Le deal à ne pas rater :
Oral-B Vitality Trizone – Brosse à Dents Électrique Rechargeable
12.12 €
Voir le deal

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Centre Commercial de Doublonville

Mister MP

Mister MP
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 13027

Dim 25 Aoû 2013 - 11:50


Centre commercial de Doublonville


Étage 1 - capsules techniques
Centre Commercial de Doublonville Normal10
CT39 Météores
2000 $
Le lanceur envoie des rayons d'étoiles. Touche toujours l'ennemi.
Centre Commercial de Doublonville Tenebr10
CT121 Représailles
2000 $
Le lanceur charge son énergie puis attaque. La puissance est doublée si cela suit une capacité.
Centre Commercial de Doublonville Normal10
CT32 Reflet
2000 $
Le lanceur se déplace si vite qu'il crée des copies illusoires de lui, augmentant son Esquive.
Centre Commercial de Doublonville Normal10
CT44 Repos
2000 $
Le lanceur dort pendant deux tours. Il regagne tous ses PVs et n'a plus de problèmes de statut.
Centre Commercial de Doublonville Normal10
CT75 Vantardise
2000 $
Fait enrager l'ennemi et le plonge dans la confusion, mais augmente fortement son Attaque.
Centre Commercial de Doublonville Dn2eCzm
CT146 Anti-Air
3000 $
Peut toucher un ennemi en vol et le fait tomber à terre, le rendant sensible aux attaques sol.
Centre Commercial de Doublonville Feu10
CT35 Lance-Flamme
3000 $
Lance-Flamme possède une précision de 100 et une puissance de 90. Elle possède 10% de chances de brûler l'adversaire.
Centre Commercial de Doublonville Electr10
CT24 Tonnerre
3000 $
Elle est et reste depuis son apparition l'attaque électrique standard, de part sa grande puissance (90) couplée à une précision optimale (100%).
Centre Commercial de Doublonville Glace10
CT13 Laser Glace
3000 $
D'une puissance de 95 et d'une précision de 100%, Laser Glace a aussi 10 % de chances de geler l'ennemi.
Centre Commercial de Doublonville Tenebr10
CT132 Vibrobscur
3000 $
Le lanceur libère une aura chargée en mauvaises pensée, peut apeurer.
Centre Commercial de Doublonville Normal10
CT103 Façade
4000 $
La puissance double si le Pokémon est empoisonné, brûlé ou paralysé.
Centre Commercial de Doublonville Psy10
CT96 Mur Lumière
4500 $
Un fabuleux mur de lumière qui réduit les dégâts causés par les attaques spéciales durant 5 tours.
Centre Commercial de Doublonville LPXjxO1
CT123 Direct Toxik
5000 $
Attaque puissante ayant en plus 30% de chance d'empoisonner.
Centre Commercial de Doublonville Normal10
CT123 Giga-Impact
5500 $
Le lanceur charge l'ennemi de toute sa puissance. Il doit ensuite se reposer au tour suivant.
Centre Commercial de Doublonville Capsule_F%C3%A9e
CT99 Eclat Magique
5500 $
Libère une puissante décharge lumineuse qui inflige des dégâts à l'ennemi.
Centre Commercial de Doublonville Sol10
CT26 Séisme
5500 $
Séisme est une attaque de type Sol qui inflige des dégâts à tous les adversaires.
Centre Commercial de Doublonville Normal10
CT111 Faux-Chage
500 $
Si les dégâts causés par Faux-Chage sont plus importants que les PV restants de la cible, celle-ci conserve un PV, même s'il ne lui reste déjà plus qu'un PV.
Centre Commercial de Doublonville Normal10
CT71 Retour
500 $
Une attaque furieuse dont la puissance augmente quand le Pokémon apprécie son Dresseur. Inutilisable en combat.
Centre Commercial de Doublonville Normal10
CT134 Don Naturel
500 $
Attaque dont le type et la puissance est déterminée par la Baie ingérée par le lanceur. Inutilisable en combat.


Étage 2 - captures & soins
Centre Commercial de Doublonville Pokeba10
Pokéball
100 $
Un objet pareil à une capsule, qui capture les Pokémon sauvages. Il suffit pour cela de le jeter comme une balle.
Centre Commercial de Doublonville Superb10
Superball
150 $
La Super Ball est une Ball qui permet au joueur d'attraper un Pokémon sauvage; elle est plus puissante qu'une Pokéball.
Centre Commercial de Doublonville UXPi2cj
Hyperball
200 $
L'Hyperball est une Ball qui permet au joueur d'attraper un Pokémon sauvage; elle est plus puissante qu'une Superball.
Centre Commercial de Doublonville ZahgkIY
Faibloball
150 $
La Faibloball est une Ball à taux élevé de capture si le niveau du Pokémon sauvage est inférieur à 20.
Centre Commercial de Doublonville BZBNs2D
Bisball
200 $
La Bisball est une Ball à taux élevé de capture si le Pokémon sauvage a déjà été capturé (lien à fournir).
Centre Commercial de Doublonville BZBNs2D
Sombreball
200 $
La Sombreball est une Ball à taux élevé de capture si la route est une grotte
Centre Commercial de Doublonville LUVSjlK
Scubaball
200 $
La Scubaball est une Ball à taux élevé de capture si le Pokémon sauvage apparaît par Surf ou canne.
Centre Commercial de Doublonville Potion10
Potion
100 $
Permet de rendre 20 PV à un Pokémon.
Centre Commercial de Doublonville Superp10
Super Potion
200 $
Permet de rendre 60 PV à un Pokémon.

Centre Commercial de Doublonville K3xYhbb
Hyper Potion
300 $
Permet de rendre 120 PV à un Pokémon.

Centre Commercial de Doublonville J8hUPdO
Potion Max
500 $
Permet de rendre la totalité de ses PV à un Pokémon.
Centre Commercial de Doublonville Antido10
Antidote
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon de l'empoisonnement lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.
Centre Commercial de Doublonville Anti-p10
Anti-Para
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon de la paralysie lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.
Centre Commercial de Doublonville Antige10
Antigel
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon du gel lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.
Centre Commercial de Doublonville Anti-b10
Anti-Brûle
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon de la brûlure lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.
Centre Commercial de Doublonville Raveil10
Réveil
50 $
Cet objet permet de soigner un Pokémon du sommeil lorsqu'il est utilisé sur un Pokémon.
Centre Commercial de Doublonville Rappel10
Rappel
300 $
Cet objet réanime un pokémon KO et lui redonne la moitié de ses PV max.
Centre Commercial de Doublonville Totals10
Total Soin
300 $
Permet de soigner un Pokémon atteint de : Brûlure, Confusion, Paralysie, Sommeil, Gel et Empoisonnement.
Centre Commercial de Doublonville Guzori10
Guérison
700 $
Permet de rendre la totalité de ses PV à un Pokémon et soigne les altérations d'état.


