie d'essayer. Je regarde autour de moi, ils sont absolument tous captivés par l'écran géant. Ils réagissent à l'unisson aux attaques, aux ripostes, à la moindre action, c'est une ambiance particulière, de masse. En temps normal, j'éviterais ce genre de situation, mais entre amis, c'est assez grisant. Et la première élimination a eu lieu, la sorcière fut éliminée, un premier souffle de déception unanime s'est répandu, ce qui se répéta une seconde fois lors de l'élimination du moine. Ils n'étaient plus que deux, cela risque d'être compliqués pour eux. Suite à cela, une porte s'ouvrit, et une femme en sortit, entre sa tenue et son expression faciale, elle n'a pas l'air commode.

Femme : Maëve Kent. Alex Reef. Vous êtes les prochains. Venez par là.

Alors ils prennent d'autres personnes pour renouveler les rangs, qu'en cas de difficultés, ils replongeront dans le stock de participants possible. Il est certain que c'est une source qui a largement le temps avant d'être épuisée. Je sens deux mains sur mes épaules et je me sens secouée, c'est Matt. Mais pourquoi il s'excite comme ça ? D'un coup, son visage s'est illuminé. Je tourne donc ma tête vers l'albinos, et je capte son regard écarlate fixé sur moi, un sourire naissant et s'agrandissant. Je ne comprends pas du tout ce qu'il se passe, d'où provient leur engouement soudain pour ma personne. Je ne comprends pas bien.

Matt : Mev, c'est toi, c'est trop cool, c'est toi ! Vas-y fonce, et défonce-les ces Pokémon rebelles !

Baxter : Bon, vu que toi, c'est pas trop ton truc, prends une classe à distance, tu seras moins susceptible de te faire attaquer.

Mon cerveau s'est mis en pause. Je me suis refait la phrase de cette femme, je me la suis répétée. Je saisis donc l'ampleur de ce qui se passe. Maëve Kent, moi, j'ai été appelée. Il faut que l'information se fraie dans mon esprit avant que cela déclenche une réponse motrice. Le silence est tombé. Avant même que je ne bouge, un murmure s'est échappé dans l'assemblée. J'ai vu quelqu'un se diriger vers l'estrade, je devrais faire de même. Alors, à mon tour, je me glisse parmi la foule, je progresse lentement, jouant doucement des épaules, enchaînant les excuses polies. Je n'ai pas d'autre choix que d'attirer l'attention sur moi. Je vois désormais plus en détail l'autre sélectionné. Tiens, deux roux qui débarquent. Ce n'est pas commun, mais bon, ce n'est pas surprenant non plus. Je continue à m'avancer vers l'estrade, et monte.

Femme : Vous avez été tirés aux sorts pour remplacer les deux autres. Vous serez directement envoyés en plein combat donc tenez vous prêts, vous n'aurez pas de seconde chance. Assurez vous de tenir un peu plus longtemps qu'eux. Un conseil, battez vous comme si votre vie en dépendait.

Cela signifie donc que nous n'aurons pas le temps d'adaptation nécessaire à la prise en main des commandes. Je ne suis pas des plus douées, je risque d'avoir des difficultés à saisir les mécaniques du jeu. Il aurait clairement mieux valu qu j'arrive au début. Sauf que la dernière phrase m'interpelle. Me battre comme si ma vie en dépendait. Ça je sais faire. Si nous avons la possibilité de bouger, d'utiliser nos mouvements comme commandes, cela me permettra certainement de mieux gérer mes actions qu'avec une manette. Je n'ai pas de question à poser, et puis je n'ai pas la moindre envie d'entamer la discussion avec cette femme. Déjà j'ai cette tendance à être froide et distante. Un tel échange ne me donnera pas envie de communiquer davantage avec les autres participants. Et ce n'est clairement pas le contexte pour ce genre de comportement. Matt m'a fait promettre d'être agréable, sociable, car il va y avoir des gens. On fait un effort, de toute façon, j'ai décidé que j'étais ici pour prendre du bon temps, alors malgré mon tempérament, je pense que la communication ne devrait pas me poser de problème.

Nous passons salle après salle, de mieux en mieux gardées. Ils ont vraiment tout prévu pour éviter la moindre infiltration de fan un peu trop curieux de voir ce qu'il se passe. Nous arrivons dans une nouvelle pièce, il y a une sorte de cabine d'essayage, ou de vestiaire sur le côté. Deux hommes s'avancent vers nous, bien costauds. Ils ne m'effraient pas le moins du monde, j'en ai déjà cassé des comme eux. Après, ils en imposent et ils dissuaderaient très facilement la plupart des gens de refuser d'obtempérer. Ils portent le matériel nécessaire au jeu ainsi qu'un jogging. Je me permets de prendre celui que me propose le premier gorille face à moi et me dirige vers la cabine. Ils ont prévu cela aussi. Car il est certain que j'aurais mal supporté l'équipement avec seulement mon débardeur noir et mon short en jean, ça aurait frotté sur ma peau. Bon, il est certain que ce survêtement n'est pas la tenue qui me mets le plus en valeur, mais au moins, cela a l'avantage d'être confortable, et même à ma taille. Enfin, je vais peut être avoir chaud.

Quoi qu'il en soit, une fois changée, je reviens vers celui qui m'a donné le jogging. Je le laisse m'équiper pour le jeu. Après tous les capteurs, le casque finit par être déposé sur ma tête. Tout est noir, je ne vois absolument plus rien. Sans que je sache où je vais, on me fait avancer, puis m'asseoir. Toujours plongée dans ce vide intersidéral, une fenêtre apparaît devant moi, le jeu commence. J'aperçois alors mon reflet, à quelques détails près. Ils ont créé un avatar basé sur mes propres caractéristiques physiques, c'est impressionnant et perturbant à la fois. Une rousse aux yeux verts, pulpeuse, et sans expression sur le visage. Je me doute que c'est la technologie qui veut cela, mais ça me correspond encore plus comme cela. L'unique différence visible est la cicatrice, absente sur mon égale pixelisée. J'ai l'impression de retrouver une certaine harmonie sur ce visage. Je ne prends pas la peine d'effectuer des changements. D'abord, je pense que pouvoir me représenter dans ce personnage, voir qu'il est comme moi, psychologiquement, ça va m'aider à m'approprier la manière de jouer. Ensuite, je préfère éviter de perdre trop de temps, pour rejoindre les deux joueurs qui se battent encore.