Étage 3 - vitamines
Si vous achetez une vitamine, précisez-le aux modérateurs généraux en indiquant quel pokémon reçoit la vitamine.
_______________________________________

Centre Commercial de Doublonville Protyi10
Protéine
3000 $
La Protéine est une vitamine qui augmente de manière permanente l'Attaque du pokémon qui la reçoit de 5 points.
Centre Commercial de Doublonville Fer10
Fer
3000 $
Le Fer est une vitamine qui augmente de manière permanente la Défense du pokémon qui la reçoit de 5 points.
Centre Commercial de Doublonville Carbon10
Carbone
3000 $
Le Carbone est une vitamine qui augmente de manière permanente la Vitesse du pokémon qui la reçoit de 5 points.
Centre Commercial de Doublonville Calciu10
Calcium
3000 $
Le Calcium est une vitamine qui augmente de manière permanente l'Attaque spéciale du pokémon qui la reçoit de 5 points.
Centre Commercial de Doublonville Pvplus10
PV Plus
3000 $
Le PV Plus est une vitamine qui augmente de manière permanente les PV du pokémon qui la reçoit de 5 points.
Centre Commercial de Doublonville XDJ9cKE
Zinc
3000 $
Le Zinc est une vitamine qui augmente de manière permanente la Défense spéciale du pokémon qui la reçoit de 5 points.


Toit - boissons fraiches
Centre Commercial de Doublonville Eaufra10
Eau Fraiche
110 $
Cet objet permet de rendre jusqu'à 30 PV à un Pokémon. Cet objet ne peut être utilisé qu'en dehors des combats.
Centre Commercial de Doublonville Sodaco10
Soda cool
180 $
Soda Cool permet de soigner un Pokémon de 50 PV. Cet objet ne peut être utilisé qu'en dehors des combats.
Centre Commercial de Doublonville Limona10
Limonade
220 $
Une boisson très sucrée, qui restaure 70 PV à un Pokémon. Cet objet ne peut être utilisé qu'en dehors des combats.
Revenir en haut Aller en bas

Sôshi Miketsukami

Sôshi Miketsukami
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 797

Région : Johto
Jeu 11 Sep 2014 - 22:31
    *Quel triste spectacle.*


La fin du monde approchait à grand pas... Et son corps n'en pouvait plus... Il se trainait lamentablement dans les rues, serrant les murs pour ne pas faire de mauvaise rencontre. Qui disait fin du monde disait aussi hystérie collective et pillage en règle. Dans les rues de Céladopole, des vitrines brisées, des sacs éventrées dans des poubelles renversées et quelques voiture encastrées ou cramées sur les trottoirs. Les rues n'étaient plus sûres en ces heures sombres, et les heures, ils les comptaient à présent. Mais ce soir, Sôshi avait d'autres projets que de se tourner les pouces. Il avait des invités et son frigo était vide.

    *Je ne serai pas un mauvais hôte.*


Déterminé à trouver de quoi préparer leur prochaine aventure et à nourrir ses convives, le jeune homme s'avança dans les rues désertes, marchant sur les bris de verre qui se brisaient sous ses chaussures. Il arriva au grand centre commercial de Doublonville, vide de monde. Chouette, pas de temps d'attente à la caisse. Tirant son petit cabas, il pénétra dans la bâtiment saccagé. S'il s'en sortaient, il y aurait beaucoup de travail pour réparer tout ça. Il pressa le bouton de l'élévateur, mais rien. Il fallait s'en douter...

    "Crap..."


Il faudrait monter par les escaliers... Chaque marche fut pénible pour ses muscles endoloris, mais il parvint à monter à l'étage souhaité. des papiers et autres détritus jonchaient le sol carrelé de la galerie marchande et bon nombre des étalages avaient déjà été pillés et les surgelés perdaient leur fraicheur dans des congélateurs ouverts. Sôshi put cependant profiter d'un poisson maintenu dans la glace au rayon correspondant. Il laissa quelques deniers dans la caisse avant de rebrousser chemin vers Rosalia.

    "Du riz, de la sauce soja, des oeufs, des feuilles de Nori et de la boisson et ça ira... du jus de fuit aussi peut être?"


modé:
 
EDIT : Argent retiré.
Revenir en haut Aller en bas

Franz Palazzo

Franz Palazzo
Modo CDT & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 14/11/2013
Messages : 2145

Région : Johto/Hoenn/Kalos/Alola
Dim 11 Jan 2015 - 11:20
Le brocélôme voletait dans la nuit, profitant du couvert des ombres pour se promener un peu. La ville était bien silencieuse à cette heure, mais ça l'arrangeait, il ne devait pas être vu après tout. Il ne connaissait pas grand chose du monde qu'il visitait, mais c'était aussi pour ça après tout qu'il sortait le soir. Layne n'avait pas le cœur de le retenir à la maison, et il lui avait promis d'être prudent. En quelques semaines, il avait vu plus du monde extérieur que durant les mois précédents passés enfermés dans sa pokéball. Il soupira. Maintenant, il commençait un peu à comprendre la situation, même si ce n'était pas très marrant. En tout cas, il ne comptait pas aggraver la situation en se faisant repérer, ça c'était sûr. La nuit était son domaine, et bien malin l'humain qui verrait le bout d'une de ses branches au coin d'une rue.

Lévitant tranquillement en haut d'un toit, il observa le bâtiment qui attirait son attention depuis quelques jours maintenant. C'était un grand bâtiment carré, sans doute important, aussi ne s'en était-il pas approché par le passé ; mais maintenant qu'il avait pris quelques précautions, il espérait bien pouvoir faire une petite virée à l'intérieur, histoire de découvrir un peu ce qu'il renfermait. Ce soir semblait être l'opportunité idéale, un employé ayant apparemment laissé une fenêtre ouverte au cinquième étage. Cela lui procurait une entrée toute trouvée ; il attendait juste d'être bien sûr que l'endroit soit désert, les lumières dans ce bâtiment s'éteignant assez tard comparé aux autres.

Il patienta donc, jusqu'à ce qu'il soit certain que plus rien ne bougeait à l'intérieur. Puis, voletant toujours, il fila jusqu'à la fenêtre, entrant avec précaution dans les grandes pièces sombres. C'était bien plus grand qu'il ne l'avait pensé, de grandes salles avec des rayons partout, des tonnes d'objets. Un sourire malin se dessina sur son visage, c'était comme découvrir un trésor caché, une caverne aux mille joyaux. Il allait bien s'amuser ici, il le sentait. Tellement d'objets, de couleurs et d'odeurs qu'il ne connaissait pas. Il ramènerait peut-être même quelques souvenirs pour les autres. Pas trop, pour que sa visite passe inaperçue ; mais il s'en serait voulu de ne pas leur faire partager un peu de ses trouvailles. Un jour, peut-être, il pourrait venir avec eux ici en plein jour, et partager la découverte.


Hrp:
 


Centre Commercial de Doublonville Franzs10
Revenir en haut Aller en bas

Aelys Weiss

Aelys Weiss
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/01/2014
Messages : 2859

Région : Johto
Mar 22 Déc 2015 - 13:07
Le centre commercial… Tu n’as pas réellement été conditionné à fréquenter ce genre d’endroit. Magasiner toi-même et chercher en ses lieux ne t’a jamais été nécessaire avant ton départ à Johto. Quand tu vivais à Kalos, tu avais tout à portée de main et tu n’avais rien à faire en ce qui concernait la cuisine ou l’entretien, les valets, bonnes et autres serviteurs s’en occupaient pour toi. Mais maintenant… si tu voulais une nouvelle pièce pour ta garde-robe, un aliment un peu trop marginal pour tes repas ou tout simplement des objets de dressages simples, tu devais toi-même te rendre sur place et acheter ce que tu désirais avoir. C’était là une autre expérience unique que ton voyage initiatique te permit de découvrir. Tu n’arrives cependant toujours pas à déterminer si ça te plait ou non. Il y a beaucoup de gens et beaucoup de bruit, dans un centre commercial. Tu dois faire attention à ne pas bousculer les gens ni à te faire bousculer. C’est étrange d’ailleurs, tu es habituée à être un centre d’attention important et à voir les gens se tasser pour te laisser passer. Mais ici, c’était très différent. La plupart des gens ici ne te portaient aucune attention, tu te sentais… inexistante. Comme si personne ne te voyait réellement, comme si tu n’étais plus personne. Seule au centre d’une allée, les gens allaient et venaient autour de toi. Quelques regards discrets en ta direction, mais cette attention était de courte durée. C’était… terriblement troublant. Comme si te trouver ici, dans un centre commercial, t’abaissait au même niveau que n’importe qui, comme si ton rang n’avait plus aucune importance.

Ce n’était sûrement qu’une impression, si on prenait vraiment la peine de te regarder on voyait très bien que tu appartenais à la haute. Une fois cela connu, les gens te contournait et évitait de te dévisager, tu avais le droit à une certaine attention. Seulement, la majorité des gens ici ne portaient aucune attention à ce qui les entourait, toi y comprit. Trop obnubilé par leurs achats, ils se foutaient bien de qui passait à côté d’eux, tout simplement.

Il te fallut un certain temps pour comprendre cela, mais une fois cela assimilé, tu fus déjà un peu moins insulté mais quand même un peu troublé. Ce qui te troublait aussi, c’est tous ces fast-food et cette nourriture… que tu n’oses même pas qualifier. Comment pouvait-on manger quelque chose comme ça ? En passant à côté des tables à manger, ton appétit s’envola systématiquement à chaque assiette que tu croisas. C’était tout bonnement répugnant et indigne, tu te promis alors de ne jamais manger ici sous aucun prétexte, et ton ventre était bien d’accord. Toi et ton estomac ne méritiez pas de manger ce genre de chose. Et les salles de bains, quoi qu’ils aient eu des efforts, impossible pour toi de faire dans une cabine, tu n’oses même pas imaginer qui s’est installé là avant toi. Cette unique pensée avait fait disparaitre en toi toute envie d’utiliser la toilette. Entre faim et besoin primaire, tu ne pouvais cependant pas te permettre de t’éterniser ici, tu ne pourras pas refouler ses besoins éternellement.

Tu étais venu ici pour tes Pokémon et tu trouvas un endroit qui semblait pouvoir subvenir à tes attentes. Entre ultraball – Mademoiselle ne se contente que de la meilleure marchandise – et les guérisons à profusion – au diable les potions - tu trouvas ce que tu cherchais réellement : des CT. Ces capsules techniques permettant à tes Pokémon d’apprendre des capacités puissantes et destructrices. Tu ne te gênas pas pour en prendre plus que moins. Avec tout ça, tes Pokémon deviendront encore plus puissant tu n’en doutes pas une seule seconde. Ça sera bénéfique et pour eux et pour toi. Le montant à la caisse a fait tourner quelques têtes quand le caissier le prononçât. Ce n’était pas une petite somme, mais tu avais tout le budget nécessaire à ton achat, ce n’était qu’une formalité pour quelqu’un comme toi et tu payas sans faire d’histoire sous les regards curieux des autres acheteurs.

Ça fait, tu pouvais disposer et retourner à ta suite, là où la nourriture est saine et où les salles de bains sont propres.



Achats:
 


Centre Commercial de Doublonville Ays10
Code couleur ▬ #c88da0
Reboot d'Anya Fitzgerald
Autres comptes : Karen Keehl & Liam Sasaki
Centre Commercial de Doublonville DxRnUxe
Revenir en haut Aller en bas

Félix O'Donnell

Félix O'Donnell
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2015
Messages : 101

Région : Johto
Lun 4 Jan 2016 - 14:07
Déambulant dans les allées, vous faites vos petites courses. Il n'y a étonnamment pas beaucoup de monde aujourd'hui, une chance pour moi. Je me cache dans les portants de vêtements, à l’affût de la moindre image de votre délicieuse personne. Je prends mes clichés habituels quand je remarque que vous vous dirigez vers un étage que vous aviez jusqu'alors évité. D'ordinaire vous y passez le moins de temps possible, et c'est uniquement pour chercher de la nature pour votre compagnon rampant. L'expérience du blizzaroi vous aurait déclenché une nouvelle passion ? Furetant entre les différents étalages, vous vous arrêtez devant le rayon des capacités techniques. Perplexe, je m'approche un peu en m'assurant toujours d'être discret. Vous prenez la pokéball située dans votre poche et faites sortir le minidraco. Vous vous accroupissez pour vous mettre à son niveau (ou presque), et lui parlez quelques secondes.

Le pokémon prend un air surpris, et un peu apeuré. Il regarde le rayon, puis vous, puis le rayon, puis vous. Il semble complètement perdu. Vous lui faites signe de la main de s'approcher des CDs exposés. Il obéit et regarde avec curiosité ces objets nouveaux pour lui. Vous lui en pointez plusieurs, comme pour lui demander son avis. Vous n'aviez encore jamais fait quelque chose de ce genre. D'ordinaire ce pokémon est juste un poids pour vous, je me demande même si vous ne l'avez jamais aimé. Et maintenant vous lui offrez toute cette attention ? Pourquoi n'en ai-je jamais eu autant moi ?! Ô misère, ô tristesse, venez mes amis, il est temps pour nous de partir, je crois que nous ne sommes pas les bienvenus ici...

- Hé ! Excusez-moi !

Oui ! C'est mon moment ! Il m'a remarqué sans me crier dessus ! J'arrive, mon priiiince !
Eeeeeet... Non. Il appelait seulement un vendeur. Dire que j'y ai cru l'espace d'un instant. Mais attendez, vous allez vraiment le faire ? Mais c'est déraisonnable enfin, pour une si petite chose ? C'est une grosse somme vous savez, comment allez-vous maintenir votre niveau de vie ? Vous êtes sûr que ça en vaut bien le coup ? Ne venez pas à le regretter plus tard, je suis sûr que si vous y réfléchissez deux secondes, vous verrez bien que j'ai rai...

- 3000 pokédollars monsieur.

- Oui, les voilà. Merci à vous, bonne journée !

Je. Suis. Médusé. Il a osé. Mais qu'allez-vous en faire ? Vous ne comptez pas vous lancer dans le dressage de pokémon, comme ces gamins attardés ? Vous êtes plus malin que ça voyons... Les arènes et tout, c'est un passe-temps, c'est pas un vrai métier. Et puis c'est juste faire souffrir de pauvres créatures à votre place, vous n'êtes pas si insensible... Mais surtout... Quand allez-vous retournez à la piscine avec votre mignon petit maillot de bain ? Me laissez pas tomber, s'il vous plaît...