A peine ai-je le temps de confirmer qu'une seconde fenêtre s'ouvrir. Elle présente quatre classes, je dois maintenant faire un choix. Sorcier, Moine, Chasseur, ou Chevalier. Les deux premières classes ont déjà été jouées précédemment, donc j'ai une petite idée de ce à quoi je peux m'attendre. Je regarde avec attention les possibilités qui s'offrent à moi. Le sorcier ne me plait pas, je ne me vois pas être si fragile et si peu mobile, bien qu'en retrait. Surtout que je suis quelqu'un de plutôt physique, donc utiliser des pouvoirs et non des actions qui peuvent être concrètes, réelles, cela risque d'engendrer des difficultés à me représenter utilisant ces compétences. Je regarde avec attention les armes du chevalier, elles me plaisent bien, surtout qu'il a une bonne résistance. Sauf qu'une armure aussi lourde doit forcément entraver les mouvements, et je ne suis pas sûre de bien le supporter sur la durée.

Il me reste alors deux choix possibles. Le moine et le chasseur. Le premier, j'en ai eu un aperçu, de la ruse, du corps à corps, et surtout des lames jumelles, tout ce qu'il faut pour me plaire. Pourtant, le fait de ne pas tout découvrir me gêne un peu, d'autant plus que maîtriser ces techniques dans la vie réelle ne veut pas dire que je vais les maîtriser dans le jeu. C'est totalement différent. Mon attention se porte alors sur le chasseur. De la précision, de la discrétion, et une bonne mobilité, ça me plait. Et puis les armes disponibles me tentent vraiment, elles m'appellent. Un arc, un fouet ainsi qu'un tomahawk. Principalement des armes à distance, exactement ce que m'a conseillé l'albinos. Alors même s'il faut payer le prix d'une fragilité relative, je pense que c'est le compromis qui me va le mieux.

Je sélectionne la classe, et à ce moment-là, mon avatar se retrouve vêtu de la tenue correspondante. Une vraie chasseresse. Ils n'ont pas lésiné sur le choix des habits. Je suis plus que mise en valeur là, un peu comme tous les avatars féminins dans les jeux, mais je crois que cette classe permet d'arborer des tenues assez moulantes. Heureusement que je n'ai pas un décolleté démesuré, parce qu'avec cet avatar qui me ressemble, je me serais sentie mise à nue, et je préfère éviter. Enfin, l'apparence du stuff de chasseresse parle à ma place. Un top noir, moulant, surmonté d'une veste en cuir beige, et d'un pantalon de la même matière et du même ton. Des bottines brunes complètent le tout. Après, je n'ai pas forcément l'habitude des couleurs claires, mais sinon, le reste correspond plutôt bien à ce que je peux porter normalement. Donc pas de dépaysement, pas encore.

Je confirme mon choix, me voilà chasseuse, prête à entrer en jeu. Presque. J'apparais, en tant que moi. Mais je crois que mon arrivée tarde de par mon acolyte, qui n'a pas encore achevé sa sélection. J'imagine qu'il doit mieux s'y connaitre que moi et souhaite explorer toutes les possibilités que permet le jeu dès le départ. Son avatar se forme. Nous allons pouvoir commencer. En premier lieu, j'étais curieuse de le voir apparaître, mais lorsque ça s'est fait, ça m'a surpris. Et il en faut pour que j'en arrive là. Cela m'arrache un sourire, niveau personnalisation, il n'a pas peur lui ! Un excentrique à coup sûr, en tout cas il semble à fond dans le délire, et ça me plait. On devrait avoir la chance de pouvoir se marrer.

Le sol se forme alors sous nos pieds, ça commence, enfin. Après la terre, le ciel, la nuit, la lune et les étoiles. Et enfin l'action. Nous sommes aux côtés du colosse roux et de la ninja. Ils semblent en difficulté aux prises avec les Pokémon qui les attaques. Je pense que sans nous en renforts, ils n'auraient pas fait long feu. Maintenant que nous sommes là, nous allons pouvoir leur filer un coup de main. Je suis plus que pressée d'en découdre. J'imagine qu'ils doivent être étonnés de l'apparence du second compagnon de jeu qui les rejoint. Je ne sais pas quoi faire, mais c'est pas grave, je vais trouver.

Livia : Bienvenue dans l’arène, ça ne vous dérange pas si on fait les présentations plus tard ? Ils n’ont pas l’air très content de votre arrivée.

Elle, je crois qu'elle va me plaire, elle est directe, elle parle sans détour. J'aime. Surtout qu'elle reste polie, et quand même accueillante. Je n'aurais certainement pas fait aussi bien. Quoi qu'il en soit, elle a raison. Nous n'avons pas le temps de nous laisser aller à papoter, surtout que nos adversaires semblent nous fixer, comme de potentielles menaces supplémentaires, ils nous jaugent. Ce qui me laisse un peu perplexe, je n'ai pas encore l'expérience de jeu nécessaire pour avoir une bonne prise en main de mes déplacements, une attaque d'entrée serait dangereuse pour moi, c'est certain. Et il faut agir au plus vite, histoire d'éliminer cette vague.

Moi : Pas de soucis pour moi. Ça sert à rien de se rendre vulnérables en discutant. Autant ne pas leur laisser le temps de comprendre ce qui va leur tomber dessus.