Achats:
 
Revenir en haut Aller en bas

Irina Sokolov

Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1314

Région : Alola
Dim 7 Fév 2016 - 17:50
Lorsqu’Ayden passa la porte d’entrée du Centre Commercial de Doublonville, il était encore tôt. Malgré que l’on soit un Samedi matin, la foule habituelle de ce genre de lieux n’était pas encore présente. Pour le jeune homme, c’était une très bonne chose. Il pourrait ainsi faire ses achats en toute tranquillité. Pour les commerces par contre, cela annonçait deux possibilité. Soit la journée serait très longue à passer faute de clientèle, soit elle sera remplie de moments d’affluence très intenses.

Au final tout cela importait peu à l’américain aux cheveux rouges. Lui il venait seulement faire quelques acquisitions avant de poursuivre son voyage. Il allait sans aucun doute avoir besoin de quelques Pokéballs supplémentaire. Peut être même des modèles supérieurs. Pour certaines rencontres, il préférait vraiment avoir quelque chose de plus efficace. Il avait entendu parler d’un pokémon de type psy capable de disparaître à l’aide de l’une de ses capacités. Les probabilités de ne pas pouvoir l’affaiblir avant de tenter une capture étaient donc très importante. C’est pourquoi une meilleure efficacité des balls serait sans doute très utile en cas de rencontre de ce genre de créature.

Le dresseur déambulait tranquillement dans les allées à la recherche de la boutique spécialisée en balls. Il espérait qu’il aurait suffisamment d’argent avec lui pour faire l’acquisition de tout ce qui pourrait lui être nécessaire. Après avoir trouver un plan des lieux, Ayden pu finalement rejoindre sans difficulté le magasin qu’il recherchait. Il avait de la chance, il n’y avait que deux personnes devant lui. L’attente serait donc rapide. En attendant son tour, il parcourut les différentes étagères tout en regardant les quelques conseils aux dresseurs qui étaient affichés un peu partout.

Pour la plupart, il les connaissait déjà. Il avait consacré son année d’étude dans le laboratoire du professeur à apprendre les bases de la vie d’un dresseur. Du coup, il avait déjà connaissance du fait qu’il était plus simple de capturer un pokémon affaiblit ou victime d’un changement de statut tel que la paralysie ou le sommeil, qu’un autre qui serait en pleine possession de sa puissance. Ce qui intéressa le plus le jeune homme, ce fut les différentes photos de pokémon qu’il supposa être de la région voir même des environs.

Parmi ceux là, il avait remarqué une sorte de petit mouton de type électrique qu’il trouva véritablement très mignon. L’américain espérait pouvoir le croiser. Une sorte de petit fantôme l’intéressa également beaucoup. Il ne connaissait pas leurs noms par contre, du coup il ne pouvait pas les chercher dans le Pokedex. Du coup, tant qu’il n’en croiserait pas en chair et en os, il ne pourrait sans doute pas en savoir davantage sur eux.

« Bonjour monsieur, que puis-je faire pour vous ? »


Ayden était tellement absorbé par tout ce qui l’entourait qu’il n’avait même pas remarqué que les clients qui le précédaient avaient finis leurs achats et avaient quitté la boutique. Il ne restait donc plus que lui et le vendeur. Il allait donc désormais devoir faire ses choix de produits sans trop tarder.

« Oh oui, excusez-moi ! Il me faudrait quelques uns de vos produits. »

Le jeune homme désigna les produits qui l’intéressaient, puis paya pour ses achats avant de quitter la boutique après avoir rangé ses commissions dans son sac. Il allait désormais retourner à Mauville où il avait prévu de visiter la Tour Chétiflor ainsi que les environs des Ruines Alpha. Avec un peu de chance, il rencontrerait peut-être de nouveaux compagnons en plus que d’acquérir de nouvelles connaissances sur les environs et sur les légendes de la région.


Achat de :
 

Edit Iago : 7210 - 1750 = 5460$28/02 | somme retirée.


Centre Commercial de Doublonville DK8c7Zx Centre Commercial de Doublonville 0ZlvUun
Autres comptes:
 
Stamps:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Invité

Anonymous

C-GEAR
Mar 16 Fév 2016 - 8:06
Le voisin, monsieur Kobatsu, avait eu la gentillesse de m'emmener à Doublonville pour mes achats, devant pour sa part rendre visite à un ami de longue date. C'était un homme débonnaire et souriant, qui avait le mérite de nous avoir gardé, ma sœur et moi, plusieurs après-midi durant notre enfance, sans pour autant prendre cela comme un calvaire. Et pourtant, il y aurait eu de quoi …

Quinze heures trente, et je me trouvais devant le centre commercial, dans les artères principales de la ville, noires de monde. C'était là que je voyais être un gamin de la campagne, toute cette agitation me stressant, n'appréciant pas le comportement individualiste et anonyme de cette foule de personnes enfermées dans leurs bulles.

Il y en avait pourtant certains qui devaient se croiser quotidiennement, sans s'adresser la parole, vaquant à leurs occupations en faisant mine de ne pas se reconnaître malgré tout. Un cycliste me barra le passage, me sortant de mes pensées, tandis qu'il m'insultait copieusement, et après lui avoir répondu sur le même ton, lui balançant au visage les noms d'oiseaux que je connaissais, nous finîmes par nous séparer sur de bonnes bases, dénuées de tout civisme. Seules quelques collégiennes osèrent ricaner devant ce spectacle, les passants restant dans leur mutisme, les yeux scrutant le sol, comme s'il s'agissait d'une œuvre d'art.

Passant les portes vitrées coulissantes de l'édifice, je me pris à contempler la scène qui s'offrait à moi, de toutes ces lumières et de tous ces rayons achalandés, marqués de couleurs attirant le regard et de slogans accrocheurs. J'en oubliais presque la raison de ma venue ici.

***

“Comment ça, un peu faiblard ?”

Faisant le commis, assistant maman dans la préparation du dîner, je pris le temps de faire une pause dans la découpe du chou blanc, afin de mieux m'expliquer.

“Kakkazan a du mal à gérer la fatigue à l'entrain'ment. J'pense pas qu'ce soit parc'qu'il sait pas s'modérer. J'crois qu'il manque juste d'endurance, et j'ai peur qu'ça l'pénalise pour les combats.”

Vérifiant le bouillon sur le feu, Yuriko eu l'air de cogiter sec, avant de se rendre compte d'une intrusion dans le frigo et d'en chasser ma sœur avec fracas, prenant très mal le “T'es vieille !” de représailles de la chipie chapardeuse.

“Si tu penses qu'il en a besoin, tu devrais lui donner des compléments, au moins pour le début. Ton père en avait donné à Gravalanch du temps où il s'agissait d'un Racaillou, afin de palier à sa lenteur. Tu devrais lui demander de te conseiller.”

***

Troisième étage, les vitamines … C'était vraiment une somme ! Palissant devant les étiquettes, je me rendais bien compte que je ne pourrais n'en acheter qu'un seul flacon d'un seul type, et que toutes mes économies allaient y passer, mais il s'agissait là d'un investissement sur le long terme.

Si je renforçais Kakkazan maintenant, cela m'éviterait bien des soucis, et lui des carences lors de la course aux badges. Ce n'était pas négligeable, d'autant plus qu'il n'était pas simplement un Pokémon, du moins pas de la manière dont la plupart des gens pouvaient l'entendre ; il s'agissait d'un membre de la famille à part entière, un peu comme un frère, et je ne pouvais pas le négliger. Les badges que nous remporterons seront aussi bien les miens que les siens.