Je vais commencer par quelques flèches, il est temps de lancer les hostilités. Je fais apparaître un arc dans ma main droite, ainsi qu'un carquois dans mon dos. Je me sers de l'imposant barbare pour empêcher les spectres volants d'apercevoir ce que je projette de faire. Je m'accroupis, saisis une flèche entre mes doigts, la place, bande l'arc. Je me relève, vise le Gringolem le moins rapide, le plus facile à toucher. Je décoche. La flèche laisse une traînée humide dans son sillage. Je dois enchaîner au plus vite si je veux espérer conserver mon effet de surprise. Une autre flèche, je me positionne, tends la corde, et me concentre. Je laisse partir le projectile en direction du second Gringolem, mais cette fois-ci, c'est un sillon de glace qui se forme. Tiens, ce n'était pas ce que j'avais prévu de faire. Je comptais reproduire la même attaque mais bon, prions pour que ça fonctionne. Au moins, je sais que je peux faire ça. Il ne reste plus qu'à voir comment se profile la suite, en tout ça, c'est bon, pour ma part, je suis déjà à fond dans le jeu.

Modération:
 



Nessa Finnegan • Roy Harrison • Lottie McOleksion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 18/03/2014
Messages : 4100

Région : Sinnoh
Lun 5 Déc - 10:44
C’était on ne peut plus frustrant pour lui, de se retrouver présélectionné mais incapable de pouvoir profiter du jeu, laissant à d’autres cette opportunité. Il avait suivi de près les différentes conférences, les interventions dans les conventions de technologies de pointe et tout ce qui avait trait à ce projet, se gardant spécialement quelques jours de congé dans l’hypothèse où il finirait par être retenu par les organisateurs de cet événement. Mais maintenant qu’il se retrouvait aux côtés d’une foule de personnes dans le même cas que lui, il regrettait presque d’avoir perdu tant de temps à jouer les fanboys, sans doute amer de se retrouver sur le banc de touche quand d’autres – et pas forcément les plus emballés par le truc visiblement – avaient la possibilité de vraiment tester ce produit.

Mais les choses semblaient tourner pour deux des aventuriers. En effet, la sorcière et le moine, dont il avait tout deux oublié le nom tellement il les jalousait, étaient visiblement en mauvaise posture après un mauvais combat négocié contre des pokémons sauvages. Intérieurement, le rouquin espéra que si jamais ils venaient à perdre leur personnage, il pourrait en remplacer un. Et miraculeusement, sa prière fut entendue lorsque les deux finirent par disparaître dans un torrent de pixels du plus bel effet. Dès lors, les deux joueurs restant étaient en mauvaise posture et Alex savait que les organisateurs allaient maintenant appeler en renfort une autre paire de présélectionnés qui allaient leur prêter main forte.

« Maëve Kent, Alex Reef. Vous êtes les prochains, venez par là »

Un grand sourire apparut sur le visage du rouquin alors qu’il fit craquer ses mains avant de se lever et de se diriger le plus rapidement possible vers la responsable. Il fut rapidement rejoint par une femme, une plantureuse rousse qui lui rappela ce personnage d’un jeu vidéo auquel il jouait quand il était plus jeune. Il se contenta de saluer poliment l’heureuse élue et rejoint son gorille attitré qui lui refila sa tenue pour rejoindre les autres dans le monde virtuel. Et lorsque le rouquin tomba sur l’écran demandant s’il voulait conserver l’avatar, il eut un déclic. Désireux d’éprouver leur système de personnalisation, il prit le temps d’explorer les diverses solutions proposées et s’arrêta sur l’une d’entre elle. Quand bien même il s’agissait d’un événement commercial, il ne pouvait décidément pas passer à côté. Pas quand il n’aurait sans doute pas une deuxième occasion de faire ça. Et quitte à se ridiculiser en public, autant que ce soit pour leur donner du spectacle, car ça, il savait le faire.

Pas de cinématique d’introduction, pas la possibilité de se préparer mentalement ni de prendre en main sa classe, ils avaient été prévenus. Heureusement pour lui, cela semblait suffisamment intuitif pour qu’il n’ait pas à trop s’inquiéter de ce qu’il pouvait faire et ne pas faire. Qui plus est, maintenant qu’il se retrouvait en plein dans le combat en rejoignant ses alliés, mieux valait tester ses capacités sans trop se poser de questions. La ninja les accueillit en leur proposant de faire les présentations plus tard, ce à quoi il répondit par l’affirmative.

« Vous inquiétez pas. It’s all ogre now »

L’avatar du rouquin se saisit d’un imposant grimoire qui semblait malgré tout bien léger. Le combat pouvait commencer.

Modération:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3237

Région : Kantô - Alola
Sam 17 Déc - 11:33
Tu avances.

Et comme a dit un certain Francesco, « Le changement, c'est maintenant ! », alors autant l'écouter. Malheureusement, si sa phrase a du sens, elle ne prévoit pas dans quel sens aura lieu ce changement. Et il fallut que cela aille en la faveur de vos ennemis virtuels. On appelle communément cela un massacre, mais croyez-en l'expert, c'était tout simplement une humiliation pure et dure de ces pauvres joueurs qui furent poutrés en l'espace de quelques clics et de quelques coups de boules de la part d'un certain Darumarond, et pouf, voilà que votre moine et votre sorcière valdinguaient hors de la partie, éliminés en un instant. Oh que oui, la situation devenait foutrement mauvaise. Mais l'espoir était encore loin d'avoir fait ses petits bagages et d'avoir pris la poudre d'escampette. L'un des Gringolem était un peu amoché et se trouvait désormais gravement empoisonné, destiné à perdre lentement mais sûrement ce duel qui s'était engagé. L'intérêt se dirigeait donc désormais vers le second Gringolem et le Darumarond encore en forme. Enfin, pour toi en tout cas, car déjà, Livia Mills s'était élancé de nouveau vers le Gringolem mal en point pour réitérer un Feu Ensorcelé dans le but d'éliminer rapidement cette pseudo-menace. Bon. Au moins il y avait l'assurance que celui-ci allait y rester, et que ce petit duel deviendrait bientôt un cobat plus équilibré en deux contre deux.

Enfin, c'est ce que tu te dis pendant quelques secondes.

Puis tu te rendis compte que quelque chose n'allait pas. C'était bizarre de ne pas t'en être rendu compte juste avant, mais voilà : deux nouveaux combattants avaient subitement fait leurs entrées respectifs dans le jeu. Des alliés ? Probablement. En tout cas, ils avaient l'air plus hostile envers les bots que vers vous. Il y avait une femme à la chevelure sanguine et au matos plutôt impressionnant, et un ogre. Un véritable ogre. Comme ceux qu'ont pouvait voir dans les contes de fées. Un instant durant, tu avais eu l'impression que ton cerveau s'était envolé, que tu n'arrivais pas à accepter l'idée que l'un des joueurs s'était changé en ogre. Puis très vite, tu avais compris : ce joueur avait tout simplement fait comme toi. Il avait changé son apparence pour rentrer plus facilement dans la peau de son personnage. Bien. L'évidence n'était plus négligeable désormais : ils étaient tous les deux de ton côté. D'ailleurs, celle qui devait avoir pris le rôle de chasseuse s'était déjà élancé dans la bataille et s'attaquait sans vergogne aux Gringolem qui lui faisaient face. Parfait. Quant à l'autre, il semblait simplement vouloir gêner le groupe ennemi dans sa totalité. Tu ne t'en soucias guère plus si ce n'est que tu avais grâce à lui une ouverture pour placer une attaque surprise ; du moins assez rapide pour espérer être plus rapide que ta prochaine cible. Et celle-ci n'était autre que le Darumarond. Le Gringolem encore bien en état étant déjà pris, il n'était guère important de s'en occuper tout de suite. La menace se situait plutôt dans la boule de flammes. D'ailleurs, celle-ci s'approchait dangereusement de vous et se préparait à frapper.

C'était l'occasion.

Sans attendre plus de temps, tu t'élanças dans sa direction et maintint fermement ton fléau prêt à dévorer sa proie. Puis, quand tu fus à portée, tu l'abattis violemment en criant « MÂCHOUILLE ! ». Résultat garanti. Une énorme bouche ténébreuse s'ouvrit subitement à travers le fléau et sembla comme engloutir en un seul coup le pauvre type feu qui fut croqué au niveau de son abdomen, ne laissant paraître que ses petites pattes qui s'agitaient frénétiquement. Ne lui laissant pas le plaisir de s'échapper de cette emprise, tu soulevas le fléau en l'air et le lança de nouveau vers le sol, faisant lâcher le Pokémon feu à mi-chemin vers le sol pour le faire voltiger quelques secondes vers le sol. Pas de quoi dire qu'il était mort, mais l'assaut avait au moins eu le mérité d'infliger quelques dégâts et de retarder l'assaut du type feu. Cela n'empêchait pas le fait que le combat était toujours en cours, et les deux Gringolem encore debout. Probablement. Et maintenant que tu avais bloqué la progression de la plus importance menace sur l'instant, restait à s'occuper des spectres. Et tu savais que tu ne le ferais pas seul. Et que tes compagnons de jeux avaient largement de quoi les défaire sans problème. Tu n'avais donc plus qu'une seule utilité pour le moment ; mais la meilleure à ton sens ; celle de bouclier humain. Et maintenant que tu avais infligé un coup, les chances de replacer ton Abri étaient totales. Aucune chance de le rater. Souriant donc, tu te tournas vers les Gringolem et courut dans leur direction, te dirigeant entre eux et tes camarades. Il était l'heure de jouer les héros.




Modération:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2263

Mar 27 Déc - 16:39
    Les deux nouveaux joueurs étaient rapidement entrés dans le bain. L’ogre … Comment ça l’ogre ? Il y eut des hurlements de rire face à la nouvelle apparence d’Alex Reef. Certains qualifièrent ça de génie : les programmateurs n’avaient pas prévu qu’un joueur fasse cela et c’était amusant pour eux … Mais revenons à nos moutons, dans le cœur d combat, là où deux gringolems et un darumarond sèment la panique.

    […]

    Très vite, ils furent obligés de reprendre un rythme soutenu. D’abord il y eut Livia, qui, rapide comme à son habitude, relâcha une onde enflammée de son éventail. Le feu semblait bien plus gros que la dernière fois. Une fleur rouge naquit sur l’éventail de la ninja et, en éclosant, elle laissa s’échapper une puissante gerbe de feu qui, violente comme jamais, carbonisa complètement le Gringolem. Une voix éthérée susurra aux oreilles de Livia :

  • Coup critique.

    Un de moins. En effet, ils purent tous remarquer que la carcasse fumante du pokémon spectre se désagrégeait peu à peu à cause de son manque terrible de vitalité. Plus que deux. Elle profita de cet instant pour changer la gemme de son bracelet : l’éventail se referma seul et s’allongea pour prendre la forme d’un katana. Elle était prête pour reprendre le combat. Alors que l’autre GRingolem s’apprétait à foncer, il fut frappé par un premier trait bleuté. La flèche le traversa et, sans aucune raison, il dévia sa trajectoire pour frapper son dernier partenaire … La confusion avait frappé la bête qui s’amusait à tabasser joyeusement son allié. Coup de poing. Coup de poing. Encore un coup de poing. Il avait salement entamé son jeune compère lorsqu’une nouvelle flèche, givrée cette fois-ci, vint percer son cœur. Il se tourna vers la Chasseuse, prêt à attaquer. Il fut pourtant retardé par la tranch’herbe du Sorcier. Un vrai travail de groupe et cela plaisait aux spectateurs.