Un flacon de complément alimentaire au fer en main, je me dirigeais vers les caisses, sentant déjà mon porte-monnaie faire une crise d'anorexie …

Achats:
 

Edit Iago : 3650 - 3000 = 650$28/02 | somme retirée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

C-GEAR
Dim 20 Mar 2016 - 17:49

"C'est pas vrai ! Elles sont rangées où ?! J'en ai plus ou quoi ?!"
Hugues s'énervait. Il fouillait tous les tiroirs de sa chambre frénétiquement. Quelques caleçons firent un vol plané droit vers le lit. Ce fut au tour de quelques chaussettes. D'un livre à la couverture d'occasion intitulé "Comment élever mon jeune Pokemon chat". Toute cette mascarade se déroulait devant le regard amusé de ses Pokemons. Soahni ronronnait de rire et Sucrelune se retenait du mieux qu'il pouvait... avant de se prendre un paquet de mouchoir en pleine face. Vexé, il repartit dans le salon sous les éclats de rire de la féline.

"Raaaaaaaah Putain !"
L'homme se laissa tomber sur le lit et regarda le plafond blanc avec son air dégoûté.

"Plus de clopes..."
Il n'y avait rien de tel qu'une bonne cigarette au réveil d'un samedi matin, bien au chaud dans son lit. Impossible de mettre la main sur le moindre baton de tabac. C'était plus que rageant. L'homme avait encore tout fumé la veille au soir lorsqu'il était sorti dans les bars. Il n'était pas convaincu d'avoir envoyé en fumée 19 cigarettes en revanche. Quelqu'un avait du lui en prendre quelques unes... et embarqué le paquet avec. L'alcool n'aidait pas à se souvenir précisément de qui c'était.

Hugues souffla très fort. Il allait devoir marcher jusqu'au tabac le plus proche.
Encore quelques petites minutes à trainer au lit avant. Ce n'était pas samedi pour rien.



Le barbu se déplaçait avec vitesse dans les rues de la capitale. Il était suffisamment irrité d'avoir à faire cette course et passer du temps dans la rue au lieu de son lit l'énervait au plus haut point. Il aurait bien tenté de ne pas fumer au réveil, mais il n'aurait pas tenu tout le weekend sans ravitaillement. Bien qu'il limite sa consommation, l'homme ne pouvait pas s'empêcher d'en consommer une par jour. Il arriva au bureau de tabac le plus proche.

"Bonjour... Deux paquets de celles ci s'il vous plait... Ah ! Et puis le journal aussi."
Il quitta ensuite le bureau, plus serein qu'il n'y était entré. Une clope aux lèvres et le regard comblé. Il n'avait pas eu son petit rituel du samedi matin, mais au moins il avait maintenant un peu de lecture.

"Taureau... "Un chien vous suivra partout jusqu’à ce que vous lui rendiez trois services : 1- lui donner beaucoup d’amour et d’attention 2- lui chanter des chansons qui lui rappellent son enfance 3- lui gratter les fesses."

...
C'est quoi encore cet horoscope à la Gorafi la...
"
Liste de courses:
 
Revenir en haut Aller en bas

Elune Crowley

Elune Crowley
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 19/06/2015
Messages : 2101

Région : Johto
Sam 14 Mai 2016 - 13:20
Poussant nonchalamment le caddie, les yeux vitreux, le cerveau déconnecté, Elune était de corvée « courses » avec sa sœur April, qui elle se réjouissait et profitait de vagabonder entre les rayons comme si elle était la recherche de trésors. Comment pouvait-on avoir une telle énergie pour des courses ? La sbire voyait cela comme une tâche ingrate, le moment le plus difficile de la semaine, une vraie torture. Premièrement, parce que ça l’emmerdait. Il n’y avait rien de plus chiant que se balader dans un centre commercial et marcher des kilomètres pour acheter des pâtes et du pain. Deuxièmement, parce qu’il y avait toujours foule et que les gens étaient insupportables. Peu tolérante, Elune avait tous envie de les tuer, quoi qu’ils fassent. Elle essayait de se comporter poliment au début, puis à force, elle déviait. Elle fonçait dans les gens qui ne voulaient pas s’écarter de son chemin, marchait droit devant elle sans faire attention à ceux qui faisaient la même chose, grinçait des dents et insultait même quelques connards au passage. Troisièmement, et très intimement lié à la deuxième raison, le bruit. Les enfants qui crient, la foule, les parties restauration, les télévisions en marche, les bébés de trois mois qui ne savaient que hurler, … Un beau mélange qui torturait d’autant plus Elune. En général, elle mettait son casque, de la musique à fond, et tentait ainsi de ne pas ressortir en haïssant profondément l’humanité. Mais quand elle faisait les courses avec April, elle avait l’interdiction de porter son casque, parce que « quand même, faut pas abuser, on est ensemble ! ». Alors elle errait avec son caddie, suivant sa sœur à un rythme lent et dépressif. Elle ne regardait même pas ce que cette dernière pouvait bien vouloir acheter. Elle obtempérait comme si elle n’était plus qu’un corps sans âme réduit à l’esclavage. Tout ce qu’elle souhaitait, c’est qu’elles rentrent bientôt. Qu’April n’ait pas encore envie de passer dans d’autres magasins. Et puis, elle prenait les sous de qui, à votre avis ? La blondinette n’était qu’une gamine étudiante sans aucun revenu. Alors oui, c’est Elune qui payait tout. Les courses, les caprices, les bonbons qu’elle ne pouvait s’empêcher d’acheter… Elle qui avait voulu des gamins avec Oliver, voilà que le destin lui offrait sa sœur sur un plateau d’argent, en guise de consolation peut-être. Dix-huit ans, mais on aurait pu parier sur dix de moins.

• • •

Achat d'une CT Vantardise (2000), une CT Tonnerre (3000), une CT Laser Glace (3000), une CT Lance-Flamme (3000) & d'une CT Mur Lumière (4500) pour un total de 15500 p$. Merci ! (Payé)



Centre Commercial de Doublonville Amitie10Centre Commercial de Doublonville Looser10
Revenir en haut Aller en bas

Aelys Weiss

Aelys Weiss
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 04/01/2014
Messages : 2859

Région : Johto
Jeu 9 Juin 2016 - 18:52
Habiter dans l’une des plus grandes suites de Doublonville a plusieurs avantages. En plus d’habiter dans un endroit qui te correspond bien, tu es confortable et ne manque de rien. Tu sais fort bien que cet endroit ne vaut pas la résidence Fitzgerald, mais au vu de la situation tu es satisfaite de ta location. Il faut dire que tu as bien choisit l’endroit aussi, cet hôtel 5 étoile est le mieux côté de la région de Johto. Outre la suite qui est on ne peut plus parfaite, il y a aussi la position de l’hôtel qui te fait profiter de plusieurs avantages. Tu es au centre de tout ici, tout particulièrement du centre commercial qui est le plus grand centre de la région. Il ne te faut donc que quelques minutes de marches pour t’y rendre. Depuis que tu es partie en voyage tu as du prendre l’habitude d’aller toi-même faire tes achats, responsabilités qui n’était pas la tienne il y a quelques mois encore. Sortir de la résidence Fitzgerald, partir en voyage, devoir te débrouiller par toi-même… ce sont des choses par lesquelles tu passes et qui forgent peu à peu ton expérience, tu mûris, tu apprends à vivre et à voler de tes propres ailes.