    Les feuilles touchèrent aussi le Darumarond qui fut soufflé par le fléau du Barbare. Décidément, ce n’était pas son jour de chance à ce petit pokémon. Une lueur malsaine apparut dans son regard et le Gringolem et lui foncèrent à toute vitesse sur leurs ennemis. Ils comptaient profiter du fait que le Soricer … l’Ogre … L’ogre sorcier ? change son grimoire en sceptre pour l’attaquer du mieux qu’ils pouvaient. C’était sans compter le barbare qui, placé entre ses camarades, créa une barrière jaune autour d’eux grâce à Abri. Le Gringolem vint si fracasser mais l’immense mur endigua l’explosion du spectre. Lorsque la barrière disparu et le nuage fut envolé, les joueurs remarquèrent que le Darumarond s’était fait littéralement éclater par l’attaque de son partenaire. Un assaut rondement mené. Un écran bleu apparut devant eux :

    Citation :
    Notation du combat : 2 /5
    Expérience gagnée : 3 points par joueur présent.
    Loot : 1x essence Darumarond (Feu).
    2x essence Gringolem (Spectre/ Sol).
    2x Scan.

    Le loot était pour le groupe entier et ils devaient désormais se partager les différents objets. Une fois cela fait, un petit icone vert apparu sur la carte des membres signalant une quête réussie. Le point de validation était non loin de leur position actuelle : il s’agissait de retourner à la porte par laquelle ils venaient de passer pour voir le vieil homme proposant la quête des Gringolems. En plus de ça, les deux nouveaux reçurent automatiquement des quètes : pour le Sorcier, il s’agissait de la quète qu’avait obtenu Miyuki une petite demi-heure plus tôt. Pour Maeve, il s’agissait de ramener du Nectar de MAracachi à une femme dans la ville pour obtenir un sort de classe : Traque ou Frappe précise. Il n’y avait rien de plus à ce sujet.

    Il faut comprendre que des programmateurs étaient derrières leurs ordinateurs pour adapter le jeu en temps réel aux changements dans l’équipe. Pour le coup, les deux nouveaux pourraient éventuellement passer par la boutique du Centre d’Entraînement pour parfaire leur compétences et les adapter à leurs besoins. Mais après ça, ils devraient retourner dans le désert pour claquer la face d’Hoopa.


Que voulez-vous faire, Gamer Invité


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3237

Région : Kantô - Alola
Dim 8 Jan - 18:27
Et voilà, déjà terminée.

Il n'a pas fallu longtemps pour mettre à mal les trois compères Pokémon et les envoyer au dodo, loin dans un océan invisible de pixels parmi leurs nombreux frères et sœurs ayant subi le même sort. Ils ne valaient de toute façon pas grand-chose en même temps. Tout juste quelques coups et les voilà finalement au tapis, vaincus par seulement quatre zigotos encore en pleine préparation physique pour s'habituer complètement à leur personnage. Mieux encore d'être troll, ces quatre zigotos que vous étiez comptaient au moins dans leur équipe un ogre verdâtre qui ressemblait étrangement à cet ogre de la production d'animation célébrissime du Pokéwood, Diskette. On pouvait le dire : vous les aviez salement humilié et réduit à l'état de lopettes à peine bons à se la lécher pour croire en leur virilité. Et même si ce n'était guère plus que des représentations pixelisés, on ne pouvait pas leur enlever ce fait. Du moins, vous pouviez en tirer un bon mérite : votre première victoire plus ou moins coordonnée en équipe. On ne pouvait pas mieux expliquer la raison de votre victoire : un semblant de coordination mêlée à de la chance et ce qu'il manquait de skill pour s'en sortir ; on omet sans hésitation la perte ô combien triste de deux de vos camarades au profit de deux nouveaux camarades de jeux.

Maintenant, reste à voir le constat de ce combat.

Quelques blessures, superficielles, et surtout de l'épuisement. Un peu de fatigue auprès les semblants de cabrioles que vous avez effectué durant ce combat. Il te semblait également que vos armes vous avaient drainés de l'énergie ou quelque connerie du genre, mais ce détail était loin d'être avéré, et tu préférais te dire que ce n'était qu'une supposition ; car l'avenir saurait apporter une réponse à cette interrogation. En tout cas, plus de peur que de mal dans ce combat. Vous seriez presque prêt à reprendre directement le trajet si deux de vos alliés n'avaient pas le besoin nécessaire de se préparer à leur tour au voyage, impliquant donc un retour dans la ville pour accomplir la tâche. De toute façon, c'était tout bénef pour votre groupe : vous deviez sûrement avoir accomplir quelque quête en mettant à mal les trois combattants pokémoniesques ; du moins, toi, tu avais rempli la quête du vieille homme qui allait pouvoir t'en offrir une nouvelle. Un futur adversaire à défaire, de plus grande taille cette fois. Un Tauros d'après l'homme qui en parlait. Il y avait encore le temps de s'y préparer psychologiquement. Mais cela n'était pas tout. Avec cette victoire, votre barre d'EXP venait de progresser légèrement de quelques points. D'après la bulle de dialogue qui se trouvait devant toi, votre combat, noté deux sur cinq à peine, vous avait rapporté trois petits points, ce qui était largement suffisant pour monter au niveau deux. Le jeu ne se fit d'ailleurs pas prié pour t'en informer et fit exploser un « NIVEAU 2 » en or massif presque trop réaliste devant tes yeux qui furent illuminés par tant de luminosité. Des ajouts de points dans tes caractéristiques furent administrés dans une autre bulle de dialogue juste en-dessous du « NIVEAU 2 », puis le tout disparut pour redonner la place à la bulle de victoire, qui ajoutait à votre inventaire, en plus de votre expérience, quelques objets divers qui vous serviraient certainement dans un futur proche. Parfait.

Ne restait plus qu'à s'en retourner en ville.