Si on t’aurait dit un jour que tu devrais toi-même aller acheter du lait, tu n’y aurais pas cru une seule seconde. C’est fou comme les choses peuvent changer aussi drastiquement en si peu de temps.



Achat de 3 CT Repos, merci. (En attente de la banque (lien) pour l'argent nécessaire à la transaction.)
Anya Fitzgerald • 6669 - 6000 = 669. (Arthur.)


Centre Commercial de Doublonville Ays10
Code couleur ▬ #c88da0
Reboot d'Anya Fitzgerald
Autres comptes : Karen Keehl & Liam Sasaki
Centre Commercial de Doublonville DxRnUxe
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

C-GEAR
Ven 10 Juin 2016 - 1:10
Ces derniers temps, on peut dire que tu te balades beaucoup en dépit de ta condition. Tu n’apprécies toujours pas les transports en commun, mais tant que tu n’aurais pas de Pokémon capable de te transporter, tu n’auras guère le choix de les emprunter. C’est uniquement de ta faute, puisque tu résides sur une île. Ça n’est pas ce qu’il y a de plus pratique, bien que tu t’y plais trop pour déménager. Du moins, pour l’instant. Tu l’envisages de plus en plus, surtout maintenant que tu as rencontré ton père et que tu envisages sérieusement te lancer dans ce nouveau métier qui t’interpelle. C’est une chance pour toi d’avoir pu trouver ta voie si rapidement après ton amputation. Tu aurais pu rester des mois et des mois à ne pas savoir quoi faire, à te remettre en question... Ça aurait joué sur ton moral et ça n’aurait pas été sain. Au moins, tu n’as pas du tout cette préoccupation, loin de là. Même si tu n’as pas encore commencé à assister Toren dans ses recherches pour savoir si ça te convient vraiment, tu ne doutes pas une seule seconde de toi et tu comptes foncer, qu’importe les obstacles. Ça te caractérise bien, normalement. Il n’y a qu’à ton réveil à l’hôpital que ça n’était pas ainsi, sauf que c’est normale. Ça n’était pas une étape simple à franchir, loin de là. Ça n’est pas que réadaptation, mais également acceptation de soi, du changement qui s’est fait à ton insu. Il y a aussi beaucoup de travail mental à réaliser avant de pouvoir pleinement s’en remettre. D’ailleurs, t’acceptes-tu vraiment? Difficile à dire. Tu aimes croire que oui, c’est moins difficile au quotidien. Tu n’y songes plus, comme si le problème allait se résorber de lui-même. C’est immature comme mode de pensées. Heureusement que ton frère et ton père ne sont pas au courant, sinon tu pourrais te faire sermonner.

Ils n’ont rien à y voir! Je gère ma vie comme je le désire!

Bref, te voici à Doublonville cette fois. Tu avais des achats plus spécifiques à faire aujourd’hui, alors tu n’as eu d’autres choix que de t’y rendre. Tu te trouves en compagnie de Belzebuth qui a bien voulu t’accompagner. Le Lianaja marche à tes côtés, jouant au fier. Puis, il apprécie toujours autant profiter du soleil, alors en cette belle journée, il est content. Tu aurais pu avoir Takky aussi, sauf que tu ne te sens pas à l’aise de te balader avec plusieurs Pokémon près de toi. Déjà que plusieurs regards se tournent sur ton passage... Non, ça vaut mieux de n’avoir que lui. Il est moins sociable et il ne cherche pas à parler à tout le monde. Au contraire, il agit comme s’il était le centre de l’univers. Sincèrement, ça t’amuse beaucoup et puis ça t’occupe l’esprit. Et puis, vous en profitez aussi pour vous parler un peu. Il faut dire que tu n’es pas très doué pour comprendre tes compagnons. Ça viendra, tu le sais, comme ce fut le cas avec Sköll autrefois, mais pour le moment, ça t’embête bien parfois. Tu espères qu’à la longue, tu développeras une facilité dans ce domaine, sinon ton métier risque d’être bien chiant. Donc, tu arrives au magasin voulu. Sans te soucier de savoir si tu en as le droit, tu entres avec ton Pokémon en liberté. Ça n’est pas comme s’il allait tout saccager ou quoi. Il ne peut pas vraiment voler des choses non plus. Où les cacherait-il? Non, ça serait trop évident. Bref, le caissier ne t’interpelle pas, alors ça doit être correct. Te baladant dans les diverses rangées, tu cherches ce dont tu as besoin. Il était temps quand même que tu t’équipes un peu plus en tout ce qui est nécessaire pour les Pokémon, depuis le temps qu’ils sont à tes côtés. Tu les as eus au tout début de ta réadaptation, voilà près d’un an. Puisque vous ne combattez pas, tu estimais que tout cela n’était pas essentiel. Par contre, tes compagnons ont commencé à manifester cet intérêt. Et puis, il leur arrive de se taper dessus, parfois dans ta suite. C’est assez agaçant.

Mais j’les laisse faire. Ce sont eux les pires.

Donc, lorsque tu as en main tout ce dont tu as besoin, tu paies et tu quittes l’endroit. Le caissier semblait vouloir te faire la conversation, s’intéressant à Bel', mais tu n’en as rien à foutre. Des gens comme lui t’indiffèrent complètement. Que veux-tu bien apprendre d’intéressant de la part d’une personne qui a un métier aussi nul? Tes préjugés et ta fermeture d’esprit t’empêchent d’apprécier l’humain dans sa globalité. Tu ranges les personnes, tu les catégorises sans même leur accorder une toute petite chance. Un jour, ça t’éclatera au visage. D’ici là, continue d’agir comme un idiot. Tu es si bien parti.

Achat de :
1 CT Repos et 2 CT Reflet pour 6000p$. Merci !
Rizzen Saurv • 12550 - 6000 = 6550. (Arthur.)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

C-GEAR
Lun 12 Sep 2016 - 13:59
Hugues se sentait beaucoup trop riche en ce moment. C'était ridicule. Cela faisait des mois qu'il avait économisé de l'argent sans le savoir. En effet, il avait acheté des actions dans une assurance vie récemment. Suite à l'attaque de la Team Rocket sur la tour Radio, les ventes ont explosé et le cours de l'action avec. Le trentenaire était maintenant légèrement plus riche. Il avait réussi à tirer 22000$ de bénéfices. C'était un vrai miracle de s'en sortir aussi bien. L'homme se rendit donc au centre commercial. Il avait entendu parler d'un nouvel arrivage de CT. En effet, le supermarché avait fait faillite en achetant que des CT Damoclès. C'était idiot. Personne n'aimait Damoclès. C'était une technique de masochiste qui empêchait de s'entrainer correctement. Le manager du rayon avait donc été viré et remplacé par un nouveau. Ce dernier semblait beaucoup plus intelligent et avait fait rentrer cette technique magique sur le marché de Johto, cassant ainsi un monopole de Kalos. Cette pensée réjouissait le barbu. Sa région était bel et bien la meilleure.

"Bonjour ! Je viens vider votre stock d'Eclat Magique s'il vous plait !"
Dit-il en posant ses liasses de billets sur le comptoir avec un sourire narquois.
Qu'y avait-il de meilleur que de recréer son propre monopole ? Eh oui. Maintenant qu'il était riche, Hugues pouvait se permettre d'être un méchant. Les gens dans la queue commençaient déjà à pleurnicher. "Sniffe sniffe le monsieur il est trop pas cool !" "Quoi rupture de stock des glas majong ?" "Pfff, je savais que j'aurais du acheter cet Ipad à la place !"
Symphonie de plaintes.
Sourire béat de l'homme.
Il repartit avec une vingtaines de CD roses. Bien fait pour ces gens.

Achat de :
4 Eclats Magique : 4*5500 = 22000
7 Hyper Ball : 7*200 = 1400
Soit 23400

Retiré via le PA.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

C-GEAR
Dim 18 Sep 2016 - 16:37
Sur la route d’Oliville, Damien et Victor s’étaient perdus. Ils avaient encore pris leur carte à l’envers. Et forcément, au lieu de se rendre à l’est, ils étaient partis plein sud. Ils s’étaient donc retrouvés à Doublonville. Morale de cette histoire ? Le duo ne laisserait plus le Tarsal de Victor s’occuper de tenir la carte et donner les informations. C'est un coup à s'planter ça ! T'façon on dit l'nord, selon comment on est tourné ça change tout ! Bref. Tant qu’à être là, les deux hommes allaient en profiter pour visiter. Selon le guide du routard qu’ils se trimballaient, cette cité était la préfecture de la région. Ils s’étaient donc, par mégarde, retrouvés dans la plus grande ville du coin. Ok, finalement, c’était pas mal.

Qu’allaient-ils faire ? Ce que faisaient les touristes dans une grande ville. Café sur la grande place centrale, photos stupides devant les bâtiments historiques, visite guidée de la Tour Radio, et évidemment, un passage dans le grand centre commercial. Cet endroit, c’était la folie. Trois niveaux, sur près d’un kilomètre de long, du monde partout. Damien faillit éclater de rire en voyant un magasin de vêtements qui avait une file d’attente à l’extérieur du magasin. Il y avait sérieusement des gens qui allaient faire la queue à la fois pour rentrer, et pour aller payer ? Cela lui paraissait surréaliste. Plutôt que de faire du shopping, les deux hommes préférèrent se poser à une terrasse, pour regarder et écouter les gens.

Puis ils se remirent en route, cette fois-ci, dans le bon sens, en direction d’Oliville, pour passer quelques jours à la plage. Après tout, ils étaient là pour passer des vacances, et que seraient des vacances sans une étape à la plage ?

Achat d’une CT Eclat magique pour 5500pk$
7300 - 5500 = 1800. • Arthur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Anonymous

C-GEAR
Lun 19 Sep 2016 - 23:48
En cette belle journée, tu profites des restes de l’été en te baladant sur le dos de Béreï. La tortue géante doit t’amener à un endroit précis, à la demande de Toren. En effet, ce dernier t’envoie lui acheter du matériel dont il a besoin au laboratoire. Tu as entre les mains la liste, mais il désire surtout que tu te familiarises avec le matériel. Ainsi, il a contacté son vendeur habituel pour lui demander de te faire un petit cours par la même occasion, ce qu’il a gentiment accepté. Ton père aurait pu le faire, sauf qu’il n’a pas tous les objets. Il y en a certains dont il ne s’est jamais servi et qui pourraient t’être utiles dans le cadre de tes recherches. Après tout, vos domaines sont bien différents. De ton côté, ça te convient parfaitement qu’il délègue cette formation. Tu es curieux et avide de connaissance, alors l’essentiel est que tu finisses par les avoir. Et puis, tu veux être pleinement fonctionnel dans tes nouvelles tâches sous peu. Ça fait assez longtemps que tu attends. Avec les démarches légales entreprises, cela a retardé le début de votre collaboration. Au moins, elle commencera sous peu, puisque tu as ton nouveau nom et un père sur ton acte de naissance. Il faut admettre que la fin de cette saga te soulage beaucoup. Tu peux enfin passer à une autre étape de ta vie. Pour l’instant, retrouver ton géniteur n’a eu que des effets positifs. Cheleeya a reconnu son erreur de l’avoir tenu à l’écart durant tout ce temps. Ainsi, tes relations familiales vont de mieux en mieux. Tu ne l’évites plus et vous parvenez à vous parler sans que tu prennes la mouche. Elle approuve aussi ta réorientation de carrière, alors il n’y a plus de sources de conflit entre vous. Avec un peu de temps, votre relation devrait redevenir aussi fusionnelle qu’elle l’était avant. Bref, que de bonnes nouvelles en perspective. Ça fait du bien après cette année assez mouvementée et ces épreuves que tu as eu à traverser.

Un peu de calme, c’est bien, même si j’aime l’action.

Donc, te voici devant le magasin. Tu n’as même pas vu le temps passer, perdu dans tes pensées. Remerciant ton Torterra, tu descends de son dos et il t’attendra à l’extérieur. Il ne passe pas tellement dans les cadrages de porte. Puis, les commerçants ne doivent pas apprécier d’avoir une créature d’une telle envergure dans leur magasin. Ça n’est pas l’endroit approprié pour elle. Tu entres donc seul, faisant un peu de repérage visuel avant d’avancer dans la boutique. Toren t’a brièvement décrit l’homme avec lequel tu feras affaire, mais tu ne le vois pas. Tu avances donc, zieutant avec curiosité les divers objets présents sur les étagères. Éventuellement, tu travailleras avec plusieurs d’entre eux. Tu t’arrêtes devant une sorte de balle que tu n’avais encore jamais vue. Bah, elle doit avoir des particularités si elle n’est pas vendue dans les magasins réguliers. Tu en sauras plus sous peu. Justement, un des vendeurs t’interpelle. Il est beaucoup trop jeune pour être celui qui attend ta venue. Il doit même l’être plus que toi. Ainsi, tu coupes court l’échange, demandant à parler avec un monsieur Duguay. Nom bizarre, mais tu devrais arrêter de juger. Ton interlocuteur s’occupe donc d’aviser le monsieur en question. Parfait. En attendant, tu continues de fouiller dans les divers rayons. Tu ne comprends pas pourquoi le contenu de cette boutique est à l’exclusivité des chercheurs ou scientifiques. Il y a ici des choses qui seraient également utiles pour les simples dresseurs, ou même n’importe quelle personne travaillant avec des Pokémon. Tu poseras à coup sûr la question. Bref, tu n’attends pas trop longuement. Du bruit attire ton attention et tu remarques l’homme qui s’approche de toi. Monsieur Yrsin? te questionne-t-il, s’assurant de s’adresser à la bonne personne. C’est la première fois qu’on te désigne ainsi, tu trouves ça spécial. Par contre, tu trouves que ça te correspond bien.

Ça marque le début de ce renouveau.