Ce que vous fîtes dans l'instant, pressant le pas pour gagner du temps ; du moins c'est ce que tu ressentis. Une fois arrivé en ville, vous laissâtes votre guide aux portes de la ville et vous dispersâtes une nouvelle fois pour accomplir vos nouvelles, ou non, préparations pour la suite de l'aventure ; non sans vous donner rendez-vous aussi rapidement que possible devant le guide immobile. Puis très vite, tu t'étais retrouvé seul, arpentant solitairement les rues poussiéreuses. Ton regard furetait à travers les petites ruelles, et tu essayais de te rappeler l'endroit que tu avais en tête. Il te fallait retrouver le vieil homme qui t'avait donné la quête des Gringolem. Mais impossible de mettre le doigt dessus. Il semblait introuvable, et rapidement, tu te retrouvas comme un con à déambuler tristement un peu partout, de plus en plus dépité. Puis subitement te vint un détail. Il te semblait avoir vu tout à l'heure une partie concernant les quêtes dans ton interface. Ta supposition se révéla plus que juste et tu tombas sur les informations des tes quêtes en cours … Ainsi que des espèces de boutons qui indiquerait la position à atteindre en cliquant dessus. Pile ce qu'il te fallait. Sans attendre donc, tu cliquas dessus et repéra le point à atteindre ; à seulement quelques pâtés de maison ; et t'empressas de le rejoindre, trouvant là le vieil homme que tu cherchais avec à ses côtés une vieille dame qui devait être sa femme. Parfaite, parfait. Arborant donc un sourire, tu t'équipas des essences de Gringolem précédemment acquises et les tendit vers le vieil homme avec un sourire pour l'interpeller.

Oh, serait-ce ... débuta le vieil homme.




→ Lucas va simplement rendre la quête « Mise en bouche » (fin du message) auprès du vieil homme.


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 18/03/2014
Messages : 4100

Région : Sinnoh
Sam 14 Jan - 17:33
Se jeter ainsi dans le cœur de l’action avait ses avantages comme ses inconvénients. Le rouquin s’était rapidement rendu compte de son erreur, car lorsqu’il avait voulu lancer une autre attaque après son Tranch’herbe, il avait vu son arme changer et par la même occasion lui infliger un petit malus qu’il faillit regretter. Heureusement pour lui, le guerrier s’était mis entre lui et les pokémons qui fonçaient sur lui, encaissant par la même occasion la charge de ces derniers qui avaient voulu profiter de ce léger battement chez l'ogre sorcier. Rapidement, après que la chasseuse et les autres aient tiré profit de la situation pour pouvoir placer leurs attaques respectives. Au fur et à mesure qu'ils subirent les capacités lancés par les membres du groupe, ils finirent par disparaître sous le flot de coups qui leur était portés, laissant derrière eux un petit écran bleu signifiant la fin de ce combat. Ainsi ils purent constater que les programmeurs avaient prévu un système de loot pour récompenser tout les efforts faits par les joueurs. C'était banal, mais toujours gratifiant après toutes ces sensations fortes.

Le sorcier décida de fermer la fenêtre d'un rapide mouvement de la main, préférant garder ça pour plus tard. De toute façon, c'était visiblement commun à l'inventaire de chacun donc mieux valait garder cela pour quand ce serait important. Ceci étant, le rouquin prit une mine déçue en voyant qu'il n'avait obtenu aucune essence de Darumacho, qui était sensé être l'objet qu'il devait rendre pour pouvoir bénéficier de sa propre récompense. Mais bon, mieux valait sans doute pour le moment retourner en ville, faire quelques emplettes et aviser le moment venu. Les autres avaient sans doute été blessés et étaient fatigués par leur précédents combats, en plus de quoi le guerrier avait visiblement des quêtes à rendre. Soit. Lui se contenterait de faire quelques emplettes, d'adapter son set d'attaques pour quelque chose qui lui conviendrait davantage. Comme ils avaient convenu d'une heure de retour auprès du guide, il se contenta de les remercier pour le combat.

« Ah, d'ailleurs j'm'appelle Alex. Ou appelez moi l'ogre pour le coup, j'devrais me reconnaître. »

Quand ils arrivèrent en ville, sa première action fut de se rendre auprès des magasins où il pouvait espérer dépenser ses monnaies sonnantes et trébuchantes contre des CT qui s'avéreraient plus utiles que celles qu'il jugeait de moindre intérêt. Une fois tout cela fait, et parce qu'il n'avait vraisemblablement aucune quête à rendre pour le moment, l'ogre se dirigea vers le guide, attendant les autres membres de son groupe en feuilletant quelques page de son grimoire et d'autres bouquins qu'il avait eu l'occasion de trouver en fouillant çà et là.

« Y'a pas à dire, le lore c'est la vie. »




J'achète une CT Bomb-Beurk > Tranch'Herbe (600p$)
Plénitude > Danse-Flamme (900p$)
et 10 Hyper potion (600p$) °°


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 28/03/2016
Messages : 721

Dim 15 Jan - 18:28
Les actions ont défilé sous mes yeux, absolument rien ne s'est passé comme je l'avais prévu. Mais ça a marché, étonnamment, c'est le principal j'ai envie de dire. Mes flèches ont fait leur effet, aucune n'est partie dans le vide. C'est surprenant, mais tant mieux, ça me rassure, le jeu a une bonne prise en main. Pour les premières fonctionnalités de combat, je maîtrise plutôt pas mal. Et même pour les déplacements, je ne pars pas n'importe où, j'ai l'impression de pouvoir me diriger où bon me semble, c'est absolument génial. Surtout que j'ai l'impression que ça roule bien entre nous. Le barbare semble vraiment bien jouer son rôle de tank, mais aussi quand même de gros bourrin, faut dire ce qui est. Quant à l'ogre, lui, il y va, il ne cherche pas à comprendre, c'est risqué, mais jusque-là, c'est payant. Je crois qu'il risque d'être le plus imprévisible d'entre nous. Il reste la ninja, elle est calme, appliquée, elle fait ce qu'elle a à faire, une vraie moi.

Et puis il y a eu l'explosion. L'attaque suicide du Gringolem. Je ne m'y attendais tellement pas. Il n'est pas chose aisée que de me surprendre mais là, je ne pensais pas qu'ils useraient de cette stratégie. Mais le barbare a réussi à anticiper leur assaut et nous a tous mis à l'Abri. Détournant le souffle de l'explosion vers le Darumarond. Ils nous ont aidés plutôt qu'autre chose, car ils viennent d'achever le combat d'eux-mêmes. C'est assez étrange comme plan de bataille, peut-être que les programmeurs ont voulu accélérer la cadence du jeu, parce que nous étions trop lent à éliminer cette vague. Je ne sais pas quoi en penser. L'écran vient de nous confirmer la fin du combat, et nous donne quelques gains. Ok, si c'est pour tout le monde, je vais seulement prendre un Scan, je n'ai pas trop idée de ce à quoi ça pourra servir, mais je le mets de côté, dans mon inventaire. Je ferme alors la bulle devant moi.

Retour à la ville, il y a différentes actions qui s'offre à moi, mais ce qui attire mon attention, c'est cette femme, elle me fixe. On dirait qu'elle veut me parler, ça doit cacher quelque chose. Mais il n'y a pas de signal lumineux au-dessus d'elle, comme un point d'interrogation, ou quelque chose dans le genre. Je crois que je vais aller faire un tour avant, voir ce qui peut m'être utile pour renforcer mes aptitudes de combat. L'ogre profite de se regroupement pour se présenter. Alors comme ça c'est Alex. Faut que je retienne, parce que ça peut servir, clairement. Au passage, je ferais mieux de faire comme lui, c'est le moment.

Moi : Et bien, salut. Moi, c'est Mev. Je vous aurais bien proposé "la meuf en cuir" mais c'est un peu long.

Direction la ruine, je vais aller claquer ma fortune pour me booster bien comme il faut. J'entre à la suite de l'ogre dans la boutique prévue à cet effet. Je ne sais pas encore ce que je vais choisir, mais il faut que j'étoffe mon éventail de capacités au maximum. Je dois envisager toutes les options et voir ce qui me sera le plus utile. Mais il y a du choix, beaucoup de choix, il faut évaluer le pour et le contre de chacun, pour pouvoir prendre la décision la plus stratégique. Adieu monnaie. Je ressors de là presque sans une thune, tant pis, au moins, je sais que je vais pouvoir tenter des trucs ! Il ne me reste plus que cette femme, que je devais aller voir déjà, elle est toujours là. Je me déplace latéralement, pour voir si elle me suit du regard. Et oui, c'est bien le cas. Bon, ça fait un peu psychopathe, mais ça va, j'ai l'habitude. Je m'avance jusqu'à elle, et amorce la discussion.

Femme : Bonjour, Chasseuse. Je m'appelle, Levilia, 1er Ordre des Flèches d'Argent. Je peux vous apprendre une nouvelle capacité, mais pour cela vous devrez m'apporter du Nectar de Maracachi. Ensuite vous viendrez choisir votre sort. Bonne chance, Chasseuse.

Moi : J'accepte la quête.

De toute façon, je ne peux pas faire grand chose d'autre, ce serait idiot de refuser, surtout si cela peut me permettre d'obtenir une nouvelle capacité. Il ne reste plus qu'à trouver ces Maracachis pour leur faire lâcher leur Nectar. J'imagine que nous allons devoir retourner dans le désert, de toute façon, c'est là que ce trouve Hoopa, donc si nous voulons le battre, on n'a pas trente mille possibilités. Je reviens au centre de la place, là où nous devons nous retrouver, il n'y a plus qu'à, en tout cas, moi, je suis prête.



• Maëve prend la quête de la femme.
• Achat de :
- Clonage (Chant-Canon) : 400 pk$
- Giga-Sangsue (Eco-Sphère) : 800 pk$
- Exploforce (Nitrocharge) : 1100 pk$
- Attraction (Coquilame) : 400 pk$
Total : 2700 pk$ - Reste 300 pk$



Nessa Finnegan • Roy Harrison • Lottie McOleksion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2263

Dim 29 Jan - 13:05
    Citation :
    Mise en bouche

    Quête réussie ! Le vieil homme est bien content et vous offre une Bombe de Rappel.
    Vous gagnez 1 pt d'expérience.

    Tout vient à point à qui sait attendre.

    Maintenant, le vieil Albert vous propose d'aller casser du Tauros ! Attention, il a deux ou trois petits copains avec lui ! Ce combat ne sera pas simple !

    Objectif : Vaincre le Tauros et venger les Blacks Frisons.
    Récompense : x1 CM de type normal par membre du groupe; x1 niveau pour chaque membre du groupe.

    Oui, Lucas et le groupe avaient bien réussi. Et le papy était content. Terriblement heureux même ! Enfin il le semblait, puisqu'il n'était qu'un amas de codes et de pixels. Il prit le temps de donner quelques explications au Barbare, tout de même :

  • Normalement vous allez devoir prendre le train pour aller directement au donjon d’Hoopa. Du coup, sache que cette saloperie squatte pas trop loin du donjon, juste à l'entrée en fait, comme s'il le gardait. Il traîne avec une fleur bizarre qui appelle des tempêtes de Sable et deux bestiaux de feu qui frappent très fort mais cannent rapidement. Prenez garde !

    Livia n'ayant rien de particulier à faire, elle attendit non loin de la seule gare, à l’Est de la cité. Pendant ce temps, l’Ogre et la Chasseuse firent quelques courses. Lui passa le reste de son temps à feuilleter son grimoire, où il trouva quelques notes concernant une certaine compétence, nommée “Luciole” pour laquelle il devrait ramener une essence de Darumacho et vaincre “½ Darumarond”. La précédente victoire avait été prise en compte.

    Maeve, par contre, après avoir parlé à Levilia fut accostée par une petite fille :

  • C'est ma maman ! Elle a l'air un peu froide mais elle est très forte. C'est juste qu'elle ait devenue sourde en mission. Du coup elle lit sur les lèvres comme elle peut. Je voulais juste te dire que le Chasseur avait deux compétences personnelles: le Double coup et le Coup double. Oui c'est pas très original. En gros, le premier permet de frapper avec deux attaques à 75% de leur puissance alors que l'autre frappe à 150% d'une seule attaque. En gros c'est ça. Enfin. Je suis pas trop sûre. Bon je m'en vais elle va encore s'attirer des problèmes !