Oui, bonjour, réponds-tu tout en tendant la main, souriant. Présentation faite, tu remets à ton interlocuteur la liste des objets dont Toren a besoin. Il la parcourt rapidement des yeux avant de te guider vers un rayon en particulier. Il va essayer de passer en revue les stocks du magasin, mais le but n’est pas non plus de t’ennuyer. Puis, tu as toujours été pour une approche pratique plus que théorique. M’enfin, savoir quels effets ont ces choses est toujours ça de pris. Tu pourras t’amuser dans le labo par la suite. Donc, il t’explique tout d’abord le fonctionnement de lunette spéciale qui permet d’enregistrer des données à l’intérieur pour ensuite les transmettre dans un ordinateur. Sons, images, vidéo, ainsi que des données diverses. Elles sont programmables selon les besoins de l’usager. Tu comprends très ben pourquoi Toren en désire une dizaine en dépit du prix de ces trucs. C’est vrai que c’est extrêmement utile. Tu risques d’en prendre pour toi aussi, bien que tu ignores si tu pourras, n’étant qu’un apprenti. Ensuite, il enchaîne avec plusieurs autres objets tous plus utiles les uns que les autres jusqu’à revenir sur ces balles qui t’avaient intrigué. Il semblerait qu’elles fonctionnent sur le même principe que la mystérieuse Masterball, ne ratant jamais une capture. Voilà qui est assez intéressant et pratique. Dommage que les stocks soient limités, bien que tu comprends pourquoi ils doivent être contrôlés. Des gens plus mal intentionnés pourraient s’en servir pour alimenter le marché noir... Bien que ta morale soit douteuse et qu’il reste une part de toi plus délinquante, tu n’aurais jamais l’idée de t’en prendre à des Pokémon, de les placer dans une situation dans laquelle du tort pourrait leur être fait. Tu ne t’enrichirais pas sur leur dos. Non, ils ne peuvent pas se défendre contre cela et ils sont si purs. Ils ne méritent pas un tel traitement. Les humains par contre..., mais ça, c’est une autre histoire.

À part la famille, personne n’est digne de confiance.

L’homme te mène vers ce qu’il appelle un appeau, qui permet d’imiter le son d’un Pokémon en particulier pour l’attirer. Sympa aussi. En somme, il y a vraiment ici tout l’arsenal pour le parfait braconnier. Ce constat t’effraie un peu et tu espères vraiment qu’ils contrôlent bien leur vente. Par contre, il peut bien y avoir des scientifiques avec des réseaux de braconniers ou autres dans ce genre... Il vaudrait mieux que tu ne songes pas à tout cela, au risque de te mettre à poser trop de questions. Par contre, tu es curieux, alors tu comptes essayer d’acheter plus de choses que ce qui est indiqué sur la liste. Tu te saisis donc de deux appeaux, le vendeur s’occupant des effets de Toren. Il ne tarde pas à réagir. Monsieur Yrsin, je suis désolé, je ne peux vous vendre que les articles demandés par votre père. Il semble mal à l’aise de ne pas avoir apporté cette précision plus tôt. Ah, pas de problème. Tu reposes donc les objets à leur place, souriant. Au moins, ils prennent vraiment des précautions. Je sais que vous serez bientôt un de ses employés, mais d’ici là, nous devons respecter les lois. Tu as l’impression qu’il essaie un peu trop de se justifier. Ça t’agace, mais tu n’en montres rien. Je comprends. En tout cas, tu comptes revenir dès que tu le pourras. Bref, les achats effectués et le petit cours terminé, tu retournes à l’extérieur, là où t’attendait sagement Béreï. Tu aimes bien te déplacer sur son dos. Donc, tu y grimpes à nouveau et tu lui demandes de te ramener au labo.

J’ai hâte de réellement commencer dans mon nouvel emploi.

Achats :
2 CT Vibrobscur
1 CT Direct Toxik
Total : 11000p$

Achat validé → 21970 - 11000 = 10970 • Arthur.
Revenir en haut Aller en bas

Irina Sokolov

Irina Sokolov
Sbire Aqua

C-GEAR
Inscrit le : 10/01/2016
Messages : 1314

Région : Alola
Ven 23 Sep 2016 - 0:27

Ces derniers temps, j’avais pas mal économisé. Malgré les investissements que j’avais du faire pour ma carrière d’agent des forces de l’ordre, j’avais tout de même suffisamment mis de coté pour penser à l’équipement de mes compagnons du quotidien. Si nous voulions progresser, il faudrait bien évidemment que je dépense également pour eux. Cela tombait vraiment bien que je vive à proximité du centre commercial de la région, car cela me permettait de pouvoir régulièrement m’y promener afin de déceler les meilleures affaires. Et justement, lors de mon dernier passage, j’avais repéré quelque chose qui me semblait des plus intéressant. Une boutique proposait à la vente des CD permettant visiblement des méthodes pour apprendre de nouvelles attaques à certains pokémons.

Je ne savais pas vraiment comment cela se déroulait, mais cela m’intriguait vraiment au plus haut point. Je pensais vraiment que ce n’était pas de refus. De nouvelles attaques nous permettraient sans doute d’avoir bien plus de possibilités en combat. Et j’avoue que cette idée me plaisait. C’est donc ainsi que j’avais pris la direction du centre commercial. Il était déjà tard, je venais seulement de terminer mon service de la journée. Mais par chance, les boutiques fermaient encore plus tardivement.

Le lendemain, j’étais de repos. J’aurais donc toute ma soirée pour étudier le contenu du CD avant de pouvoir mettre tout cela en pratique dès le lendemain. Je n’étais même pas encore dans le bâtiment que j’avais déjà hâte d’en sortir pour rentrer chez moi. Vraiment.

Une fois sur place, je me retrouvais un peu désorienté. Les attaques disponibles étaient nombreuses. Mais surtout, je découvrais avec surprise que tous les pokémons n’étaient pas en mesure d’en suivre l’apprentissage. Chacune des attaques présente dans le rayon disposait d’un numéro et d’une liste présentant les espèces de pokémons pouvant parvenir à les réaliser après avoir suivi un entrainement des plus exigeants. J’étais surpris. J’avais imaginé que ce serait beaucoup plus simple que cela. Et finalement, cela allait me prendre bien plus longtemps que prévu puisque je devais faire attention au fait que si mes compagnons n’étaient pas indiqués sur la liste, mon achat serait totalement inutile. Je réalisais alors que les différents CD que j’avais obtenu lors de la dernière loterie devaient sans doute fonctionner de la même manière. Je n’avais encore jamais pris le temps de regarder, mais je devrais donc le faire sans trop attendre.

« - Bonjour, je ne sais pas trop quoi choisir, vous pourriez peut être me conseiller ? »

« - Mais bien sur ! Venez avec moi, on va regarder ce qui serait le plus intéressant pour vous. »

Soulagé à l’idée que je n’allais pas perdre mon temps, totalement perdu devant le nombre incroyable de produits dans la boutique, je suivais le vendeur auquel j’avais fais appel. J’espérais vraiment qu’il pourrait m’être d’une grande aide. Je n’y connaissais pas grand chose en attaque. Alors pouvoir choisir comme ça, c’était impensable. Heureusement pour moi, il connaissait parfaitement bien son travail. C’est donc avec un grand sourire que je me dirigeais vers la caisse avec deux boites dans les mains. Définitivement, il fallait vraiment que je prenne le temps de m’instruire sur tout ce qui concerne les pokémons. Sinon je vais finir par me perdre totalement dans le dressage de mes compagnons.


Achat d'une CT Reflet et d'une CT Repos.
Total : 4000 p$

10.810 - 4000 : 6810 pk$
Retiré via PA.


Centre Commercial de Doublonville DK8c7Zx Centre Commercial de Doublonville 0ZlvUun
Autres comptes:
 
Stamps:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Doublonville-