    La petite, plutôt guillerette et enjouée, partit en courant dans la direction de sa mère. Maeve put remarquer qu'elle portait un boomerang dans le dos, une arme de jeune Chasseuse apprentie. Ça la ferait peut être sourire.

    Ils se rejoinrent finalement à la gare. Le train et le guide les attendaient. Enfin le train… le wagon. Il y avait un système de ressort permettant visiblement d'envoyer littéralement le train sur les rails. Un poil dangereux mais, que voulez-vous, dans un monde post apocalyptique on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a.

    Le guide leur dit :

  • Y'a deux leviers et le gars qui gérait ça est mort y'a trois jours de la peste. Du coup, va falloir en choisir un vu que personne à jamais rien compris à ses histoires. Ils sont à l'intérieur, un à l'avant et un à l'arrière. Choisissez en un.

    Et il s'en alla, cette fois pour de bon. Et eux, les joueurs, allaient enfin entrer dans la légende du jeu. Le temps était encore au doute même si les spectateurs avaient bien vu que le groupe s'en sortait bien mieux avec les deux petits nouveaux.


Que voulez-vous faire, gamer Invité ?


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3237

Région : Kantô - Alola
Dim 5 Fév - 20:31
Des essences de Gringolem, comme vous le vouliez. le coupas-tu.

Un sourire vint illuminer le visage jusqu'alors calme et sérieux du vieil homme, comme si tu venais de lui apprendre une grande nouvelle. Il se mit même à marmonner dans sa barbe, lâchant quelques paroles. « Il a peut-être une chance, finalement ... » disait-il. « Mes camarades et moi seront enfin vengés de ce Tauros monstrueux ... » ajoutait-il. Il semblait perdu dans ses pensées, et il te fallut le poker un coup pour le sortir de son espèce de léthargie, lui faisant étrangement retrouver le sourire. Il te fixa plusieurs secondes durant avant de refermer sa main sur les essences de Gringolem que tu lui tendait toujours, et dans la seconde qui suivit l'action, une nouvelle bulle de dialogue popa comme par magie devant tes yeux ahuris, qui durent prendre un petit instant pour s'habituer à cette apparition nouvelle. Quand ce fut réglé, tu pus découvrir avec plaisir qu'elle annonçait la réussite de la quête du vieil homme. Un petit point d'expérience, et une bombe de rappel. D'après l'inventaire, qui y stockait les informations concernant cet objet, cela devait vous permettre de retourner, en l'explosant, tous ensemble en ville. Tu n'étais pas certain que cela constituerait pour vous une grande importance d'avoir ceci sous le coude, mais tu te dis que c'était toujours bon d'avoir une telle solution sous le coude. Refermant la boîte de dialogue, tu remercias humblement le vieil homme qui te le retourna avant de marmonner de nouveau quelques paroles dans son coin avant de revenir sur toi, plus joyeux que jamais. Il se mit alors à parler, mais aucun mot ne sortit de sa bouche. C'est une nouvelle boîte de dialogue qui se chercha de retranscrire ce qu'il disait, et tu pus très vite apprendre qu'il avait été convaincu de tes compétences et qu'il te proposait désormais de mettre à mort la bête afin de venger son petit groupe.

Tout vient à point qui sait attendre, hein. dis-tu, répétant le titre de la quête. On va voir qui va être cuit à point, tiens. répliquas-tu avec un sourire carnassier, plus motivé que jamais.

Refermant alors la bulle flottante, tu ramenas ton regard sur le vieil homme qui continua de parler, mais cette fois de façon audible.

Normalement vous allez devoir prendre le train pour aller directement au donjon d’Hoopa. Du coup, sache que cette saloperie squatte pas trop loin du donjon, juste à l'entrée en fait, comme s'il le gardait. Il traîne avec une fleur bizarre qui appelle des tempêtes de Sable et deux bestiaux de feu qui frappent très fort mais cannent rapidement. Prenez garde ! expliqua-t-il.

Tu lâchas un petit souffle amusé.

Vous inquiétez pas. Il a de grosses couilles, mais plus pour longtemps, le p'tiot. dis-tu en plaisantant.

Le vieil homme sembla un instant surpris puis ricana, amusé par une telle détermination, puis reprit subitement une pose générique significative de la fin de son animation, attendant désormais que la suite des événements vous conduisent à le recroiser pour quelque raison. N'ayant donc plus rien d'important à faire avec lui, tu repris ton chemin et te dirigea, comme convenu, vers la gare de la ville qui devait vous permettre de vous rendre au plus près de l'endroit où se terre le méchant Hoopa, du moins quelque subordonné qui soit. Sur place, le guide vous expliqua rapidement le topo : le gars chargé de diriger le train avait clamsé sévère, et laissait donc la machine à la disposition des « éventuels » voyageurs ; entendez par là des gens assez fous pour se tenter à se diriger en zone dangereuse … C'est-à-dire personne ; qui devaient se charger eux-mêmes de bouger des leviers, probablement pour activer le lancement du train.

Allez. Je vais prendre l'avant. On sait jamais ce qui peut arriver, et si on nous attaque, il sera préférable d'être là-bas si je veux pouvoir nous protéger d'une quelconque attaque. dis-tu.

Ainsi, sans attendre de réponse, et voyant le guide repartir comme il était arrivé dans votre petit groupe, tu te dirigeas à l'intérieur du train et partit en quête du levier. Bientôt, vous partiriez à la recherche du plus grand ennemi de ce royaume. Bientôt, peut-être entreriez-vous dans la légende de ce jeu ...




Je prends donc le Levier Avant ^^

Statistiques:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 3 sur 7) Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Sujets similaires
-
» [Théorie] Un Hoopa pour bientôt ?
» Participerez-vous Hoopa ? [Besoin de bénévolat]
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Illumis-